Le deal à ne pas rater :
Nike fin de saison : jusqu’à -50% sur une sélection d’articles
Voir le deal

Partagez
 

 Esprit, esprit, es-tu là ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 8
Date d'inscription : 04/05/2020
Célébrité : Kim HanGil
Haebin J. Parker
Haebin J. Parker
MessageSujet: Esprit, esprit, es-tu là ?   Esprit, esprit, es-tu là ? EmptySam 30 Jan - 22:01

Esprit, esprit, es-tu là ?
Haebin grogna longuement en ouvrant les yeux. Sa tête lui faisait un mal de chien, et le médecin du CRC lui avait dit que cela durerait encore quelques jours. Le temps qu’il s’adapte totalement à ses nouveaux dons dont l’ouïe qui posait de réel problème. Il pouvait entendre sa voisine engueuler ce qu’il supposait être un chien ou son autre voisin tromper sa femme avec sa maîtresse. Le Coréen se redressa difficilement et se glissa dans sa salle de bain pour une douche chaude.
Une fois propre, l’agent passa dans sa cuisine pour boire un café bien serré. A ça, il avait ajouté un doliprane en guise de petit-déjeuner. Il devait manger, mais il avait l’impression que son cerveau ne tolèrerait pas d’ingurgiter quelque chose s’il ne le vomissait pas dans la seconde. Après tout, il était loin d’être rare qu’une douleur intense provoque des hauts le cœur. Le brun préféra donc s’allonger sur son canapé et fermer les yeux le temps que le médicament fasse effet et que surtout, il reprenne le contrôle.

Il avait bien fallu une heure à Haebin pour se sentir enfin mieux. Maintenant, il devait rejoindre le CRC pour passer de nouveau tests et s’entraîner. De toute évidence, il n’aurait plus de missions tant que la chasseuse ne serait pas arrivée. D’après ce qu’il avait compris, c’était une demoiselle blonde, une américaine qui avait signé avec les régulateurs depuis des années et elle était un monstre sanguinaire qui pourtant semblait avoir des principes. Bref, une co-équipière bien différente de ce qu’il avait connu. Elle n’était même pas agent, elle était en contrat particulier avec le CRC. Ce n’était peut-être pas plus mal car elle n’avait pas à rendre autant de compte que lui.
Mais voilà, alors que l’homme pensait sortir, il grogna faiblement. Ses clefs. D’ordinaire, il les laissait sur la porte, mais en ce moment, les journées étaient longues et pénibles, alors il était capable de les balancer Dieu seul avait où. Il commença par sa chambre, en fit le tour avant de retourner dans le salon. Quelque chose cloclait ! Ses clefs perdues étaient posées sur la table basse du salon… Il n’était pas si aveugle ?! Il préféra ne pas y penser avant de les prendre pour rejoindre le CRC. Comme il le supposa, la journée fut longue… Trop longue.

De retour chez lui assez tardivement, Haebin déposa ses clefs sur la table basse, mais de retour de la cuisine avec un bol de riz et son accompagnement, il remarqua qu’elle avait disparu. Très bien, il y avait un invité dans l’appartement. Mais aucune odeur… Serait-ce un fantôme ?! Le brun se concentra et ses yeux prirent une teinte dorée. D’après le CRC, il avait une aptitude assez unique chez les loups, une sensibilité pour les sentiments et l’au-delà.

« Montres-toi. J’ai pas l’air, mais je perçoit des vibrations dans la pièce qui sont typiques des fantômes. »
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 7
Date d'inscription : 05/05/2020
Célébrité : Chrissy Costanza
Crédits : atlantis
K. Koko Z. Holmes
K. Koko Z. Holmes
MessageSujet: Re: Esprit, esprit, es-tu là ?   Esprit, esprit, es-tu là ? EmptySam 3 Avr - 10:11

Esprit, esprit, es-tu là ?
Un soupire s’échappa des lèvres de la jeune anglaise avant qu’elle ne baisse le regard. Combien de temps cela allait-il encore durer? Elle ne supportait plus de voir son père comme ça, endormi à cause des larmes qui l’avait épuisé. Koko ne voulait pas qu’il passe sa vie à attendre qu’elle se réveil alors que rien ne l’assurait vraiment. Faiblement, elle s’approchait de son père et replaça la couverture qui était tombée sur les genoux de ce dernier. Cela ne pouvait continuer. Elle devait trouver quelqu’un qui serait capable de l’aider à convaincre son père de lâcher prise ou au moins de le convaincre de vivre plus normalement malgré les conditions ! Il était hors de question qu’il tombe malade par sa faute ou alors qu’il se mette en tête de passer un pacte avec un démon ! Non ! Ce fut d’un pas déterminer que la jeune femme quitta l’hôpital. Elle devait trouver quelqu’un… Quelqu’un… Sans vraiment savoir, son esprit pensa automatiquement au garçon tatoué qu’elle avait croisé plusieurs fois. Il avait sentit sa présence et travaillait au CRC. Il pourrait l’aider !

Koko s’élança dans les rues de la ville, courant aussi vite qu’elle le pouvait pour rejoindre l’appartement de ce dernier. Certes, le fait qu’elle sache où il habite pouvait sembler étrange, mais elle n’avait pas pu s’empêcher de le suivre par moment. Pour fuir son père. Pour avoir l’impression d’être autre chose qu’un triste esprit. Enfin ! La n’était pas la question et elle lui avait toujours laissé son intimité! Seulement, lorsqu’elle arriva ce jour-là, elle ne s’attendait pas à le voir retourner sa maison comme un fou tout en insultant ses clefs. Il les avait encore perdu? Certes, Koko les cachait parfois pour avoir son attention, mais ce n’était pas elle cette fois-ci. Bienveillante, elle chercha également et les posa sur la table basse une fois trouvé. Cette facilité… Les rares fantômes qu’elle avait croisé avait eu besoin d’énormément d’entraînement pour ça… Mais, elle.

Pensive, elle n’avait même pas remarqué que l’homme était partie. Mince ! Grognant faiblement, elle s’installa sur le canapé et attendit patiemment que l’homme revienne. Elle n’avait pas grand chose d’autres à faire de toute manière.

Le soir venu, Koko se redressa soudainement en entendant du bruit. Parfait ! Mais, encore une fois il fallait avoir son attention. Les clefs. Usant du même stratagème que d’ordinaire, elle fut ravie de constater qu’il fonctionnait enfin. Comme il se rendait enfin compte de son existence, elle apparu lentement devant lui, sans contrôle. “ enfin ! je tente d’avoir ton attention depuis une éternité. de toute évidence, tu es incapable de me voir sans ça. “ grogna-t-elle faiblement avant de se reprendre. “ pardon. bonsoir, je m’appelle Koko et j’aurais besoin de ton aide “

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 8
Date d'inscription : 04/05/2020
Célébrité : Kim HanGil
Haebin J. Parker
Haebin J. Parker
MessageSujet: Re: Esprit, esprit, es-tu là ?   Esprit, esprit, es-tu là ? EmptySam 3 Avr - 11:31

Esprit, esprit, es-tu là ?
Les dons… Haebin n’aurait jamais pensé que cela serait aussi intense et horrible. Les nouveaux loups fraîchement mordus avaient toutes les raisons du monde de perdre le contrôle les premiers temps. Il n’avait pas de part animale à proprement parler, mais le fait d’être un Quinx lui avait donné les désavantages de la découverte des dons. Après tout, son ADN avait changé et il avait développé une partie de ceux des Loups. Autant dire qu’à ce moment précis, il détestait l’humanité et plus particulièrement le médecin qui avait clairement sous-estimé les soucis qu’il aurait une fois transformé. Il aurait dû y réfléchir à deux fois… Mais d’un autre côté, depuis la morsure qu’il avait eu des années plus tôt, il ne se sentait plus réellement humain.
Le brun prit une longue douche chaude avant de boire un café et s’taler sur son canapé pour laisser son médicament agir. Si ça ne tenait qu’à lui, il serait resté en boule et ne serait jamais allé au CRC mais il avait plein d’examens à faire et les sessions d’entraînement l’aider à se contrôler. Cependant, pour partir, il fallait trouver ses clefs. Depuis l’opération, Haebin les laissait n’importe où alors que d’ordinaire, elles étaient sur sa porte. Il retourna donc la maison en pestant pour finalement les trouver sur la table basse. Il les prit et quitta l’appartement sans se poser de questions.

De retour chez lui, de longues heures plus tard, l’agent déposa ses clefs sur sa table basse et se prépara un repas avant de retourner dans son salon. Là, les clefs avaient disparu. Ok, il y avait quelqu’un ici. Il laissa donc le « loup » prendre le dessus et ses yeux prirent une teinte dorée. Il y avait un fantôme et il s’y adressa. Les jeux de cache-cache n’étaient pas son truc. Une demoiselle apparu rapidement devant lui et lui demanda de l’aide après l’avoir engueulé de ne rien avoir remarqué depuis quelques temps. Un faible sourire se dessina sur ses lèvres.

« Enchanté Koko, je suppose que toi tu me connais bien mieux. Dis moi tout. Je suppose que c’est important pour que tu décides de m’engueuler comme une maman… » Lança-t-il sur le ton de la plaisanterie.

Le brun s’installa sur son canapé et écouta les demandes de la jeune femme. Cette discussion avait un goût de déjà-vu. C’était particulièrement étrange. Il passa une main dans ses cheveux et soupira faiblement.

« Je peux essayer… Mais je ne te garantis rien. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Esprit, esprit, es-tu là ?   Esprit, esprit, es-tu là ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Esprit, esprit, es-tu là ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Très bel état d'esprit toulousain...
» Bourgogne Esprit Nature
» Esprit d'equipe et professionnalisme
» Esprit de la Confrérie
» Spirit, esprit libre et indomptable ; Il existe vraiment !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forever :: SEOUL, COREE DU SUD :: Habitations-