AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Révélations sur le passé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
percy jackson
Messages : 45
Date d'inscription : 30/07/2016
Célébrité : Logan Lerman
Deamon E. Jenkins
MessageSujet: Révélations sur le passé   Révélations sur le passé EmptyVen 4 Jan - 17:44

Révélations sur le passé

Deamon soupira longuement alors qu’il buvait son café, les yeux rivés sur l’Océan face à lui. Il n’avait envie que d’une chose, parlé avec Blodwyn. Mais pour ça, déjà, il devait la trouver… Enfin,  c’était aisé pour lui de tomber sur sa cadette, mais il savait qu’elle le fuirait à l’instant même où elle le verrait. Il se demandait ce qu’elle pouvait bien avoir pour l’éviter de la sorte. D’ordinaire, elle était une puce particulièrement collante… Là, elle semblait avoir pris en indépendance. Elle avait des chasses, n’importe quand, elle accompagnait Cara, ou Azriel sur des tournages, elle voyait Marlon, s’amusait à rendre service aux Shadow Hunters. Bref, elle avait toujours quelque chose à faire pour ne pas être avec lui. Le Dieu avait beau se triturer les méninges… Il ne savait pas ce qu’elle avait. Le brun déposa sa tasse dans la cuisine à peine après être rerentré. Il poussa un long soupire avant de prendre une longue douche. L’eau était censée l’apaiser mais ce n’était malheureusement pas le cas ce jour-là. Deamon avait presque eu envie de laisser son côté Nymphe prendre le dessus pour apaiser la douleur, mais ce n’était pas l’idée du siècle. Lorsqu’il faisait ça, il était le pire des connards, et ce serait le parfait moyen pour perdre Blodwyn.

Prêt, le brun était sorti et avait vaqué à ses occupations. Il avait finalement rejoint sa sœur en fin d’après-midi alors qu’elle sortait du boulot. Pour une fois, il ne disait pas non à son soutien. La dernière fois qu’elle l’avait vu dans cet état, il avait perdu Cassiopea… D’ailleurs ce fut la première question qu’elle lui posa quand elle vit sa tête de déterré. Non, ils étaient toujours ensemble, du moins, sur le papier, en vrai, il pouvait largement en douter.
Finalement, ce fut après le repas que Silöe laissa son petit-frère rejoindre sa maison. Lorsqu’il passa la porte, il se retrouva nez à nez avec sa belle. Son regard était devenu un peu plus vide. Une partie de lui, lui en voulait, alors qu’une autre souffrait atrocement. Définitivement, c’était le moment de crever l’abcès.

« Qu’est-ce que tu me reproches pour trouver toutes les nuits et toutes les journées des occupations ! J’ai le droit de savoir pourquoi tu fuis cette maison, et surtout le propriétaire. »

Son ton était un brin trop froid, mais Deamon était sa la defensive… il encaisserait peut-être mieux la rupture, si jamais cela devait se finir ainsi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby
Messages : 38
Date d'inscription : 30/07/2016
Célébrité : Bridget Satterlee
Crédits : (a) whovian (g) tumblr (s) exception
Blodwyn M. Coileáin
MessageSujet: Re: Révélations sur le passé   Révélations sur le passé EmptyVen 12 Avr - 12:57

Révélations sur le passé

Une discussion avec Cara et Phoenix avait tout changé. Une douleur puérile s’était immisée dans le coeur de la demoiselle et ce avec le doute qui allait de paire avec. Elle était paumée, voulait faire une crise de gamine. Seulement, elle avait promit à Deamon d’être plus mature ! Du coup, elle ne savait pas comment aborder le sujet, comment faire une crise qui ne pourrait pas semblé enfantine. Alors, bien malgré elle, elle avait commencé à trouver tout prétexte bon pour fuir son aîné. Elle n’aimait pas ça et dieu ce qu’il pouvait lui manquer, mais elle ne savait pas comment faire autrement !

Ce matin-là, elle avait failli craquer, tout lui balancer à la gueule comme la gamine qu’elle était et enfin s’autoriser à oublier cette stupide promesse ! Elle n’était même pas encore majeur comment pouvait-elle se montrer suffisement mature pour affronter cette situation seule ? Certes, elle savait que Deamon avait eu une longue vie avant de la rencontrer. Seulement, savoir, vraiment savoir que Phoenix était un descendant direct avant changer quelque chose. Elle en venait à se demander si quand Deamon tombait sur Phoenix il repensait à ses enfants, à la femme qu’il avait aimé au point d’avoir une famille avec elle. Et qu’est-ce qui pourrait bien se passer quand ils en seront à ce stade ? Allait-il l’abandonner à son tour ? Beaucoup trop de questions et d’angoisse qui passaient en boucle dans l’esprit de la chasseuse.

Ainsi, sans surprise, elle avait trouvé une autre excuse bidon pour partir tôt ce matin-là. Elle avait rejoind la demeure familial, soupirant sans trop quoi faire. Sa mère y mit bien entendu son grain de sel et après une séance shopping avait revoyer la petite pour qu’elle cesse un peu de fuir le problème. Cela n’arrangeait rien ! Bien au contraire, la douleur enflait un peu plus chaque jour à cause du manque.

Elle avait donc rassemblé le peu de courage qu’elle avait. Courage qui disparu lorsqu’elle vit Deamon. Son ton était glacial, son regard vide. Alors, elle craqua, éclatant dans un sanglot des plus incontrôlables. ❝ je… rien… je… je suis juste une stupide gamine ! Phoenix m’a dit qu’il était ton descendant et j’ai commencé à me faire des films. Seulement, je t’avais promi d’être plus mature et ça… ça n’avait absolument rien de mature. Du coup, je voulais trouvé un moyen d’aborder le sujet, mais j’en étais incapable ! Je… pardon !  ❞ Là, les sanglots se multiplièrent ! Elle s’en voulait tellement. Pourquoi devait-elle être une gamine si monstrueuse ! Au fond, Deamon n’avait rien fait que vivre avant sa rencontre comme il vivrait après. Mais, c’était une idée qui s’était tellement imposée que Blod ne savait comment la gérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
percy jackson
Messages : 45
Date d'inscription : 30/07/2016
Célébrité : Logan Lerman
Deamon E. Jenkins
MessageSujet: Re: Révélations sur le passé   Révélations sur le passé EmptyLun 15 Avr - 19:41

Deamon E. Jenkins a écrit:
Révélations sur le passé

Deamon ne comprenait absolument pas ce que Blodwyn avait. D’ordinaire, sa cadette était une véritable sangsue collée à lui. Et si au début, ça l’avait perturbé, il s’y était habitué à son petit bout de femme qui apprenait lentement mais surement à devenir une adulte. Elle était encore une enfant, il le savait, mais elle avait voulu d’un Dieu alors elle devait acquérir un peu plus de maturité. Enfin, il ne s’en plaignait pas, car excepté depuis le dérapage avec la sirène, qui était surtout une très grosse crise de jalousie, il n’y avait eu aucun dérapage. Mais… Là, elle avait décidé de prendre toute son indépendance et de passer du temps loin de lui. C’était très étrange, elle n’était là que pour le minimum de temps possible. Elle le fuyait, et il n’avait aucune explication à cela.
Ce fut donc, encore une fois, seul que le brun déjeuna. Une simple tasse de café face à l’océan avant de prendre une longue douche et sortir pour vaquer à ses occupations. Entraînement, réunion, que des choses où il était aisé de voir que rien allait. Son calme n’était que verre, prêt à se briser en l’espace d’une seconde. Faire ressortir le côté Nymphe pour apaiser la partie divine n’était clairement pas une bonne idée. Il l’avait fait à la mort de Cassiopea, et avait hérité d’une réputation de connard coureur de jupons qui lui collait à la peau.

En fin de journée, le brun décida de passer un brin de temps en famille. Si d’ordinaire, il n’aimait clairement pas passer du temps avec Siloë quand il allait mal, il avait eu le besoin de la voir. Et très vite, elle avait compris que quelque chose clochait. Le regard de Deamon était bien trop vide pour qu’il n’y ait pas de soucis. Et Blodwyn en était clairement la raison. Le Dieu rentra chez lui un peu après le repas, sans s’attendre à croiser sa belle.
Malheureusement, ou heureusement, il se retrouva face à elle quelques secondes après avoir passé la porte. Et là, il n’avait pas pu se retenir, qu’avait-elle à le fuir ? La réponse fut accompagnée de sanglots et cela brisa le cœur du plus vieux. Autant le fait de voir sa belle pleurer que d’entendre la raison pour laquelle, elle était dans cet état. Phoenix. C’était son descendant direct, un arrière arrière petit-fils qu’il avait eu la joie de rencontrer en même temps que sa cadette. Un souvenir amère s’était glissé en lui, lui rappelant à quel point il avait pu être un homme horrible à cette époque.

Naturellement, l’Olympien passa une main dans le dos de sa belle en la rapprochant de lui. Parler de Cassiopea et de tous ses regrets était quelque chose de compliqué, mais cela semblait nécessaire.

« Blodwyn… Arrêtes de pleurer s’il te plait. »

Le plus tendrement qu’il pu, Deamon passa sa main libre sous les yeux de sa belle alors qu’il embrassait le sommet de sa tête. Sa voix se fit plus dure malgré lui, il en souffrait encore.

« Hum… J’ai grandit en Atlantide, et… Quand j’ai pu, je suis allé à Naxos. J’ai rencontré une femme d’à peu près mon âge. Une humaine. On a accroché à l’instant où on s’est parlé. Elle était fragile et forte à la fois. Tous les habitants de l’île savaient qui j’étais et… On a commencé à se fréquenter. Et… »

Sa gorge se noua alors que les mauvais souvenirs venaient de nouveau hanter sa mémoire. Il sera sa cadette contre lui en inspirant profondément. Même après tant d’année, il se souvenait de tout dans les moindres détails. Il s’en voulait… Encore.

« Elle est tombé enceinte, un an plus tard… On a eu un petit garçon, et un deuxième pas très longtemps après. Mais… Les Dieux n’ont pas le droit d’avoir d’enfant avec des mortelles. Encore moins quand ils sont aussi compliqués à gérer que le fils de Poséidon. Alors… On m’a demandé d’appliquer la loi, et de partir. J’ai pas voulu, ça a traîné quelques temps… Quelques mois à vrai dire. Puis on… On m’a clairement dit que si je ne partais pas, je n’aurais pas de raisons de rester. Les Olympiens ne sont pas connus pour leur douceur. Alors… je suis parti. Sans un aurevoir, sans un dernier regard. Je suis juste parti parce que je ne voulais pas qu’ils leur arrivent quelque chose. »

Sa voix faiblissait au fur et à mesure alors que sa poigne se resserrer. Il était un monstre qui avait abandonné sa famille.

« Je ne suis retourner à Naxos qu’à la mort de Cassiopea. Je… Me suis retrouvé face à deux garçons qui savaient qui j’étais et qui étaient très loin de m’apprécier… Et à vrai dire, même si je sais qu’elle leur a dit le contraire, une partie de moi était ravi de ça. C’était mérité. J’ai rien de père… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Révélations sur le passé   Révélations sur le passé Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Révélations sur le passé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Où est passé Nalaga?
» Blettes pour la passée.
» Lien intéressant d'invention du passé et du présent
» Canne CV pour passée
» passé du soir 27/07 au rejet de beaulieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forever :: SAN FRANCISCO :: Habitations-