AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Coeurs brisés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
exh
Messages : 83
Date d'inscription : 19/05/2015
Célébrité : Kim HanGil
avatar
MessageSujet: Coeurs brisés   Sam 6 Fév - 15:27


Coeurs brisés

Ft. Haebin & Zéplynne


Les amoureux avaient passés une bonne soirée. Ils avaient bien mangé et en plus ils avaient pu profiter de la bonne humeur contagieuse de YuJin. Il sentait que Zéplynne allait mal quand même mais ils décidèrent de partir à la fin du repas. Ils saluèrent le futur couple, Haebin faisant un clin d’œil à l’Alpha. Oui, oui, il avait bien vu le regard totalement sous le charme de son ami.

Haebin avait trop bu, mais extérieurement ça ne se voyait pas tellement. Mais intérieur, il était dans un aussi mauvais état que tous les alcooliques qu’il jetait du bar de temps à autre. Le Coréen insista pour raccompagner Zéplynne. Il était tard et il ne voulait pas qu’elle traîne dehors au vue des nombreux amants caché de Neith.
Le jeune homme entra avec sa petite-amie, ou l’illusion d’elle. Il n’osait pas la toucher, la regarder était un cauchemar. Il s’en voulait tellement. L’alcool allait lui faire dire tout ce qu’il avait sur le cœur. Son loup lui criait de dire la vérité sinon ils n’allaient jamais avancer. Le brun s’installa sur une chaise, il passa une main dans ses cheveux et soupira.

« Si tu savais comme je m’en veux… J’ai honte de moi de ne pas avoir senti que tu n’étais plus là. C’est mon don le plus développé, j’aurais dû m’en rendre compte à la seconde même où elle t’a possédée. J’ai peur de te toucher, je me dégoûte, j’ai l’impression de t’avoir violé. »

Une impression qu’il n’arrivait pas à s’enlever de l’esprit. Il l’avait trahi… Il n’était pas à la hauteur. Son cœur saignait à cette idée. Des larmes avaient coulés le long de ses joues. L’alcool était dévastateur sur les loups garous quand ils allaient mal. Il reprit la parole.

« Je ne peux même pas t’aider. Je me sens inutile et je meurs de ressentir tout ce que tu ressens. Je… J’ai peur de te perdre, je ne peux pas vivre sans toi. J’aimerais pouvoir tout apaiser, mais je suis incapable de le faire. Tout ça c’est de ma faute. Je suis désolé… »

Haebin s’en voulait terriblement, et il sentait que si Zéplynne allait mal, c’était aussi parce qu’il était là. Il ne pourrait pas vivre sans elle.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 77
Date d'inscription : 19/05/2015
Célébrité : Danielle Campbell.
Crédits : (a)class whore & (s) Exception & (g) tumblr.
avatar
MessageSujet: Re: Coeurs brisés   Sam 6 Fév - 16:19


Coeurs brisés

FT. Haebin & Zéplynne

Je n'étais pas à l'aise. Je mangeais peu, souriait par politesse, mais ne pouvais jamais soutenir le moindre regard. Je n'y arrivais tout simplement pas. J'avais l'impression de tous les avoir fait souffert d'une manière ou d'une autre avec... Sans parler de la présence des fantômes qui décuplaient mon mal aise. Malgré tout, je fis de mon mieux, décuplant tout mon courage du moment pour rester, pour ne pas fuir. Finalement, nous avions fini par saluer Yujin et Mei. Ma voix était bien faible, mais personne ne c'était attarder dessus. Mon coeur serré en permanence, je restais silencieuse aux côtés d'Haebin qui avait voulu me raccompagner. J'avais accepté, espérant que sa présence me rassurerait au milieu des fantômes. Je jouais avec mes manches, baissais le regard jusqu'à ce qu'on arrive finalement chez moi.

Je restais debout, regardant le sol, mal à l'aise. Je m'en voulais tellement, je ne savais comment lui dire... Lui avouer tout ce qui avait bien pu se passer... Tout. J'avais une boule dans la gorge, un poids sur l'estomac. Je ne pouvais pas. Je me dégoûtais un peu plus chaque jour, me souvenais chaque nuit. Je n'en pouvais plus, je n'osais m'endormir. J'avais honte terriblement honte de cette faiblesse qui me hante depuis si longtemps. C'était pour cela que je pouvais pas en vouloir autant à Haebin. J'avais mis un an avant de retrouver la mémoire, un an et je n'avais pas été foutu d'être assez forte pour m'empêcher d'être possédé.

Je me grattais nerveusement le bras par-dessus mon pull et tournais faiblement mon regard vers Haebin lorsqu'il prit la parole. Les larmes coulent aussitôt, face à la douleur de mon aîné. Il... Je... Il avait l'impression de m'avoir violé? Je tremblais faiblement. Ce n'était pas... Ce n'était pas... Je ne supportais pas qu'il pense une telle chose... Certes, je n'avais jamais imaginé ma première fois ainsi, piéger à l'intérieur de mon propre corps... Non, je ne voulais plus y penser. Je voulais oublier toutes ses fois. Je me grattais de plus belle alors que les larmes se multipliaient. Je pinçais mes lèvres, hésitante. Il n'était pas le seul responsable... Il n'avait pas le droit de se croire responsable. Je m'avançais lentement et le serrais contre moi. Une étreinte maladroite. Je tremblais, secouée par des sanglots, mais... « Ce n'est pas de ta faute... J'étais faible, je n'ai... je n'ai pas réussis à prendre le dessus. Je suis tellement désolée... Je n'aurais pas dû te rejeter ainsi, ce n'était pas toi... J'avais peur que... Il y a eu tellement de... » J'étais incapable de terminer mes phrases, je n'y arrivais pas. Lui dire tout ce que Neith avait bien pu faire, elle en avait berné plus d'un, ce n'était pas de sa faute. Ce n'était pas sa présence que je craignais le plus. J'étais tellement perdue, tellement brisée que je n'avais pas pris la peine de comprendre sa douleur aussi. Je m'en voulais tellement. « Je ne veux pas te perdre non-plus... » Soufflais-je finalement. Non, même avec tout ça, tous ses sentiments qui se bousculent en moi. La culpabilité, le dégoût de moi-même, le mal aise... Je ne pouvais concevoir de le perdre, cela m'anéantirait à jamais.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
exh
Messages : 83
Date d'inscription : 19/05/2015
Célébrité : Kim HanGil
avatar
MessageSujet: Re: Coeurs brisés   Sam 6 Fév - 17:16


Coeurs brisés

Ft. Haebin & Zéplynne/Neith

C’était difficile pour Haebin de parler de ce qu’il ressentait. Il avait pris l’habitude de garder les choses pour lui. Il n’avait jamais eu le besoin d’en parler, mais là, c’était trop pour lui. Il s’en voulait tellement, et il avait si peur de la perdre que pour une fois, il pouvait dire le fond de sa pensée. Il avait l’impression, l’horrible impression, de l’avoir violé. Ce n’était pas elle quand ils avaient couché ensemble. Il aurait dû s’en rendre compte plus tôt. En plus, le remarquer aurait dû être facile, c’était son don le plus développé, et lui, il n’avait rien vu. Il l’avait trahi. Bon sang ce qu’il pouvait avoir envie de s’étrangler. Il se haïssait.
Mais à peine avait-il fini sa phrase que Zéplynne le prit dans ses bras. Les larmes du Coréen avaient redoublé. Il ferma doucement les yeux contre elle et l’écouta parler. Ils n’iraient pas loin s’ils n’arrivaient pas à comprendre l’autre. Ce n’était qu’une question d’habitude… Ils avaient encore du chemin à parcourir avant d’arrêter de penser ce genre de choses.

« Faible ? Tu es la femme la plus forte que je connaisse. Tu t’es battue pour reprendre conscience, tu m’as retrouvé et tu t’es rappelé ! Tu appelles ça de la faiblesse ? Ne penses pas ça de toi… Elle profité de la situation. »

La phrase qu’elle prononça le soulagea. Il la prit sur ses genoux et la serra contre lui. Au moins, ils étaient fixés, ils n’arriveraient pas à vivre loin l’un de l’autre. Il lui attrapa doucement la main pour qu’elle arrête de se frotter le bras. Elle était mal à l’aise, c’était compréhensible, mais ce n’était pas une raison pour se faire du mal.

« Jamais je ne te laisserais. Je m’en fou de ce qu’elle a pu faire, tant que tu m’aimes encore… »

Haebin passa doucement sa main dans les cheveux de l’ancien fantôme et appuya sa tête contre elle. L’alcool commençait lentement à disparaître de son corps. La chance d’être un autre du genre. Le brun respirait doucement, la seule chose qu’il voulait c’était la garder contre lui encore un moment, ne plus penser à rien. Il voulait sentir son cœur s’apaiser lentement.


code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 77
Date d'inscription : 19/05/2015
Célébrité : Danielle Campbell.
Crédits : (a)class whore & (s) Exception & (g) tumblr.
avatar
MessageSujet: Re: Coeurs brisés   Sam 6 Fév - 17:59


Coeurs brisés

FT. Haebin & Zéplynne

Les paroles d'Haebin, ses larmes. Je ne pouvais le supporter. C'était trop dur. Je m'en voulais tellement de m'être éloignée, de m'être isolée en ignorant totalement sa détresse. J'avais été égoïste. Je frottais mon bras. Je m'en voulais tellement, je ne pouvais le laisser croire ça. Lentement et avec une certaine maladresse, je le serrais contre moi. Je pleurais à chaude larmes sur son épaule, incapable de me contenir. Il y avait tellement et pourtant tant que je ne trouverais sans doute jamais la force de lui parler. J'étais faible. C'était une évidence pour moi. Il en avait toujours été ainsi. J'étais incapable de rester longtemps tangible, j'avais été incapable de le retrouver à temps, j'avais mis plus d'un an à me souvenir et ça... Avec tous... Je ne pourrais jamais me pardonner de l'avoir autant fait souffert. Je sursautais faiblement, en entendant les paroles d'Haebin. Moi? Forte? Je l'écoutais en silence. Je ne pouvais... Il le pensait vraiment?! Mon coeur se serra. Je me sentais perdue. Je ne pourrais me débarrasser de cette vision, de cette impression de sitôt tant elle me collait à la peau à cet instant même. Malgré tout, une partie de moi aussi mince soit-elle voulait le croire.

Je ne voulais pas le perdre, il m'avait tellement manqué. Malgré le malaise que je ressentais, cette méprise envers moi-même, je ne pouvais ressentir de tels choses pour lui. Je ne pourrais jamais supporter de le perdre, il était bien la seule chose qui me permettait de tenir quand j'étais enfermée dans mon propre corps. Tremblante, je me laissais me prendre sur ses genoux et me serrer contre lui. Je tremblais faiblement, plus encore lorsqu'il m'empêcha de me frotter le bras. Une habitude dont j'étais incapable de me débarrasser. Je me grattais, me frottais parfois jusqu'au sang pour me débarrasser de la sensation de ses contacts que je voulais tellement fuir.

Je me figeais net et pleurais de plus belle en le serrant faiblement. Ses paroles me rassuraient légèrement, même si je ne pouvais probablement jamais me débarrasser de cette boule au ventre. J'hoche activement la tête. « plus que tout... » Soufflais-je faiblement. Oui, c'était mon amour pour lui qui m'a permis de tenir lorsqu'elle me faisait subir les pires tortures possibles. Mes larmes se tarissaient lentement, mon coeur s'apaisa faiblement. Je tremblais encore faiblement, des pensées se bousculaient dans mon esprit. Doucement, j'arrivais à me sentir presque totalement à l'aise. Aussi, mes heures de sommeil en moins et la fatigue de la journée commencèrent à ce faire sentir. La journée avait été riche en émotion. Mais, étrangement, je me sentais assez en sécurité, assez apaisé pour me laisser doucement sombrer.

code (c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
exh
Messages : 83
Date d'inscription : 19/05/2015
Célébrité : Kim HanGil
avatar
MessageSujet: Re: Coeurs brisés   Sam 6 Fév - 19:04


Coeurs brisés

Ft. Haebin & Zéplynne

C’était tellement difficile pour Haebin, il s’en voulait un peu plus à chaque seconde et pourtant, c’était une de ses plus grande erreur… Zéplynne affirma ne pas lui en vouloir. Elle s’en voulait elle-même de s’être fait si facilement posséder. D’un autre côté, elle avait laissé sa place à Fleur quelques instants plus tôt. Et elle avait eu un accident la veille. Elle était loin d’être faible, chose qu’il lui rappela. Comment pouvait-elle penser ça après avoir fait tant d’efforts pour lui ?
Leurs larmes ne cessaient de couler mais Haebin la prit sur ses genoux. Ils avaient besoin de ce genre de contact. Ils avaient besoin d’être à nouveau proche, sinon ils mourraient lentement chacun de leur côté.

Haebin avoua se fichait de ce qu’elle avait pu faire tant qu’elle l’aimait encore. De toute façon, s’était fait et ils ne pourraient changer même avec la plus grande volonté du monde. Il fallait se consoler en se disant que Neith brûlait en Enfer et qu’elle ne reviendrait jamais. Le plus vieux câlina sa cadette, elle semblait plus calme. Elle respirait plus doucement, ses larmes ne coulaient plus. Un véritable soulagement, il n’aimait pas du tout quand elle était dans cet état. Le Coréen sentit sa petite-amie doucement sombrer. Il la garda un long moment contre lui pour qu’elle se sente au mieux. Il n’osait pas bouger de peur de la réveiller.
Il regarda l’heure, il était tard, il se leva doucement avec elle dans ses bras et il l’allongea dans son lit mais elle s’était accroché à lui. Un faible sourire se dessina sur ses lèvres et prit place dans le lit de sa cadette pour la reprendre dans ses bras. Il embrasse doucement son front et ferma doucement les yeux. Le loup n’avait pas osé la déshabiller, il avait beau l’avoir vu nu, il avait peur que ça la mette un peu plus mal à l’aise qu’elle ne l’était déjà en sa présence.

Le brun s’endormit un moment plus tard en la serrant dans ses bras. Plus jamais il la laisserait, c’était impossible, impensable. Il avait tellement besoin d’elle qu’il ne voulait pas la perdre. Ils avaient besoin de retrouver leur complicité. Cette nuit ensemble marquerait peut-être le renouveau de leur couple ? Sûrement.


code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 77
Date d'inscription : 19/05/2015
Célébrité : Danielle Campbell.
Crédits : (a)class whore & (s) Exception & (g) tumblr.
avatar
MessageSujet: Re: Coeurs brisés   Sam 6 Fév - 19:34


Coeurs brisés

FT. Haebin & Zéplynne

Sur les genoux d'Haebin, partageant une étreinte. Mon mal aise semblait se réduire légèrement, malgré mes faibles tremblements. Je commençais à m'apaiser, à retrouver cette sensation qui me parcourait autrefois près d'Haebin. Je me sentais un peu mieux, assez à l'aise pour lentement m'endormir contre lui. Je l'aimais. Je voulais plus que tout me rattacher à ça, retrouver la force qu'il voit en moi. Je voulais pouvoir oublier ces derniers événements, ne plus craindre. Je ne pourrais sans doute pas retrouver ma stabilité, pas maintenant, mais je voulais essayer, pour lui. Je m'endormis l'esprit préoccupé, malgré la sécurité qui m'entourait.

Mon sommeil fut agité, autant que les précédents. Il était parsemé de cauchemars, de tout ce dont je souhaitais désespérément oublier. Soudain, au milieu de l'horreur, je semblais trouver quelque chose d'apaisant. Je cessais de me débattre, de m'agiter. Je me calmais lentement pour retomber dans un sombre sommeil. J'avais dû parler, trembler, m'agiter pendant de longues minutes, peut-être pendant une heure avant de me faire plus discrète. Mon sommeil n'était pas parfait, pas totalement serein, mais c'était l'une des meilleures nuits que j'avais pu passer depuis Neith.

Je me réveillais lentement, puis commençais à paniquer à la vu d'un corps qui me serrait dans mon lit. Je m'étais figée, mon coeur s'emballa jusqu'à ce que je reconnaisse le visage Haebin. Je me grattais machinalement, même si mon coeur s'apaisait lentement. Je fis en sorte de ne pas le réveillé. Il devait avoir besoin de sommeil. J'hésitais et passais finalement dans la salle de bain. Je fermais la porte derrière fois et me glissais sous la douche. Une douche faible qui termina comme presque tous les matins. Je frottais plus que nécessaire et me figeais pour la première fois. Je sortis rapidement, enfila une tenue qui me couvrait dans la totalité avant de m’asseoir sur l'une des chaises de la cuisine, les cheveux mouillés et Haebin encore endormis. Je regardais la pile de mes livres de cours, le regard pensif.

code (c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
exh
Messages : 83
Date d'inscription : 19/05/2015
Célébrité : Kim HanGil
avatar
MessageSujet: Re: Coeurs brisés   Sam 6 Fév - 20:30


Coeurs brisés

Ft. Haebin & Zéplynne


La douleur des amoureux laissait doucement place au calme. Haebin câlinait doucement Zéplynne. Elle tremblait encore, mais elle ne pleurait plus. Avec le temps la demoiselle s’était même endormit contre lui. Il la garda un long moment contre lui. Il n’osait pas bouger, il avait peur de la réveiller. La belle avait besoin de sommeil. Elle était épuisée, et il ressentait ça par tous les ports de sa peau.
Finalement, en voyant l’heure, il se leva le plus doucement qu’il put et déposa la brune dans son lit. Il pensait rentrer mais elle le tenait. Ça s’annonçait plus compliqué. Le loup s’allongea contre elle et la câlina doucement. Après un moment de lutte et un sommeil agité pour la plus jeune, Haebin s’endormit. Son sommeil fut calme.
Le lendemain arriva vite. Il n’avait même pas senti sa cadette alors qu’elle quittait le lit. Il avait encore besoin de dormir. Ses nuits de sommeil étaient courtes et l’odeur de sa belle le calmait. L’eau qui coulait avait même la capacité de l’apaiser. C’était comme s’ils vivaient une vie normale.

Un moment plus tard Haebin ouvrit les yeux et sentit le lit vide. Il aurait pu paniquer mais il sentait la présence de la brune dans l’appartement. Il se frotta doucement le visage avant de se redresser difficile et se lever. Il s’approcha lentement de Zéplynne et embrasse doucement son front. Il regarda avec intérêt la pile de livres que sa belle regardait. Ça faisait un moment qu’elle n’avait pas mis les pieds à l’université, mais elle ne devait pas baisser les bras. Il attrapa un livre et s’assit prêt d’elle.

« Allez… Faut que tu te replonges dedans. Je reviens hum ? »

Haebin attrapa sa veste avant de filer avec les clefs de la brune. Il acheta le petit-déjeuner de la demoiselle avant de revenir. Il avait fait vite, il ne voulait pas la laisser seule trop longtemps.
A peine revenu qu’il avait installé le repas sur la table en jetant un coup d’œil à sa cadette.

« J’avais faim, et je suis sûre qu’un chocolat chaud avec une pointe de cannelle peut faire des miracles sur toi ! Et puis, quand on était en vacances tu m’as dit que tu rêvais de pancakes avec des fruits rouges et du chocolat. Mangeons et on va réviser tes cours. Tu seras la première de ta classe je te le promets. »

Après tout, il avait raté plus d’un mois de cours et avait fini major de promotion. Il s’était réfugier dans son master pour oublier sa peine et elle devait faire la même chose sans l’oublier pour autant. Le brun attrapa son mug de café… Il adorait ça, ça allait lui faire du bien.
Il venait de comprendre une chose, il devait se montrer fort pour eux, l’aider à remonter la pente et rien que de savoir qu’elle l’aimait toujours, il se sentait près à franchir toutes les épreuves.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 77
Date d'inscription : 19/05/2015
Célébrité : Danielle Campbell.
Crédits : (a)class whore & (s) Exception & (g) tumblr.
avatar
MessageSujet: Re: Coeurs brisés   Sam 6 Fév - 21:27


Coeurs brisés

FT. Haebin & Zéplynne

Je me frottais lentement les bras, assis sur l'une des chaises de ma cuisine, les jambes contre ma poitrine et ma tête déposée dessus. J'avais calé ma respiration sur celle d'Haebin qui dormait encore. Un son qui m'apaisait plus que j'aurais pu l'imaginer. Mon regard était pensif, presque vide. Je fixais intensivement une pile de livre sur l'art. Des livres de cours que je n'avais la force d'ouvrir. Je ne prévoyais pas d'y remettre les pieds de toutes manières. Neith avait du marqué la mémoire de chacun de mes camarades masculins. Je tremblais de dégoûts et me grattais de plus belle. Non, je ne pourrais jamais supporter à nouveau leur regard. Je suis encore légèrement mal à l'aise sous celui d'Haebin pour tout ce que j'ai pu faire quand Neith me possédait.

Je sursautais faiblement en sentant un baiser se déposer sur mon front. Mon coeur commençait à battre de façon irrégulière jusqu'à ce que je reconnaisse Haebin. Je tournais un instant mon regard vers lui avant des les poser à nouveau sur la pile de livres. Je fixais Haebin qui s'approchait avec l'un d'entre eux. Mon coeur accéléra aussitôt. Je déclinais l'offre d'un simple signe de la tête. Je n'avais pas dessiné, pas touché le moindre instrument depuis une éternité. Je n'y arrivais tout simplement plus. La sorcière s'était arrangée pour me terrifier de tout ça. Le bruit de la porte qui se refermait me fit sursauter, puis je n'émis pas la moindre esquisse de moment. Mes cheveux gouttaient sur le sol, mouillant mon haut et créant une flaque sur le sol. C'était ainsi chaque matin, ou presque.

Je relevais finalement la tête lorsque j'entendis Haebin revenir. J'esquissais un faible sourire lorsqu'il entra dans la cuisine avec assez de nourriture pour un régiment. Je pinçais mes lèvres. Il s'en souvenait? « Merci... pour tout... » Je me figeais de nouveau à l'évocation des cours. J’attrapais le chocolat et bus une gorgée avant de perdre mon regard dans la tasse. C'était délicieux. « Je ne peux pas y retourner Haebin... » Dis-je faiblement. Non, j'étais incapable d'y penser pour le moment. Tant de choses avait tellement changé depuis la dernière fois où moi, Zeplynne, j'étais allée en cours. Me faire appeler par un autre nom, sentir le regard du nombre considérable d'amant de Neith. Je ne sais pas si maintenant...

code (c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
exh
Messages : 83
Date d'inscription : 19/05/2015
Célébrité : Kim HanGil
avatar
MessageSujet: Re: Coeurs brisés   Sam 6 Fév - 22:58


Coeurs brisés

Ft. Haebin & Zéplynne


Zéplynne c’était endormi dans les bras d’Haebin et il n’osait absolument pas bouger de peur de la réveiller. Malheureusement, le temps filait à toute vitesse et il était tard. Il décida donc de la coucher mais la demoiselle ne le lâcha pas. Finalement, il se coucha contre elle, la rassura et s’endormit doucement. Le lendemain, il s’était réveillé dans un lit vide. Il avait eu du mal à émerger. Il s’était levé d’un bon sinon, il aurait eu du mal à le faire. Il s’approcha doucement de sa belle et embrassa son front. Son cœur s’emballait, il n’aimait pas ça du tout. Elle allait tellement mal et lui ne pouvait rien y changer.

Haebin avait cru bon de prendre le petit-déjeuner pour Zéplynne et lui. Avec l’alcool qu’il avait ingurgité la veille, il avait besoin de se remplir l’estomac avec autre chose. Il avait pris tout ce que la plus jeune aimait. Des choses qu’elle avait voulu manger quand elle était encore un fantôme. Rapidement il retourna chez elle et installa toutes les bonnes choses sur la table. Définitivement, il ne pouvait pas la laisser tomber, elle avait besoin de lui. La réponse vis-à-vis des cours fit sourire faiblement Haebin, il pouvait comprendre sa peur.

« Des cours à distance peut-être ? Tu pourrais aller à ton rythme sans mettre les pieds à l’université. Je sais que c’est dur, même infranchissable à tes yeux… Mais ça passera. »

Le temps ferait son travail. Comme chaque plaie, elle se refermerait. Le brun avala une nouvelle gorgée de sa boisson. Son cerveau reprenait doucement conscience. Il se sentait mieux. Il prit une bouché du superbe muffin au caramel qu’il s’était pris pour lui.

« Je travaille ce soir, mais je peux passer la journée avec toi si tu veux. »

Il ne resterait que si elle le voulait. Il ne voulait pas s’imposer… Elle avait encore besoin de calme. Il prit doucement sa main dans la sienne. Il voulait qu’elle sente qu’il était là pour elle. Qu’est-ce qu’il pouvait l’aimer. Il avait besoin qu’elle aille mieux. Il devait juste apprendre à être patient, quelque chose de terriblement difficile pour lui.
Haebin passa son autre main sur son visage. Il avait besoin d’une douche, de se rafraichir les idées et c’était adorable à voir. Mais il n’avait pas envie de la laisser une seule seconde, c’était un véritable dilemme.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 77
Date d'inscription : 19/05/2015
Célébrité : Danielle Campbell.
Crédits : (a)class whore & (s) Exception & (g) tumblr.
avatar
MessageSujet: Re: Coeurs brisés   Dim 7 Fév - 15:37


Coeurs brisés

FT. Haebin & Zéplynne

Le regard plongé sur mes ouvrages d'art, je restais immobile. Mes cheveux mouillés continuaient de former une flaque d'eau sur le sol, mais je ne m'y attardais pas, c'était presque devenue une habitude avec les journées qui passaient. Mon coeur était serré, mon esprit vagabondait et Haebin était absent. Il m'avait dis qu'il reviendrait et pourtant j'avais peur. Pour la première fois depuis toutes ces semaines, j'avais peur d'être seule. J'avais l'impression que seule la présence d'Haebin pourrait réussir à calmer ses atroces visions que ne cessaient de me torturer l'esprit, de ces livres qui ne cessaient de me narguer.

Je relevais mon regard en entendant la porte et esquissais un faible sourire en voyant Haebin. Mon coeur s'apaisa lentement. Je le regardais sortir bien des choses de son sac. Il y avait de tout pour faire un petit-déjeuner parfait. Il se souvenait sans faute de toutes la nourriture que j'avais dit adoré le matin lors de notre petit voyage au cours de ma vie de fantôme. Je le remerciais pour ça, pour tout ce qu'il pouvait faire afin de me faire remonter la pente. J'attrapais le chocolat et commençais à boire une gorgée avant de me figer. Le regard plongé dans ma boisson, j'hochais faiblement non. Je ne pouvais pas remettre les pieds à l'université, pas maintenant, je n'en avais absolument pas la force avec tous les dégâts de Neith, toutes ces relations... Je pinçais les lèvres, me retenant de frotter mon bras à nouveau. Je relevais lentement mon regard vers Haebin. Des cours à distance? « Peut-être... » Soufflais-je. C'était en soit un grand pas. Ce n'était pas un refus, j'y réfléchirais et accepterais peut-être, me rappelant ce que l'art pouvait signifier pour moi.

Je bus une nouvelle gorgée, déposa ma boisson sur la table avant de m'en rapprocher faiblement pour commencer à picorer ce qu'avait emenmer Haebin. Mon coeur se serre étrangement quand il dit devoir travailler le soir, mais j'hochais oui et souri faiblement quand il dit pouvoir passer la journée avec moi. Je ne sursautais pas quand il me prit la mains, mais frissonna faiblement. Je me remettais lentement même si un contact resterait difficile quelque temps. Je souris faiblement de nouveau lorsque Haebin passa sa main sur son visage. J'avais appris sa routine matinal, il m'était aisé de devenir ce dont il avait besoin. « Je... Je ne bouge pas Haebin... Tu peux aller prendre une douche si tu en as besoin. » Soufflais-je doucement.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
exh
Messages : 83
Date d'inscription : 19/05/2015
Célébrité : Kim HanGil
avatar
MessageSujet: Re: Coeurs brisés   Dim 7 Fév - 16:36


Coeurs brisés

Ft. Haebin & Zéplynne


Rien ne changerait plus les idées à Zéplynne qu’un bon petit-déjeuner. Haebin avait donc rapidement quitté l’appartement en quête des choses qu’aimait sa belle. Il avait une excellente mémoire et il remerciait le ciel pour ça. Peu de temps après, il se regagna l’appartement et s’installa près de sa belle. Il installa au passage toute la nourriture. L’école arriva rapidement sur le tapis. Elle refusait de retourner à l’école… Lui aussi avait eu du mal, mais pour elle ça devait être une véritable épreuve. Il n’osait même pas ce qu’avait pu faire la sorcière avec les étudiants. Le Coréen évoqua alors une autre option : Les cours à distance. Certaines spécialités pouvaient autant s’apprendre à distance qu’à l’université et l’art devait en faire partie. La brune ne refusa pas, c’était une bonne chose, un petit espoir.

La jeune femme voulait bien qu’il reste le reste de la journée avec elle avant de travailler. Il n’avait pas envie de la quitté pour sa soirée au bar mais il le devait, sa payait son loyer et il ne pouvait pas laisser YuJin seul.

« Si tu ne dors pas, je peux passer te voir après… »

Haebin prit doucement la main de sa belle après avoir piqué un bout de son muffin. Elle n’était plus aussi surprise du contact, encore une bonne chose. Elle se réhabituait peut-être finalement à lui. Malheureusement sa fatigue le rattrapa quand il passa une main sur son visage. Il avait besoin d’une douche, de se changer les idées mais rien que l’idée de la laisser seule le rendait mal. L’ex-fantôme prit la parole, et le Coréen se mit à rougir.

« Comment tu as pu remarquer ça ? … Je reviens vite. »

Il avala une nouvelle gorgée de sa boisson avant de lui voler un baiser et se diriger vers la salle de bain. Il n’avait pas été très long et il ressortit habillé avec une serviette dans la main. Les cheveux de sa petite-amie était trempée. Il lui essuya le plus doucement qu’il put mais c’était définitivement un mec… Doublé d’un loup. Une fois la chevelure un peu moins humide, il lui tressa les cheveux. Il avait l’habitude entre Cara, Malia et Fleur qui n’arrivait pas à les faire pour qu’elle retombe dans leur dos.

« Tadaaaaam. Je crois que traîne avec trop de femmes, c’est honteux. Mais au moins, tu n’es pas tenté d’attraper un rhume. »

Et ça n’inonderait pas l’appartement.
Haebin reprit une gorgée de son café qui avait eu le temps de refroidir. Il ne manquait que sa belle dans ses bras et ce serait un matin parfait.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 77
Date d'inscription : 19/05/2015
Célébrité : Danielle Campbell.
Crédits : (a)class whore & (s) Exception & (g) tumblr.
avatar
MessageSujet: Re: Coeurs brisés   Dim 7 Fév - 17:16


Coeurs brisés

FT. Haebin & Zéplynne

Haebin était plein d'attention. Sa présence me rassurait lentement, me mettait plus à l'aise bien que je n'osais pas encore croiser trop longtemps son regard. J'avais compris que sa présence m'était indispensable pour me reconstruire quand il était sortis pendant de longues minutes pour aller chercher un petit-déjeuner digne de ce nom. Je lui souriais faiblement, ce qui était un exploit en soit, alors qu'il déposait le tout sur la table. J'avais aussitôt commencé à boire lentement le chocolat chaud qu'il m'avait rapporté. Mon préféré, tout comme tout ce qui pouvait se trouver sur la table. Haebin s'était souvenu dans les moindres détails de ce que j'avais pu dire lors de son discussion au cours de mon existence de fantômes. Hélas, la conversation dériva sur les cours et le fait que je devais m'y remettre. Seulement, je m'y refusais pour bien des raisons. Neith était la raison majeur qui m'en empêchait, sachant qu'elle avait profité de bien trop de garçons de ma classe ou de l'université en général. Je me débattais intérieurement pour ne pas me gratter à cette idée. Et puis, il y avait mon problème d'identité. Répondre au nom d'Aska... Je ne savais pas si je m'y ferais réellement un jour. C'était comme mentir en permanence sur mon identité.

Je me rapprochais de la table et y déposais mon chocolat quand Haebin évoqua devoir travailler ce soir. J'esquissais un bref sourire, ravis qu'il puisse passer la journée avec moi. Je commençais à picorer quand Haebin me prit la main. Je n'avais pas sursauté, juste frissonner. Ma réaction n'était plus aussi extrême qu'auparavant, montrant que je remontais doucement la pente et que même si les contacts me mettaient mal à l'aise pour le moment cela irait sans doute mieux avec le temps. J'acquiesçais faiblement à la réplique d'Haebin. Je ne dormais pas avant la matiné qui suit tant je craignais de dormir et puis, j'avais une raison de veiller à présent. Je souris de nouveau faiblement en voyant Haebin se passer une main sur le visage. Je le connaissais trop bien pour ne pas en connaître la signification et je le soulignais en quelques mots. La salle de bain était libre et il mourrait d'envie de se changer les idées sous la douche. Un sourire amusé se dessinait sur mon visage, nouvelle avancée dans mon état. « Je t'ai hanté, Haebin... Je ne m'amusais pas seulement à cacher tes clefs... » Soufflais-je doucement le coeur nostalgique. J'aimais beaucoup cette époque, tout me paraissait si simple.

Je me figeais soudainement sous le contact de ses lèvres sur les miennes. J'avais rougis aussitôt et mon coeur faisait des bonds alors qu'Haebin avait déjà rejoints la salle de bain. J'avais picoré un moment et terminée mon chocolat. Ce qui faisait de ce petit-déjeuner l'un de mes repas les plus complets depuis longtemps. Je frissonnais surprise, et me grattais faiblement le bras quand Haebin commença à prendre soin de mes cheveux. Finalement, sans m'en rendre compte, j'avais arrêté et avais doucement fermé mes yeux. Je souriais amusée et ré-ouvris les yeux lorsqu'il eu terminé. « Merci beaucoup... » Soufflais-je doucement alors qu'il reprenait place. Une partie de moi mourrait d'envie de se réfugier dans ses bras, de fermer les yeux et de me sentir en sécurité une nouvelle fois. Mais, l'autre partie, celle entre mal à l'aise ne savait pas ce qu'elle voulait. Je me relevais, hésitante, frissonnante avant de lentement me glisser dans les bras d'Haebin. Mon coeur s'apaisait lentement tandis que mon esprit vagabondait vers de meilleurs souvenirs. Sans m'en rendre contre, je m'étais rappelée d'un tout autre protecteur. Un qui avait disparus. Je me calais contre Haebin. Même si je ne me sentirais jamais plus en sécurité qu'à cet endroit-là, je ne pouvais pas m'empêcher de m'inquiéter pour le protecteur d'Aska.

code (c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
exh
Messages : 83
Date d'inscription : 19/05/2015
Célébrité : Kim HanGil
avatar
MessageSujet: Re: Coeurs brisés   Dim 7 Fév - 21:59


Coeurs brisés

Ft. Haebin & Zéplynne


Tout doucement, Haebin sentait que Zéplynne remontait la pente. Alors il décida de prendre un bon petit-déjeuner pour que la journée commence au mieux. Il n’avait pas mis bien longtemps pour faire l’aller-retour, mais la brune avait l’air de mal le vivre. Et dire que le soir, il allait devoir l’abandonner. Il ne pouvait plus prendre de congés avant un petit moment.
A son retour, ils évoquèrent rapidement les cours. Elle n’avait pas du tout l’air emballé de retourner à l’université mais les cours à distance semblaient être un bon compromis. Il n’insista pas plus mais évoqua le fait de devoir travailler. Elle accepta qu’il passe la journée avec elle. Et sentant qu’elle avait terriblement besoin de lui, il proposa de revenir le soir. Il n’avait pas d’impératif chez lui, et Pandora s’était tiré dans son appart.

Le jeune homme bu de sa boisson, mangea un brin et se frotta le visage. Il n’était pas totalement réveillé et une bonne douche ne lui ferait que du bien. La réponse de Zéplynne le fit un brin rougir. Elle le connaissait vraiment trop bien. Effectivement, elle n’avait pas fait que cacher ses affaires dans l’appartement. Haebin se leva et l’embrassa au passage avant de prendre une bonne douche. L’eau avait toujours été un refuge pour lui, et ça lui permettait de faire le vide. Une fois propre, il s’habilla et prit une serviette. A peine arrivée au niveau de la brune qu’il lui essuya doucement les cheveux. Elle allait finir par tomber malade à force. Il lui tressa aussi les cheveux, elle était toute mignonne comme ça.
Haebin reprit sa place et avala une longue gorgée de sa boisson. La demoiselle avait l’air hésitante, que voulait-elle ? La réponse arriva quand elle s’assit sur ses genoux pour être dans ses bras. Il glissa une main dans son dos et continua de boire son café. Il la laissa se caller contre lui et termina son repas. Elle avait l’air préoccupé et il n’arrivait pas à savoir pourquoi. Le Coréen appuya doucement sa tête contre la sienne et écouta son cœur battre, ça avait le don de le calmer. Il l’aimait tellement.

« Tu penses à quoi ? »

Il était loin de penser à Seth. Après tout, ça faisait un moment qu’ils n’avaient pas été proche avec Zéplynne et il n’avait donc pas remarqué l’absence de ce dernier.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 77
Date d'inscription : 19/05/2015
Célébrité : Danielle Campbell.
Crédits : (a)class whore & (s) Exception & (g) tumblr.
avatar
MessageSujet: Re: Coeurs brisés   Dim 7 Fév - 22:43


Coeurs brisés

FT. Haebin & Zéplynne

Je trouvais lentement la force de me reprendre en main, de remonter la pente grâce à la présence d'Haebin à mes côtés. Sa présence était rassurante et ses attentions avaient tendance à me rassurer sur la façon dont il pouvait me percevoir. Il n'avait pas l'air de me voir différent même avec les derniers événements. Je fixais l'ouvrage qu'il venait de déposer devant moi avant de sortir un instant. Il s'était absenté peu de temps et pourtant, je me sentais déjà faiblir, la peur au ventre. La solitude que j'avais tant appréciée au cours des dernières semaines semblaient me montrer sa part sombre à présent. J'esquissais un faible sourire, apaisée au retour d'Haebin. Mon regard s'était fait nostalgique. Il avait ramené tout ce dont j'avais parlé pour un petit-déjeuner parfait lorsque j'étais encore un fantôme qui se tenait à ses côtés. Je commençais à boire mon chocolat chaud avant de me figer à l'évocation des cours. Je n'avais pas la force de retourner à l'université pour le moment et ce pour beaucoup trop de raisons. Haebin semblait y avoir trouvé une alternative que je ne rejetais pas complètement. Les cours à distance. Cela m'aiderait sans doute à tenir quelques temps sans m'inquiéter de devoir croiser le regard de mes camarades. Je me retiens de me gratter et frissonnais légèrement quand Haebin déposa sa main sur la mienne.

Il devait me quitter dans la soirée, à cette idée mon coeur se serra. Seulement, il proposa de passer la journée à mes côtés, chose que j'acceptais sans plus attendre. Puis, j'esquissais un tendre sourire amusé quand il se passa une main sur le visage. Je reconnue la mimique et lui souffla de passer sous la douche s'il le souhaitait. Il semblait surpris que je le connaisse si bien. Je me figeais lorsqu'il m'embrassa. Mon coeur s'emballa et je rougis aussitôt en me grattant lentement le bras. Je m'arrêtais soudain, picorant. Je frissonnais de nouveau, surprise qu'Haebin prenne soin de mes cheveux. Je me grattais un instant avant d'arrêter et de fermer les yeux jusqu'à ce qu'il termine. Je le remerciais faiblement alors qu'il reprenait place pour terminer son café.

Je me montrais hésitante, tirant faiblement sur les manches de mon pull. Une partie de moi mourrait d'envie de retrouver la sécurité que j'avais connu la veille au creux des bras d'Haebin, alors que l'autre était encore légèrement mal à l'aise à l'idée d'un nouveau contact. Seulement, je voulais aussi faire un pas aussi petit soit-il vers lui. Je me relevais toujours hésitante avant de me glisser dans ses bras et de me coller contre son torse. Je frissonnais faiblement, mais me sentait étrangement en sécurité. Je fermis mes yeux et laissais mon esprit vagabonder vers ses souvenirs que j'avais autrefois oubliés. J'ouvris de nouveau les yeux quand Haebin me demanda à quoi je pensais... J'hésitais un instant. J'avais retrouvé mon protecteur, celui que j'aimais par-dessus tout. Seulement, j'avais eu une autre personne à mes côtés, une sorte de grand-frère qui avait toujours veillé sur Aska. Seth. Comme je rejetais tous les fantômes je ne l'avais plus vu jusqu'à présent... « Tu... Tu as sentis la présence de Seth récemment? » Soufflais-je hésitante. Le fait que Neith lui ai fait quelque chose était une possibilité comme il aurait été le seul fantôme à vouloir me protéger.

code (c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
exh
Messages : 83
Date d'inscription : 19/05/2015
Célébrité : Kim HanGil
avatar
MessageSujet: Re: Coeurs brisés   Dim 7 Fév - 23:29


Coeurs brisés

Ft. Haebin & Zéplynne

Haebin sentait que Zéplynne avait besoin de lui. Il ne pouvait pas l’abandonner. Il savait au combien les amis et les proches pouvaient être important dans ce genre de situation. Lui avait un caractère qui avait fait qu’il avait eu besoin de se reconstruire seul, mais ce n’était pas le cas de sa cadette. Son loup avait mal à l’idée de se séparer d’elle pour ses quelques heures de travail si bien qu’il évoqua le fait de pouvoir revenir après si elle voulait.
Puis elle le surprit en lui proposant de se doucher. Elle le connaissait trop bien… Vraiment trop bien. Finalement, c’était à lui d’apprendre à connaître ses habitudes. Il ne savait que ce qu’elle aimait pour le petit-déjeuner. Le reste était un mystère total ! Mais c’était ce qu’il préférait dans un couple : Apprendre ce que l’autre aimait et faisait. Ecoutant les conseils de sa cadette le Coréen fila sous la douche après lui avoir volé un baiser.

Une fois de retour, il déjeuna, mais sentit que la demoiselle hésitait. Elle ne tirait pas les manches de son pull par plaisir. Elle se leva et termina sa course sur ses genoux. Ce qu’il pouvait adorer son odeur… Haebin termina son repas en tenant Zéplynne contre lui. Il écoutait son cœur batte, ça avait le don de l’apaiser. Il déposa doucement sa tête contre la sienne. Il profita de l’instant avant de se rendre compte que sa belle était préoccupée. Elle ressentait tellement de chose qu’il avait du mal à faire le tri. Il posa alors la question, ce serait bien plus facile comme ça.
Seth ? Haebin devait avouer qu’il n’y avait pas vraiment fait attention. Il essaya de réfléchir, depuis l’arrivée de Neith, il n’avait pas vraiment senti de fantôme autour d’elle. C’était étonnant en connaissance le caractère protecteur de l’homme. La sorcière avait peut-être fait quelque chose ? Haebin hésita quelques secondes avant de prendre la parole en la serrant doucement contre lui.

« Je t’avoue que je ne sens pas la présence de fantôme autour de toi depuis un moment. Tu penses qu’elle lui a fait quelque chose ? On pourrait essayer de le retrouver. Je ne gère pas très bien ce pouvoir, mais je pense que Jaeden pourrait nous aider. Ne t’inquiète pas hum ? Tuer un fantôme n’est pas une chose facile, surtout quand on ne le connait pas. »

Effectivement, il fallait trouver ses os et les bruler, mais sans savoir son nom, ni d’où il venait, ça pouvait être très compliqué. Il ne doutait pas de la puissance de Neith, mais elle n’avait pas dû faire plus que l’emprisonner quelque part. Haebin caressa doucement le dos de Zéplynne pour la rassurer. Il pouvait comprendre qu’elle ait une envie de le retrouver, il avait toujours été auprès d’elle depuis qu’il la connaissait.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 77
Date d'inscription : 19/05/2015
Célébrité : Danielle Campbell.
Crédits : (a)class whore & (s) Exception & (g) tumblr.
avatar
MessageSujet: Re: Coeurs brisés   Dim 7 Fév - 23:51


Coeurs brisés

FT. Haebin & Zéplynne

Sentir Haebin s'occuper de mes cheveux était étrange et pourtant cela avait un côté étrangement apaisant. Depuis que je m'étais enfermée, je n'avais plus fait attention à mes cheveux après la douche, je les laissais sécher lentement formant des flaques sur le sol ou sur mon oreiller. Je n'avais pas la force ni réellement l'envie de me lancer dans des soins alors que je me détournais vivement à chaque fois que j'avais le malheur de passer devant le miroir. Je l'avais même recouvert avec le temps et décrocher les autres. Je ne supportais plus mon reflet. C'était là l'unique chose que je pouvais percevoir la plupart du temps lorsque j'étais enfermée dans mon esprit. Lorsque Haebin eu fini, j'ouvris les yeux et le remerciais faiblement en le regardant s'asseoir pour terminer son café. Une étrange envie me parcourus. Je voulais me réfugier dans ses bras, y retrouver la sécurité que j'avais pu connaître la veille, cette sécurité que je n'avais plus ressentit depuis si longtemps. Etre contre lui m'apaisait malgré le malaise qui me serrait le coeur quand je touchais quelqu'un ou que quelqu'un me touchait. Je commençais à tirer sur les manches de mon pull, hésitante. Finalement, lentement je m'étais relevée pour me glisser sur ses genoux, dans ses bras. Je frissonnais mais mon coeur s'apaisait. Je savais qu'Haebin ne me ferait pas de mal, qu'il me protégerait toujours et ce depuis que j'avais fais face à ce loup. Ce jour-là tellement de choses avait changé. Je laissais mon esprit vagabonder alors que je me calais à la perfection contre le torse de mon aîné.

Seulement, j'étais préoccupée. Je repensais à un tout autre protecteur, une sorte de grand-frère qui m'avait accompagné au cours de mon année d'errance en tant qu'Aska. Il m'avait toujours soutenu, m'avait aidé à utiliser mon don. Il veillait réellement sur moi et même si je fuyais les fantômes comme la peste ces derniers temps comme le prouvait la pierre devant chez moi, je ne pouvais m'empêcher de m'inquiéter pour ce fantôme en particuliers. Il ne m'avait pas abordé lors de notre sortie de la veille et pourtant je n'y pense que maintenant. Je craignais que Neith y soit pour quelque chose. Haebin me sortit de mes pensées en me demandant ce qui me trottait ainsi en tête. Je fus honnête bien que quelque peu hésitante. Mon coeur se serra lorsqu'il évoqua lui aussi ma crainte. Je commençais à tirer de nouveau sur mes manches. « Je... J'ai peur que ce soit le cas... Neith a fait fuir tous les fantômes et maintenant.... Je ne peux plus continuer comme avant... J'avais peur qu'ils... Mais, je sais qu'il ne le fera pas... » Soufflais-je faiblement avant de relever mon regard vers Haebin. « Tu penses qu'il pourra le retrouver? Je ne connais pas grand-chose sur lui, il... il n'a jamais voulu me parler de son passé ou de ce qui le retenait sur terre... » Ajoutais-je faiblement.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
exh
Messages : 83
Date d'inscription : 19/05/2015
Célébrité : Kim HanGil
avatar
MessageSujet: Re: Coeurs brisés   Lun 8 Fév - 15:10


Coeurs brisés

Ft. Haebin & Zéplynne


Haebin s’occupa comme il put de Zéplynne. La seule chose qu’il savait faire dans les cheveux des filles étaient des tresses. Autant dire que sa fille, s’il en avait un, aurait des tresses quand se serait à lui de s’en occuper. Une fois sa coiffure terminée, il reprit sa place sur sa chaise et vu son café. Peu de temps après la brune se posa sur ses genoux et Haebin la garda contre lui. Il était content de voir qu’elle acceptait sa présence.
Puis il sentit que la demoiselle se perdait doucement dans ses pensées. Il se montra un brin curieux en demandant à sa belle ce qui la tracassait. Seth. Haebin serra doucement les dents. Neith avait pu lui faire du mal pour s’en débarrasser. Il ne connaissait qu’une seule personne qui pourrait le savoir : Jaeden. C’était un des rares à voir les fantômes, alors il devait peut-être savoir des choses.
Il sentait la crainte dans la voix de la puce dans ses bras. Il n’aimait pas ça du tout. Il fallait retrouver Seith !

« Je pense, c’est… Il est puissant, et il voit les fantômes. Je vais voir avoir lui, on le retrouvera ne t’en fait pas. Puis j’y pense, Jaeden te connais ! Ça pourrait être un avantage. »

Ok, il avait failli la faire passer dans le monde des morts. Il avait dû se renseigner sur elle et croiser la route du fantôme. Il en était sûr ! Et ce lien permettrait peut-être de trouver plus facilement la personne recherchée.
Haebin attrapa son téléphone pour envoyer un message au démon. En ce moment, il avait cru comprendre qu’il était occupé avec sa nouvelle petite-amie… Lui, le solitaire. Le Coréen sourit faiblement en repensant à l’anniversaire et les multiples découvertes auquel il avait eu droit.

« Tu veux faire quelque chose ou on reste à se câliner toute la journée ? Je suis pas contre… »

Elle lui avait tellement manqué qu’Haebin se disait qu’il était capable de la garder contre lui toute la journée, toute la nuit. Mais la demoiselle avait peut-être des courses à faire ou envie de prendre un peu le soleil. Il resserra doucement son étreinte autour de Zéplynne et ferma doucement les yeux. Le calme lui faisait un bien fou.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 77
Date d'inscription : 19/05/2015
Célébrité : Danielle Campbell.
Crédits : (a)class whore & (s) Exception & (g) tumblr.
avatar
MessageSujet: Re: Coeurs brisés   Sam 13 Fév - 19:25


Coeurs brisés

FT. Haebin & Zéplynne

Après un instant d'hésitation, jouant avant mes manches, je m'étais lancée. J'avais fini par me caler dans les bras d'Haebin. Malgré le malaise constant et les frissons que me procuraient le moindre contact, je me sentais tout particulièrement en sécurité dans les bras d'Haebin. Il ne m'avait pas rejeté même en connaissant ce que Neith avait pu faire aux cours de toutes ses semaines. Sa présence me rassurait et je commençais à craindre les instants où il m'abandonnait, aussi bref soient-ils. Je me laissais aller à repenser à tous nos instants passés ensemble, notre voyage autour de la Nouvelle-Orléans, nos contacts limités à cause de ma condition de fantômes. Tellement de choses avaient changé et je m'étais toujours sentit en sécurité à ses côtés. Un sentiment que je n'avais jamais ressentis auprès que quique ce soit avant et encore moins maintenant. Il était vraiment le seul. Je repensais à des souvenirs plus récent à mon autre protecteur que je n'avais plus revu depuis que Neith était apparu. Mon coeur se serrait, j'étais inquiète. Seth m'avait protégé depuis notre rencontre et au cours de cette dernière année. Quand Haebin me demanda à quoi je pensais, je n'avais pas pu m'empêcher de lui demander s'il avait perçu Seth, sachant qu'il percevait l'aura des fantômes. Sa réponse ne m'apaisa guère. Neith lui avait certainement fait quelque chose, mais quoi?! Je recommençais à jouer avec mes manches. Elle avait fait tellement de mal en si peu de temps. Je m'en voudrais encore fort longtemps d'avoir laissé cette sorcière entrée dans nos vies. Malgré les paroles d'Haebin à ce propos, j'étais en partie responsable.

Je levais mon regard vers Haebin qui proposait une solution pour retrouver Seth. Jaeden. Il était vrai qu'il avait un pieds dans le monde des morts et était capable de les voir aussi bien que moi. Mais, je ne peux m'empêcher d'exprimer mon doute. Je ne connaissais presque rien de Seth, il ne m'avait jamais parlé de son passé. Je me souviens qu'il posait souvent sur moi un regard nostalgique, mais il refusait de me dire la raison. J'acquiesçais aux paroles d'Haebin, rassurée et attendis qu'il envois un message. J'espérais qu'il n'avait rien, je ne voulais pas qu'il soit blessé par ma faute.

Je recommençais à me frotter le bras inconsciemment quand Haebin m'extirpa de mes pensées. Je rougis faiblement, hésitante. Je n'avais pas la force de sortir, mais je savais que rester enfermé toute la journée n'était pas forcément l'activité favorite de mon aîné. Je fermais finalement mes yeux quand Haebin me serra un peu plus contre lui. Mes tremblements se calmaient doucement, comme si je m'habituais à nouveau à ce contact, à cette présence bienveillante. « Je... Je ne sais pas trop... Je reste assise ou m'allonge devant n'importe quel programme en ce moment... » Répondis-je. Je ne faisais rien de très constructif, mon esprit finissait toujours par dériver. La plupart du temps je finissais par m'endormir, épuisée par les larmes. Mais, je ne savais pas si je voulais quitter les bras rassurant de mon loup. « Et toi? Tu... Tu veux faire quelque chose? » Demandais-je doucement.

code (c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
exh
Messages : 83
Date d'inscription : 19/05/2015
Célébrité : Kim HanGil
avatar
MessageSujet: Re: Coeurs brisés   Dim 14 Fév - 21:22


Coeurs brisés

Ft. Haebin & Zéplynne


Zéplynne avait pris place sur ses genoux. Elle avait l’air d’être de mieux en mieux contre lui. C’était une bonne chose. Haebin la garda contre lui, la main dans le bas de son dos. Il sentit cependant qu’elle était perturbée, rapidement, il en su la raison : Seith. Il ne l’avait pas senti depuis un moment mais il n’avait pas beaucoup vu Neith. Et la sorcière aurait très bien pu lui faire du mal. Mais Haebin connaissait une personne qui pourrait en savoir plus : Jaeden. Il proposa alors à sa cadette de lui en parler.

Le Coréen reprit la parole pour demander à Zéplynne si elle voulait faire quelque chose. Sa réponse le fit sourire. Il caressa doucement ses cheveux et embrassa doucement sa joue. Il n’avait pas vraiment envie de bouger pour une fois. Il s’installerait bien sur le canapé pour regarder la télé ou un film. Rien de bien compliqué, il avait encore besoin de calme. L’alcool de la veille pouvait le rendre plus impulsif que jamais.

« La télé ça me va très bien. On va regarder un film tranquillement. »

Le jeune homme se leva avec l’ex fantôme et s’installa avec elle sur son canapé pour regarder une émission à la télé. Il en profita surtout pour la câliner longuement. Il l’avait peut-être même un peu embêter quand il n’était plus intéressé.
Malheureusement, l’heure arriva bien plus vite que prévue. Il soupira longuement et se leva. Haebin embrassa sa petite-amie. Il n’avait pas envie de la quitter, surtout pas alors qu’ils se retrouvaient. Il passa une main sur sa joue avant de doucement reculer la tête. Il attrapa son pull et l’enfila rapidement avant de filer.

La soirée avait été plutôt longue mais Haebin se rattachait à une chose, il reverrait sa belle bientôt. Il passa rapidement chez lui pour faire un sac et retourna chez la demoiselle. Ils profitèrent l’un de l’autre avant de s’endormir. Il était tard, et il était grandement l’heure de fermer les yeux.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Coeurs brisés   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coeurs brisés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Footbike trail cassé
» Vitre arrière gauche brisée !
» Avec ou sans les anneaux brisés
» Coeur brisé !!!
» Coeurs d'élite : Portrait d'Ari Vatanen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forever :: ADMINISTRATION :: Anciennes Histoires :: Haebin & Zéplynne-