AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 Quand les hormones rattrapent la Chef

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
la chouchoute
Messages : 50
Date d'inscription : 27/07/2016
Célébrité : Hanna Edwinson
Siobhàn S. Blake
MessageSujet: Quand les hormones rattrapent la Chef   Quand les hormones rattrapent la Chef EmptyMer 7 Nov - 22:15

Quand les hormones rattrapent la Chef
Depuis quelques jours, Siobhàn avait l'air un peu ailleurs. Cela s'était surtout vu par la distance qu'elle avait mise entre elle et Hunter. C'était d'ailleurs très étonnant car d'ordinaire, elle était particulièrement proche de lui. Là, elle dormait dans ses bras, mais tout était différent. La raison ? Depuis des jours, elle n'avait qu'une envie en tête, envie déclenchait probablement par ses premières chaleurs imprégnée… Elle voulait des enfants. Ce genre de choses n'aurait JAMAIS dû la traverser. Elle était un Chef et devait dévouer son temps à sa Faction. Encore, si elle avait été un mâle, elle aurait pu car elle n'aurait pas eu besoin de s'arrêter de travailler, mais là… Même si elle ne grossissait pas beaucoup, le ne pourrait pas assurer son rôle de Chef à 100%.

Ce matin-là, elle se réveilla un peu plus tôt que d'ordinaire, mais une poigne l'avait retenu dans le lit. C'était un véritable calvaire d'être blottit contre lui, l'envie se décuplait et elle ne pouvait pas s'empêcher de culpabiliser. En plus de ça, il fallait ajouter le fait qu'Hunter n'était pas du genre à vouloir des enfants. Elle l'avait remarqué et pu le comprendre vu son passé. Et puis, il y avait tellement d'autres choses, elle mettrait au monde un bâtard, il aurait peut-être le sang noir, il serait un point faible pour elle… Bref, bien trop d'arguments pour ne pas en avoir. Cependant, elle avait du mal à aller contre cette envie. La laisser mourir dans un coin de son esprit. Cela aurait été bien plus facile pour la Louve. Mais malheureusement, son genre l'avait rattrapé. Comme toute femelle, elle voulait une descendance.

" Je dois y aller… ça fait plusieurs jours que je dors ici. "

Et c'était compliqué quand elle revenait le matin car clairement, Axell était bien plus laxiste qu'elle. Ça faisait certainement du bien à beaucoup d'entre eux, mais il était clair qu'ils en abusaient. La blonde déposa un simple baiser sur les lèvres d'Hunter avant de se lever. Elle se glissa dans la salle de bain et pris une douche glacée avant de se préparer. Siobhàn avait fait son possible pour partir avant que le guerrier se lève, mais ça avait loupé.

" Hum… A ce soir… "

Autant dire que dans sa voix, on sentait qu'elle espérait plus que tout ne pas avoir à rentrer le soir. Une garde au palais lui allait parfaitement. Qu'Odin ait un problème avec un garde qu'elle est une excuse valable de le fui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'amazone
Messages : 35
Date d'inscription : 27/07/2016
Célébrité : Ian Somerhalder
Crédits : (a) SWEET DISASTER (g) tumblr (s) exception
Hunter N. Cooper
MessageSujet: Re: Quand les hormones rattrapent la Chef   Quand les hormones rattrapent la Chef EmptyMer 2 Jan - 10:20

Quand les hormones rattrapent la Chef
Elle avait décidé de le fuir. Hunter en était persuadé. Les jours et les semaines s'écoulaient et il voyait clairement Siobhàn mettre de la distance entre eux. Une distance dont il ne parvenait pas à connaître l'origine. Clairement, il ne comprenait pas. Tout était parfait. Ils avaient même surpasser l'histoire avec Nova. Alors, il ne trouvait pas la raison qui faisait qu'elle s'éloignait autant et ce malgré ses tentives pour que sa cadette lui explique. Non. A chaque fois, elle fuyait la conversation et lui, tout simplement. Autant dire que ce matin-là ne faisait pas grande expection. A peine réveillée, elle avait tenté de lui échappé. Il l'avait retenu avant de longuement soupiré en relevant l'état de sa cadette.

Puis, il se leva à son tour pour se préparer avant que Siobhàn ne lui souhaite une bonne journée. Et là, il fut aisé de voir qu'elle n'avait pas la moindre envie de le voir le soir-même et que n'importe quel mission supplémentaire aurait été la bienvenue. Alors, il se contenta d'embrasser son front en la serrant tendrement contre lui. ❝ a bientôt ❞ souffla-t-il, sous entendant qu'il avait très bien comprit. Et le couple disparu, chacun de leur côté.

Hunter rejoignit le paradis, s'entraînant de longues heures avant qu'il ne soit convoqué. Une mission? Parfait, il avait clairement besoin de se changer les idées et vu le temps de celle-ci, Siobhàn ne pourrait être que ravie. Elle n'aurait pas à trouver des excuses ou à sembler si triste de le revoir le soir-même. Il accepta donc et se rendit sur le terrain. Il n'était pas le plus concentrer possible, mais à cet instant précis, il n'arrivait pas à ce dire que cela avait une grande importance.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la chouchoute
Messages : 50
Date d'inscription : 27/07/2016
Célébrité : Hanna Edwinson
Siobhàn S. Blake
MessageSujet: Re: Quand les hormones rattrapent la Chef   Quand les hormones rattrapent la Chef EmptyVen 4 Jan - 17:38

Quand les hormones rattrapent la Chef
Siobhàn s'éloignait lentement d'Hunter alors que la douleur devenait de plus en plus insuportable. Elle ne savait pas ce qu'elle préférait. Rester dans ses bras, ne rêvant que d'avoir une progéniture avec sa moitié, ou se tuer à la tâche au Domaine pour un peu moins le voir. Pour le moment, la Louve avait préféré la deuxième option. Peut-être qu'il finirait par rompre ? Elle en doutait fortement mais une partie d'elle attendait ça.
La blonde se réveilla plus tôt que sa moitié et tentant de sortir du lit. Peine perdue, sa poigne l'avait retenu. Ce qu'elle pouvait détester faiblir de cette manière. Encore vivant, Alek lui aurait mis la dérouillée du siècle pour se laisser aller de la sorte. Elle était une Chef ! Elle ne pouvait faire d'enfants. Et encore moins dans les conditions dans lesquelles elle vivait. Son mâle était un Ange, son enfant serait donc un bâtard, il aurait peut-être le sang noir, il pourrait être l'un des meilleurs moyens de la faire plier, et il y avait aussi le problème du travail. Elle avait un tas de choses à faire et tomber enceinte impliquait de ne plus les faire pour le bon développement du bébé. Et puis… Ce n'était pas la conversation qu'elle voulait avoir avec Hunter. Il ne semblait pas en vouloir.

Finalement prête, la Louve embrassa simplement son homme avant de le saluer. Elle ne put s'empêcher d'espérer que le soir même, elle écope d'une garde au Palais pour être coincée au Domaine avec une bonne raison, et il l'avait senti. Siobhàn rejoignit sa faction avant que Sinah lui tombe dessus. Sa frangine avait bien compris que quelque chose clochait, et elle avait insisté jusqu'à ce que la Chef craque. D'un autre côté, elle était à bout et la blonde savait s'y prendre avec elle. Elle avait vidé son sac en pleurant à chaudes larmes. Elle ne pouvait pas lui imposer ça… Crétine ? Sinah n'avait absolument pas mâché ses mots. Faisant malgré tout réfléchir Siobhàn.
Le soir-même, la demoiselle resta au Domaine, elle devait gérer la frontière à cause d'un manque d'effectif. La nuit avait su lui porter conseil… Tout ça avec l'aide d'Alexei. Les choses changeaient depuis que Matthias était au pouvoir, et elle n'était pas seul, ils pourraient se débrouiller pour tenir la faction sans elle quelques temps.

Ce fut donc une nuit plus tard qu'elle rentra. L'appartement était vide malgré l'heure. Mince… Elle avait définitivement fait une énorme boulette. Pour sa défense, elle s'était laissée avoir par les "apparences". Pourtant Matthias lui avait déjà dit de prendre le temps de se renseigner elle-même car elles pouvaient être trompeuses.

" Hunter ? "

Aucune réponse… La Louve s'assit alors sur le tapis, contre la table basse. Elle ne voulait pas aller dans leur lit, c'était trop dur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'amazone
Messages : 35
Date d'inscription : 27/07/2016
Célébrité : Ian Somerhalder
Crédits : (a) SWEET DISASTER (g) tumblr (s) exception
Hunter N. Cooper
MessageSujet: Re: Quand les hormones rattrapent la Chef   Quand les hormones rattrapent la Chef EmptyMer 10 Avr - 13:13

Quand les hormones rattrapent la Chef
Siobhan le fuyait. Une idée qui se fortifia à mesure que les journées s’écoullaient. Tout prétexte était bon pour passer le moins de temps avec lui et la raison lui échappait complètement. Ils avaient pu s’expliquer par rapport à Nova et tout était redevenu plus ou moins normal. A un détails près. Ce détails dont Hunter ne semblait pouvoir trouver la provenance. Il avait aborder le sujet avec ses proches, mais le mystère n’avait su être révélé. Là, Hunter avait bien tenté de faire parler la cadette, mais il n’y avait rien à faire. C’était comme si elle souffrait lorsqu’elle était à ses côtés et cela l’ange ne pouvait le supporter. Du coup, il se faisait violence pour ne pas la retenir, pour lui laisser l’espace dont elle semblait avoir besoin.

Ce matin-là ne faisait pas exception et Hunter avait bien compris que sa cadette espérait qu’une seule chose : ne pas rentrer le soir même. C’est pourquoi la réponse de Hunter fut plus évasive, pour lui montrer qu’il comprenait, qu’il n’insisterait pas. Non, il ne se pointerait pas à la faction ce soir pour s’assurer que tout allait bien. Sa cadette ne le souhaitait pas et imposé sa présence n’était pas vraiment dans ses habitudes. A croire que ses relations étaient toutes vouées à l’échec. Il était persuadé que ce n’était là plus qu’une question de jour avant qu’il ne se retrouve à nouveau seul. Un soupire lui échappa et il regagna le terrain d’entraînement.

Cela faisait quelques heures qu’il s’entraînait, clairement de mauvaise humeur avant qu’il ne soit appeler par ses supérieurs. On venait de l’affecter à une mission. Parfait ! Il n’aurait pu rêver meilleure chose ! Sans plus attendre, il s’était changer avant de procéder à sa mission. L’une de celle qui ne pouvait que l’aider à oublier les problèmes et longuement l’occuper. Il en aurait pour quelques jours, de quoi soulager Siobhan. D’ailleurs, il fut surprit de percevoir l’appel de cette dernière et pensa aussitôt qu’il avait imaginé la chose.

Finalement, après avoir passé trois jours sans dormir et les vêtements trempés de sang ( heureusement pas le sien), Hunter avait fini par rentrer et se figea en voyant Siobhan dans le salon. ❝ tu m’avais appelé ? ❞ demanda-t-il, doutant quelque peu, mais puisqu’elle était là, semblant attendre quelque chose, c’était une possibilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la chouchoute
Messages : 50
Date d'inscription : 27/07/2016
Célébrité : Hanna Edwinson
Siobhàn S. Blake
MessageSujet: Re: Quand les hormones rattrapent la Chef   Quand les hormones rattrapent la Chef EmptyVen 12 Avr - 12:11

Quand les hormones rattrapent la Chef
Siobhàn avait besoin d’espace. Ou du moins, s’imposer de ne plus être accroché à Hunter. La raison ? Elle voulait un enfant, et elle se disait que moins elle le verra plus vite elle arriverait à se débarrasser de cette fichue envie. Elle savait que son mâle n’était pas du tout à l’aise avec cette idée, et elle comprenait aisément pourquoi en sachant comment les amazones traitaient les hommes. Et puis, il y avait tant d’autres choses… Son statut, ce que son enfant serait, le fait que son sang pourrait être noir. Sans oublier tout ce qu’elle avait pu subir, les coups à répétition depuis toute jeune, ou bien son dernier avortement. Rien n’avait été doux, et les femelles chefs n’étaient pas connu pour avoir eu de progéniture. Et si elle ne pouvait pas ? Rien qu’à cette idée, elle sentit son cœur se serrait. A quoi bon y penser ? Tout était contre elle…
Après une bonne douche, la blonde se prépara avant de déposer un simple baiser sur les lèvres de sa moitié. Elle devait y aller, et n’avait pas le cœur de revenir. Elle voulait de la distance pour reprendre le contrôle sur elle-même. Elle n’était pas faible, elle pouvait surmonter ça ! C’était son devoir, elle ne pouvait pas gouverner en étant dans cet état. Elle quitta finalement son homme pour rejoindre la faction, et il en avait fallu bien peu pour que Sinah lui tombe dessus. Elle n’aimait pas ça car la blonde arrivait à lui faire cracher le morceau avec bien trop d’aisance. La seconde suivante, elle s’était faite engueuler, remonter les bretelles et presque frappé par sa frangine. Elle était une idiote à penser que ce genre de choses était à surmonter seule.

Malheureusement, elle n’avait pas pu rentrer tout de suite à cause d’un manque de personnel, et la nuit à la belle étoile lui avait permis de réfléchir un peu plus. Les choses changeaient, peut-être que Matt ne serait pas contre le fait qu’elle s’arrête si elle s’arrangeait pour que la faction soit bien gérée en son absence ? Elle n’était plus seule, et elle semblait ne s’en rendre compte que maintenant. Que lorsqu’elle se disait qu’elle avait fait la pire des erreurs en repoussant son mâle. Siobhàn n’avait pu rentrer que le lendemain, et son appel n’avait pas déclenché la venue d’Hunter. L’appartement était désespérément vide. Elle se roula en boule entre le canapé et la table basse et nicha sa tête entre ses genoux. Elle ne savait pas combien de temps ça avait pris, mais elle se souvenait parfaitement avoir grogné d’une manière très bestiale sur Axell qui n’avait même pas pu ouvrir la bouche pour lui dire de rentrer. Non, elle resterait là jusqu’à ce qu’il rentre, quitte à mourir de faim ou de soif. Et il avait fallu qu’elle attende deux nuits avant qu’il rentre. Elle se ratatina sur elle-même lorsqu’il lui demanda si elle l’avait appelé.

« J’aurais pas dû, j’ai dû te déranger… Je… »

Lorsque son regard croisa celui d’Hunter, son cœur s’emporta. Tout ce sang !! Elle s’était redressée d’un seul coup, prête à prendre toute sa douleur pour aider à la guérison mais il la rassura. Ce n’était pas le sien… Et l’odeur lui parut bien différente tout d’un coup. Son regard glissa finalement sur le sol.

« Je suis désolée. Partir était pas la solution… Je… J’ai besoin de te dire quelque chose, mais… Je sais que tu n’es pas à l’aise avec ça. Je… Je veux pas t’imposer quelque chose. Je… Veux juste que tu le saches. J’aimerais qu’on ait un enfant et je pensais que m’éloigner me couperait l’envie, que je pourrais m’en passer… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Quand les hormones rattrapent la Chef   Quand les hormones rattrapent la Chef Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand les hormones rattrapent la Chef
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pecher quand il ya du vent
» Quand sentir le bébé bouger ou voir un gros ventre ?
» Quand des artistes se mêlent de vélo...
» pas de "zizi" quand il fait pipi? !!!
» Joyeux anniversaire Fabien... Heu : CHEF !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forever :: earth :: entre les mondes-