AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Etincelles entre beaux-frères

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
love
Messages : 119
Date d'inscription : 29/01/2016
Célébrité : Ailee
avatar
MessageSujet: Etincelles entre beaux-frères   Mar 10 Mai - 23:04

La tenue:
 
Etincelles entre beaux-frères

Ft.  Malia, Manéo & Matthias


Tout s’était chamboulé en l’espace de quelques jours pour Malia. Elle avait rencontré Castiel, le frère jumeau de Matthias qu’elle avait voulu exploser et déchiqueter des nerfs. Elle avait carrément rompu avec le Demi-Dieu avant de retourner en Corée du Sud pour ne plus le croiser et se rendre compte peu après qu’elle était enceinte. Elle avait fini au domaine d’Odin et face à son homme en piteuse état avec un lien ingérable sur le dos. Etre imprégnée était déjà compliqué, mais en plus il fallait rajouter le fait que maintenant, elle ressentait ce que Matthias ressentait. C’était un véritable merdier dans sa tête.
Pourtant, elle se sentait bien. Elle dormait paisiblement une main sur son ventre, la tête nichée contre le cou du Demi-Dieu qui se remettait doucement de ses multiples blessures. La demoiselle se réveilla en sentant son téléphone vibrer dans son dos. Elle ne voulait pas réveiller son homme pour qu’il puisse se reposer tranquillement. Malia se leva délicatement et prit une bonne douche avant de s’habiller et se coiffer un minimum. Une fois prête, elle retourna au lit pour faire un bisou au brun. Déjà réveillé. Merde… Elle avait juré avoir fait attention…
Elle s’assit finalement près de lui avant de l’embrasser, se collant tout doucement à lui. Malia n’aimait vraiment pas comment était Matthias. Toujours en alerte, son corps avait du mal à guérir. Pourtant, à bout de souffle, elle recula la tête doucement et lui offrir un joli sourire. Si elle s’inquiétait, il allait y penser et avoir du mal à se reposer. Malheureusement, il était fort probable qu’il le sente à cause du lien.

« Je reviens vers midi, si tu es en dehors de cette suite, je te casse la gueule. »

En plus, ça ne risquait pas d’être compliqué. A cette idée, la brune soupira doucement et descendit finalement, passant en vitesse dans la cuisine pour piquer une pomme. Elle devait manger ou Matthias ferait une crise, et au moins, Aidan l’avait vu… Elle aurait une preuve.
La demoiselle s’installa à son guichet et travailla tranquillement jusqu’à ce qu’une odeur plus que familière lui arrive au nez, suivit d’une aura presque identique au sien. Manéo. Malia releva la tête et aperçut à l’entrée le Coréen. Elle irradiait de bonheur. Ça faisait tellement longtemps qu’elle ne l’avait pas vu. Depuis son arrivée à San Francisco, presque un an à quelques mois près. Elle quitta son poste et se précipita vers elle, le prenant dans ses bras.

« Dis-moi que tu restes longtemps ici… »

Elle venait d’avoir une jolie poussée d’hormones pour le prendre comme ça contre elle.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mini alpha
Messages : 38
Date d'inscription : 10/05/2016
Célébrité : Suga
avatar
MessageSujet: Re: Etincelles entre beaux-frères   Mar 10 Mai - 23:28

La tenue:
 
Etincelles entre beaux-frères

Ft.  Malia, Manéo & Matthias


Manéo se réveilla difficilement dans l’avion, dans quelques minutes, il serait à San Francisco. Il ne mettait pas souvent les pieds aux Etats-Unis, mais ça faisait un moment qu’il n’avait pas vu YuJin ni Malia. Et sa moitié avait décidé de vivre là-bas elle aussi. Qu’est-ce qu’il pouvait y avoir d’attirant dans cette ville ? Le jeune homme poussa un long soupire avant de sortir de l’avion et récupérer sa valise.
Rapidement, il avait pris route vers chez son grand-frère pour y déposer ses affaires. Il se retrouva face à face avec une louve sûrement à deux doigts d’exploser et à cran. C’était donc ça le léger souci dont son aîné lui avait fait part au téléphone. Le jeune homme se montra le plus calme qui put connaissant le tempérament explosif que pouvait avoir une future maman avec des gênes de sauvages. Il se présenta brièvement, après tout, YuJin avait dû parlé de lui, et il promit qu’il filerait vite. Il ne voulait pas gêner. Rapidement, on lui donna l’adresse du boulot de Malia et il fila. Trop de tension dans l’air ! Ça risquait de le faire criser…

Manéo poussa un petit soupire une fois à l’extérieur du bâtiment. Il passa une main dans ses cheveux avant de prendre route vers l’hôtel Yggdrasil. Eh bien, elle bossait dans le luxe… Assez impressionnant au vu de leur caractère commun.
Le loup entra dans le bâtiment et vit sa sœur concentrée sur son boulot avant qu’elle remarque qu’il était là. Adorable. Il la vit accourir vers lui, mais alors que d’habitude, elle se stoppait à sa hauteur, elle venait de le prendre dans ses bras. Elle était malade ? Manéo était resté bloqué quelques secondes avant de l’écarter de lui. C’était trop bizarre. Puis il sentait que quelque chose clochait chez sa frangine. Deux cœurs, il entendait deux cœurs… Et dire que l’année d’avant elle était vierge, et ne comptait absolument pas se mettre en couple.

« T’es enceinte ?! Je… »

Il avait serré la mâchoire essayant de regagner un semblant de calme. Lui qui devait être le pire de la fratrie Yang, le plus impulsif des quatre. Il allait égorger le mec qui avait osé. Ok, elle avait l’âge d’avoir un copain, il ne pouvait rien dire sur ça, mais un gosse, à 20 ans. Elle comptait prendre exemple sur YuJin ?!

« Non mais ça va pas dans ta tête !!! T’as 20 ans ! 20 ans bordel ! YuJin aurait… Tu m’énerves ! Moi je débarque au milieu de ça. Ca t’as pas traversé la tête de me le dire au téléphone ! »

Il n’était pas tellement réputé pour son tact, son calme ou autre chose en rapport avec du Self-control.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nounours colérique
Messages : 101
Date d'inscription : 29/01/2016
Célébrité : Colin O'Donoghue
Crédits : (a) YOU.FIRST
avatar
MessageSujet: Re: Etincelles entre beaux-frères   Mer 11 Mai - 0:04

La tenue:
 
Etincelles entre beaux-frères

Ft.  Malia, Manéo & Matthias


Allongé sur le côté, l'unique position confortable dans son état, Matthias profitait de la chaleur émanant du corps de sa cadette pour s'autoriser à se reposer malgré ses sens en alerte rouge. Il était bien trop amoché pour qu'il en soit autrement sur ce point. Il réajustait légèrement sa position en sentant Malia commencer à ce mouvoir contre lui. Le voilà sur le point de se réveiller. Son sommeil étant devenu particulièrement léger depuis et il le serait encore quelques jours, peut-être quelques semaines s'il ne prenait pas soin de se reposer. Les nuits blanches, le manque de repas et les combats continuent des pleines sombres d'Asgard et autres champs de battailles réputer dans la mythologie nordique. Il y avait passé trois jours entiers, sombrant définitivement dans sa partie sombre pour oublier la douleur. Douleur provoquer par la petite créature qui venait de définitivement le réveiller en quittant ses bras.

Fronçant les sourcils, il ouvrit péniblement les yeux. Sa vision, tout d'abord brouillée, lui montrait que Malia se glissait dans la salle de bain pour se préparer à aller travailler. Une évidence vu l'heure. Il aurait dû faire de même, mais il n'était pas encore apte à pleinement travailler. Il ferait comme les jours précédent, il s'occuperait de quelques dossiers dans la suite entre deux siestes de plusieurs heures. Il fonctionnait clairement au ralentit. Il avait repoussé ses limites de manière un peu trop brusque et aurait dû mourir une bonne dizaine de fois vu comme il était amoché par les plus puissants démons nordiques et autres ennemis d'Odin. Malia le ramena au présent en prenant place à ses côtés et profita de son baiser en le prolongeant légèrement. Elle était inquiète et il n'aimait pas vraiment ça. Un sourire en coin se glissa donc sur ses lèvres. ❝ oh, mais je sais que tu le ferais. Et ne t'inquiète pas, dans peu de temps je n'aurais plus la moindre marque. ❞ Souffla-t-il en se redressant pour voler un nouveau baiser à sa belle. Un stimulant parfait pour le faire guérir plus rapidement.

Incapable de se rendormir, Matthias se leva et se dirigea dans la salle de bain. Il en profita pour regarder les dégâts et la vitesse de guérison. Les blessures sur son flanc gauche cicatrisaient plus rapidement que les autres tout comme son dos déjà fort habitué aux blessures persistantes grâce à Malia. En revanche, son cou et son torse s'était une autre histoire, plus long, car plus ancré dans sa chaire. Beaucoup de démons étaient réputés pour apprécier les coeurs et Matt avait subit pas mal d'assaut. Il serra des mâchoires lorsque l'eau coula sur ses plaies. Au moins, elles ne saignaient plus depuis deux jours, une grande avancée. Le plus dur fut enfilé son costume, les douleurs qui le lançaient et qu'il ignorait royalement. Trois tentatives étaient ce qui lui avait fallu pour mettre sa veste et il ne s'embêta même pas à fermer complètement sa chemise.

Il commençait tout juste à se reposer, se demandant quoi manger lorsqu'il ressentit une explosion de bonheur par le biais de la jolie marque rose laissée par Castiel. Malia débordait de joie. Une bonne chose, au moins elle ne s'inquiétait plus pour lui. Hélas, autre chose le troubla. Un tout autre sentiment qui le poussa à sortir de la chambre malgré l'avertissement et son état. Ce téléportant dans un coin désert et après une profonde inspiration il s'avança vers Malia qui se tenait aux côtés d'un jeune homme. Une aura presque identique à celle de Malia, son jumeau certainement. ❝ Je peux savoir ce qui se passe? ❞ Demanda le demi-dieu clairement de mauvaise humeur.


code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
love
Messages : 119
Date d'inscription : 29/01/2016
Célébrité : Ailee
avatar
MessageSujet: Re: Etincelles entre beaux-frères   Mer 11 Mai - 13:36

La tenue:
 
Etincelles entre beaux-frères

Ft.  Malia, Manéo & Matthias


Malia dormait toute contre Matthias, la tête contre son cou, faisant son possible pour ne pas trop toucher son corps. Il était encore dans un misérable état et elle sentait sa douleur à cause du lien alors elle ne voulait pas avoir plus mal que prévu. Quelques rares fois, sa capacité à prendre la douleur se mettait en route seul et s’arrêter de la même manière. Ses veines noircissaient avant de redevenir aussi peu visible qu’avant. Ça avait bien provoqué une dispute mais rien à faire, elle n’arrivait pas à le gérer.
Le lendemain, son téléphone vibra et elle l’éteignit rapidement. C’était l’heure de se lever. Elle se montra délicate en sortant du lit et se prépara rapidement pour ne pas que Matthias se réveil. Son sommeil était si léger depuis son retour. Il devait être en alerte… Et ça paraissait normal, il était en position de faiblesse avec tant de blessure. La demoiselle retourna au lit pour lui donner un petit bisou avant de partir mais il était déjà réveillé. Merde. Elle avait fait du bruit ?!

La brune s’assit doucement près de lui et l’embrassa longuement. Elle essayait de se montrer forte pour ne pas gêner sa guérison mais c’était peine perdue. Déjà, le lien devait lui faire comprendre qu’elle était inquiète et encore plus la phrase qu’elle sortit. La réponse la fit doucement grogner.

« T’as intérêt ! J’veux pas d’un papa hors service. Je ne rigole pas, si tu sors de la chambre, j’te massacre. »

Que de douceur… Mais il l’aimait comme ça !

Finalement, la brune fila travailler après un dernier baiser et tenta d’être sérieuse. Et surtout de se sortir Matthias de la tête malgré la vive douleur qu’elle avait ressenti. Bon sang, il foutait quoi pour que la douleur irradiât comme ça ?! Par chance, une odeur, ainsi qu’une aura la détachèrent des sensations qu’elle avait. Manéo. Elle irradiait de bonheur
Elle se précipita vers lui et le prit dans ses bras alors qu’elle ne faisait jamais ça avant. De quoi le choser. D’ailleurs, il n’avait pas mis longtemps avant de l’écarter de lui. Il la détailla de la tête aux pieds et la demoiselle se mit à rougir doucement quand il prit la parole. Oups. Elle avait senti son calme s’évaporer. Déjà qu’il n’en avait pas beaucoup… Et voilà qu’il la réprimanda comme une enfant. Elle comprenait sa réaction, mais c’était un peu trop pour elle. Et ce fut à ce moment-là que Matthias pointa le bout de son nez… Alors que des larmes coulaient doucement le long de ses joues.

Elle tenta de se calmer rapidement sachant que ça allait merder un peu plus si elle était dans cet état. Surtout que Manéo n’était pas habitué à ça. Non, elle n’avait quasiment jamais pleuré avec lui, mais c’était une poussé d’hormone lié à tout le reste. Ce n’était clairement pas le bon jour pour faire une rencontre entre eux. D’ailleurs, elle s’était automatiquement mit entre eux. Manéo était capable de foutre son poing dans la gueule de Matthias et Matthias était capable de l’exploser, surtout à cette période.

« Du calme… S’il vous plait. »

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mini alpha
Messages : 38
Date d'inscription : 10/05/2016
Célébrité : Suga
avatar
MessageSujet: Re: Etincelles entre beaux-frères   Mer 11 Mai - 13:38

La tenue:
 
Etincelles entre beaux-frères

Ft.  Malia, Manéo & Matthias


Des heures d’avion… Manéo n’avait envie que d’une chose : Sortir de là. Ce qui arriva rapidement et le jeune homme prit une bonne bouffée d’air frais en sortant de l’aéroport. Il prit ensuite route vers chez YuJin, pour pouvoir simplement déposer sa valise. De toute façon, son aîné avait été très clair, sa petite-amie risquait de péter un câble s’il restait plus d’une vingtaine de minutes chez eux. Un louve fraîchement transformée, enceinte, avec un passé de chasseuse. Ça ne lui donnait pas envie de rester plus longtemps.
D’ailleurs, à peine avait-il fait face à la brune qu’il s’était senti mal à l’aise. Il sentait sa colère et tout autres sentiments extrêmes qu’elle ressentait, mais surtout, il avait senti la poudre à canon avec une subtilité. Si elle lui mettait une balle avec de l’aconit dans le corps, il risquait de se montrer terriblement violent les minutes où il serait encore conscient. Manéo lui adressa un petit sourire, osa à peine rentrer et demanda simplement où travailler sa sœur. Ça n’avait duré que 10 minutes…

Yggdrasil. Le loup connaissait ce lieu de nom, c’était un hôtel de luxe à Séoul. Ça l’étonnait que sa sœur travaille dans ce genre d’endroit. Elle était aussi impulsive et instable que lui. Mais bon, ça faisait un an qu’il ne l’avait pas vu, elle avait peut-être changé. Lorsqu’il rentra, il la vit occupé à travailler mais rapidement, il avait détourné son attention. Et elle se précipita vers lui. Cependant, elle se colla à lui, l’enlaçant. Wow. Est-ce que c’était vraiment sa sœur ? Et puis, il n’avait pas eu le temps de pouvoir en placer une qu’il l’écarta de lui. Deux cœurs ?! Elle était enceinte ?! Il allait faire une crise cardiaque.
A la place, il l’engueula. Comme tout bon grand-frère protecteur, mais avec peut-être un peu trop de violence. La brune avait carrément baissé la tête. Il allait pulvériser le mec qui avait osé faire ça. D’ailleurs, un homme ne tarda pas à s’approcher, et il n’avait pas mis bien longtemps avant de comprendre qui s’était. L’aura de sa sœur y réagissait, montrant son imprégnation. Et lui réagissait aussi à son aura, ses yeux virant brutalement aux rouges de manière incontrôlable.

« Toi, on t’as pas sonné !! »

Aucun doute sur le lien de parenté entre eux, même sans sentir leurs auras qui commençaient déjà à s’entremêler et à s’amplifier mutuellement. Manéo perdit totalement son calme en voyant les larmes de sa sœur. C’était quoi ce bordel ?! Elle ne pleurait jamais. Il se passait quoi ? Il lui avait fait quelque chose ?! Le jeune avait failli lever le poing mais Malia s’était déjà mis entre eux. Elle connaissait bien leur tempérament. Parce qu’il sentait que l’homme fasse à lui était aussi à cran.

« T’es sérieuse là ?! Tu… Et arrêtes de pleurer !!! Comment tu veux que je reste calme alors que ce connard t'as mit enceinte à 20 ans !!! »

Ouais parce que définitiviement, voir Malia pleurer faisait paniquer Manéo et risquait de le rendre bien plus violent que d’ordinaire. Il sentait d’ailleurs ses nerfs lâcher doucement.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nounours colérique
Messages : 101
Date d'inscription : 29/01/2016
Célébrité : Colin O'Donoghue
Crédits : (a) YOU.FIRST
avatar
MessageSujet: Re: Etincelles entre beaux-frères   Mer 11 Mai - 17:52

La tenue:
 
Etincelles entre beaux-frères

Ft.  Malia, Manéo & Matthias


Matthias se réveillait en sentant Malia bouger à ses côtés et son portable vibrer. Toujours en alerte depuis son retour du royaume d'Odin, le demi-dieu avait le sommeil particulièrement léger, trop léger. Ouvrant juste les yeux, il eut le temps de voir Malia se glisser dans la salle de bain. Il devait être l'heure pour elle d'aller travailler. Il aurait dû se lever pour faire de même, mais il n'était clairement pas en état. Depuis quelques jours déjà, il bossait depuis sa suite entre deux siestes qui s'éternisaient toujours afin de permettre à son corps de pleinement se régénérer. Il avait beau être un demi-dieu puissant et immortel, là il avait déconné et il était sacrément amoché. Il s'en voulait de faire subir cette douleur constante à sa cadette, mais Castiel était introuvable pour lui retirer le lien, cette chose rose à son poignet.

Malia le sortie de ses pensées lorsqu'elle s'assit à ses côtés pour l'embrasser. Il profita de leur baiser, le prolongeant légèrement avant qu'un courir se glisse aux coins de ses lèvres. Il ne doutait aucunement qu'elle serait capable de mettre ses menaces à exécution s'il sortait. Heureusement, il n'en avait pas l'occasion. Montrer sa faiblesse devant ses employés n'était absolument pas dans son programme du jour. Matt tenta d'ailleurs de calmer les inquiétudes de sa belle avant de lui voler un nouveau baiser, amusé par sa réplique. Mais, il ne rétorqua pas cette fois-ci, laissant sa louve aller travailler.

De son côté, incapable de se rendormir, Matthias avait décidé de se lever. Passant dans la salle de bain, il avait examiné ses plaies. La moitié guérissait bien et vite, le reste ayant subit davantage de blessures peinaient à bien se remettre. Il serra les mâchoires en passant sous le jet d'eau froide avant d'en sortir pour se vêtir. Il en profita pour passer un baume typique des guerriers d'Odin que sa soeur lui avait jeté en lui ordonnant de se remettre rapidement. Il s'y prit ensuite à plusieurs reprises pour enfiler son costume, ignorant les douleurs vivent qui le lançaient à de multiples reprises. Finalement, il se laissa tomber sur le canapé et s'apprêtait à se poser quand un sentiment étrange le parcourus. Réagissant instinctivement par le biais du lien et en sentant le malaise de Malia, Matthias se releva pour se téléporter dans un coin désert avant de passer la réception.

Un jeune homme se tenait aux côtés de Malia, son jumeau à en croire son aura. Une information de moindre importance lorsque le demi-dieu aperçu les larmes de Malia. Son regard s'assombrit aussitôt et le ciel suivit le mouvement. Il n'était clairement pas d'humeur et sa voix le démontrait tout autant que son regard. Matthias serra la mâchoire avec force à la réponse que ce petit merdeux. ❝ Oh que si ! Tu es chez moi ici et tu oses lever le ton pour t'adresser à ma femme. Je suis concerné ! ❞ Lança-t-il clairement, sur un ton menaçant. Il était plus irritable que jamais, son calme n'existait plus dans son état et voir l'aura de sa moitié se mêler à celle de ce gosse le faisait sortir de ses gonds. Seulement, il tenta tant bien que mal de se maintenir lorsque Malia se plaça entre lui et le gringalet. Mais, la prise de parole de ce dernier l'avait fait exploser. Etrangement ou non, Matthias n'était pas d'humeur à se faire insulter ainsi. L'aura du demi-dieu se développa, forma une illusion parfaite pour tous les autres présents alors que le tonnerre grondait à l'extérieur. Contournant Malia sans mal, il agrippa son cadet par le col. ❝ Ne lui parles pas comme ça ! ❞ Gronda-t-il comme le tonnerre alors que l'air crépite un peu plus autour d'eux. Matthias avait craqué, complètement craqué. Il était trop en alerte pour pouvoir maintenir son calme dans le cas présent.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
love
Messages : 119
Date d'inscription : 29/01/2016
Célébrité : Ailee
avatar
MessageSujet: Re: Etincelles entre beaux-frères   Jeu 12 Mai - 13:09

La tenue:
 
Etincelles entre beaux-frères

Ft.  Malia, Manéo & Matthias


Tentant de ne pas réveiller Matthias, Malia s’était extirpé du lit avec délicatesse. Chose qu’elle ne faisait jamais avant, mais là, elle faisait son possible pour ne pas le déranger. Il avait besoin de repos, son corps était encore bien trop endommagé pour qu’il fasse autre chose que dormir ou se reposer tout bêtement. Elle se prépara rapidement et fit face à son homme déjà réveillé. Merde. Elle n’avait pas dû être assez subtil, ou ses sens devaient encore être en alerte.
La brune profita de la situation et embrassa son homme tentant tant bien que mal de ne pas lui faire ressentir son inquiétude. Mais c’était peine perdu à cause de ce foutue lien qu’avait décidé d’utiliser Castiel pour les obliger à réaliser l’amour qu’ils se portaient mutuellement. Malia menaça son patron avant de finalement le laisser et travailler.

Une fois installée à son guichet, elle s’efforça de ne pas penser à son homme mais une vive douleur irradia en elle. Qu’est-ce qu’il pouvait bien faire ?! Elle tenta de se concentrer pour ne pas y penser mais c’était presque insoutenable. Ils n’avaient pas la même résistance à la douleur, c’était clair ! Par chance, une odeur bien trop familière et une aura reconnaissable parmi toute se fit remarquer. La brune leva la tête et vit son jumeau vers lequel elle se précipita en irradiant de bonheur. Exit la douleur de Matthias !
Elle se colla à lui avant de se faire écarter. Oui… C’était une réaction très bizarre de sa part, elle comprenait que son frère trouve ça étrange. Mais la remarque qui suivit et la prise de parole de son aîné la firent doucement perdre tout le bonheur qu’elle avait pu ressentir. Manéo n’était pas délicat, encore moins qu’elle. Et s’était tout de même blessant d’entendre ça de la bouche de son frère. Pourtant elle savait qu’il disait ça sur le cou, malheureusement, ça avait provoqué une monté de larmes… Alors que Matthias arrivait. Génial, ça allait être le merdier total !

La brune se mit instinctivement entre les deux hommes. Un Alpha de mauvais poil prêt à tuer la personne qui avait touché sa sœur, par pure esprit de protection, et un Demi-Dieu en position de faiblesse et guerrier… Ça allait être trop compliquer à gérer pour elle. Surtout que Manéo amplifiait la chose en gueulant encore. C’était habituel pour eux car leur aura se mélangeaient et ils devenaient bien plus explosif que d’ordinaire. Mais une phrase fit sursauter Malia, deux mots. Assez pour faire baisser sa garde. Ma femme ?! Il venait de dire ma femme ?!
A ce moment-là, une illusion les entoura, elle l’avait senti… Elle n’aimait pas ça, ça allait dégénérer… Et elle n’avait même pas eu le temps de rattraper Matthias qu’il avait déjà attrapé son jumeau par le col de sa chemise. Hors de question qu’il touche un cheveu de son frère ! C’était intolérable. Ni même l’inverse, alors avant que Manéo craque définitivement, Malia opta pour la seule solution qui mettrait Matthias en position de faiblesse : La douleur. Elle donna un bon coup bien sec dans les côtes encore endoloris de son homme, dans une blessure à peine cicatrisée. Ses yeux étaient rouges, vifs. Un chose à ne surtout pas oublier, un louve enceinte et mille fois plus agressive qu’à la normal. C’était pire pour une Alpha et encore plus pour une Super Alpha qui utilisait l’aura de son frère…

« CA SUFFIT !!! Matthias t’as pas interet de toucher mon frère où je te jure que je te tue de mes propres mains et toi Manéo, tu fermes ta gueule pour une fois. JE FAIS CE QUE JE VEUX, C’est clair ?! Alors le colérique qui pète un câble parce que sa sœur est enceinte. TU POURRAIS DIRE FELICITATION à la place CONNARD et je suis MAJEURE en Corée alors je fais ce que je veux de mon cul !! Si j’veux un gosse, j’en fait un que tu le veuilles ou pas. Et le guerrier à demi mort, tu te la FERMES et tu dis ENCHANTE ! Parce que c’est MON frère et que tu vas le supporter !! La seule personne ici qui a le droit de gifler c’est MOI ! Et puis t’es inconscient ou quoi ?! Attend qu’on soit seul et tu vas regretter d’être sortit du lit !!  ESPECE DE CONNARD !!! T’imagine même pas à quel point tu peux me faire mal à faire le con debout à cause du putain de lien de ton CONNARD de frère !!! »

Au final, c’était elle qui allait les exterminer tellement elle venait de péter un câble. Elle serrait les poings le plus fort qu’elle pouvait pour tenter de se calmer, parce qu’en plus, elle subissait les nerfs de Matthias en plus des siens et là, elle n'était pas capable de se retenir bien longtemps. Définitivement, elle venait de montrer le côté agressif, violent et dangereux de sa louve.


code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mini alpha
Messages : 38
Date d'inscription : 10/05/2016
Célébrité : Suga
avatar
MessageSujet: Re: Etincelles entre beaux-frères   Jeu 12 Mai - 13:37

La tenue:
 
Etincelles entre beaux-frères

Ft.  Malia, Manéo & Matthias


San Francisco… Manéo passait toujours en coup de vent aux Etats-Unis et pourtant, cette fois-ci, il savait qu’il resterait un petit moment. Surement chez Malia vu qu’elle avait décidé elle aussi de s’installer ici. La dernière fois qu’il l’avait eu au téléphone, elle lui avait dit qu’elle voulait se rapprocher de YuJin et qu’elle ne voulait surtout plus remettre un pied en Corée du Sud. Elle supportait de moins en moins leur famille. Compréhensible quand on connaissait leur caractère solitaire.
Une fois arrivée, Manéo prit une bonne bouffé d’air avant de filer chez son grand-frère pour déposer sa valise. Il se retrouva face à une louve fraichement transformée a deux doigts d’exploser. Ok… Il n’allait pas la tenter un peu plus de lui donner envie de lui faire la peau. Elle risquait de le rendre violent et YuJin le prendrait très mal si jamais il devait la main sur sa nouvelle-copine.

Une fois l’adresse du boulot de sa sœur obtenu, il y fila et entra dans l’hôtel avant de se prendre sa sœur en mode boulet de canon. Qui lui faisait un câlin en plus ! Wow. Il se passait quoi ?! Manéo la recula en comprenant la raison de cet acte : Deux cœurs. Il entendait distinctement deux cœurs chez sa sœur. Elle était enceinte ?! A vingt ans ? Il allait butter le connard qui avait fait ça. Et il fit la morale à sa cadette. Malheureusement des larmes coulèrent suivit de l’arrivée du probable papa au vu de sa réaction. Manéo commença à lancer les hostilités en prenant la parole. La réponse le fit grogner. Ma femme ?! Nan mais il rêvait lui !
Malia se plaça entre eux pour empêcher des débordements, et elle avait bien fait parce qu’il mourrait d’envie de lui foutre son poing dans la gueule. Merde ! Sauf qu’il sentit qu’un truc clochait quand le copain de sa sœur l’attrapa par le col de sa chemise. Il allait lui mettre un bon coup quand Malia le devança. Juste assez pour le faire lâcher prise. Le Coréen avait voulu en mettre un nouveau mais sa sœur hurla. Elle avait pété un câble. Et ça avait eu le don de le calmer.

Effectivement, il aurait pu dire félicitation… Après tout, c’était une bonne chose pour elle. Et malgré tout, même si ça lui faisait du mal de penser ça, Matthias avait vraiment l’air d’aimer Malia. Il était protecteur avec elle, et la défendait alors qu’il était pas en très bon état. Manéo serra la mâchoire et passa une main dans ses cheveux avant de la tendre au Demi-Dieu. Il fallait faire en sorte que la demoiselle retrouve un tant soit peu son calme. Son aura avait explosé, ses yeux étaient rouge vif, sa voix avait été un brin trop froid et elle s’était montré terriblement agressive… Il en manquait vraiment peu pour qu’elle en tue un des deux. Elle devait saturer niveau sentiment entre les hormones, sa propre colère, la sienne et apparemment celle de Matthias aussi.

« Hum… Désolé. Je… »

Comment dire ça ?! Ce n’était pas son genre d’être amical…

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nounours colérique
Messages : 101
Date d'inscription : 29/01/2016
Célébrité : Colin O'Donoghue
Crédits : (a) YOU.FIRST
avatar
MessageSujet: Re: Etincelles entre beaux-frères   Sam 28 Mai - 14:46

La tenue:
 
Etincelles entre beaux-frères

Ft.  Malia, Manéo & Matthias


Incapable de se rendormir après le départ de Malia pour la réception de l'hôtel, Matthias avait décidé de se relever et de regagner la salle de bain afin de se préparer pour la journée. Même si passerait la journée à se reposer, il ne voulait pas moins en rester un minimum présentable. Le demi-dieu avait longuement examiné ses blessures pour voir à quel stade elles pouvaient bien être. Certaines guérissaient bien, mais d'autres avaient clairement du mal à suivre le moment. Heureusement, aucune ne semblait encore saigner. Matt se glissa rapidement sous le jet d'eau froide avant d'en sortir et de se sécher. Il appliqua sur chaque blessure le baume typique des guerriers d'Odin que sa soeur lui avait donné avant de tenter de se vêtir. Il lui avait bien fallu plusieurs tentatives pour enfiler sa tenue à cause des multiples douleurs qui le lançaient. Finalement, abandonnant au dernier bouton, il se laissa s'écrouler sur le canapé pour récupérer un peu. Il était épuisé alors qu'il n'avait fait que prendre une douche et s'habiller. Clairement, il n'était pas dans un très bon état. Il comptait donc se reposer lorsqu'un sentiment étrange le traversa par le biais de la connexion avec Malia qu'il devait à son frère. Il regarda la marque rose autour de son poignet avant de se téléporter près de la réception.

Matthias avait rapidement perçu le jeune homme près de Malia comme étant son frère, son jumeau. Cette connexion, il la connaissait très bien pour l'avoir avec son frère. Seulement, elle n'avait pas la moindre importance dans le cas présent, non pas lorsqu'il aperçu les larmes de Malia. Sa réaction avait été instinctive et son regard s'était assombrit alors que le ciel suivait le mouvement. Il s'approcha en serrant les mâchoires. Clairement, il n'était pas d'humeur à garder son calme et même s'il le voulait, dans son état de constante alerte, il en était incapable. De plus, les paroles du petit merdeux avaient le don de l'irriter un peu plus. Il aurait pu se calmer lorsque Malia se plaça entre eux, mais les paroles du cadet avaient rendu cela complètement impossible. Le demi-dieu était hors de lui ! Il n'aimait pas sa façon de s'adresser à Malia et même s'il aurait pris la chose plus calmement en temps normal. Son état et la condition de Malia le rendaient impossible.

Lentement, une illusion les enveloppait et la foudre s'abattait à l'extérieur de l'hôtel. Matthias contourna Malia sans mal pour se saisir du col du frère de celle-ci. Il avait explosé et sa voix était aussi menaçant que le tonnerre. Seulement, il ne se serait absolument pas douter que Malia réagisse ainsi. Absolument pas. La douleur irradiait ses côtés qui n'avaient clairement pas guéris. Du sang commençait déjà à imbiber sa chemise quand il lâcha prise à cause de la surprise. Son regard, encore sombre, se posa sur Malia qui pétait complètement un câble. Il se fige lorsqu'elle évoque le lien, sa douleur. Il était vrai qu'il n'y avait absolument pas. Il était tellement habitué à la douleur, qu'il n'y avait pas pensé. N'aimant pas la situation, il accepta malgré tout de serrer la main que lui tendait son cadet avant de faire un léger signe de la tête. Un signe de respect, entre autre. Matthias maintenant malgré tout, l'illusion alors qu'il posa une main sur ses côtés, il rapprocha Malia pour se téléporter dans leur chambre afin qu'elle s'y calme. ❝ Je lui demanderais de l'enlever rapidement. ❞ Se contenta-t-il de dire avant d'enlever sa veste et de s'allonger. Il faudrait encore plus de temps à ses côtés pour cicatrisé.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
love
Messages : 119
Date d'inscription : 29/01/2016
Célébrité : Ailee
avatar
MessageSujet: Re: Etincelles entre beaux-frères   Sam 28 Mai - 17:35

La tenue:
 
Etincelles entre beaux-frères

Ft.  Malia, Manéo & Matthias

Ils allaient s’entre-tuer. Malia en était certaine… Manéo et Matthias étaient tous les deux au bord de la crise de nerfs, et elle… Elle était au milieu. Au sens propre comme au sens figuré. Elle s’était placé entre les deux hommes et elle recevait la colère des deux, soit par le biais de la marque de Castiel, soit par le biais de l’aura pour son frère. La brune était à bout, tout explosa quand Matthias envisagea sérieusement de frapper Manéo alors qu’il venait de l’attraper par le col de sa chemise.
Ses yeux étaient rouges, son aura agité, indiquant parfaitement son état. Pour calmer le tout, elle avait donné un coup de poing, sec, dans les côtes de son homme. Dans une blessure à peine cicatrisé qui venait d’ailleurs de se rouvrir. Le Demi-Dieu était sûrement sous le choc et avait lâché le jumeau.

Malia explosa définitivement à ce moment, hurlant carrément. Elle était totalement sortie de ses gonds, prouvant par la même occasion qu’une louve enceinte est particulièrement agressive. Et Malia avait la joie d’amplifier ce trait à causes des deux autres. Autant dire qu’elle allait avoir du mal à retrouver son calme, même si Matthias et Manéo s’étaient serré la main par principe.
Peu de temps après la brune se retrouva dans la suite. Elle n’avait même pas adressé un regard vers son homme, faisant désespérément les cent pas pour se calmer. Retrouver un tant soit peu de self-control. Elle avait terriblement mal aux côtes, la gardant à vif. Et puis elle était tellement inquiète… Qu’elle hurla de nouveau, comme une maman qui mourrait de peur.

« T’as pas compris quoi dans tu restes dans la chambre, crétin !! Je fais quoi s’il t’arrive quelque chose ! DIS MOI !! J’ai envie d’enfoncer mes griffes dans ton ventre juste pour t’enlever l’envie de ressortir d’ici ! »

Elle n’était clairement pas prête de se calmer… Elle émaner la peur, l’inquiétude, encore quelques peu la colère. Définitivement, Matthias avait le don d’attiser les sentiments les plus forts chez Malia.

« Alors ton ego de Demi-Dieu tu vas le ranger très loin au fond de toi, et tu vas te reposer. Si je vois un dossier, une feuille qui a un rapport avec l’hôtel. Je le détruis, et toi avec. Tu… T’as plus le droit de mettre ta vie en danger, pas alors que dans quelques mois on va avoir un bébé. »

Sa voix avait doucement commencé à s’apaiser. Elle s’allongea contre lui, silencieuse, les yeux encore terriblement rouges. Seulement quelques secondes après, des larmes commencèrent à glisser le long de ses joues, elle avait eu tellement peur, elle s’en voulait tellement de lui avoir fait mal.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Etincelles entre beaux-frères   

Revenir en haut Aller en bas
 
Etincelles entre beaux-frères
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retrouvailles entre les frères Traoré
» Quel 4x4 solide et fiable entre 3 et 4000€?
» LES PLUS BEAUX GARAGES DU MONDE
» Ah que choisir entre la hyper 7.5 , la crono rs ou la losi?
» la chanson des beaux jours d ete en terrasse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forever :: ADMINISTRATION :: Anciennes Histoires :: Autres-