AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Amazone craque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ww
Messages : 6
Date d'inscription : 25/06/2017
Célébrité : Gal Gadot
avatar
MessageSujet: L'Amazone craque   Mar 27 Juin - 11:32

L'amazone craque
Encore une fois, l’entraînement dura un peu plus longtemps pour Alexia. Sa mère intensifiait les exercices afin de la rendre encore plus forte que ce qu’elle était. Pour apprendre à parfaitement mêler la part divine avec la part Amazone. L’île Paradisiaque connaissait ses premières tempêtes. Si d’ordinaire, elle arrivait à allier les deux, en ce moment, on la poussait particulièrement à bout. La brune savait quelque part au fond d’elle que c’était aussi une manière qu’avait sa génitrice de lui faire comprendre qu’il était grand temps qu’elle procrée.
A la fin de l’entraînement, elle indiqua à sa mère se rendre chez les hommes pour faire un repérage. C’était juste une manière de s’éloigner d’elle quelques instants afin de ne pas avoir droit à une nouvelle morale. Avant de partir, elle passa donc quelques instants privilégier avec Zeira. Ce qu’elle pouvait aimer sa petite-sœur. Elle embrassa affectueusement son front avant de prendre son sac pour quitter l’île. Sa destination était claire : San Francisco.

A peine arrivée, elle s’arrangea pour rejoindre son cadet. C’est qu’il lui avait manqué le petit. Effectivement, à l’inverse de la plupart des Amazone, elle n’avait pas tellement de problème avec les hommes. Elle se doutait que c’était en partie dû à sa moitié divine, mais ce n’était pas plus mal. Et puis, avec lui, elle pouvait se laisser aller. Ils ne portaient pas leur mère dans leur cœur… Sauf que voilà, à peine s’étaient-ils installé à une des tables de l’hôtel Yggdrasil, où elle séjournerait, que son regard capta celui d’un homme. Un blond plutôt ténébreux qui avait un charme qui l’attirait. D’ailleurs, ça devait être particulièrement voyant vu la remarque de Demi-Ange.

« Si tu ne veux pas finir émasculé, je te conseille de te taire. »

Lexia restait une Amazone, et il n’était pas rare de l’entendre pester contre les hommes de temps à autre. C’était le lavage de cerveau made in maman, mais elle y était moins réceptive depuis l’arrivée d’Hunter. A croire que le petit-bout de chou qu’il avait été des milliers d’années plus tôt avait fait fondre son cœur de pierre envers la gente masculine.
Après avoir profité de son cadet, et d’avoir prit des nouvelles de la fameuse Siobhàn, dont elle avait entendu parler par le biais de Zeira, elle décida de se poser quelques instants dans sa chambre. Mais voilà que son karma lui joua un tour. Elle esquiva une personne qui ne l’avait pas vu pour se retrouver dans les bras de celui qu’elle voulait éviter : Le beau blond.

« Hum… Désolée. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fma
Messages : 5
Date d'inscription : 26/06/2017
Célébrité : Boyd Holbrook
Crédits : killer from a gang
avatar
MessageSujet: Re: L'Amazone craque   Jeu 20 Juil - 22:25

L'amazone craque
Edward fut réveillé par rires et cris d’enfant. Pendant un instant, il cru être retourner à l’institu. Mais, il n’en était rien ! C’était juste les enfants du manoir qui profitaient des couloirs comme d’une cour de récréation. Etrangement, cela l’apaisait. Etre entouré à nouveau lui faisait étrange, d’autant plus qu’il n’avait plus la petite bouille roulée en boule contre lui à présent. Il avait beau avoir retrouvé Laphi, tout était différent à présent. Elle avait enfin trouvé un mâle et plus encore. Qui aurait cru que sa petite sœur adoptive avait une famille aussi fournie avec un nombre impressionnant de grand-frère prêt à la défendre comme lui n’avait pas été capable de le faire. Un soupire lui échappa à cette perceptive et il se redressa. Il se glissa ainsi dans la salle de bain et prit une longue douche fraîche avant de se vêtir en toute simplicité.

Sortant de sa chambre, il faillit se prendre un enfant qui courait. Il l’escquiva, ébourrifa ses cheveux et le laissa rejoindre ses amis avant de continuer lui aussi son chemin. Il traça vers la sortit du manoir et enfin vers l’hôtel. Il avait promi à sa sœur adoptive de prendre un brunch avec elle et il était hors de question de manger à sa parole. Entrant dans le bâtiment, il passa rapidement devant la réception, passa dans l’ascensseur et frappa à la porte de sa cadette de sa main gantté pour masquer son bras de métal. Il n’avait pas fallu bien longtemps pour qu’il ait une petite brunette dans les bras. Il la serra doucement, embrassa tendrement le sommet de son front et l’entraîna dans le restaurant de l’hôtel. Il savait combien Matthias était encore méfiant à son égard et qu’il n’apprécierait pas qu’il l’emmène autre part. Certes, il n’avait pas peur du demi-dieu, mais il avait besoin de son bras, hors de question d’en exploser un deuxième.

Ainsi, il mangea en compagnie de sa cadette. Il lui accordait absolument toute son attention, enfin jusqu’à ce qu’il sente un regard sur lui. Détournant le regard, il rencontra celui d’une jeune demoiselle en compagnie de ce qui semblait être un ange. Seulement, il reporta rapidement son attention sur Laphi qui se montra rapidement curieuse. Il la freina rapidement, non la jeune femme ne lui avait pas taper dans l’oeil. Certes, c’était une belle femme, mais ce n’était pas un suicidaire pour séduire une amazone dans son état.

Finalement, il serra une dernière fois Laphi dans ses bras et la raccompagna jusqu’à sa chambre. Son mâle ne devrait pas tardé et puis, ce n’était pas tout mais Ed devait se trouver un travailler. Repassant devant le restaurant, la jeune femme de tout à l’heure lui rentra dedans. Il lui souria naturellement. ❝ ce n’est rien. Et entre nous, mieux vaut moi que lui. ❞ souffla-t-il amusé en indiquant celui de lequel elle avait faillit rentrer. Il était si tôt et pourtant l’homme n’était déjà plus seul. Un verre de trop certainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ww
Messages : 6
Date d'inscription : 25/06/2017
Célébrité : Gal Gadot
avatar
MessageSujet: Re: L'Amazone craque   Ven 21 Juil - 10:59

L'amazone craque
La mère d’Alexia avait décidé depuis peu de corser ses entraînements. Elle essayait de faire en sorte que sa fille apprenne à mêler part divine et part amazone, mais le résultat restait mitigé pour le moment et l’île Paradisiaque où elles vivaient connaissait ses premières tempêtes ! La jeune femme se doutait que c’était un message subliminal pour qu’elle quitte chez elle et se mettre en quête d’un homme pour faire un enfant. Sa progéniture serait obligatoirement puissante si elle choisissait le bon partenaire.
Alexia prétexta un repérage pour fuir loin de Themyscira quelques jours. Cependant, elle n’était pas partie tout de suite, non, elle avait passé un petit moment avec sa jeune sœur. Pas affective, très animale et pourtant, adorable, elle avait bien voulu lui arracher un ronron mais c’était raté ! Tant pis. L’Amazone embrassa le front de sa cadette avant de rejoindre San Francisco.

A peine arrivée, elle retrouva Hunter. Si les siennes en général, n’aimaient pas les hommes, Alexia adorait son petit-frère et avait craqué sur sa bouille le jour où il était venu au monde. Et maintenant, c’était un grand garçon qui avait enfin une femme dans sa vie, une louve. Ça lui correspondait bien.
Ils s’installèrent rapidement au restaurant de l’hôtel pour boire un café après qu’elle ait réservé sa chambre. Son regard se perdit rapidement sur un homme, un blond ténébreux qui avait su capter son attention. Il lui avait tapé dans l’œil plus exactement et Hunter avait capté ça avec facilité. En bonne guerrière, elle menaça son frère lorsque celui-ci évoqua l’idée qu’elle préfèrerait prendre un café avec lui. Non, pas du tout, et en plus, il semblait être bien plus occupé avec la demoiselle à ses côtés qu’avec elle.

Un long moment plus tard, Lexia décida de laisser son frère tranquille afin qu’il puisse rejoindre sa louve. Elle avait besoin d’un peu de repos, mais le karma avait décidé de ne pas être de son côté. Effectivement, elle avait réussi de justesse à éviter un homme éméché, mais elle avait atterrit contre un torse qu’elle avait voulu fuir. Le beau blond. La jeune femme recula doucement avant de s’excuser. Ce n’était pas si grave… Mais ça restait gênant d’une certaine manière.

« Hum, je peux vous invitez à boire un café pour m’excuser ? »

Ce n’était pas l’idée du siècle, et le regard vainqueur d’Hunter qui sortait lui faisait comprendre ça aisément. Sombrer pour un homme n’était pas du tout une bonne chose pour une Amazone. Pas d’attachement, c’était la règle, et là, elle ne connaissait même pas son homme qu’elle craquait déjà lamentablement. Lorsqu’il accepta, elle s’installa à une table avec lui.

« Au fait, je m’appelle Alexia. »

Bon sang, d’habitude, elle était une pro pour draguer et là, elle se retenait difficilement de bégayer. Son cœur s’emportait alors que ses yeux se perdaient dans son regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fma
Messages : 5
Date d'inscription : 26/06/2017
Célébrité : Boyd Holbrook
Crédits : killer from a gang
avatar
MessageSujet: Re: L'Amazone craque   Dim 20 Aoû - 18:49

L'amazone craque
Edward avait été réveillé par les cris des enfants et l’avait rammené à ses souvenirs du centre. Heureusement, c’était plus des cris de joie qu’il entendait aujourd’hui. Lentement, très lentement, il avait commencé à se préparer. Il devait passé une partie de la matiné avec les deux sœurs et manger avec elles après. Un soupire lui échappa. Il avait beau avoir retrouver les puces, tout était différent. Laphi avait retrouvé sa famille et d’une certaine manière Lavinia aussi s’ils avaient bien comprit. Un nouveau soupire lui échappa. Après une longue douche fraîche, il s’habilla de manière décontractée et basique. Il croisa ensuite quelques gamins dans les couloirs, ébouriffa quelques tignas et sortit du grand manoir pour rejoindre l’hôtel. Sans s’attarder, il entra dans le bâtiment et prit l’ascenseur avant de frapper à la porte de la chambre de sa main gantée. Il n’avait pas tardé à recevoir deux petites têtes brunes pour une étreinte.

Finalement, le sorcier était descendu au restaurant avec les deux sœurs et avait prit place à une table avec elles. Comme d’ordinaire, elles ne commandaient que peu de chose et il avait dû grogner pour qu’elle accepte de manger en même temps que lui. Les habitudes avaient la vie dure, même s’il tentait de changer ça depuis leur sortit du genre. Il discutait, accordant toute son attention aux puces jusqu’à ce qu’il sente un regard sur lui. Détournant brièvement son attention, il posa son regard sur une jeune femme en pleine discusion avec un ange. Les deux regardaient dans sa direction. Seulement, il reporta rapidement son attention sur les demoiselles qui l’accompagnaient.

Le repas terminé, il les raccompagna. Il hésita un moment à demander à Lavinia de l’accompagner. Après tout, le mâle de Laphi ne tarderait pas et connaissance la cadette, elle libérerait l’espace pour sortir de la chambre. Mais, il s’avait qu’elle refuserait par habitude et il devait passer des entretiens d’embauche, cela ne serait pas amusant pour la petite. Une dernière étreinte et il partit. Ce fut à quelque pas de la porte d’entrée que la jeune femme qui l’avait regardé un peu plus tôt lui rentra dedans. Elle s’excusa, mais ce n’était pas grand-chose. Une fois assurée qu’elle n’avait rien, il lui indiqua qu’il était sans doute mieux que l’ivrogne qu’elle avait faillit se prendre.

L’instant suivant la demoiselle l’invita à boire un café pour se faire pardonner sa maladresse. Edward regarda l’heure. Il avait un peu de temps. ❝ et bien, pourquoi pas. ❞ sur ce mots, il la suivit jusqu’à une table où elle se présenta. ❝ Edward. ❞ dit-il tout simplement avant de se commander un café, noir. Puis, il se montra quelque peu curieux. ❝ au risque de paraître brusque, j’imaginais les Amazones différentes. Moins maladroite.  ❞ Après tout, avec tout ce qu’on lui avait apprit au centre, il ne pensait pas rencontrer une amazone qui n’insulterait pas une homme ou prendrait le temps d’apprendre son nom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ww
Messages : 6
Date d'inscription : 25/06/2017
Célébrité : Gal Gadot
avatar
MessageSujet: Re: L'Amazone craque   Lun 21 Aoû - 16:22

L'amazone craque
Hunter. C’était toujours la première personne qu’Alexia voyait quand elle passait en ville, lui et Tyler. Mais son amour de cadet était du genre à être souvent occupé, et malgré les années, sa belle ne semblait pas vraiment se faire à sa présence. Ou alors s’était parce qu’elle était trop… Expressive ? Probablement. Mais elle était tellement adorable, elle comme la petite Linzee. Hunter, lui au moins, trouvait du temps pour sa merveilleuse grande-sœur. Même… Si des fois, il méritait des claques.
Cette fois-ci, la raison avait été bien différente par rapport aux autres. Un homme. Un blond qui avait su attirer son attention comme jamais. Et là, son petit-frère, rescapé, avait trouvé le bâton pour la battre. Une Amazone qui craquait pour un mâle, la blague. Elle l’aurait castré si elle n’avait pas une grande estime pour lui, et si elle n’espérait pas avoir un petit bout à pourrir d’ici peu. Après tout, avec une louve en moitié, elle se douter qu’Hunter n’allait pas tarder à paterner. Oui… Les enfants étaient la faiblesse d’Alexia depuis toujours. La preuve, elle avait craqué pour les petits yeux bleus et le grand sourire de son petit-frère à tel point qu’elle avait failli perdre sa place et la vie pour trahison.

Après un long moment, la guerrière laissa son frère retourner à ses occupations. Un peu de repos ne lui ferait pas de mal, mais voilà que le destin en avait décidé autrement. Voulant éviter un homme éméché, et par la même occasion les problèmes, mais à la place, elle s’était un torse. Le torse du beau blond pour qui elle avait eu un petit coup de cœur. Elle se recula assez rapidement avant de s’excuser. Elle proposa même un café à l’homme pour la collision. C’était une très mauvaise idée mais elle ne voulait pas paraître impoli.
Lorsque l’homme accepta, elle s’installa à une table du restaurant et se présenta. Edward. Anglais ? Elle avait retenu sa curiosité avant de sourire amusée à la réplique du blond. Maladroite ?

« J’ai eu une vie différente de celle d’une Amazone lambda, avec des hommes, alors j’attends avant de juger l’inutilité du sexe masculin. J’ai deux frères, ça a dû peser dans la balance. En ce qui concerne la maladresse, pas avec une arme… »

Il avait touché la corde sensible. Elle pouvait être particulièrement maladroite, mais pas avec une arme et ce n’était pas quelque chose qu’elle avait l’habitude d’entendre. C’était pas spécialement plaisant.
Lorsque le serveur arriva, elle commanda un thé glacé avant de laisser Edward énoncer ce qu’il voulait. Ses yeux… Elle mourrait pour s’y perdre plus longtemps. Elle soupira doucement avant de passer une main dans ses cheveux. Il fallait se reprendre.

« Vous êtes quoi ? Vous avez l’aura d’un sorcier, mais la subtilité m’est inconnue… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fma
Messages : 5
Date d'inscription : 26/06/2017
Célébrité : Boyd Holbrook
Crédits : killer from a gang
avatar
MessageSujet: Re: L'Amazone craque   Sam 23 Sep - 16:55

L'amazone craque
Après avoir laissé les filles, Edward s’apprêtait à quiter l’hôtel avant qu’on ne lui rentre dedans. Une brunette. La même brunette qui avait sembler le regarder quelques instants plus tôt. Elle avait eu bien de la chance de le bousculer lui et non pas l’homme qui sortait également. Ce dernier était loin d’être seul et aurait été bien moins consilliant que lui concernant cette petite bousculade. Finalement, la jeune femme lui proposa de boire un café. Edward hésita un petit instant avant de céder. Pourquoi pas. De plus, il pouvait se montrer quelque peu curieux. Ainsi, il avait suivit la jeune femme pour s’installer devant un café. Il interrogea assez rapidement la brunette après avoir échangé leur nom. Elle lui avait semblé plus tendre et maladroite que ce dont on avait pu lui raconter à propos des amazones. Il n’avait pas eu comme but de la blessé, il s’était juste montré curieux, mais il avait frappé l’égo d’Alexia. L’instant se fit donc rapidement tendu. ❝ je n’en doute pas. Là, n’était pas la question. Mais passons... ❞ souffla-t-il faiblement, non désireux d’avoir une amazone en rogne sur son dos. Ce qu’il était ? ❝ mutant. ❞ répondit-il en toute simplicité. En soit ils étaient assez rare et la plupart avait été retenu dans les différents centres pour les étudiés. Ils se promenaient librement depuis peu de temps. Ainsi, la discussion s’enchaîna jusqu’à ce qu’Edward s’excuse. Il avait beaucoup à faire dont entre autre trouver un travail pour quitter le manoir. Il n’avait rien contre, mais cela permettrait aux filles de ne plus vivre à l’hôtel également.

quelques jours plus tard


Edward sortait d’un énimème entretiens alors que son regard dérivait vers le ciel. Le ciel était plus sombre que d’ordinaire, il allait pleuvoir. Comme un veillard qui le perçoit dans ses articulations, l’alchemiste pouvait le percevoir dans les rouages de son bras en métal. Il ouvrit un bouton de sa chemise et se mis en route à travers les rues de la ville. Quelques gouttes lui tombèrent sur le visage. Génial. Il ne pleuvait presque jamais, juste assez pour rafraîchir l’air et il était de sortit ce jour-là. Il remonta le col de sa veste en cuir noire et accéléra la cadence. Jusqu’à ce qu’une tête brune lui rentre dedans. Un sentiment de déjà-vu lui avait pris alors qu’un sourire se glissait sur ses lèvres et elle lui avait dit ne pas être maladroite ? Il soupira avant de reculer pour enlever sa veste et la même sur la tête de l’amazone pour jouer le rôle d’un parapluie improviser. ❝ pour quelqu’un qui n’est pas maladroite, vous me rentrez souvent dedans. ❞ souffla-t-il, moqueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ww
Messages : 6
Date d'inscription : 25/06/2017
Célébrité : Gal Gadot
avatar
MessageSujet: Re: L'Amazone craque   Dim 24 Sep - 10:37

L'amazone craque
Alexia se serait perdu dans les yeux d’Edward. Elle savait qu’elle craquait lamentablement pour lui et Hunter n’aurait même pas eu besoin de lui dire. Elle le sentait au fond d’elle, au plus profond de ses entrailles qu’elle allait se perdre si elle côtoyait trop ce mâle. Et pourtant, elle était assise à une table à prendre un café avec lui. Sa maladresse allait finir par l’achever.
La brune se montra un brin froide en répondant à la question de l’homme. Il venait de toucher une corde particulièrement sensible. Elle était une redoutable guerrière, mais dans la vraie vie, elle était celle qui ne portait aucun plateau à Themiscyra de peur qu’elle le renverse… La brune n’avait pas pu retenir un faible soupire.

L’instant d’après, ils commandèrent et une nouvelle fois, l’Amazone avait pu se perdre dans les yeux d’Edward. Aussi bleu que ceux d’Hunter et de Nova… Essayant de penser à autre chose, la demoiselle passa une main dans ses cheveux avant de demander au blond ce qu’il était. Un sorcier, certes, mais il y avait autre chose qu’elle ne connaissait pas et qui la rendait particulièrement curieuse. Mutant ? La curiosité s’était clairement affiché sur son visage. Elle posa quelques autres questions, discutant normalement avec lui avant de le laisser retourner à ses occupations et elle à sa chambre.

Quelques jours plus tard

Alexia avait besoin de prendre l’air et puis elle avait entendu parler d’une herboristerie qui avait ouvert depuis quelques mois à San Francisco et qui avait rapidement gagné en notoriété. Elle était probablement tenue par une famille de sorciers. Il ne coûtait rien de jeter un coût d’œil à ce qu’ils proposaient comme herbes.
Elle se prépara donc avant de quitter l’hôtel pour rejoindre la fameuse boutique. Le soleil laissa doucement place aux nuages avant que la pluie ne commence à tomber. Génial. Elle n’avait pas prévu de parapluie et elle allait arrivée trempée à l’herboristerie. Puis les odeurs changeaient à cause du temps. Autant dire qu’à cet instant précis, Alexia avait eu envie de faire demi-tour pour mourir dans ses couvertures, sauf que le destin en décida autrement. Elle se prit une personne. Et pas n’importe qui : Edward. Définitivement, sa maladresse avait décidé de s’exprimer de manière bien plus importante quand il était dans les parages.

L’instant d’après, il lui mettait sa veste sur sa tête pour la protejer de la pluie et son cœur avait eu un battement de travers. Pourquoi, l’homme sur lequel elle craquait semblait parfait ? Il rendait les choses bien plus difficiles. La brune avait que bien peu réagit à la pique sur l’instant et sa phrase pouvait être très mal interprété.

« Vous êtes peut-être attirant. »

Lorsqu’elle se rendit compte du sens que ça avait ici, elle se racla la gorge. Ce moment était particulièrement gênant car elle le trouvait attirant… Mais ce n’était clairement pas ce qu’elle voulait dire.

« Comme un aimant… Excusez la tournure de phrase tendancieuse. Je suppose que je peux encore vous proposez un café pour vous être rentré dedans encore une fois. Le temps que la pluie passe. »

Une excuse pour passer plus de temps avec lui ? Probablement… Mais elle nierait en bloc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fma
Messages : 5
Date d'inscription : 26/06/2017
Célébrité : Boyd Holbrook
Crédits : killer from a gang
avatar
MessageSujet: Re: L'Amazone craque   Sam 4 Nov - 18:10

L'amazone craque
Edward sortait d’un énième entretient. L’hyrbide n’avait pas grand espoir quand au résultat de ce dernier. Après tout, il était incapable d’expliquer son manque de diplomes, son manque d’expériences, ses passions et le trou dans sa vie durant son séjour au centre. Il y avait bien trop de vides, bien trop de questions sans réponse pour qu’il puisse espérer avoir le travail pour lequel il venait de postuler. Il lui faudrait trouver un endroit surnaturel pour qu’il puisse espérer avec le travail pour lequel il venait. Repenssant à tout ça, il soupira longuement alors que son regard dérivait vers le ciel. Sombre, bien trop sombre. Il allait pleuvoir, il en était persuadé. Ce n’était pas une excellente choses avec son nouveau bras. Il tentait encore de s’y habituer. Il n’attendit donc pas plus longtemps et se mit en route après avoir ouvert un bouton de sa chemise.

Peu de temps après, l’eau lui coullait sur le visage. Génial. Il accélérait le pas dans l’optique de se mettre rapidement à l’abris lorsqu’une tête brune familière lui rentra dedans. Une impression de déjà vu ? Pas qu’une seule impression de toute évidence, car cela s’était produit quelques jours plutôt. Alexia. L’amazone bien maladroite qui clamait le contraire. Un sourire se glissa sur ses lèvres alors qu’il reculait d’un pas pour retirer sa veste et la déposer sur la tête de la jeune femme pour l’abriter un minimum de la pluie. Le tout en ne se privant absolument pas de la charrier sur sa maladresse. Il arqua un sourcil à la réponse de la brunette. Attirant ? Et là, un léger rire franc lui échappa alors que l’amazone tentait de rattraper ses paroles des plus explicites. Elle ne le laissait donc pas indifférent ? ❝ va pour le café. Ce sera bien mieux que la pluie. ❞ répondit-il.

Peu de temps après, le duo s’était retrouvé dans un petit café. Edward commanda rapidement une boisson chaude et releva une manche alors que sa main de métal arborait toujours un gant de manière à masquer l’aspect unique de son bras. ❝ dis-toi, vous êtes ici pour affaire ? ❞ demanda-t-il quelque peu curieux. Après tout, il avait entendu dire que les amazones ne se mélangeaient pas vraiment aux hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ww
Messages : 6
Date d'inscription : 25/06/2017
Célébrité : Gal Gadot
avatar
MessageSujet: Re: L'Amazone craque   Sam 4 Nov - 19:16

L'amazone craque
Alexia s’était motivée à se rendre à la grande herboristerie de San Francisco. Elle se doutait qu’elle était tenue par des sorciers et elle pourrait peut-être demander des conseils par rapport au poison qui avait touché sa sœur des années plus tôt. Elle ne perdrait pas espoir, un jour elle aurait de nouveau Nova auprès d’elle. C’était important, autant pour elle que pour Hunter…
La brune se prépara donc avant de sortir de l’hôtel. Plus elle avançait plus le temps s’assombrissait jusqu’à ce que la pluie tombe. Génial… L’humidité pouvait changer les odeurs, et elle serait trempée une fois à l’herboristerie. Autant dire qu’elle avait juste une envie, rentrer et se réfugier sous ses couvertures avec une boisson chaude. Il faisait toujours beau chez elle, alors elle avait tendance à ne jamais sortir avec un parapluie…

Un instant plus tard, elle rentrait dans quelqu’un, trop prise dans ses pensées. Sauf… Que ce n’était pas n’importe qui, c’était Edward. L’homme ne tarda pas à la taquiner sur sa maladresse alors qu’il déposait sa veste sur sa tête en guise de protection. Il était l’incarnation de la perfection et elle craquait un peu plus, mais ce n’était pas raisonnable… Si sa mère l’apprenait, cela causerait plus de problèmes qu’autre chose. L’Amazone en avait même perdu sa concentration, disant au blond qu’il était attirant. Jusqu’à ce qu’elle se rattrape… L’Anglais et ses sous-entendus…
Finalement, Lexia lui proposa d’aller prendre un café pour s’excuser et attendre que la pluie passe. Un moyen de passer plus de temps avec lui, probablement, mais elle ne le dirait jamais. C’était mieux pour elle. L’instant d’après, ils s’installaient dans un bar et commandèrent tous deux des boissons chaudes. Edward ne tarda pas à prendre la parole, curieux de la raison pour laquelle elle se trouvait ici.

« Officiellement oui, ma mère voudrait que je trouve un mâle reproducteur comme elle dit, mais je viens surtout voir mes frères. Et… J’avais besoin de passer à une herboristerie, celle de San Francisco est bien réputée. »

Elle ne pouvait sortir que pour chercher un futur mâle afin d’avoir un enfant. Sa mère attendait ça depuis des années, car la lignée d’Alexia serait particulièrement puissante si elle choisissait le bon mâle. Cependant, à chaque fois, elle trouvait une excuse bidon. Malheureusement, cela risquerait de ne plus trop marcher.

« A vrai dire, je n’ai pas envie de faire un enfant avec n’importe qui pour avoir une lignée puissante… Mais ça, ce n’est pas spécialement du goût de ma mère. Pour elle agrandir les rangs est plus importants que tout. Et puis… Je ne pense pas être capable d’envisager de tuer le bébé que j’ai porté 9 mois simplement parce que c’est un homme. Disons qu’on n’a pas la même vision des choses et que j’aime bien m’éloigner de temps en temps. Le lavage de cerveau anti-hommes ce n’est pas mon truc. Et vous, vous faites quoi dans la vie ? »

Elle avait mis sa propre vie en danger pour protéger Hunter et sa part Divine la voulait plus tolérante avec les « mâles ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: L'Amazone craque   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Amazone craque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les articulations "craque"
» 3 ème vitesse qui craque
» Ca craque!!
» Roue arrière qui craque: besoin d'un diagnostic!
» La 4 de ma boite 5 qui craque!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forever :: SAN FRANCISCO :: Centre Ville :: Yggdrasil-