AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un cadeau pour Leo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
blondie
Messages : 120
Date d'inscription : 15/06/2015
Célébrité : Cara Delevingne
avatar
MessageSujet: Un cadeau pour Leo   Jeu 4 Fév - 22:17

La tenue:
 
Cadeau pour Leo

Ft. Phoenix & Cara


Ça faisait bien deux heure que Cara avait dit qu’elle rentrait, mais finalement… Elle avait eu beaucoup plus de mal que prévu à lâcher Phoenix. Pourtant, il allait bien, il avait même repris le travail. Il fallait qu’ils apprennent à se décoller. Elle avait son travail, lui le sien, ils ne pourraient pas rester ensemble indéfiniment. La blonde ne voulait pas être juste mannequin, sa vie était au bar avec ceux qu’elle considérait comme sa famille. Rha…
Finalement, après un dernier baiser, Cara s’éloigna doucement de son tendre. Lorsqu’elle referma la porte du loft elle soupira longuement avant de prendre route vers chez elle. A peine arrivée qu’elle commença à faire des ronds, à ne pas réussir à se poser sur son canapé. La chasseuse s’était même mise à ranger tout et n’importe quoi. Son appartement n’avait jamais été aussi propre que là. Elle craqua définitivement quand elle attrapa son sac et qu’elle ouvrit la porte. Tiens… Elle n’avait pas été la seule à céder.

« C’est honteux… »

Terriblement honteux. Ils n’avaient même pas réussi à passer une nuit loin de l’autre. La blonde enlaça son prince charmant et déposa un simple doux baiser sur ses lèvres. Elle le lâcha doucement et s’installa avec le vampire sur le canapé pour regarder la télé. Tardivement, Cara avait fini par s’endormir. Et comme par magie, elle s’était retrouvé dans son lit le lendemain. Elle grogna doucement à son réveil et s’étira doucement. Elle se redressa dans son lit et déposa son regard sur Phoenix.

« Et… Si on allait acheter le cadeau d’anniversaire de Leo ? »

La demoiselle se leva doucement. Elle se traîna dans la cuisine et prit une bonne tasse de café avant de l’avaler. Cara n’était pas encore totalement réveillée, si bien qu’elle se laissa aller dans les bras du vampire. Il n’aimait pas ça, mais c’était sa manière de se rassurer qu’il était toujours là, près d’elle et qu’elle ne rêvait pas.
Elle regarda l’heure. Phoenix devait travailler, alors, il ne fallait pas traîner. La belle se leva et attrapa la main du vampire pour l’entraîner avec lui dans la salle de bain. A peine dedans qu’elle enleva son pyjama pour n’être qu’en sous-vêtement. Elle regarda son homme dans les yeux, c’était un jeu dangereux… Elle avait envie de lui, mais ils avaient des trucs à faire.

« Tu serais être le plus raisonnable de nous deux ? Ou tu m’abandonnes sous l’eau froide ? »

Trop de tentation… Elle le savait, mais elle était comme ça. Et puis, c’était le patron, il pouvait être en retard non ? Elle avait trop d’arguments pour le faire sombrer, mais est-ce que c’était une bonne idée ? Sûrement. Ça faisait bien trop longtemps qu’ils se tournaient autour dans rien faire. C’était une grande fille… Et il était bien trop sexy pour rater une douche de la mort avec lui, quitte à ce que ça dégénère.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the ripper
Messages : 107
Date d'inscription : 15/06/2015
Célébrité : Logan Lerman.
Crédits : Freesia (a) & tumbrl (g) & Exception (s)
avatar
MessageSujet: Re: Un cadeau pour Leo   Jeu 4 Fév - 23:28

Spoiler:
 
Cadeau pour Leo

FT. Phoenix & Jessica

Elle le rend humain, c'est impossible qu'il en soit autrement. Phoenix peine un peu plus à chaque fois à abandonner la jeune femme pour aller travailler, c'est une véritable horreur. Il est accroc. L'amour chez les vampires peut donc s'avérer être un véritable problème à ce niveau. Cela fait deux heures que la jeune femme dit devoir partir, mais d'une manière ou d'une autre, elle finit par rester à son plus grand plaisirs. Lorsque vint le moment d'abandonner sa moitié, Phoenix commence à faire les cents pas chez lui. Il se nourrit un instant avant de ne plus supporter cette distance. Il lui faut peut de temps pour arriver devant la porte de l'appartement de sa cadette. Il écoute ses battements de coeur, se concentre sur sa présence. Il ferme les yeux, s'apaise légèrement. Il doit absolument trouver un autre moyen que passer ses soirées ainsi pour ressentir sa présence. Lorsque la porte s'ouvre, il ouvre aussitôt ses yeux pour les plonger dans ceux de sa cadette. ❝ Définitivement... ❞ Souffle-t-il avant que Cara l'enlace. Il fait durer leur baiser un peu plus longtemps avant de fermer la porte et qu'ils ne prennent place dans le canapé.

Il sourit lorsque Cara s'endort contre lui. Le vampire caresse délicatement les cheveux de sa douce avant de la porter avec aisance jusqu'à son lit. Il dépose un tendre baiser sur son front et la couvre des couvertures. Il se met à ses côtés, ne s'échappe que le temps de se nourrir et préparer le café du matin de sa belle. Il revient à ses côtés avant que Cara ne se réveille. L'ancien s'amuse de la réaction de l'humaine, ne s'y est-elle donc pas habituée? Il fronce les sourcils, il n'est pas doué pour le shopping. ❝ Si tu souhaites. ❞ Au pire elle choisirait et lui sortirait la carte bleue. Il suivit la jeune femme qui ne semblait pas réagir au café déjà prêt. Bien qu'il n'y a aucune utilité nutritive pour lui, le  café l'aide à garder une température un peu plus convenable.

A pein eut-il terminé sa tasse, qu'il se fait entraîner dans la salle de bain. Phoenix pose sur Cara un regard curieux. Une couche de vêtement de la jeune femme tombe au sol, elle veut le tenter. L'effet est immédiat même si le vampire le masque tant bien que mal derrière son visage impénétrable. Elle joue littéralement avec ses nerfs à en croire sa réplique. Il la détails. Elle est si magnifique. C'est de la torture de ne pas se jeter sur elle à cette vision. Phoenix se concentre au mieux. ❝ Il n'est jamais bon de tenter ainsi un vampire. ❞ Dit-il dans un souffle avant de se retrouver à quelques millimètres de la jeune femme. Il doit se contenir. La situation lui échappe totalement, il n'aime pas ça et pourtant, c'est l'effet que Cara à sur lui. Lui faire perdre complètement le contrôle. Il se débat intérieurement contre cette vision divine qu'elle peut lui ouvrir.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie
Messages : 120
Date d'inscription : 15/06/2015
Célébrité : Cara Delevingne
avatar
MessageSujet: Re: Un cadeau pour Leo   Jeu 4 Fév - 23:54

La tenue:
 
Cadeau pour Leo

Ft. Phoenix & Cara


Cara n’avait pas réussi à se séparer de Phoenix car à peine arriva-t-elle chez elle qu’elle tenta de se changer les idées pour ne pas retourner chez lui. Malheureusement, c’était peine perdu, car à peine les mains vides qu’elle attrapa son sac pour sortir. Lorsqu’elle ouvrit la porte, elle se retrouva nez à nez avec son vampire préféré. C’était honteux, chose qu’elle évoqua et que l’Ancien confirma. Comment allaient-ils faire quand Cara reprendrait vraiment le travail ? Déjà qu’elle avait dû mal à supporter quand il était à son bureau. Ils avaient attendus longtemps, ils s’étaient caché leurs sentiments et maintenant, c’était de l’effusion d’amour sans arriver à se quitter. A vrai dire, elle en avait rien à foutre pour le moment, elle profitait pleinement du baiser qu’ils partageaient.
La demoiselle s’endormit quelques heures plus tard sur le canapé et se retrouva dans son lit. Elle se redressa en grognant doucement avant de proposer à Phoenix d’acheter le cadeau de Leo. Autant qu’il y aille avec elle pour calmer ses pulsions. Elle était capable d’acheter la boutique, elle le savait. Phoenix était plus mature… Il freinerait ses envies.

La belle se rendit ensuite dans la cuisine suivit de son prince et avala une tasse de café déjà prête. Tiens, elle l’avait peut-être fait machinalement ? Ou le vampire ? Elle n’y pensa pas très longtemps car en regardant l’heure elle remarqua qu’il fallait sérieusement qu’ils se pressent. Cara entraîna le vampire dans sa salle de bain et perdit assez rapidement presque tous ses habits. La tentation c’était son truc et même si l’Ancien tentait de rester de marbre, à sa simple réponse elle avait compris qu’il était fichu.

« J’aime vivre dangereusement… »

Sa voix s’était faite un peu trop chaude. Il était hors de question qu’il retourne dans le salon le temps qu’elle se douche. Non… Et puis, elle devait avouer qu’elle avait envie de voir ce qui se cachait sous les habits du vampire.
En un battement de cil, la demoiselle n’avait plus qu’un shorty sexy sur elle. Oups… Elle enlaça le vampire déjà si proche d’elle et embrassa le cou qui lui était offert en glissant doucement ses mains sous son t-shirt. Sa peau était tellement douce, elle adorait ça. Elle pourrait passer des heures à caresser son torse, ça c’était sûr ! La blonde était toute collée au vampire et elle n’attendait qu’une chose : Qu’il craque. Parce que définitivement, elle, elle avait envie de lui...


code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the ripper
Messages : 107
Date d'inscription : 15/06/2015
Célébrité : Logan Lerman.
Crédits : Freesia (a) & tumbrl (g) & Exception (s)
avatar
MessageSujet: Re: Un cadeau pour Leo   Ven 5 Fév - 0:13

Spoiler:
 
Cadeau pour Leo

FT. Phoenix & Jessica

Accroc. Il est totalement accroc à cette petite blonde. A ce stade on ne peut même plus dire qu'il est juste amoureux. Le sentiment chez les vampires est amplifié comme absolument tout le reste. Elle lui fait littéralement tournée la tête, sa présence est devenue indispensable pour sa partie humaine constamment présente depuis la malédiction et plus encore. Ce n'est pas uniquement l'humain qui a craqué, c'est une évidence. A peine lâche-t-il sa douce, qu'il commence à faire les cents pas en recherchant sa présence. Il fini devant la porte de son appartement, se désespérant lui-même. Lorsqu'elle ouvre la porte, il la laisse se glisser dans ses bras avant de partager un tendre baiser. Ils finissent sur le canapé où la belle ne tarde pas à s'endormir. Phoenix la borde dans son lit avant d'occuper sa nuit et de revenir rapidement au côté de sa belle endormie.

Il s'amuse de sa réaction à son réveil et la suit dans la cuisine pour boire un café après avoir convenu d'aller acheter le cadeau pour le petit Léo dans la journée. Choisir un cadeau pour un enfant n'est clairement pas la qualité première du vampire, bien au contraire et puis le petit bout semble le craindre plus qu'autre chose. Le café avalé, Phoenix se retrouve entraîné par sa cadette dans la salle de bain. Cette dernière semblant décidé à mettre ses nerfs et son calme à rude épreuve. Elle retire son pyjama sans ménagement pour l'ancien. Il la détail se débat intérieurement pour ne pas littéralement se jeter sur elle et en faire son en-cas d'une toute autre manière. Cette vision était une véritable torture pour le vampire. Il prévient sa cadette qu'elle joue à un jeu fort dangereux alors qu'il se rapproche près d'elle, trop près. Elle profite du débat de l'ancien. Le désirs brille plus encore dans son regard quand elle laisse tomber son soutient-gorge et se colle à lui.

Un faible grognement lui échappe. Il n'en peut définitivement plus, il craque littéralement sous les baisers de Cara sur son cou. En un battement de coeur, il se retrouve dans la douche, embrassant avec passion sa cadette, une main sur sa nuque, une autre sur sa cuisse. Ses vêtements et le shorty de sa cadette reposent un peu plus loin de la salle de bain. Elle a voulu le faire craquer, elle a réussi, mais Phoenix ne donne pas cher de sa peau.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie
Messages : 120
Date d'inscription : 15/06/2015
Célébrité : Cara Delevingne
avatar
MessageSujet: Re: Un cadeau pour Leo   Ven 5 Fév - 0:37

La tenue:
 
Cadeau pour Leo

Ft. Phoenix & Cara


La blonde avait craqué pour le vampire et était heureuse que ce soit aussi le cas de celui-ci. Et ils étaient tous les deux accros… Véritablement accros, car elle avait voulu le rejoindre mais Phoenix avait été plus rapide. Cara embrassa alors le vampire, profitant de sa présence avant de finir sur le canapé à regarder le canapé. Elle ne tarda pas vraiment à s’endormir contre lui et comme à chaque fois, elle se réveilla dans son lit. A peine réveillée qu’elle proposa au vampire d’aller acheter le cadeau de Leo. Il saurait la retenir dans ses pulsions d’achat de peluches. Ouais, il était définitivement plus mature que lui, si on oubliait le fait qu’il venait de traverser la ville pour la rejoindre.
Une fois son café avala, Cara entraina Phoenix dans la salle de bain. Et en quelques secondes se retrouva simplement en sous-vêtement. Elle avait envie de lui, de profiter de sa présence, alors elle n’hésiterait pas à utiliser tous les moyens qu’elle avait pour qu’il finisse dans la douche avec elle. Il avait beau tenter de rester de marbre, la blonde savait très bien ce qu’il se passait dans la tête de son tendre. Elle aimait jouer avec le feu… Et se brûler avec le vampire serait une bonne chose.

Pour avoir plus d’arguments en sa faveur, la chasseuse enleva son soutien-gorge et embrasse le cou de l’Ancien tout en passant ses mains sous son t-shirt. Elle adorait la douceur de sa peau… Elle l’aimait. Le mannequin n’avait pas eu besoin de plus pour faire craquer son patron, car elle se retrouvait déjà sous l’eau nu, avec le corps du plus vieux collé au sien. Oh oui, la journée commençait bien. La blonde prolongea le baiser du brun, elle le sentait craquer. Quelques secondes plus tard, elle se retrouva plaqué sur un mur de la douche, les jambes autour de son homme. Elle avait entendu dire que les vampires ressentaient plus fortement les sentiments que les autres, et elle avait l’impression que ça marchait aussi pour la passion.
Et voilà qu’il avait définitivement craqué laissant Cara poussé un long gémissement. Sans le vouloir, elle avait resserré les poings griffant son homme sans ménagement. Elle aurait presque pu dire qu’elle avait rêvé de ça depuis qu’elle vivait son amour au grands jours avec le vampire. La chasseuse avait cru mourir, Phoenix en prédateur c’était définitivement à son plus grand plaisir. Elle se demandait même si elle allait survivre à l’acte charnel, entre les gémissements et les baisers échangés avec son tendre… Elle avait définitivement du mal à respirer.

Il était tellement doué. Elle avait beau avoir connu des hommes, il avait plus d’expérience et elle était folle de lui. Comment avait-elle fait pour ne pas lui sauter dessus avant ? Son cœur battait de plus en plus vite, elle se sentait presque partir sous le plaisir… Elle l’avait tenté, elle devait assumer !

« Oh mon Dieu !! Phoenix !! »

Cara avait presque cru hurler, mais s’était à peine retenu en lui griffant le dos. Wow… C’était tellement torride. Elle oublierait surement cette première douche en amoureux.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the ripper
Messages : 107
Date d'inscription : 15/06/2015
Célébrité : Logan Lerman.
Crédits : Freesia (a) & tumbrl (g) & Exception (s)
avatar
MessageSujet: Re: Un cadeau pour Leo   Ven 5 Fév - 1:14

Spoiler:
 
Cadeau pour Leo

FT. Phoenix & Jessica

Après finalement avoir rejoint sa tendre la veille, il se retrouve aux côtés d'elle le matin venu. Il s'amuse de sa réaction, elle qui a fini par s'endormir sur le canapé avant qu'il ne la porte et la borde. Ils évoquèrent rapidement le fait d'aller acheter un cadeau pour le petit Léo un peu plus tard dans la journée avant de passer dans la cuisine afin de boire un café ensemble. Un petit instant tranquille avant que Cara ne tire Phoenix jusqu'à la salle de bain. Le vampire pose sur elle un regard curieux, mais il n'a pas eu besoin de poser une question pour comprendre les attentions de sa belle. Il se contient au mieux alors qu'elle abandonne une partie de ses affaires sur le sol. Elle joue à un jeu fort dangereux. Cette vision. Phoenix s'en délecte, se débattant au mieux pour ne pas faire une bouché d'elle. Il lui lance un avertissement en se rapprochant d'elle. Hélas, elle semble déterminée à le faire craquer. Le désirs brûle littéralement dans le regard de l'ancien lorsqu'elle laisse échapper son soutient-gorge. C'est une torture. Elle achève définitivement tout contrôle qui a sur lui quand elle se colle tout contre son torse.

Un grognement lui échappe et en un battement de coeur, il se projette dans la cabine de douche pour la plaquer contre le mur. Il l'embrasse avec une passion ardent, une main sur sa nuque pour la rapprocher plus encore de lui et l'autre sur sa cuisse. Il n'a plus aucun contrôle. Il a abandonné leur vêtement un peu plus loin sur le sol. Il ne quitte à aucun moment ses lèvres alors qu'il allume rapidement l'eau avant de coller sa cadette un peu plus contre lui. Un faible grognement lui échappe de nouveau quand elle commence à lui labourer le dos avec ses ongles. Il couvre son cou de baiser, la mordillant faiblement. Phoenix est hors de contrôle, loin d'être un tendre. Il a complètement sombré au plaisirs de la chair. Le peu de contrôle qu'il peut encore avoir est pleinement tourné sur le fait de ne pas briser sa cadette. Des grognements presque bestiales lui échappent, suivit un rire grave lorsque Cara cris son nom. Galvanisé, il accélère la cadence, l'embrasse avec plus de passion encore.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie
Messages : 120
Date d'inscription : 15/06/2015
Célébrité : Cara Delevingne
avatar
MessageSujet: Re: Un cadeau pour Leo   Ven 5 Fév - 15:31

La tenue:
 
Cadeau pour Leo

Ft. Phoenix & Cara


Phoenix craquait doucement et Cara sentait bien la lutte intérieure de celui-ci. Il allait perdre, c’était sûr car la blonde mettrait tous les avantages de son côté pour le faire sombrer. Loin d’être une sainte, la chasseuse avait terriblement envie de vampire, d’enfin pouvoir profiter de son corps. Alors, pour être certaine d’avoir ce qu’elle voulait, elle enleva doucement son soutien-gorge et se colla à lui pour embrasser son cou. Pauvre homme, il était fichu, terriblement fichu.
Et voilà qu’il sombra car en l’espace d’une demi-seconde, le mannequin se trouva plaqué contre un bord de la cabine de douche embrassé avec passion par le vampire. Elle poussa un faiblement gémissement en l’enlaçant, profitant clairement de la situation. Elle commença à donner de la voix quand son patron la pénétra. Elle allait mourir, elle le savait. Il était hors de contrôle… Mais elle aimait cette idée.

La réputation des vampires en matière de sexe était très reconnue et la blonde devait avouer que ce qu’elle pensait être une légende était vrai. Son corps battait si vite qu’elle n’était même pas sûr de survivre. Elle n’arrivait pas à quitter sa bouche, mais son souffle commençait à se faire bien trop court. La chasseuse poussa un cri, le nom de son amant. Ses ongles avaient arraché la peau de l’Ancien sous le plaisir.
Il était doué, bestiale et à chaque vas et biens la demoiselle perdait à demi-conscience. Elle s’était même vu obligé de ne plus l’embrasser pour respirer entre chaque gémissement. Elle se serra contre Phoenix, et poussa un nouveau cri. Définitivement, elle n’avait jamais autant pris son pied que cette fois-ci et le vampire n’avait pas l’air décidé à ralentir la cadence. Non. Il augmentait même, à la limite de ce que pouvait supporter Cara.
Ses pensées se brouillaient de plus en plus… Elle était presque à bout. Elle arrivait à peine à se dire qu’il fallait qu’elle arrive à tenir sur ses jambes dans les prochaines minutes. Pourtant, elle était loin d’avoir envie que ça s’arrête. Mais il avait des choses à faire… Chose qu’elle oublia rapidement à la suite d’un coup de rein bien placé de Phoenix. Mourir d’un orgasme ça pouvait être bien ! Oh oui, ça devait être génial !


code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the ripper
Messages : 107
Date d'inscription : 15/06/2015
Célébrité : Logan Lerman.
Crédits : Freesia (a) & tumbrl (g) & Exception (s)
avatar
MessageSujet: Re: Un cadeau pour Leo   Ven 5 Fév - 15:57

Spoiler:
 
Cadeau pour Leo

FT. Phoenix & Jessica

Elle le rend fou, accroc et elle semble vouloir se jouer de cela à cet instant même. Dès qu'elle a laissé tomber son pyjama sur le sol Phoenix savait qu'il ne tarderait pas à perdre son contrôle. La vue qu'elle lui offre est juste trop pour l'ancien. Il lui lance un avertissement en se rapprochant dangereusement d'elle. Elle l'achève dès la seconde qui suit. La passion et l'envie brille aussitôt dans le regard de Phoenix à la vue de la poitrine dénudée de sa moitié. Il se contient au mieux, mais tout sa détermination s'envole en l'air tout comme leur vêtement dès qu'elle dépose ses lèvres sur son cou. En un battement de coeur, ils se sont retrouvés sous la douche. Phoenix l'embrasse avec une passion dévorante, la collant au mieux contre lui. Des grognements bestiales lui échappent lorsque sa belle commence à labourer son dos de coup de griffe. Il n'a plus le moindre contrôle quand il approfondit plus encore l'acte charnel. Elle l'a rendu plus que fou. Il mordille son cou avant de reprendre ses lèvres. Lorsqu'elle cris son nom, l'instinct de prédateur de Phoenix prendre plus encore le dessus. Galvanisé, il en oublie complètement la nature humaine et fragile de sa partenaire. Il accélère plus encore la cadence, la bestialité dans ses gestes passionnelles.

Sentant le souffle de Cara plus court encore sur son cou, Phoenix semble lentement réaliser que sa partenaire reste humaine. Il place toute sa bestialité dans un dernier coup de rein, plaçant son visage dans le cou de Cara. Ses épaules se lèvent et se baissent comme s'il cherche de l'air. Il cherche surtout un éclat de contrôle aussi bref soit-il pour ne pas épuiser Cara jusqu'à l'évanouissement. Il offre un dernier baiser passionné à sa douce tout en se retirant. C'est bien la première fois qu'il perd ainsi le contrôle en présence d'une femme. Elle est unique. Il la serre tendrement dans une étreinte pour la soutenir sous le jet d'eau, masquant son visage vampirique dans son cou. Ses yeux clos sont d'une couleur sombre. Il doit se reprendre.

code (c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie
Messages : 120
Date d'inscription : 15/06/2015
Célébrité : Cara Delevingne
avatar
MessageSujet: Re: Un cadeau pour Leo   Ven 5 Fév - 16:47

La tenue:
 
Cadeau pour Leo

Ft. Phoenix & Cara

Cara ne savait même pas si elle allait survivre à l’acte charnel avec Phoenix. L’homme avait perdu tout son contrôle ou presque. Il était brutal, bestiale, tout ce que la blonde adorait, mais malheureusement, elle restait une pauvre humaine et le vampire n’avait pas le même souffle qu’elle. Lui n’avait plus besoin de respirer. Entre ses gémissements la blonde tentait de reprendre son souffle. Son cœur battait si vite qu’elle avait l’impression qu’il allait exploser. En plus, elle ne cessait de griffer le vampire, à chaque fois qu’elle frôlait l’orgasme. Il était terriblement doué… Le meilleur de ses amants.
Puis elle atteignit la limite de conscience, elle se sentait partir doucement et Phoenix donna un dernier coup de reins faisant crier une dernière fois sa belle. Leur dernier baiser fut plus que passionnée, Cara y avait mis tout l’amour qu’elle ressentait pour son patron. Puis ses pieds retouchèrent le sol et elle s’accrocha au vampire qui la retenait déjà. Wow…

Cara respirait vite, elle avait l’impression qu’elle n’avait plus aucune force. Respirer était presque une épreuve pour elle. Un petit moment plus tard, elle se calma. Elle avait mis du temps. Son corps tremblait encore un peu, mais elle n’avait plus l’impression qu’elle allait y rester. Elle se serra contre le vampire, lui aussi avait besoin de reprendre ses esprits.
Les amoureux profitèrent finalement de leur douche, c’était un moment beaucoup plus tendre et elle aimait ça. Elle l’aimait c’était clair et net. Et sans même s’en rendre compte :

« Je t’aime tellement Phoenix… » Murmura-t-elle.

Elle n’avait jamais aimé comme ça. Elle avait l’impression qu’ils étaient connectés. Elle ne pourrait jamais retrouver une personne comme lui, c’était certain. Elle avait besoin de lui, la preuve étant qu’elle n’arrivait pas à se séparer de lui.
Réalisant la chose, Cara se mit à rougir fortement. Elle se rinça d’un coup et sortit en s’enroulant dans sa serviette. Elle avait presque voulu dire désolé. Elle n’était pas si sentimentale, lui non plus, c’était terriblement gênant. Pourquoi il fallait qu’elle fasse des choses du genre ? Elle ne pouvait pas se taire et profiter du moment. Lorsque ses yeux croisèrent ceux du vampire dans le reflet du miroir, la belle recommença à rougir et détourna le regard. La chasseuse était un brin mal à l’aise


code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the ripper
Messages : 107
Date d'inscription : 15/06/2015
Célébrité : Logan Lerman.
Crédits : Freesia (a) & tumbrl (g) & Exception (s)
avatar
MessageSujet: Re: Un cadeau pour Leo   Ven 5 Fév - 17:12

Spoiler:
 
Cadeau pour Leo

FT. Phoenix & Jessica

Phoenix est totalement hors de contrôle. Le prédateur en lui a prit totalement le dessus sur le reste. Cette soif, ce désirs de la chair de sa cadette. Il a tenté de la repousser au mieux, sachant qu'il ne serait capable d'aucun contrôle. Mais, il a pu résister aux avances plutôt claire de sa cadette. Ses gémissements résonnent à ses oreilles. Des grognements purement bestiales lui échappent lorsqu'elle laboure son dos. Il en veut toujours plus. Lorsqu'elle crie son nom, un sourire se dessine sur son visage et il accélère, décuple ses baisers. Il a complètement sombré dans la folie, dans cette passion qui le dévore. Il en oublie la condition humaine de Cara jusqu'à ce qu'il ressent son souffle beaucoup trop faible sur son cou. Il fait de son mieux pour se contenir en lui offrant un dernier coup de rein plus bestiale encore que les précédents, un dernier baiser avant de se retirer et de nicher son visage dans la nuque de l'humaine. Son visage n'est plus humain, mais typiquement celui d'un vampire. Phoenix tente de se reprendre, se concentrant sur les battements de coeur de Cara qui s'apaise lentement. Il n'aurait plus le moindre contrôle en la présence de Cara et moins encore si elle l'a guiche ainsi.

L'ancien serre délicatement Cara contre lui dans une tendre étreinte pour la soutenir alors qu'il cherche encore à se calmer. Lorsque son visage devient un peu plus humain, ils profitent finalement de la fameuse douche. Dieu qu'il peut l'aimer. Il la dévore du regard à chaque instant, oubliant presque la soif de sang qui le dévore à présent. Phoenix se fige soudain en entendant les mots de sa cadette. Son coeur aurait littéralement explosé de bonheur dans sa poitrine si cela avait encore pu être possible. Sous le choc de telles paroles, Phoenix met un instant avant de réagir à la sortie de Cara. Il éteint l'eau et s'avance d'un pas lent vers sa douce. Il pose une main sur sa hanche pour la retourner et soulever mon menton pour plonger son regard dans le sien. Un sourire en coin, les yeux brillants d'un sentiment de bonheur étrangement humain. ❝ Plus que tout... Je ne cesserais jamais de t'aimer. ❞ Souffle-t-il avant d'embrasser Cara. Un baiser humain, doux et remplit d'amour.

code (c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie
Messages : 120
Date d'inscription : 15/06/2015
Célébrité : Cara Delevingne
avatar
MessageSujet: Re: Un cadeau pour Leo   Ven 5 Fév - 18:03

La tenue:
 
Cadeau pour Leo

Ft. Phoenix & Cara


Cara était à bout de souffle quand Phoenix réalisa enfin qu’elle n’était qu’une humaine. La blonde se repris durement son calme quand il la déposa. Elle était contente qu’il la retienne parce qu’elle n’était même plus sûre de tenir sur ses jambes. Elle resta contre lui, sentant que lui aussi avait besoin de reprendre ses esprits. Elle avait tenté le vampire… Il avait sûrement une partie de son humanité l’espace d’un instant.
Finalement, ils profitèrent de la douche. Ils en avaient besoin après leur séance de sport. Puis dans un élan d’amour Cara avoua ses sentiments. Ceux qu’elle connaissait depuis un moment mais qu’ils partageaient enfin. Lorsqu’elle s’en rendit compte, elle se mit à rougir et en bonne demoiselle pas doué avec ça, elle avait fui. Elle s’était enroulé dans sa serviette. Elle voulait se faire toute petite et oublier ça… Elle était mal à l’aise. Elle avait même détourné le regard en voyant celui de Phoenix dans le reflet du miroir.

Sans comprendre, elle se retrouva face à lui. A la réponse du vampire, elle se mit à brutalement rougir. Elle allait faire une crise cardiaque ! Son cœur avait commencé à battre d’une manière bien trop rapide et elle avait mis quelques secondes avant de prendre part au baiser. Cara se colla à son petit-ami avant de finalement s’écarter doucement. Si elle avait été seule, elle aurait fait un bon en criant mais là, il fallait qu’elle reste un minimum crédible.
Le mannequin enfila rapidement un ensemble, elle avait pris l’habitude de laisser des sous-vêtements dans la salle de bain pour toutes les fois où elle oubliait. Elle regarda le vampire en souriant.

« On va repasser chez toi, j’ai que des habits à YuJin et sentir le poilu ça doit pas tellement te tenter… »

Oui, se serait sûrement un sacrilège pour le vampire.
La demoiselle s’activa rapidement pour se préparer, un short, une chemise, des chaussures, un peu de maquillage et ça suffirait. Elle passa une main dans ses cheveux humides et soupira doucement. Ils sècheraient sur la route. Elle attrapa une pomme et la main du vampire avant de prendre un sac et son sac à main et de filer à sa voiture. Enfin… Celle de Morgan. La sienne avait clairement mal vécu le voyage rapide au Mexique et Jaeden devait s’en occuper. La blonde lança les clefs à Phoenix.

« Tu conduis… Au moins c’est pas moi que Morgan tuera si y’a une marque ! »

Elle lui tira la langue avant de s’installer dans la voiture.
Lorsqu’ils arrivèrent chez lui, Cara le suivit rapidement et déposa le sac qu’elle avait pris plus tôt dans la chambre du maître des lieux. Phoenix devait se demander ce que c’était.

« J’aurais des habits non pas que tes chemises ne me plaisent pas, mais je rentre pas encore dans tes jeans, alors j’ai prévue ! »



code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the ripper
Messages : 107
Date d'inscription : 15/06/2015
Célébrité : Logan Lerman.
Crédits : Freesia (a) & tumbrl (g) & Exception (s)
avatar
MessageSujet: Re: Un cadeau pour Leo   Ven 5 Fév - 22:14

Spoiler:
 
Cadeau pour Leo

FT. Phoenix & Jessica

Une étreinte passionnée, bestiale laisse lentement place à une étreinte plus douce et plus tendre. Phoenix serre doucement sa belle contre lui, le visage nicher sans son cou alors que ses yeux sont clos. Ses épaules se lèvent et s'abaissent, son visage est l'expression même du prédateur vampire. Il tente de se calmer, de reprendre un minimum de contrôle sur lui-même, de repousser la soif de sang qui succède parfois. L'ancien respire à plein poumon le parfum de sa tendre. Elle le rend fou. L'amour chez les vampires, il a entendu tellement de rumeurs, d'histoires, mais il n'aurait jamais cru connaître ce sentiment. Si puissant, si incontrôlable. Lui qui a le don de rester calme, de garder le contrôle. Tout vole en éclat lorsqu'elle est près de lui, lorsqu'elle attise volontairement son désirs. Il l'aime tellement, tellement qu'il se fige surpris sous la confidence de sa cadette. Entendre de telle parole... Son coeur aurait pu faire des bons à s'en expulser tant de telles paroles le rendait heureux. Hélas, la belle profit du choc pour lui échapper. Il pose un regard à nouveau humain sur sa moitié. Il éteint l'eau et s'avance vers elle. Phoenix dépose une main sur son ventre pour la retourner face à lui et lui soulever délicatement le menton. Son regard brille d'une étincelle d'humanité, d'une étincelle d'amour. Il lie aussitôt ses mots à un tendre baiser. Fort différent de ceux qu'ils ont échangé jusqu'à présent. Celui-ci n'est que douceur et amour.

L'ancien accepte un peu à contre-coeur lorsque sa douce se décolle de lui. Il plonge son regard dans le sien avant qu'elle ne commence à s'habiller. Il fait de même, ramassant les vêtements qu'il a envoyé sur le sol un peu plus tôt. Il boutonne son jean lorsqu'il se fixe en entendant les paroles de sa cadette. Le vêtement de Yujin?! Phoenix trouve ça aimable de penser qu'il n'apprécierait que fort peu les fringues d'un loup, mais pourquoi en dispose-t-elle? ❝ Yujin oublie souvent ses vêtements? ❞ L'une des nombreuses questions que Phoenix a en tête alors qu'il contrôle son irritation. L'instinct de propriété est pire encore que la jalousie chez les vampires. Elle lui appartient ! Elle n'a pas à disposer d'affaire d'autres hommes ou à être draguer par un autre de quelconque manière que ce soit. Oui, l'instinct de propriété est aussi catastrophique que ça. Même s'il se doute que rien ne se passera avec le loup, il ne peut s'empêcher d'être extrêmement jaloux.

Phoenix termine de se préparer avant d'attendre sa douce. Il réceptionne les clefs qu'elle lui lance avec adresse et sourit. Déjà que son frère ne doit pas le porter dans son coeur. Il conduit jusqu'à chez lui, se change rapidement dans la salle de bain. Lorsqu'il en sort, il aperçoit Cara déposer un sac sur son lit. Des affaires? Il aurait aimé lui dire que carrément appeler les déménageurs pour qu'elle s'installe avec lui, mais il ne peut nier le fait qu'elle soit humaine. Il ne souhaite en aucunement la brusquer.   ❝ Tu as bien fait. ❞ Souffle-t-il en ouvrant le compartiment secret de son mini-frigo où il entrepose ses poches de sang. Ce n'est pas la première qu'il boit devant elle et s'il veut tenir la journée après leur séance de sport sous la douche il lui faudra bien ça.

La poche de sang terminée, il enfile une veste en jean et la fait monter dans l'un de ses véhicules personnels. Il sort une belle voiture blanche du garage et referme ce dernier le temps que Cara monte dans le véhicule et c'est partit. Il se gare avec précaution et suit sa tendre jusqu'au magasin. A peine passe-t-il les portes qu'il sait à quel point il va regretter d'avoir accepté. Dans quoi s'est-il foutu?! En un rien de temps, il prévient le bureau. Oui, il sera certainement en retard.
code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie
Messages : 120
Date d'inscription : 15/06/2015
Célébrité : Cara Delevingne
avatar
MessageSujet: Re: Un cadeau pour Leo   Sam 6 Fév - 0:49

La tenue:
 
Cadeau pour Leo

Ft. Phoenix & Cara


Phoenix avait su s’y prendre avec Cara. La demoiselle se sentait mal à l’aise mais il avait réussi à la calmer en lui répondant. Et ce baiser… Ce baiser qu’ils partageaient, il voulait dire tellement de choses. C’était la preuve de leur amour. Elle était folle de lui, elle n’arriverait pas à survivre sans lui. Comment allait-elle faire pour supporter une journée loin de lui si elle avait déjà du mal à se séparer de lui après une séance câlin sous la douche.
La demoiselle attrapa des sous-vêtements et les mit rapidement avant de penser que Phoenix n’avait rien d’autre à se mettre que ses habits de la veille. Elle avait bien des habits de YuJin, mais l’odeur du poilu ne devait pas être celle que préférait le vampire. Elle s’habilla en écoutant parler Phoenix. Elle rêvait ou c’était de la jalousie ? Sûrement, de ce qu’elle savait des suceurs de sang, il était très protecteur et très possessif. Elle n’avait pas l’habitude de ça, elle était du genre à flirter, à se faire draguer, à piquer des habits à ses meilleurs amis. Il fallait absolument qu’elle calme ça.

« Eh bien… » Elle ne savait pas vraiment comment en parler. « Je préférais qu’il dorme ici que chez lui quand il était bourré après la mort d’Alana. Je voulais pas que Leo le voit comme ça… Et quand ça n’allait pas, il venait ici avec lui. Puis quand j’ai froid et que j’oublie ma veste, il me prête un pull vu qu’Haebin vit à poil. »

Effectivement, assez régulièrement elle se rendait au bar en oubliant de prendre une veste pour quand elle rentrerait le soir et c’était YuJin qui lui prêter des affaires car il craignait largement moins le froid qu’elle.
La demoiselle termina rapidement de se préparer et une fois prête, elle fila de chez elle avec son amoureux. Elle y lança rapidement les clefs de la voiture de son frère. Interdiction qu’elle y fasse une marque, le vampire conduisait mieux qu’elle, elle en était sûre. Rapidement, ils arrivèrent chez Phoenix et pendant qu’il se changeait, elle déposa un sac avec des affaires sur son lit. Elle était capable de ramener son appartement ici, mais il fallait attendre encore un peu. Le temps d’arriver à vivre l’un sans l’autre.
Une fois le suceur de sang nourrit, ils se rendirent dans le garage du plus vieux et là… Là… Cara poussa un cri d’enfant. Elle voulait chacune des voitures et motos qu’elle voyait. Elle avait des étoiles dans les yeux. Il y avait tellement de voitures de collection qui devaient couter des fortunes. La blonde avait mis un moment avant de s’installer dans le véhicule indiquer. Ah… Les sièges en cuir, la finition sport. Elle était au Paradis.

Mais voilà… Elle avait aussi un autre amour caché : Les peluches. Cara entra dans la boutique avec Phoenix et en l’espace de quelques secondes elle était déjà dix mètres devant à presque sautiller devant tant de peluches, de voitures miniature et d’armes plus vrais que nature. Elle se tourna et lança un regard plus qu’innocent à Phoenix avant de tenter de se reprendre et attraper la main du vampire. Elle voulait se montrer un minimum mature à ses côtés. C’était une véritable gamine, elle n’avait pas vraiment profité de son enfance. Alors, elle décompressait maintenant qu’elle le pouvait.

« Désolé… Je… Je pensais à des voitures ? Je pense pas que YuJin apprécierait des armes, même fictive. »

Et les voilà entrain de déambuler dans le magasin, se perdant dans des rayons qui ne les intéressaient pas comme les poussettes. Malheureusement, une personne les interpella, un vendeur.

« Bonjour, vous avez besoin de renseignements ? Tous les modèles ne sont pas en exposition. »

Cara avait instantanément mit sa main libre sur sa bouche. Elle sentait la crise de fou rire arriver. A peine assumaient-ils leur couple qu’on leur faisait déjà des avances pour leur enfant… Surtout en sachant ce qui s’était passé peu de temps avant. La blonde tentait de garder son calme. Phoenix ne devait sûrement pas être à l’aise avec ça, mais il était plus mature, elle le laissait se débrouiller avec ça.
Même si elle savait qu’elle ne pourrait pas avoir d’enfants avec lui, elle trouvait la situation terriblement drôle. Phoenix refusa poliment et lorsque l’homme disparu la chasseuse rigola enfin.

« Fuyons avant qu’ils nous proposent un chambre d’enfant avec des lapins sur les murs ! Quoi que… On peut mettre les étoiles phosphorescentes dans notre chambre ? »

Elle venait bien de dire « notre » chambre ?
La blonde se mit à rougir brutalement trouvant tout d’un coup les décorations murales très intéressantes.


code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the ripper
Messages : 107
Date d'inscription : 15/06/2015
Célébrité : Logan Lerman.
Crédits : Freesia (a) & tumbrl (g) & Exception (s)
avatar
MessageSujet: Re: Un cadeau pour Leo   Sam 13 Fév - 20:40

Spoiler:
 
Cadeau pour Leo

FT. Phoenix & Jessica

Savoir qu'il plait à la blonde et l'entendre lui dire qu'elle aime sont deux choses différentes chez les vampires. Il peut y avoir attirance physique sans sentiment, mais là. Il a fallu quelques instants à Phoenix pour se reprendre avant de s'avancer vers sa douce et la retourner pour plonger son regard dans le sien. Il l'aime et ce sentiment serait éternel. Il accompagne ses paroles d'un baiser doux, humain et emplit d'amour. L'expression d'une promesse. Il resterait à ses côtés jusqu'à ce qu'il finisse en poussière, il veillera sur elle même si elle décide ne plus vouloir de lui. A contre-coeur, il autorise sa tendre à lui échapper une fois encore. Il la détaille un instant avant de s'habiller à son tour. Le vampire boutonne son jean quand les paroles de Cara le fige sur place. Elle a des vêtements de Yujin?! L'odeur des loups peut être infecte pour les vampires, mais là n'est pas le problème. Elle est sienne! Elle n'a aucunement besoin d'affaire d'autres mecs. A la rigueur, des affaires de Morgan, Phoenix aurait pu comprendre, mais Yujin. Il tente de se contenir pour ne pas ruiner une amitié en tentant de lui arracher la tête sur-le-champ. La chasseuse va devoir trouver une excellente explication. Son irritation s'apaise, mais sa jalousie reste présente. Il est certain qu'il aurait un tout autre regard sur Yujin dès maintenant. ❝ Je ferais en sortes que tu n'es plus besoin de lui emprunter des vêtements, je ne tiens pas à ce que son odeur te colle à la peau. ❞ Ce n'est pas le problème en soit, mais si cela peut être évité c'est un plus. Il va devoir réfléchir à un moyen de toujours laisser une veste dans le casier de sa belle si elle vient encore à oublier la sienne.

Une fois prêt, Phoenix attrape agilement les clefs que lui lance sa cadette. Un sourire amusé se glisse sur ses lèvres. La conduite de Phoenix est généralement rapide, mais fluide. Ses réflexes sur-humains lui permettant d'éviter le pire. Il prend donc le chemin de sa demeure pour s'y changer et se nourrir. Sa gorge le brûle depuis qu'ils sont sortis de la douche, un effet secondaire lorsque l'attention d'un vampire est concentré sur une toute autre sorte de soif. Il se gare peu de temps après et prend aussitôt le chemin de sa chambre. Il se change rapidement et aperçoit Cara déposer un sac sur son lit. Des affaires. Un simple sac. Il aurait aimé qu'elle ramène bien plus, mais il croit se souvenir qu'il faut mieux prendre son temps avec les humaines. Il ne souhaite pas que Cara prenne la fuite, car il en demande trop dès le début. Il se contente alors d'acquiescer avant de se nourrir.

Un nouveau sourire amusé se glisse sur ses lèvres quand ils passent dans le garage. Les yeux brillants de Cara devant tous ses véhicules et encore il y en a bien plus dans son sous-sol. Il lui en offrirait certainement quelques-unes et ne pourrait lui refuser si elle souhaite en conduire parfois. Une fois en voiture, il prit la route du grand magasin de jouet. A peine eut-il passé la porte, qu'il sait. Oui, il sait qu'il en aura pour plus longtemps que prévu et qu'il s'est foutu dans quelque chose de compliquer. Il prévient le bureau le temps que sa douce reprenne un peu contenance devant autant de jouet et de peluche. Cette joie de vivre débordante, cette joie enfantine. Il se glisse à ses côtés. ❝ Ne t'excuse pas voyons... C'est adorable... ❞ Souffle-t-il avant d'enchaîner. ❝ Je te fais confiance... Je n'ai jamais été doué pour choisir ce genre de cadeau... ❞ Offrir des cadeaux à une femme ou un ami, passe encore, mais pour un enfant... C'est une autre paire de manche.

Ils déambulent dans les rayons quand un vendeur leur propose son aide. Phoenix roule faiblement des yeux à la réaction de Cara. Il refuse avec une politesse extrême, expliquant qu'il préférait regarder et prendre leur temps. Le vendeur une fois partis, le vampire tourne son regard vers Cara qui éclate de rire. Il se fige en entendant Cara. Se projette-t-elle à ce point? Il ne pourrait jamais lui offrir cette vie de mère, il en est incapable. Seulement, un autre mot le fit doucement sourire. ❝ Notre chambre?... Tu pourrais mettre tout ce que tu souhaites sur le mur... Ce n'est pas comme si la lumière m'empêchait de dormir.. ❞ Prononce-t-il calmement. Il ne dort pas et si sa douce peut se sentir plus à l'aise avec des lumières phosphorescentes, qu'il en soit ainsi.



code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie
Messages : 120
Date d'inscription : 15/06/2015
Célébrité : Cara Delevingne
avatar
MessageSujet: Re: Un cadeau pour Leo   Dim 14 Fév - 0:38

La tenue:
 
Cadeau pour Leo

Ft. Phoenix & Cara


Apres l’acte charnel, Cara et Phoenix avait partagé un tendre moment. Si tendre que la demoiselle avait fini par avouer ses sentiments. Sentiments qu’elle savait que le vampire partageait, mais c’était extrêmement gênant. La blonde avait fui, rapidement rattrapé et soulagée. Finalement, un doux baiser après, elle s’écarta difficilement pour s’habiller. Elle regarda le vampire avant de se rendre compte qu’il fallait qu’il se change. Les seuls habits qu’elle avait étaient ceux de YuJin, et rien qu’à l’évocation de ceux-ci, Phoenix s’était montré jaloux. Ah… La possession et les vampires, une véritable histoire d’amour. Et à sa réponse, un sourire se dessina sur ses lèvres. Adorable.

« C’est vrai que tes pulls ont l’air beaucoup plus confortable. Hum… Surtout si tu viens tout juste de l’enlever. »

Cara l’embrassa rapidement. Elle venait clairement de lui dire qu’elle aimerait vraiment qu’il vienne la chercher. Et à vrai dire, elle aimerait passer la nuit avec lui, chacune de ses nuits avec lui.
La belle termina de se préparer avant de filer avec Phoenix pour se rendre chez lui. Une fois dans le loft, la chasseuse déposa un sac avec des affaires sur le lit du vampire. Ça lui permettrait de ne pas devoir lui voler toutes ses chemises pour s’habiller. Chose qu’il accepta. Elle aurait bien emporté tout son appartement, mais il fallait faire les choses en douceur. Elle savait pertinemment qu’elle ne quitterait plus l’appartement. Mais c’était pour faire genre…
Rapidement, ils quittèrent l’appartement et Cara eut la joie de voir des voitures et des motos. Chose qui la fit crier comme une enfant et sautiller avant de bien vouloir prendre place dans la voiture de son aîné.

Et à peine passa-t-elle la porte de la boutique de jouet qu’elle s’écarta de Phoenix. C’était une gamine, et les peluches étaient une de ses passions cachées. La blonde tenta de se reprendre et retourna auprès du vampire pour prendre sa main. Ne pas le quitter était son seul moyen de ne pas craquer et acheter chacune des petites peluches qu’elle croiserait.

« Adorable ? Très enfantin plutôt… Et ne dis pas des bêtises, j’suis sûr que tu as bon goût aussi pour les cadeaux des enfants »

Mais en déambulant, les amoureux se retrouvèrent au rayon petite enfance et là, un vendeur les aborda. La blonde tenta de se retenir de rire. Ca mettait Phoenix mal à l’aise et cette manière de refuser si poliment la fit rigoler. Elle se reprit durement avant de lance qu’ils devaient fuir avant qu’ils ne leur proposent une chambre complète. Ils n’auraient pas d’enfants, les vampires ne pouvaient pas en avoir. Mais elle s’en fichait, la seule chose qu’elle voulait, c’était lui. Elle demanda ensuite s’ils pouvaient prendre des étoiles. Depuis la mort de sa mère, elle ne supportait plus le noir. Mais lorsqu’elle se rendit compte de ce qu’elle avait dit, elle rougit. Encore plus quand Phoenix reprit l’expression.

« Merci… J’ai du mal avec le noir maintenant. »

La demoiselle serra la main de son petit-ami avant de prendre plusieurs boite d’étoiles. Au moins, il y aurait pas mal de lumière dans la chambre. Finalement, ils retournèrent dans les rayons des jouets et la blonde s’arrêta.

« Oh mon Dieu c’est une réplique exacte du Fabarm STF, mon premier fusil »

Et le pire dans tout ça ? C’est qu’elle avait un short et du rouge à lèvres… Effrayant ! Cara continua la route pour ne pas trop éveiller de soupçons car elle connaissait absolument toutes les armes. Et les voilà au niveau des voitures, toutes plus belles les unes que les autres.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the ripper
Messages : 107
Date d'inscription : 15/06/2015
Célébrité : Logan Lerman.
Crédits : Freesia (a) & tumbrl (g) & Exception (s)
avatar
MessageSujet: Re: Un cadeau pour Leo   Dim 14 Fév - 22:03

Spoiler:
 
Cadeau pour Leo

FT. Phoenix & Jessica

Des vêtements de Yujin?! Alors qu'il finit de se vêtir, Phoenix bloque totalement sur cette information. Pour quelles raisons sa douce pourraient bien avoir les vêtements d'un autre homme et d'un loup par-dessus le marché?! Il n'aime pas du tout cette idée même en sachant l'amitié entre Cara et le loup. La jalousie, la sensation de possession dans une relation amoureuse peut sembler plus complexe, plus excessive encore chez les vampires. Tout en tentant de garder son calme pour ne pas ruiner une amitié en quelques secondes, le vampire interroge sa cadette. Sa réponse le rassure qu'à moitié. Certes, il sait par quoi est passé Yujin après la mort de sa fiancée, mais c'est plus fort que lui. Phoenix le verra à présent d'une manière totalement différente, peut-être quand un rival potentiel. Il se concentre, affirmant qu'il ferait en sorte que sa belle n'ai pas besoin des vêtements d'un autre pour avoir chaud. Elle est à lui ! Une étincelle brille dans son regard à la réplique de Cara. Elle vient de trouver la solution en un rien de temps. ❝ Ca peut parfaitement s'arranger. ❞ Il viendrait la chercher chaque soir si elle le souhaite, cela ne le dérange pas le moins du monde bien au contraire. Le débat clos par un baiser rapide, le couple s'élance hors de l'appartement.

Après un détour chez Phoenix pour que ce dernier puisse se nourrir et se changer, les tourtereaux repartirent non sans les cris de joies de la plus jeune face à une partie de la collection de voitures de Phoenix. Il faut dire que l'ancien a eu pas mal de temps pour en rassembler pas mal. Il les adore, en prend soin et peine encore parfois à les laisser sous la supervision de Jaeden. Enfin. Le travers jusqu'à la boutique de jouets est rapide. Le vampire se gare rapidement et suit sa douce avant de faire face à un tout autre visage de cette dernière. Enfantine et adorable. Seulement, une facette qui lui demanderait plus de temps. Il prévint donc le bureau de son futur retard avant que Cara ne rejoigne ses côtés. Un sourire aux lèvres, le vampire souligne qu'il trouve son comportement des plus adorables. ❝ L'un n'empêche pas l'autre... Et j'en doute, les enfants sont loin d'être ma tasse de thé... ❞ Souffle-t-il. Il n'a jamais eu de neveux ou de nièces, sa soeur est morte bien trop jeune pour ça et quant à lui, il ne pourrait jamais en avoir. Une réalité qui lui revient en plein visage alors qu'un vendeur ce m'éprend sur leur recherche et que Cara ne commence à imaginer une chambre d'enfance à travers une blague.

Il se sent terriblement mal à l'aise, cela doit sembler évident aux yeux de Cara qui commence à le connaître un peu trop bien depuis peu. Heureusement, son esprit est rapidement détourné par les paroles de sa cadette qui parle de "leur" chambre. Il ne refuse en aucun cas qu'elle dispose de plusieurs petites étoiles sur les murs. Après tout, il ne dort pas et se contente de veiller avec un vieux livre ou en écoutant des classiques. Si cela lui permet d'apaiser ses nuits, qu'il en soit ainsi. Il reste silencieux à l'aveux de sa belle, serrant très délicatement sa main pour lui prouver son soutien. Il se pince rapidement les lèvres, retenant un rire face à la réaction de Cara. L'espace d'un instant, il avait oublié la chasseuse en elle, la mordu d'arme. Il peut aisément voir dans son regard qu'aucune ne lui est inconnu. Il devrait peut-être lui montrer sa collection privée, il est certains qu'elle sauterait de joie. ❝ Ah... Mon premier fusil... Ce n'était pas vraiment la même chose... ❞ Souffle-t-il tout bas, amusé.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie
Messages : 120
Date d'inscription : 15/06/2015
Célébrité : Cara Delevingne
avatar
MessageSujet: Re: Un cadeau pour Leo   Lun 15 Fév - 0:28

La tenue:
 
Cadeau pour Leo

Ft. Phoenix & Cara


Cara eut un énorme sourire quand Phoenix lui confirma bien vouloir la récupérer tous les soirs à la sortie du bar pour ne pas qu’elle emprunte encore les affaires de YuJin. Elle allait s’y faire à cette jalousie si ça lui permettait de passer plus de temps avec son vampire ! Il embrassait si bien, elle ne s’en lasserait jamais ! C’était certain !

Le séjour dans la boutique de jouet risquait de s’annonçait très long car à peine à l’intérieur qu’elle se précipita vers les peluches. Elle venait presque de perdre tout crédibilité en tant que chasseuse sanguinaire. La blonde se reprit finalement et retourna auprès de sa moitié et prit sa main. Il saurait la retenir, elle était sûre. Sa réflexion la fit doucement rougir. Il la trouvait adorable. Elle était contente.
Finalement, en marchant, ils s’étaient perdus dans le rayon petite enfance où un vendeur les aborda. Cara s’empêcha de rire, mais Phoenix qui refusait poliment en sachant ce qu’ils avaient fait quelques heures plus tôt rendait la scène très drôle. La belle éclata de rire dès que l’homme partit. Si ça continuait, ils allaient leur proposer la chambre d’enfant ! Hors de question de rester ici, sauf pour des étoiles phosphorescentes. Cara ne supportait plus le noir depuis des mois, depuis que la Confrérie l’avait traqué. La pression de la main de Phoenix la rassura, elle ne serait plus jamais seule.

Une fois les boite en main, la chasseuse et le vampire se recentrèrent dans le magasin pour retourner au niveau des jouets. Elle s’arrêta devant une arme fictive exacte réplique de son premier fusil. Elle avait presque des étoiles dans les yeux. Dire qu’elle tuait des monstres de sang-froid alors qu’elle fondait devant des peluches. Ridicule.

« Toi ? Des fusils ? Ça existait à ton époque papy ? J’te pensais plutôt brancher corps à corps avec ton carrure. »

Oh oui parce que les abdos qu’il avait sous son T-shirt l’avait marqué. Le corps du vampire resterait gravé dans la mémoire de la demoiselle pendant un long moment. Elle n’était pas du tout déçue de ce qu’elle avait pu voir.
Rapidement, ils se retrouvèrent au niveau des voitures et là… Là, il avait presque fallu calmer Cara. La raison : Elle avait voulu tout acheter, parce que bien sûr, on ne peut pas prendre un camion de pompier sans voiture de police, ni de voiture de police sans super voiture de sport à traquer etc. Et puis, Léo était le seul enfant du groupe, il méritait d’être gâté ! Sur le chemin de la caisse, la barmaid avait doucement ralenti à la vue d’une peluche. Elle était tellement adorable, ses yeux étaient tellement choupinet. Mais alors qu’elle pensa avoir été discrète, ce ne fut pas le cas. Elle remarqua ladite peluche posé sur le tapis de caisse. La belle avait rougit et tenta de payer. Chose à retenir : Ne JAMAIS faire ça avec Phoenix.

La blonde prit place dans la voiture, elle avait proposé d’accompagner le vampire à son travail avant de rentrer chez elle. Mais à peine sortit de la voiture qu’elle reprit la main de son aîné et le regarda. Elle n’allait pas y arriver… C’était impossible. Elle tenta de se ressaisir et l’embrassa doucement pour lui dire au revoir. Elle lâcha sa main. Ils devaient s’y faire. La blonde venait de faire un pas en arrière quand elle croisa le regard de son tendre. Foutue… Elle reprit sa main dans la sienne.

« Tu peux vraiment pas rater ta réunion ? T’es le patron, non ? »

Cara avait des petits yeux de chat. Elle voulait passer la journée avec lui, encore une. Encore plein d’autre. Mais là, elle n’était pas capable de le lâcher. C’était trop dur. Terrible même. Leur relation était vraiment forte, exceptionnel. Intense…

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the ripper
Messages : 107
Date d'inscription : 15/06/2015
Célébrité : Logan Lerman.
Crédits : Freesia (a) & tumbrl (g) & Exception (s)
avatar
MessageSujet: Re: Un cadeau pour Leo   Mer 17 Fév - 23:16

Spoiler:
 
Cadeau pour Leo

FT. Phoenix & Jessica

Les sauts de joie de sa cadette devant une partie de ses voitures de collections ne sont rien à côté du comportement de la belle une fois les portes du magasin franchis. Phoenix se fige un instant en se demandant dans quoi il a bien pu se fourrer alors qu'il prévient rapidement son assistante de son retard futur. Il ne serait pas à l'heure, il en est persuadé. Son portable à retrouvé sa place quand Cara revient à ses côtés et glisse sa main dans la sienne. Il esquisse un sourire soutenant qu'elle est aussi adorable qu'enfantine. Plus que tout elle est humaine. Cet éclat dans son regard quand elle voit quelque chose qui lui plait, cet éclat qui la rend si humaine et qui a su faire chavirer le coeur du vampire en un temps reccord. A cela, il ajoute n'avoir aucune expérience avec les enfants et que c'est une véritable catastrophe. Il n'a jamais été oncle et le petite Léo à peur de lui, c'est si évident. Non, les bambins le rendent malaise et aujourd'hui plus encore, car il lui rappel sans cesse que jamais il ne pourra offrir la maternité à sa tendre. Hélas, un vendeur ne tarde pas à lui rappeler sa condition en prenant Cara pour une future mère. Gêné et ne comprenant pas pourquoi la chasseuse se retient de rire, Phoenix décline poliment a proposition de l'employé. Il se sent plus mal à l'aise quand Cara semble se projeter dans une chambre d'enfant. Seulement, elle réussi à l'apaiser en parlant de lumière pour "leur" chambre. Esquissant un sourire, il accepte bien volontiers les étoiles. Si cela peut rendre les nuits de sa belle plus tranquille tout en sachant qu'il ne dort pas, ce n'est pas un problème.

Reprenant leur errance avec des boîtes dans le panier, Phoenix retrouve la chasseuse en Cara. Cette mordue d'armes à feu et de ce genre de choses. Il connait chacune des armes en plastique, c'est une évidence pour Phoenix qui la voit déjà faire de grands bons devant sa collection de fusils anciens à travers les âges. Il ne peut d'ailleurs pas s'empêcher de glisser une petite pique pour faire référence à son premier fusil, le premier fusil de l'histoire. ❝ J'ai traversé les époques Cara... J'ai connu toutes les sortes de fusils... Mais tu as raison. Je préférais trancher. ❞ Souffle-t-il en souriant. Le sous-entendu est clair. Il n'utilisait pas uniquement des poignards ou ce genre d'arme. Ses crocs sont des lames aussi affutées que des rasoirs qui ne demandent qu'à transpercer la chaire humaine. ❝ Je les ai toutes gardées... Toutes mes armes... ❞ Ajoute-t-il dans un murmure en espérant attiser la curiosité de sa cadette.

Le rayon suivant: les voitures miniatures. Phoenix dû s'y prendre à plusieurs reprises pour calmer les ardeurs de sa cadette sur la quantité de véhicule qui remplissait lentement le panier que Phoenix portait. Les cadeaux enfin trouvés, le vampire guide sa douce jusqu'à la caisse. Il ralentit un instant, apercevant le regard adorable de son humaine sur une petite peluche en forme de dragon. Rapidement, il l'attrape et passe payer le tout en caisse. Il peut bien lui offrir cela, non? Les achats dans le coffre, Phoenix raccompagne sa cadette et profite de son baiser avant qu'elle ne lui reprenne sa main. Le vampire serre la mâchoire pour ne pas lui crier oui trop vite et pourtant il meurt d'envie de rester avec elle, une sensation qu'il n'a jamais connue auparavant. ❝ Comment suis-je censé refuser alors que je meurs d'envie de te répondre oui? ❞ Souffle-t-il dépité. Il a loupé trop de travail à cause de la malédiction et maintenant... Maintenant, il n'a qu'une envie, être auprès de Cara. Il ne supporte pas la voir s'éloigner un peu trop. Comment feront-ils plus tard? Ils ne peuvent pas rester coller l'un à l'autre jour et nuit... Il sort son portable, envois un message. Il ne peut vraiment pas le lui refuser et de toutes manières, son assistante connaît le dossier par coeur, il lui fait confiance. Rapidement et avec prudence, Phoenix tire à nouveau Cara contre lui. ❝ Que veux-tu faire? ❞ Souffle-t-il.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie
Messages : 120
Date d'inscription : 15/06/2015
Célébrité : Cara Delevingne
avatar
MessageSujet: Re: Un cadeau pour Leo   Jeu 18 Fév - 0:05

La tenue:
 
Cadeau pour Leo

Ft. Phoenix & Cara


Des étoiles phosphorescentes… C’était ridicule mais Cara en avait besoin. Elle n’avait jamais supporté de lumière dans les pièces dans lesquelles elle dormait, mais depuis la mort de sa mère et la traque de la Confrérie, c’était une épreuve d’être dans le noir complet. Pourtant, c’était l’élément préféré des chasseurs, et elle chassait toujours de nuit, mais elle avait une sorte d’appréhension. La main de Phoenix serrant la sienne la rassura. Elle n’aurait plus jamais peur… Après tout, la nuit était aussi l’élément des vampires.

Leur route reprit et ils se rendirent aux niveaux des jouets. Le premier rayon qu’il traversèrent fut celui des armes fictives. La blonde les connaissait toutes. C’était sa passion avec les peluches. Elle avait tellement d’arme, à cette idée elle eut un sourire. Elle allait devoir les ramener chez son homme mais elle en laisserait sûrement une partie dans le coffre de Morgan. Hors de question d’en avoir autant chez lui. Ses yeux pétillaient. Et à la remarque de Phoenix, elle lui répondit au tac au tac. Lui des armes ? Elle le voyait plus saigner des gens avec un couteau. Sa réponse la fit frissonner. Elle ne savait pas si elle devait avoir peur ou trouver ça terriblement sexy.

« Tu devais être sexy en militaire… »

Et il avait dû faire tomber un tas de femmes à l’époque. Cara essaya de ne pas y penser, sentant doucement un brin de jalousie se glisser en elle. Elle l’aimait bien trop pour accepter cette idée. Puis lorsqu’il reprit la parole, elle se figea, son regard se glissant dans le sien. Toutes gardées ?! Toutes ses armes de l’époque. Il venait de lui agiter des places pour DisneyLand devant les yeux. Il faisait sûrement exprès, elle en était certaine. Il la connaissait bien et ça c’était le moyen d’avoir toutes son attention. La blonde avait respiré un coup, ne pas crier, ne pas sauter, ne pas…

« T’es pas sérieux là ? Je veux les voir, j’t’en supplie, je les toucherais pas je te le promet. Toutes toutes ? »

Elle avait supplié, comme une enfant. Et mentit, clairement elle voudrait toucher, démonter, mettre ses mains dessus. Un frisson la parcourut, elle le détestait. Il jouait avec sa passion des armes. Connard de vampire pensa-t-elle. Il pourrait tout avoir d’elle s’il la laisser voir sa collection d’arme. Elle le savait. Elle était bien trop faible.
Finalement, ils avaient terminé leur route au niveau des voitures et Phoenix avait dû calmer Cara avant qu’elle envisage d’acheter toutes les voitures exposées. Elle grogna faiblement avant de filer vers les caisses sans jamais lâcher la main du plus vieux. Et sur le chemin, elle avait flashé sur une peluche, elle avait cru être discrète, peine perdue, il l’avait remarqué et la bête s’était glissé sur le tapis. Le vampire paya et ils se rendirent à Eternal Beauty.

Ils devaient se séparer, et cette idée lui arrachait le cœur. Elle l’embrassa, recula et craqua… Elle ne pouvait pas. Il pouvait bien rater une réunion ? Son cœur fut apaisé quand Phoenix accepta. Il envoya un message, sûrement à son assistante avant de la prendre contre lui. La blonde ferma doucement les yeux.

« Je veux juste rester dans tes bras. » Murmura-t-elle

Manger pouvait être aussi une bonne option, elle n’avait pas mangé depuis la veille. Mais une autre idée lui traversa la tête alors qu’elle profitait de l’étreinte en passant ses bras autour de lui.

« Je veux bien voir ta collection d’armes, mettre un de tes pulls et profiter de tes bras dans ton grand canapé. »

Elle était folle de lui, c’était définitif.


code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the ripper
Messages : 107
Date d'inscription : 15/06/2015
Célébrité : Logan Lerman.
Crédits : Freesia (a) & tumbrl (g) & Exception (s)
avatar
MessageSujet: Re: Un cadeau pour Leo   Sam 20 Fév - 0:53

Spoiler:
 
Cadeau pour Leo

FT. Phoenix & Jessica

Une main dans celle de sa cadette, Phoenix porte le panier dans la seconde où repose déjà trois boîtes d'étoiles phosphorescentes. Ils peuvent donner l'image d'un couple tout ce qu'il y a de plus normal jusqu'à ce que la nature de Cara les rattrape. Elle a la chasse dans le sang, une véritable passion pour les armes à feu. Le vampire peut facilement voir dans le regard de sa douce qu'elle connaît le nom d'absolument toutes les armes en plastique pour enfant entreposer dans le rayonnage. Aussitôt, Phoenix la taquine en évoquant son premier fusil, complètement différent de la première arme de sa cadette, il en est persuadé. Il sourit à la surprise de Cara avant de lui rappeler qu'il a traversé les époques. Seulement, elle n'a pas tort, il a une préférence pour le tranchant et son sourire laisse entrevoir ses armes favorites. Ses crocs. Il se retient de rire en voyant sa douce frisonner. L'effrait-il? ❝ Je n'y ai pas fais attention... ❞ Souffle-t-il honnête à la remarque de Cara sur le fait qu'il devait être sexy dans sa tenue de militaire. Il n'avait à l'époque pas le moindre intérêt pour la gente féminine, il ne faisait pas attention aux femmes qu'il utilisait pour se nourir. Il ne se souvient d'aucune de ses conquêtes ou presque. Enfin, il ne s'attarde guère sur cela, soulignant auprès de sa cadette qu'il a gardé la totalité de ses armes. La chasseuse à la réaction tant attendu. Il acquiesce faiblement avant de lui répondre: ❝ Bien sûr que tu pourras les voir. Et tu pourras les manipuler si tu le souhaites, ce ne sont que des veilleries gardées par caprice... Du moment que tu ne les brises pas ou que tu ne te blesses pas.. ❞ Sur ces mots, ils passent aux rayons suivant. Oui, il ne porte pas une très grande importance à ses souvenirs matériels. Cela a eu de l'importance pour lui, autrefois.

Dans le rayon voiture, Phoenix a dû tempérer sa douce à plusieurs reprises. Elle se jette sur le moindre véhicule prétextant qui va de paire avec le précédent. Limitant les dégâts et les choix, ils finissent par reprendre leur chemin. Bien qu'elle se pense discrète, Phoenix remarque bien que sa belle craque sur une petite peluche dragon. Vivement, il l'attrape sur la glisser dans le panier. Il peut au moins lui offrir cela. Son côté humain lui cris de le lui offrir, de la couvrir d'attention comme elle le mérite. Phoenix n'est guère amusé à cela, mais une peluche ne lui coûte pas énormément. Le vampire paye rapidement les courses avant qu'ils reprennent le chemin de son entreprise. Hélas, les séparations sont plus difficiles encore que prévu. Quand sa tendre glisse sa main dans la sienne en lui demandant de louper ses réunions, il craque. Il soupire, dépité. Il a beaucoup trop loupé dernièrement, lui qui se plonge uniquement dans le travail d'ordinaire. Heureusement, il se rattrape lorsque sa moitié dort, sinon sa société ne s'en sortirait pas. Il envois aussitôt un message à son assistante qui doit connaître le dossier aussi bien que lui. Son portable à peine ranger, il colle sa douce contre lui. Complètement accroc aux moindres contacts. Il lui demande ce qu'elle souhaite faire et souris. ❝ C'est faisable. ❞ Souffle-t-il lorsqu'elle dit vouloir rester dans ses bras. ❝ C'est un excellent programme. Mais, que dirais-tu d'un brunch ou d'un en-cas avant ça... ❞ Ajoute-t-il en se rappelant que lui seul c'est nourris le matin même et il n'a pas de nourriture humaine chez lui.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie
Messages : 120
Date d'inscription : 15/06/2015
Célébrité : Cara Delevingne
avatar
MessageSujet: Re: Un cadeau pour Leo   Sam 20 Fév - 18:58

La tenue:
 
Cadeau pour Leo

Ft. Phoenix & Cara


Phoenix avait gardé toutes ses armes, toutes, même les plus anciennes, ça avait eu le don de capter toute l’attention de Cara laissant sa jalousie naissante de côté. Et le pire fut les phrases suivantes, elle pouvait y toucher, elle avait l’autorisation. Elle se frotter les mains mentalement. Ça allait être un champ de bataille, elle comptait bien toutes les démonter… Grosse erreur de la part du vampire. Il venait d’attiser tout le côté chasseur de sa belle.

« Tu n’imagines même pas dans quelle merde tu viens de te mettre… » Souffla-t-elle en lui volant un baiser.

Oh non, il ne devait même pas imaginer à quel point elle pouvait être passionnée. Elle était née dedans, elle en avait dans les mains depuis qu’elle savait faire du vélo. Elle avait une réputation importante dans le monde des chasseurs. Elle allait camper dans la salle de Phoenix, c’était sûr. Ses heures de sommeil allaient aussi connaitre un brutal raccourcissement.
Finalement, ils se retrouvèrent au niveau des voitures et après quelques négociations, ils passèrent en caisse. Cara avait craqué sur une peluche que le plus vieux avait déposé sur le tapis de caisse. Il était parfait, encore plus que ce qu’elle avait pu l’imaginer. Et dire qu’au début, elle l’avait traité de stagiaire et qu’elle ne le portait pas spécialement dans son cœur.

Et les voilà arrivé à Eternal Beauty. Il devait travailler, et Cara avait bien essayé de le lâcher mais elle avait rapidement repris sa main. Elle n’y arrivait pas. Pas encore… Son cœur se déchirait à l’idée de l’abandonner. Elle eut un petit sourire quand il craqua et elle ferme doucement les yeux en sentant ses bras l’entourer. Elle ne pourrait jamais s’en passer. Elle était accro. Elle proposa alors de passer la journée dans ses bras, et de voir sa collection. Le vampire accepta mais proposa un brunch. Effectivement, ça pouvait être bien, elle n’avait rien dans le ventre depuis un petit moment. La blonde accepta finalement et quelques temps plus tard, ils se retrouvèrent à la terrasse d’un café.

Cara allait faire une overdose de sucre au vue de ce qu’elle avait commandé. Des pancakes, des fruits, du sirop d’érable, de la chantilly, un chocolat viennois et bien d’autres choses… Il y aurait de quoi inviter une personne en plus. Mais ne jamais la sous-estimer sous ses airs de mannequins. Elle avait la réputation de manger comme un mec sans prendre un gramme. Et s’était loin d’être faux. La commande de Phoenix l’avait fait doucement rigoler.

« C’est pour faire genre que tu n’es pas qu’un alcoolique ? C’pas très crédible quand on voit ta collection. »

Quand les plats se posèrent, Cara se dit que ça allait être une orgie de sucre. Y’en avait de partout, le Paradis. Elle mangea doucement appréciant le repas. Effectivement, le brunch était une excellente idée. Mais alors que son homme avait l’air prit dans ses pensées, elle trempa son doigt dans la chantilly avant de lui en mettre sur la joue. Lorsqu’il se tourna vers elle, probablement surpris elle lui vola un baiser. Elle l’aimait.

« Demain, je vais essayer d’aller au travail… Au moins, j’aurais pas d’excuses pour t’empêcher d’y aller hum ? »

Oui, ça serait une bonne chose. Ça allait être terriblement difficile mais elle ne voulait pas que l’entreprise de son homme ait des soucis à cause de ses caprices.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the ripper
Messages : 107
Date d'inscription : 15/06/2015
Célébrité : Logan Lerman.
Crédits : Freesia (a) & tumbrl (g) & Exception (s)
avatar
MessageSujet: Re: Un cadeau pour Leo   Jeu 25 Fév - 18:36

Spoiler:
 
Cadeau pour Leo

FT. Phoenix & Jessica

Le rayon des armes miniatures en plastique pour enfant a attisé la partie chasseuse de sa douce et lui rappel ses premières armes. Appréciant grandement voir le regard de sa cadette briller ainsi, Phoenix lui souffle qui a gardé absolument toutes ses armes. Une véritable collection qui retrace en quelque sorte l'histoire des armes. Elle lui semble tellement adorable à lui promettre de ne pas les toucher, mais les armes ont bien eu de valeur pour le vampire. Il l'ai a gardé sur un coup de tête, rien de plus. Aussi, si elle souhaite les démonter, les toucher pour les observer sous toutes les coutures ce n'est pas un problème pour l'ancien si cela peut faire plaisirs à sa moitié. ❝ Elles n'ont pas une si grande importance pour moi... Du moment que ça te fait plaisirs. ❞ Lui repondit-il avant qu'elle ne lui vole un baiser trop rapide à son goût, mais c'est mieux pour le moment. Le reste du tour fut rapide même si Phoenix a dû tempérer Cara plusieurs fois. Il a également fini par rajouter un petit truc dans leur achat après avoir remarqué de sa petite-amie avait craqué sur une petite peluche en forme de dragon.

Devant Eternal Beauty. La matinée est passée tellement vite, il n'a aucune envie de quitter ses côtés, mais il a loupé trop longtemps le travail. Il n'a jamais autant manqué de sérieux avec toutes ses années. Elle le fait craquer bien trop vite et quand elle lui demande de rater ses réunions, il sait que c'est foutu. Il prévient son assistante et la tire contre lui. Il est bien trop accroc ce n'est pas bien. Ils vont bien devoir se lâcher à un moment où un autre. Il respire l'odeur de sa belle dans ses cheveux en lui demandant ce qu'elle veut faire. Sa réponse le fait rire, mais il propose un brunch avant tout en se souvenant que sa belle aussi humaine soit-elle a besoin de se nourrir et que lui l'a déjà fait avant de se rendre au magasin.

Ils prennent place sur la banquette d'un petit restaurant, côte à côté. Phoenix commande à Irish Coffee, chose qui semble amusé sa belle alors qu'elle a dû commander une bonne partie du menu. ❝ Ca contient de l'alcool, ma douce. Et puis, il faut maintenir les apparences, cela serait bien trop étrange avec tout ce que tu as commandé. ❞ Souffle-t-il en la rapprochant légèrement de lui. Il détails un instant la table avant de boire lentement sa boisson. Il se fige en sentant de la chantilly sur sa joue et tourne son visage vers sa cadette qui profite de sa surprise pour l'embrasser. Il sourit contre ses lèvres, mais la retient un peu plus longtemps cette fois avant de se nettoyer le visage. ❝ Vrai... C'est la première fois que je rate autant d'heures. ❞ Souffle-t-il doucement. Pour leur bien, ils doivent réussir à se séparer.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie
Messages : 120
Date d'inscription : 15/06/2015
Célébrité : Cara Delevingne
avatar
MessageSujet: Re: Un cadeau pour Leo   Jeu 25 Fév - 21:22

La tenue:
 
Cadeau pour Leo

Ft. Phoenix & Cara


Phoenix était tellement adorable avec Cara. Il connaissait ses goûts et venait de lui proposer de démonter ses armes. Il venait de se mettre dans la merde sans savoir, elle allait y rester des heures, des jours. Elle aurait tellement de mal à s’en séparer. De toute façon, c’était la même chose à chaque fois : Cara était accro et la décollait était une véritable épreuve.
Finalement, ils terminèrent leur sortit à la boutique pour enfants en prenant des voitures pour Léo. C’était un supplice pour Cara de ne pas pouvoir tout prendre, mais Phoenix avait raison. Sur le chemin de la caisse elle avait eu le droit à un petit cadeau. Adorable. Il était merveilleux avec elle. Elle était folle de lui.

Malheureusement quelques minutes plus tard, ils avaient envisagé de se séparer. Cara avait tenté de ne pas faire un caprice, mais elle le fit. Il pouvait bien rater une réunion ? Une petite réunion ? La blonde ferma les yeux dans ses bras quand il accepta avant d’écouter sa requête. Effectivement, manger lui ferait du bien. Alors rapidement, ils avaient pris place dans un restaurant et Cara avait commandé de quoi manger pour deux alors que Phoenix n’avait pris qu’un Irish coffee. Alcoolique. Ce que fit remarquer la blonde.

« Tu insinue que j’ai pris de la nourri… Bon ok. J’ai abusé, mais les Pancakes c’est mon péché mignon. »

Comme plus ou moins tous les sucreries anglaises dû à ses origines sûrement.
La commande arriva rapidement et alors que Phoenix avait l’air prit dans ses pensées, la blonde déposa de la chantilly sur sa joue avant de lui voler un baiser. Baiser que le vampire voulait prolonger et le mannequin n’était pas contre. Elle lui assura ensuite aller travailler le lendemain pour qu’ils puissent apprendre à se séparer. Ce serait une véritable épreuve, elle le savait, mais ils devaient s’y faire.

« C’est ma faute, je… Je suis désolée. Et… Et je te reverrai le soir de toute façon. »

La blonde se consolait comme ça, elle le verrait le soir et dormirait contre lui, probablement dans ses bras comme tous les soirs depuis un moment déjà.
Une fois le repas terminé, ils retournèrent à l’appartement et Cara eu la joie de voir l’immense collection d’armes de son homme. Elle avait sautillé comme une enfant, et manqué de pousser un cri quand il avait ouvert la vitrine. La chasseuse en elle était en ébullition. Elle avait fini par démonter la plupart des fusils, révolver en demandant des informations complémentaires au vampire. Elle les connaissait quasiment toutes mais elle devait avouer que certaines étaient de véritables mystères. Trop vieilles pour elle et trop peu connue à l’époque.

La blonde avait finalement relevé la tête à un moment et son cœur avait manqué un battement : Uniforme. Elle avait encore plus d’étoiles dans les yeux. Oh bordel ce qu’il devait être sexy à l’intérieur. Le fantasme ultime.

« Tu ne m’avais pas dit que tu avais conservé tes uniformes aussi. Tu es fichu mon amour, t’imagines même pas à quel point ça peut être un fantasme les militaires chez les femmes. »

Et plus particulièrement chez les chasseuses.
Mais les armes reprirent rapidement le dessus. Elle y avait passé la journée, sans arriver à s’en décoller tout en restant à portée de main du vampire à qui elle volait des baisers de temps à autre. Finalement, comme à son habitude, elle s’endormit en pleine action, épuisée de la journée. Et comme à chaque fois, Phoenix l’avait déposé dans le lit.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un cadeau pour Leo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un cadeau pour Leo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trouver un cadeau pour notre entraineur !
» cadeau pour jeremy !!
» un autre cadeau pour jérémy
» Un petit tour dans le bourbier..... cadeau pour DJ Psyko !
» petit cadeau pour ces 300.000 km

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forever :: ADMINISTRATION :: Anciennes Histoires :: Phoenix & Cara-