AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Imprégnation express

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 15
Date d'inscription : 25/03/2017
Célébrité : Dawis Auguscik
avatar
MessageSujet: Imprégnation express   Sam 25 Mar - 17:33

Imprégnation express
Noah ouvrit lentement les yeux en sentant le soleil sur son visage. Il couina faiblement et se tourna à l’opposé de la lumière pour lentement émerger. Il s’extirpa des peaux avec une difficulté monstre avant de passer par la salle de bain pour une douche glacé. Autant laisser l’eau chaud pour Elea qui en aurait sûrement plus besoin que lui. Et puis, venir de la faction de glace, même sans y avoir vécu laissait quelques marques… Comme une insensibilité au froid assez forte. Une fois propre, le loup enfila dans sa tenue avant de se rendre dans la cuisine, prêt à manger quelque peu avant de se faire exploiter par sa Chef.
Malheureusement ses plans tombèrent à l’eau quand on frappa à la porte. Noah ouvrit la porte et se retrouva nez à nez avec des gardes du Palais. Convoqué sur le champ avec Elea. Et en tenue civil. Il hocha simplement la tête avant de faire demi-tour jusqu’à une commode qu’il ouvrit. Habits humains… Ça voulait dire aller sur Terre. Et il n’aimait pas ça. Il lança ensuite assez fort à sa Chef qu’elle devait faire de même et il était certain de l’avoir entendu soupirer et grogner. Au moins, ils avaient le même avis…

Une fois prêt, ils avaient rejoint le palais d’Odin, et la raison tomba. Il lui fallait une escorte pour descendre sur Terre et passer un peu de temps avec sa petite-fille fraîchement retrouvée. L’instant d’après, ils étaient dans un immense couloir avec des tas de portes, une odeur des plus plaisantes et des tas d’aura différente. C’était la première fois qu’il descendait sur Terre, mais il savait exactement où il était : Chez Matthias. Il pouvait sentir sa présence, et bizarrement, ce n’était pas des plus rassurants.
Odin demanda à quasiment tout le monde d’attendre dehors, sauf lui. Il avait eu un regard incompréhensif envers le Dieu mais n’avait pas protesté. Il entra dans un tube étrange avant de passer dans une chambre où l’odeur était très étrange. Il resta contre la porte laissant Odin et sa petite-fille dans l’intimité. Cependant, lorsque son regard croisa celui de la brune, son cœur s’emporta alors qu’une sensation très étrange s’empara de lui. L’imprégnation ?! Mais ce n’était si rapidement d’ordinaire, les loups mettaient des mois avant de craquer complétement, ou des jours pour les rapides. Mais pas une seule seconde en croisant son regard !! Il essaya de ne rien laisser paraître mais son aura l’avait clairement trahi. C’était gênant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la miraculée
Messages : 16
Date d'inscription : 25/03/2017
Célébrité : Ellie Martin
Crédits : (a) flightless bird
avatar
MessageSujet: Re: Imprégnation express   Sam 25 Mar - 17:55

Imprégnation express
Les premiers raysons de soleil se frayaient doucement dans la chambre par la grande baie vitrée et se glissaient jusqu’au lit. Amalia grogna doucement d’une manière des plus adorables avant de se tourner et de mettre les couvertures au-dessus de sa tête. Elle aimait se réveiller avec la lueur du soleil, mais parfois elle aurait bien aimé avoir quelques instants supplémentaires. Surtout que depuis peu, les émotions des rencontres de son passé et qui pourtant lui était inconnue, la brunette avait un mal fou à s’endormir. Ses réveils étaient donc tout naturellement un peu plus compliqué également. Finalement, elle ouvrit péniblement les yeux et resta quelques instants ainsi. Son grand-père devait aussi passé en fin de matiné. Odin… Son grand-père. Elle emmagasinait encore toutes ses informations un peu folle pour elle.

Un maigre soupire lui échappa et la demoiselle repoussa faiblement les couvertures avant de se redresser. Passant une main dans sa chevelure chocolat, elle laissa son regard dériver dehors. Ce décors. Il était magnifique. Elle pouvait voir la mer d’ici et elle trouvait cela terriblement apaisant. Certes, le bruit de la circulation et de la ville auraient pu et dû la déranger, mais il fallait croire que son grand-frère avait pensé à tout en adaptant cette chambre. Elle était insonorisée et aussi parfaite qu’on pourra le rêver. Mais… Elle rêvait encore et toujours de l’extérieur malgré elle. Balayant ces pensées, un tendre sourire se glissa sur ses lèvres alors qu’elle quitta son lit pour se glisser dans la salle de bain.

Douchée, vêtue et coiffée, Amy avait fini par quitter la salle de bain. Elle se chaussa finalement en ajoutant quelques bijoux tout en mettant Netflix sur la grande télévision du salon. N’importe quelle série ferait l’affaire pour son petit-déjeuner en solitaire. De temps à autre sa mère adoptive venait, mais c’était assez rare et elle ne pouvait lui en vouloir. Sealiah venait aussi, mais elle peinait tellement à la lâcher qu’elle ou bien à ne pas la traîtrer comme une poupée de porcelaine qu’elle évitait de venir le matin et pendant l’heure des repas. D’ailleurs, en parlant du repas… On frappa à sa porte. Elle attendit un instant que le sas face son effet et elle récupéra le plateau. Un petit-déjeuner des plus appétissants préparer avec le plus grand soin pour éviter la moindre allergie.
Après avoir tranquillement mangée devant une série, elle remit le plateau de façon à ce que la femme de chambre puisse le récupérer sans mal et alla se brosser les dents. Elle fit finalement son lit et s’installa dans le hamac dans la chambre et se balança doucement en bouquinant tout en attendant l’arrivée de son grande-père. Lorsqu’on frappa à la porte, elle se doutait que c’était lui. Elle sortit maladroitement du hamac, rangea son livre et se fit présentable. C’était un dieu ! Son grand-père certes, mais elle ne s’en souvenait plus vraiment autant dire qu’elle stressait un peu…

Amalia ouvrit la porte et souria timidement en reculant pour laisser Odin rentrer ainsi quelqu’un d’autre. ❝ Bon… jour... ❞ murmura-t-elle maladroitement en nordique alors que Odin la serrait contre lui en la surprenant par la même occasion. Malgré tout, c’était une sensation étrangement familière, et la brunette s’y laissa doucement aller jusqu’à ce qu’il la relâche non sans un baiser protecteur et paternel sur son front. C’est lorsque Odin la relâcha que son regard glissa doucement vers la personne qui accompagnait son grand-père. A l’instant même où son regard croisa le sien, un tendre sourire se glissa naturellement sur ses lèvres alors que son coeur s’emballa doucement. ❝ Bonjour... ❞ souffla-t-elle donc en direction de l’inconnu qui lui laissait une impression des plus agréables. Elle n’avait jamais ressentit ça. Son coeur s’était soudainement réchauffée et elle aurait juré que le rouge lui était légèrement monté au joue. ❝ Vous… voulez boir quelque chose ? Je dois avoir deux trois trucs… ❞ prononça-t-elle maladroitement toujours en nordique tout en remerciant intérieurement Swann pour ses cours de langues étrangères. Normalement, en disant ça, elle aurait dû se diriger vers le salon, préparer les verres, mais non. Son corps entier refusait de bouger tout comme son regard refusait de lâcher celui du grand brun. C’était terriblement gênant et pourtant elle ne pouvait rien faire d’autre.

Odin se racla soudainement la gorge, faisant sursauter la pauvre enfant qui s’excusa dans un bafouillement avant de se rendre dans le salon en y guidant ses invités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 15
Date d'inscription : 25/03/2017
Célébrité : Dawis Auguscik
avatar
MessageSujet: Re: Imprégnation express   Sam 25 Mar - 18:40

Imprégnation express
La lumière fit lentement grogner Noah qui changea de position pour éviter les rayons du soleil. Il fallait qu’il se lève s’il ne voulait pas qu’une furie débarque dans la chambre et lui jette tout ce qu’elle avait à proximité. Il s’étira longuement avant de se dégager des peaux pour aller prendre une douche. L’eau glacée ne tarda pas à ruisseler sur son corps. Il était moins sensible que les autres en ce qui concernait les températures glaciales. Même sans avoir vécu dans la faction des Glaces, son corps étaient préparé pour survivre à l’hiver éternel.
Après sa douche, Noah glissa dans la cuisine, il avait encore le temps de manger un brin avant de se faire agresser par Elea. Malheureusement, on tapa à la porte et le loup ouvrit pour tomber nez à nez avec des gardes du Palais. Il n’aimait pas ça, c’était le genre de moment où refuser était impensable. D’ailleurs l’ordre était clair : Il fallait aller au Palais et s’habiller de manière humaine pour une mission spécial. Le brun grogna faiblement en acceptant avant de retourner à l’intérieur et se poser devant sa commode. Il indiqua en même temps à sa cadette le changement de programme.

L’instant d’après, ils étaient au Palais et Odin leur expliqua brièvement qu’ils se rendaient sur Terre pour qu’il puisse voir sa petite-fille. Il avait besoin d’une garde et les loups étaient connus pour être ses fidèles serviteurs avec les Walkyries. Le loup se retrouva donc quelques secondes plus tard dans un immense couloir. L’odeur était super agréable mais il y avait un tas d’auras différentes… Dont une qui était bien plus sombre et puissant : Matthias. Il était habitué à celle d’Odin mais clairement pas à celle de son Chef de Nation.
Sans pouvoir négocier, le Dieu lui demanda d’entrer avec lui dans la chambre sous prétexte que les autres auras étaient bien trop puissantes et instable pour la demoiselle. Il se montra hésitant avant de suivre l’homme et de passer dans un sas étrange. Entrant en dernier, il se posa contre la porte pour laisser à Odin de l’espace pour profiter de sa famille tranquillement.

Lorsque son regard croisa celui de la brune, son cœur s’emporta alors qu’une sensation étrange s’empara de lui. L’imprégnation. Le loup fut surpris, d’ordinaire ça prenait plus de temps que ça, des jours, des mois, mais pas une seconde top chrono en croisant simplement son regard ! Il sentait que la demoiselle aussi n’était pas insensible et c’était très déstabilisant. Les liens n’étaient pas si puissants.
A sa salutation, Noah hocha simplement la tête. Il n’était pas là pour elle et ne voulait pas causer de problèmes. Mais il n’arrivait pas à détacher son regard du sien jusqu’à ce qu’Odin se racle la gorge et lui fasse détourner le regard. Il mit quelques instant avant de suivre le mouvement et s’arrêter dans le salon. Il resta en retrait comme un bon soldat mais la brune avait décidé que ça ne devait pas être le cas. Elle lui mit un verre dans les mains avec ce qu’il soupçonnait être du jus de fruits.

« Merci… » Murmura-t-il en tentant de détacher son regard du sien.

Sans même avoir pu réagir, Odin indiqua sortir un petit moment et qu’il devait rester avec elle. Il manqua d’air quelques secondes, incapable de répondre à ce demi-ordre. Génial… Seul avec la femme pour qui il ressentait une imprégnation des plus fortes. Il voulait craquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la miraculée
Messages : 16
Date d'inscription : 25/03/2017
Célébrité : Ellie Martin
Crédits : (a) flightless bird
avatar
MessageSujet: Re: Imprégnation express   Sam 25 Mar - 20:13

Imprégnation express
Amalia fut désagréablement arrachée à son sommeil léger par les premiers rayons de soleil filtrant dans la chambre. Non sans un grognement adorable, elle se tourna de l’autre côté pour se cacher sous les couvertures. Elle était encore fatiguée et aurait aimé sombrer de nouveau. Seulement, elle savait que c’était une mauvaise idée et que ça empirera après. Elle soupira doucement avant de quitter sa protection et de laisser son regard accrocher la mer qu’elle pouvait voir au loin à travers sa vitre. Elle se demandait si elle jour elle pourrait réellement sortir. Ses frères et sœurs lui promettaient de tout faire pour, mais devait-elle se laisser aller à espérer ? C’était son plus grand rêve, mais ne serait-elle pas déçue en en faisant une réalité ? Balayant ces pensées, elle se concentra sur l’idée d’une nouvelle rencontre. Son grand-père devait passer pour la première fois. Elle avait hâte autant qu’elle était stressée. C’était tout de même un dieu…

Finalement, la brunette se prépara comme chaque matin depuis son arrivée. Elle avait déjà sa petite routine et s’y accrochait. Prête, elle avait mangé devant une série sur Netflix et avait traîné jusqu’à la fin de son épisode avant de mettre le plateau dans le petit passage prévu à cet effet dans le sas. Puis, après s’être brossée les dents, elle s’installa dans le hamac près de la baie vitrée de sa chambre et elle se balança doucement tout en lisant. C’était un moment apaisant. Un moment finalement brisé lorsqu’on frappa à la porte. Il était là ! Amy descendit du hamac, rangea son livre et se fit présentable avant de se mettre devant la porte pour ouvrir.

Un instant d’attente plus tard et elle disait bonjour à son grand-père avec maladresse alors qu’il l’enlaça contre toute attente. Il embrassa son front avec une tendresse protectrice et paternelle qui lui semblaient si familière. Un doux sourire se glissa sur ses lèvres alors que son regard se posait finalement sur la personne qui accompagnait Odin. A l’instant où son regard accrocha le sien, son coeur accéléra doucement en s’emplissant d’un sentiment inconnue et pourtant si apaisant alors qu’un tendre sourire se glissa sur ses lèvres. Elle leur proposa quelque chose à boire avec son nordique maladroit. La brune aurait dû dès lors ce diriger vers le salon, mais son corps ne répondait plus alors que son regard bleu teinté de doré se perdait dans l’océan de celui du grand brun.

Un raclement de gorge. Amalia sursauta alors que le rosé de ses joues s’intensifia et qu’elle se glissa finalement dans le salon.  Elle prépara trois verre de jus de fruit, s’excusant de ne pouvoir leur donner davantage de choix. Elle en tendit tout d’abord un à son grand-père avant de remarquer que l’inconnu restait en retrait. Elle ne comprenait pas vraiment les raisons qui le poussaient à agir comme ça, mais elle n’aimait pas l’idée de le délaisser. Elle attrapa donc un autre verre de jus de fruit pour les mettre délicatement dans les mains du jeune homme alors que son regard croisa de nouveau le sien. Ce bleu… Elle s’en détourna avec la plus grande difficulté et s’apprêtait à prendre son propre verre lorsque Odin déclara partir. Le coeur de la demoiselle se serra faiblement ❝ Déjà ? ❞ Souffla-t-elle une pointe de tristesse dans la voix. Avait-elle fait quelque chose de mal ? L’avait-elle offensé d’une quelconque manière ? Ils n’avaient même pas eu le temps de parler et elle attendait cette visite avec impatience… Seulement, il embrassa de nouveau son front pour toute réponse avant de dire au jeune homme de rester et il sortit.

Elle l’avait regarder sortir sans comprendre ce qui venait de se passer. Doucement, elle mordilla sa lèvre inférieur, signe de début de tristesse chez la brunette tandis que son coeur se serrait. Pourtant, dès que son regard se posa à nouveau sur le jeune homme elle eut l’impression qu’une partie de ce fardeau naissant s’apaisait légèrement. Elle lui souria avec douceur et osa un simple pas vers lui. ❝ Comment tu t’appelle ? ❞ Demanda-t-elle avec toute la tendresse du monde. Par curiosité, ou par nécessité, à cet instant elle ne savait pas vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 15
Date d'inscription : 25/03/2017
Célébrité : Dawis Auguscik
avatar
MessageSujet: Re: Imprégnation express   Dim 26 Mar - 14:51

Imprégnation express
Se levant après quelques minutes à galérer dans son lit, Noah se dirigea rapidement vers la salle de bain. Il profitait des quelques minutes au calme qu’il avait avant qu’Elea veuille faire de même. Machinalement, il avait simplement utilisé de l’eau froide. Il était insensible en partie à ce genre de températures… Autant préserver le peu d’eau déjà chaude qu’il y avait. Sa Chef en aurait bien plus besoin que lui.
Une fois prêt, le brun passa dans la cuisine pour prendre son petit-déjeuner, quelques fruits, un bout de pain, un café pour bien démarrer mais la journée, mais malheureusement, tout se stoppa à l’instant où l’on frappa à la porte. L’homme ouvrit la porte pour se trouver nez à nez avec un garde du Palais qui lui ordonnait plus ou moins de venir tout de suite auprès d’Odin et en tenu civil. Ça impliquait probablement un petit séjour sur Terre.

Noah retourna donc dans sa chambre pour se poser devant sa commode et regarder les vêtements qui s’y trouvaient pour en choisir et les mettre tout en indiquant à sa cadette de faire de même. Peu après, ils étaient au Palais et le Dieu leur indiquaient qu’ils descendaient sur Terre quelques temps pour qu’il puisse revoir sa petite-fille. Après quelques instants, ils arrivèrent dans un grand couloir avec de nombreuses portes qui sentait une bonne odeur. Pas la peine d’être devin pour savoir que c’était l’hôtel de Matthias. Le loup pouvait y percevoir son aura aussi puissante que noir. De quoi lui donner la chair de poule. S’il était habitué à la pression de l’aura d’Odin, celle du Demi-Dieu était assez nouvelle pour lui.
Sans trop savoir pourquoi, il fut le seul désigner pour entrer dans la chambre de sa petite-fille. Il se doutait que le fait de ne pas avoir une aura trop puissante était une des raisons qui avait poussé à le choisir lui plutôt que les autres. A peine le sas passé qu’il resta contre la porte, en retrait pour laisser à l’homme la possibilité de partager leurs retrouvailles dans une certaine intimité.

Le cœur du guerrier se mit à battre un peu plus fort quand il croisa les yeux de la demoiselle. Wow… Elle était magnifique et son loup avait eu un véritable coup de cœur car en l’espace d’une seule seconde, il s’était imprégné. Détacher son regard d’elle était une véritable épreuve. Il n’aimait pas vraiment ça, mais il ne pouvait pas lutter, il était faible. Odin se racla finalement la gorge après qu’elle ait proposé des boissons pour qu’il détourne le regard, chose qu’il fit rapidement.
L’instant d’après, il les suivait dans le salon et se plaça une nouvelle fois en retrait. C’était un guerrier, sa place n’était pas à côté d’Odin mais derrière lui. C’était de la hiérarchie, chose que la demoiselle ne semblait pas du tout prendre en compte en lui donnant un verre de jus de fruit. Noah la remercia, se perdant une nouvelle fois dans ses yeux.

Odin se racla une nouvelle fois la gorge avant d’indiquer qu’il partait. Il allait revenir, c’était évident en sachant qu’il avait dit au loup de rester, mais cela avait eu le don de les surprendre tous les deux. L’instant d’après, il sortait déjà de la pièce, l’abandonnant avec la femme qui faisait battre son cœur bien plus rapidement que d’ordinaire. Lorsqu’elle retourna son attention vers lui et avança, un faible sourire se dessina sur ses lèvres.

« Noah… Vous êtes Amalia, c’est ça ? »

C’était le potin le plus fou du Domaine depuis des années. Le brun resserra sa prise sur le verre sans en boire. Ce n’était pas dans ses possibilités d’ordinaire quand il était désigné comme garde d’Odin, cependant, la brune ne voulait pas qu’il en reste là, rien qu’à son regard. Noah avala donc une gorgée de sa boisson et fit un léger sourire à la demoiselle en espérant que cela suffise pour lui faire plaisir.

« Vous… Voulez faire quelque chose ? »

Il ne savait pas quand Odin arriverait mais il ne voulait pas non plus qu’elle s’ennuie. C’était d’une certaine manière un besoin des loups d’aider des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la miraculée
Messages : 16
Date d'inscription : 25/03/2017
Célébrité : Ellie Martin
Crédits : (a) flightless bird
avatar
MessageSujet: Re: Imprégnation express   Dim 26 Mar - 16:03

Imprégnation express
On frappa à la porte. Le regard de la brunette quitta son ouvrage alors qu’un sourire se glissa sur ses lèvres et que l’appréhension la gagnait. C’était le moment, elle allait enfin rencontre son grand-père. Odin… Son grand-père, un dieu nordique. Maladroitement, elle quitta le hamac dans lequel elle avait prit place et rangea son livre en rejoignant la porte. Elle se fit rapidement plus présentable et ouvrit la porte. Quelques secondes d’attente et la demoiselle reculait de quelques pas pour laisser un homme à la carrure imposante entrer dans la chambre. Amalia le salua avec un nordique maladroit avant de se retrouver ancrer dans les bras de son grand-père. Une sensation étrangement familière s'empara d’elle et elle sy nicha comme une enfant. Il brisa doucement l’étreinte pour embrasser son front d’une manière paternelle. Elle fut dès lors persuadée qu’elle était proche de lui autrefois. Elle ressentait quelque chose de similaire lorsque Castiel la prenait dans ses bras.

Doucement, le regard de la demoiselle se glissa vers l’homme qui accompagnait Odin. Il était bien plus jeune. Un garde ? Une question rapidement éclipsée lorsque son regard croisa le sien. Un bleu si intense… Son coeur s’emballa doucement, se réchauffant d’une manière inédite pour elle. C’était un sentiment nouveau, réconfortant qui s’était emparé d’elle alors qu’elle le salua maladroitement à son tour. Sans lâcher le regard du jeune homme, parce qu’elle en était parfaitement incapable, Amalia proposa à ses invités s’ils souhaitaient boire quelque chose. Elle avait bien peu d’option, mais elle pouvait tout de même trouver un petit quelque chose. Bien sûr, sur cette proposition, elle aurait dû prendre route vers le salon, préparer les verres, mais c’était impossible. Son corps ne répondait plus. Elle était fixe, le regard perdu dans ce bleu si parfait.

Ce fut le raclement de gorge de son grand-père qui la ramena soudainement à l’instant présent en la faisant suffisamment sursauter pour qu’elle lâche le regard du jeune homme et prenne route vers le salon. Elle servit adroitement trois verres de jus de fruit. Elle en glissa un dans les mains d’Odin en souriant tendrement avant de faire de même avec l’inconnu sans comprendre pourquoi il s’était tant mis en retrait par rapport à eux. C’était courant au domaine ? Encore une question qui passa aux oubliettes lorsque son regard croisa de nouveau celui du brunet. Amy se détourna de ce bleu avec la plus grande difficulté et revint vers le bar où se trouvait son verre. Elle s’apprêtait à le prendre lorsque son grand-père déclara soudainement partir. La demoiselle ne pu donc masquer sa surprise et sa déception à cette nouvelle si soudaine. Avait-elle fait quelque chose de travers ? Elle réapprenait encore les coutumes de son monde d’origine, était-elle passé à côté de quelque chose ?

Le regard d’Amalia se teinta légèrement de tristesse alors qu’Odin embrassait son front et sortit en disant au jeune homme de rester avec elle. Confuse n’était plus assez fort pour la décrire, elle était complètement perdue. Elle prit une profonde inspiration, mordillant doucement sa lèvre inférieur et montra ainsi clairement son petit tic de début de tristesse. Son coeur se serrait doucement avant qu’elle ne pose de nouveau son regard sur le jeune brunet. Elle en fut si aisément apaisée. Le poids sur son coeur s’allégea quelque peu. Un tendre sourire se glissa sur ses lèvres alors qu’elle osa un pas en direction du jeune homme tout en se montrant curieuse. Elle lui demanda son nom, réalisant que son grand-père ne le lui avait pas donné. ❝ noah... ❞ murmura-t-elle comme pour s’imprégner complètement de ce nom avant d’enchaîner avec un doux sourire ❝ Amy suffira. ❞ Elle avait encore un peu de mal avec Amalia sachant qu’elle n’avait aucun souvenir de s’être fait appeler un jour.

Finalement, elle remarqua qu’il n’avait pas touché son verre. Elle s’apprêtait à lui demander si elle voulait autre chose lorsqu’il en bu une gorger avant de lui sourire… Et quel sourire ! La teinte rosée de ses joues s’étaient intensifiés alors qu’elle le lui rendit timidement. Sourire qui s’élargissait à l’instant même où il lui demanda si elle souhaitait faire quelque chose. ❝  Tu peux me tutoyer tu sais. Et on peut s’asseoir ?❞ Son regard se mit doucement à pétillé, amusée. On ne l’avait jamais vouvoyer, le rendu était assez étrange. La brunette s’installa sur le canapé et bu donc un peu de son jus de fruit avant de déposer son verre. Hésitante, elle passa une main dans sa chevelure avant de laisser totalement aller sa curiosité. ❝ euhm… tu n’es pas obligé de répondre… mais…. Tu es quoi ? …. je veux dire… un dieu ? Un euhm… ange ? ❞ Demanda-t-elle difficilement avec un nordique de plus en plus maladroit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 15
Date d'inscription : 25/03/2017
Célébrité : Dawis Auguscik
avatar
MessageSujet: Re: Imprégnation express   Dim 26 Mar - 23:34

Imprégnation express
Aller sur Terre. Noah n’aimait pas réellement ça, il y était allé une fois en cours de vent peut après la fin de la guerre mais ce n’était clairement pas son élément. Même Siobhàn, qui pourtant y était régulièrement ne semblait pas à son aise. Et puis cette tenue, fine, qui était bien loin de son armure et qui ne le protègerait pas réellement en cas d’attaque. Au moins, il avait un poignard dans sa veste, au cas où. Naturellement, alors qu’ils venaient d’arriver, le loup laissa dériver son regard autour de lui : Un grand couloir, de nombreuses portes, une bonne odeur, des couleurs harmonieuse, bref c’était clairement loin de la précarité de sa faction…
Sans réellement pouvoir contredire l’ordre, Noah se trouva obligé d’entrer dans la chambre avec Odin en passant au préalable dans une sorte de petit sas. Il ne savait pas ce que c’était, et c’était très étrange, mais cela semblait nécessaire car le Dieu lui-même y passa. Le brun resta contre la porte pour gêner le moins du monde les retrouvailles. Il n’était ici que pour la sécurité de l’homme, en aucun cas pour profiter de la situation.

Son regard se perdit dans les yeux de la demoiselle quand elle le salua. Ce bleu… Cette douceur qu’elle dégageait. Il n’était pas insensible à son charme et son loup avait eu un véritable coup de cœur en s’imprégnant si rapidement d’une demoiselle. D’ordinaire, ça prenait plus de temps, mais Noah n’avait eu besoin que d’une seconde pour réagir. Son cœur l’avait tout aussi bien trahi que son aura. C’était presque gênant.
Le loup détourna le regard quand Odin se racla la gorge pour les faire revenir à l’instant présent. Le brun resta en retrait alors qu’il suivait le mouvement. Il n’était pas là pour s’amuser mais la brune ne semblait pas en tenir rigueur en lui fourrant un verre de jus de fruit dans les mains. Il ne savait pas s’il pouvait, n’osait pas demander. Bref… Ce n’était pas une situation habituelle pour lui. Normalement, les personnes du rend de la demoiselle ne s’intéressaient guère aux soldats. Et là encore, en plus, il s’était perdu dans ses yeux. Bon sang, il n’avait jamais vu une femme aussi belle qu’elle.

L’instant d’après, Odin disait partir quelques instants, ordonnant à Noah de rester dans la chambre avec elle. Il n’avait pas pu protester et en était incapable. Une fois l’homme partit, il avait pu voir la petite bouille de la brune passer de contente à triste. Mais elle sembla plus calme lorsqu’elle reporta son attention sur lui pour lui demander son nom. Poliment, Noah se présenta en lui demandant si elle était bien Amalia, la petite-fille disparue d’Odin. Elle préférait Amy ? Si elle le souhait, mais il n’avait pas la prétention de l’appeler par son nom.
Voyant qu’elle attendait quelque chose de sa part, sûrement boire le verre qu’il tenait à la main depuis quelques minutes, le brun avala une gorgée de la boisson avant de lui sourire faiblement. Jamais il aurait cru devoir faire ce genre de chose pour ne pas mettre mal à l’aise Amalia. Peu après, ne souhaitant pas qu’elle s’ennuie pendant l’absence du Dieu, le loup lui demanda si elle voulait faire quelque chose. Qu’il arrête de la vouvoyer et qu’ils s’assoient. C’était un manque total de respect et il ne savait pas réellement quoi faire si bien qu’il se posa simplement sur le canapé…

Rapidement, la brune se montra curieuse. Ce qu’il était ? Un Dieu ? il aurait pu en rire… Il n’avait rien d’un Dieu, il était clairement moins puissant et son rôle était de les protéger. Cependant, d’après toutes les rumeurs qui courraient, une d’entre-elle disait qu’Amalia avait totalement perdue la mémoire de sa vie d’antan, ce qui expliquait le fait qu’elle réagisse de cette manière.

« Je suis un Berserk… » Lorsqu’il vit l’air perdu sur son visage, il décida de se reprendre. « Un guerrier loup, au service d’Odin. Si vous avez d’autres questions, vous pouvez les poser… »

Ce n’était qu’un simple soldat et c’était assez déstabilisant pour lui d’être seule avec une Demi-Déesse des plus puissantes. Se doutant que l’heure du repas arrivait, Noah se demanda si elle voulait manger. Après tout, elle ne devait pas se sentir gênée même s’il était là. Du moins, pour lui ce n’était pas dans les coutumes de manger avec les Ases. Hors Odin qui de rare fois décidait de partager un repas avec ses petits loups.

« Vous voulez manger peut-être ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la miraculée
Messages : 16
Date d'inscription : 25/03/2017
Célébrité : Ellie Martin
Crédits : (a) flightless bird
avatar
MessageSujet: Re: Imprégnation express   Lun 27 Mar - 19:15

Imprégnation express
Amalia se perdit dans ce bleu à l’instant même où son regard le croisa. C’était envoûtant, apaisant. A cette simple vision, son coeur s’était légèrement emballé, gonflant sous un sentiment inconnu. Pourtant, ce n’était absolument en rien déplaisant, bien au contraire. Par ce simple regard, elle se sentait si bien comme si elle était enfin à sa place. Seulement, il avait aussi de la retenir avec une telle puissante. Si bien que même si elle avait demandé à ses invités s’ils voulaient boire quelque chose, la brunette avait été tout simplement incapable du moindre mouvement. Son corps refusait de lui obéir. Non, elle voulait se perdre dans ce regard qui avait croisé le sien. Ce fut le raclement de gorge de son grand-père qui la ramena brutalement à l’instant présent. Un sursaut lui fit décrocher le regard pour précédé les deux hommes dans le salon tandis que le rose de ses joues s’intensifiait.

La demoiselle n’avait pas grand-chose comme boisson. Du jus de fruit, cela devrait faire l’affaire. Elle en servit trois verres, en donna un premier à Odin avant de donner le second au jeune homme qui l’accompagnait. Ce fut à cet instant qu’elle remarqua qu’il se plaçait toujours en retrait. Chose qu’elle ne comprenait absolument pas à vrai dire. C’était assez étrange pour elle qui n’avait plus le moindre souvenir des traditions du domaine et ce même si sa famille commençait à lui donner quelques cours sur le sujet. Seulement, le sujet devint obsolète à l’instant même où son regard capta de nouveau celui du brunet. Elle s’en dégagea tant bien que mal avant de s’en détourner. Elle s’apprêtait à prendre son verre lorsqu’Odin déclara partir. Si soudainement ?! Amy n’avait pas pu masquer sa surprise, mais n’avait pu en dire davantage. Odin avait déjà embrasser son front avant de partir tout en demandant à son accompagnateur de rester.

La confusion et la tristesse la gagnaient. Elle aurait voulu pouvoir lui parler davantage. Apprendre enfin à connaître son grand-père. Seulement, cela ne serait pas pour aujourd’hui, semble-t-il. Avait-elle fait quelque chose de mal pour qu’il coupe ainsi court à leur première rencontre. Enfin, première rencontre pour elle. Mordillant sa lèvre, Amalia tenta de prendre une profonde inspiration avant de se tourner vers le brunet et laisser aller sa curiosité. Son nom. Elle réalisait que Odin ne le lui avait pas dit. Noah… Elle n’avait pas pu s’empêcher de le répéter comme pour s’en imprégner. Puis, un tendre sourire se glissa sur ses lèvres. Amalia était son nom d’antan, elle vivait aujourd’hui comme Amy, la pauvre enfant à jamais enfermée. Elle souligna donc rapidement qu’Amy lui suffisait amplement.

La demoiselle remarqua finalement que Noah n’avait pas touché à son verre. Il n’aimait peut-être pas ça ? Elle s’apprêtait à lui demander s’il souhaitait autre chose lorsqu’il en but une gorgée. Son sourire se fit plus tendre encore en réponse à celui de Noah qui la fit rougir davantage. Il lui semblait si… parfait à cet instant même. Lorsqu’il lui demanda ce qu’elle souhaitait faire, elle le trouva plus qu’adorable à vouloir ainsi l’occuper. Elle lui demanda donc de la tutoyer et de s’asseoir avec elle. Après tout, elle pouvait bien apprendre à le connaître, lui qui venait du domaine. Sans parler, qu’elle en avait terriblement envie ! Elle s’installa donc sur le canapé et bu un peu de son jus. Elle déposa son verre et laissa de nouveau aller sa curiosité. Elle se demandait ce qu’il pouvait bien être en se doutant qu’il ne pouvait être humain. Elle supposa dieu ou bien ange, car c’était là, les rares choses qu’elle connaissait. A sa réponse son regard se fit complètement perdue. Bersek ? Swann ne lui avait pas du tout parler de ça. Heureusement, Noah sembla rapidement comprendre la confusion de la demoiselle et précisa ce qu’était un Bersek. Il était donc un loup guerrier. ❝ comme mon frère ? ❞ Ne pu-t-elle s’empêcher de demander. Certes, elle n’avait pas rencontrer le frère en question encore, mais elle avait terriblement hâte ! Swann lui avait dit que c’était un loup et que c’était un combattant, cela devait être pareils.

Elle bu une nouveau gorgée, réfléchissant à sa prochaine question lorsque Noah lui demanda si elle souhaitait manger. ❝ oh… pourquoi pas. Tu veux quelques choses ? ❞ demanda-t-elle doucement. Après tout, il était hors de question qu’elle soit la seule à manger !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 15
Date d'inscription : 25/03/2017
Célébrité : Dawis Auguscik
avatar
MessageSujet: Re: Imprégnation express   Lun 27 Mar - 20:36

Noah S. Johanson a écrit:
Imprégnation express
A peine arrivé sur Terre, Noah se fit interpeler par Odin pour entrer avec lui dans la chambre. Il ne pouvait pas reposer et supposait grandement que cela venait du fait que son aura était moins oppressante ou instable que celle des deux Chef et d’Axell. Le brun hocha simplement la tête avant de suivre l’homme dans un genre de petit sas avant de rejoindre la fameuse suite qu’occuper la petite-fille du Dieu. Le loup resta en retrait pour permettre aux deux personnes d’avoir une certaine intimité pour leurs retrouvailles.
Alors qu’il répondit, poliment, à la brune, il se perdit dans son regard. Ce bleu. Il pourrait rester des heures à la regarder. Et son loup avait pris le dessus pour s’imprégner de la demoiselle. Il était incapable de se détourner d’elle. Ce fut Odin qui lui fit lâcher le regard. Ce raclement de gorge voulait tout dire.

L’instant d’après, il suivait le pas dans le salon, restant encore une fois en retrait. Malheureusement, elle ne semblait pas vouloir que ce soit le cas et elle lui mit un verre de jus de fruit dans les mains. Et là encore… Il s’était perdu dans son regard. Comment pouvait-il autant craquer pour une femme alors qu’il ne connaissait rien d’elle. Simplement son prénom. Amalia. Mais rien de plus. Et pourtant, il s’était imprégné en l’espace d’un battement de cœur.
Une nouvelle fois Odin coupa l’instant en disant partir. Il avait pu voir le regard de la demoiselle changer quand l’homme quitta la pièce. Il se demandait bien pourquoi il partait et encore plus pourquoi il devait rester mais il garda ça pour lui. Le Dieu ne prendrait même pas la peine de lui répondre pour ce genre de choses. La brune sembla cependant se calmer en reportant son attention sur lui. Elle osa un pas en avant et lui demanda même son prénom. Il répondit simplement avant de lui demander si c’était bien Amalia. Il ne s’attendait pas à la réponse. Amy ? C’était un diminutif bien trop familier pour lui. Mais… Noah remarqua que la demoiselle allait lui parler à propos du verre qu’il tenait depuis un moment. Il prit un gorgé avant de sourire faiblement. Awh… C’est petites joues rouges, il craquait.

Ne voulant clairement pas qu’elle s’ennuie durant l’absence de son grand-père, le loup lui demanda ce qu’elle voulait faire. S’assoir ? Bien… Il fit ce qu’elle voulait, du moins en partie. Il était incapable de la tutoyer… C’était une déesse. Essayant de passer outre, le naturel était revenu au galop quand il répondit à sa question. Il avait beau vouloir essayer, son cerveau ne voulait clairement pas qu’il manque de respect à la brune.
Profitant d’un moment de calme, il demanda à la brune si elle voulait manger. Il devait être l’heure ici. Mais il ne s’attendait pas du tout à la réponse d’Amy. S’il voulait quelque chose ? Il avait bien dû cligner des yeux deux ou trois fois sans savoir quoi répondre. Ne connaissait-elle plus rien du Domaine ?! Noah se frotta le bras.

« Non merci… Vous… Vous savez, normalement vous ne devriez pas me proposer ce genre de choses. Je ne suis qu’un soldat. »

Non, elle le voyait comme une personne normale. Un faible sourire se dessina au coin de ses lèvres. Les Powell étaient vraiment tous étranges. Et elle plus que les autres.
Leurs regards se croisèrent une nouvelle fois et le brun craqua lamentablement comme un débutant. Il se pencha vers elle pour prendre ses lèvres dont il mourrait d’envie depuis qu’il l’avait vu. Lorsqu’elle y prit part, il glissa sa main sur sa joue. Bon sang. Son cœur partait dans les tours alors qu’il s’était approché d’elle pour combler cette atroce distance qu’il détestait tant.

Ce fut à ce moment-là que la porte s’ouvrit. Odin. L’homme se racla doucement la gorge et fit reculer Noah d’un seul coup. Il se releva carrément alors que pour la première fois, il rougissait. Il appréhender aussi la réaction. Il s’aprêtait à s’excuser mais le Dieu prit la parole

« Il était temps ! »

Il était parti pour ça ?! Pour qu’il puisse craquer ?! Cet homme était un véritable mystère pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la miraculée
Messages : 16
Date d'inscription : 25/03/2017
Célébrité : Ellie Martin
Crédits : (a) flightless bird
avatar
MessageSujet: Re: Imprégnation express   Lun 27 Mar - 21:30

Imprégnation express
La confusion se glissa lentement sur le visage d’Amalia alors que son grand-père embrassait son front de manière paternelle après lui avoir dit sortir. Elle ne comprenait pas ce changement soudain. Pourquoi partait-il déjà ? Ils n’avaient même pas eu le temps de discuter un minimum. Avait-elle fait quelque chose de mal ? Elle n’était pas tout à fait au point sur les traditions du domaine et ce même si Swann ainsi que le reste de sa fratrie lui donnait des cours dessus. Alors elle était peut-être passée à côté de quelque chose, une inattention. Cela vallait-il un départ si soudain pour autant ? Si tel était le cas, il aurait sans doute pas demander au brunet de rester avec elle cela dit… Elle se mordilla doucement la lèvres, signe de tristesse naissante alors qu’Odin venait de refermer la porte. Doucement, elle se tourna de nouveau vers le brunet. Sa présence l’apaisait, lui donnant l’impression de l’étaux sur son coeur à cause de cet échec s’allégeait. Elle se concentra aussitôt sur lui comme si c’était tout naturel et se montra curieuse en lui demandant son nom. Noah. Lui semblait connaître le sien, du moins celui que Sealiah lui avait donné, pas celui qu’elle était habituée à porter. Aussi, elle lui demanda de l’appeler Amy. C’était suffisant. Elle se rendit compte qu’il n’avait pas bu et s’apprêtait à lui demander s’il souhaitait lorsqu’il bu avant de sourire. Elle avait fondu pour ce faible sourire. Le rose de ses joues s’intensifia alors qu’elle lui rendit tendrement son sourire.

Il s’inquiétait qu’elle s’ennuie. C’était tellement adorable ! Son sourire s’élargissait doucement alors qu’elle lui proposa de la tutoyer et aussi de s’asseoir. Qui sait quand son grand-père reviendrait et elle voulait qu’il soit le plus à l’aise possible. La demoiselle prit d’ailleurs elle-même place sur le canapé et bu un peu de son jus avant de se montre curieuse sur la nature de Noah. Elle s’attendait à tout sauf à sa réponse. Un bersek. A vrai dire, elle n’avait pas la moindre idée de ce que cela pouvait bien être ! Elle n’était pas encore rendu là dans ses cours sur le domaine de tout évidence. Heureusement sa bouille exprimait clairement sa confusion et Noah l’avait remarquer, ajoutant une petite description. Des loups guerriers. Elle assimila aussitôt cette définition à celle qu’on lui avait faite de son demi-frère, Axell. De toute évidence, c’était le cas.

Amalia bu une nouvelle gorgée de son jus avant d’être surprise par l’interrogation de Noah. Il était déjà l’heure ? Pourquoi pas. Naturellement, elle demanda aussitôt au loup s’il souhaitait quelque chose. Une question tout en soit banal mais qui semblait le surprendre, voir même le choquer. Une réaction qu’Amy ne comprit pas vraiment sur le coup. Elle semblait même l’avoir mis mal à l’aise. Non ! Elle ne voulait pas de ça. ❝ je… je ne comprends pas pourquoi. Soldat ou non tu dois bien te nourrir, non ? Pourquoi ne pourrais-je pas te proposer de manger avec moi ? ❞ Répondit-elle doucement. Non, clairement, elle ne comprenait vraiment pas. C’était peut-être là dans les coutumes qu’elle avait oublié, dans celle qu’on ne lui avait pas encore apprise à nouveau. Et puis même si cela avait été le cas, elle ne pourrait jamais le voir JUSTE comme un soldat ! C’était impossible pour elle.

Soudain, leur regard se croisèrent une nouvelle fois. Son coeur accéléra doucement alors qu’elle se rendit compte qu’il se penchait doucement vers elle et qu’elle répondait instinctivement en faisait de même. L’instant d’après, les lèvres du brun se déposèrent sur les siennes. Elle fermit doucement les yeux et prit part au baiser avant de se coller contre lui alors qu’il se rapprochait en brisant cette distance qui lui avait été insupportable. Son coeur battait des records et pourtant, elle se sentait plus bien que jamais elle avait pu l’être jusqu’à présent. C’était nouveau, parfait. Il n’y avait plus rien, juste eux. Jusqu’à ce que Noah ne décolle violemment d’elle, brisant le baiser en la laissant pour le moins confuse. Ce ne fut que lorsque la voix d’Odin résonna qu’elle se rendit compte qu’il était revenu. Elle se leva donc doucement, rougissante un peu alors que le loup tentait de la concurrencer sur ce point.

Amalia n’avait pas vraiment comprit ce que voulait dire son grand-père lorsqu’il déclara qu’il était grand temps pour eux de partir. Elle pouvait comprendre qu’il ne puisse pas s’absenter trop longtemps à cause de son statut. Elle était déçue, mais plus encore, elle aurait voulu passer un peu de temps avec Noah. Après ce qui venait de se produire. Elle glissa doucement son regard vers Noah, puis vers Odin. ❝ je… je pourrais vous revoir ? ❞ demanda-t-elle faiblement en parlant des deux hommes dans la pièce. Odin, parce qu’ils n’avaient pas pu faire connaissance et Noah… Bah, la raison était des plus évidentes. Elle avait vu un sacré coup de coeur et voulait le voir, le revoir. Encore et encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Imprégnation express   

Revenir en haut Aller en bas
 
Imprégnation express
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» imprégnation des oisons
» imprégnation selon Miller, un autre regard
» Exercices pour poulain
» Communiqué de presse - FNPF - Etude imprégnation PCB
» Imprégnation des filtres à air

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forever :: ADMINISTRATION :: Anciennes Histoires :: Noah & Amy-