AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Quiproquo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
la capricieuse
Messages : 97
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Yong Jun Hyung
avatar
MessageSujet: Quiproquo   Mar 30 Oct - 10:32

Quiproquo
Jaeden avait un peu traîné ce matin-là avant de rejoindre le garage. Après tout, il avait pas mal avancé sur son boulot et il voulait profiter de Poésie qui commençait un peu plus tard. Le brun était resté dans le lit, avec sa moitié ancrée dans ses bras. Oui, de temps en temps, il pouvait être aussi doux qu'un agneau et territorial qu'un Loup. Sa mère avait laissé des traces même si Jeremy avait clairement plus pris du côté Shaman, proche de la nature, etc.

" Je suis sûr que Justin peut gérer sans toi… "

Bien sûr, mais elle et lui avait besoin de travailler, même si clairement une journée repos en amoureux ne leur aurait pas fait de mal. Mais ils culpabiliseraient d'avoir laissé bien trop de choses en suspens. Le démon avait poussé un adorable couinement alors que sa belle avait décidé de faire des papouilles. Il avait horreur de ça, mais il était prêt à se laisser faire quand c'était sa belle qui lui faisait. C'était bien la seule qui n'avait pas eu droit à la crise de virilité du brun qui prétextait que c'était un truc pour les filles. Oui… Il était de ce genre-là de temps en temps.
Finalement, une grosse heure plus tard, Jaeden avait bien voulu quitter le lit pour commencer à se préparer. La douche avait clairement dégénéré mais ce n'était pas de sa faute, Poésie avait trouvé le moyen de l'attiser bien trop aisément. Et elle osait lui dire qu'elle ne gérait pas les prédateurs… Dans cette situation, elle avait très bien compris comment s'en servir sur lui. Mais il ne ferait aucune remarque car il aimait ça ! Propre et habillé, le brun avait déjeuner avec sa moitié avant de l'embrasser longuement. Il devait y aller. Il pouvait traîner un peu plus de deux heures, mais il ne pouvait pas abuser non plus. Il avait des choses à faire.

Arrivé au garage, il s'activa. Enfin, ça, c'était l'idée de base, très vite réduite à néant avec l'arrivée de Khara. La louve avait toujours eu une relation très étrange avec lui… Ils avaient partagé Jeremy d'une certaine manière. Après tout, Jaeden considérait Clara comme sa propre frangine depuis qu'elle était avec son frère… ça avait été la même chose pour Khara durant des siècles. Et ça avait été un belle-sœur particulièrement collante, affective, et tout ce qu'il pouvait détester… Et pourtant ! Elle était une personne très chère au brun. Maintenant, il fallait expliquer cet élan d'amour à Poésie qui venait de passer la porte et qui clairement n'était pas de la meilleure des humeurs.

" Poésie ! Je… C'est vraiment pas du tout ce que tu crois. C'est pas une ex… Surtout pas elle. C'est… L'ancienne compagne de Jeremy et… "

Et elle était bien trop tactile pour le calme de la cuisnière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chimera
Messages : 77
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Emily Rudd
Crédits : (a) lilousilver. & (s) Exception & (g) tumblr.
avatar
MessageSujet: Re: Quiproquo   Lun 3 Déc - 15:27

Quiproquo
Poésie était confortablement nichée contre Jaeden tout en émergeant doucement. La demoiselle commençait un peu plus tard, donc elle pouvait se de s’attarder de la sorte. Puis, une sourire se glissa sur ses lèvres lorsque son aîné sous-entendit de prendre un jour de repos. C’était tentant, mais la demoiselle ne pouvait pas vraiment se permettre cela. Elle aimait beaucoup son travail et lâcher Justin comme ça à la dernière minute ce n’était pas vraiment son genre. Elle se contenta donc de papouiller Jaeden et de profiter à fond pendant qu’ils étaient encore ensemble.

Finalement, le couple prit une longue douche et l’instant avait aisément dérapé. Elle pouvait pas s’en empêcher, ne contrôlant pas encore ses instincts. Du moins, pas lorsqu’il s’agissait de garder le contrôle durant les douches en compagnie de son aîné. Elle était bien trop réceptive et encore plus maintenant que toutes ses sensations étaient décuplées ! Pour quelqu’un qui n’en avait plus, c’était un changement de taille !

Par la suite, Poésie s’habilla de manière basique avant de préparer le petit-déjeuner et de le manger en compagnie du démon. Puis, un dernier baiser et la demoiselle fillait pour le restaurant. La journée fut aussitôt active. Elle n’avait pas eu un instant de repos et ce jusqu’à la fin du rush de midi. Là, naturellement, elle prépara un plat à emporter pour son homme et se rendit au garage.

A peine arrivée qu’elle manqua de faire flamber le sac entre ses mains. Une jeune femme était bien trop proche de Jaeden, bien trop tacile, bien trop familière. Autant dire que cela ne plaisait absolument pas à Poésie dont la jalousie était incontrôlable. ❝ oh et tu es aussi tacile avec les ex de ton frère ?! Mais bien sûr ! Ne me prends pas pour une idiote. Tu m’excuserais, je n’ai pas pensé à prendre un plat pour deux. Mais, vous avez l’air si proche, partager ne sera pas un problème. ❞ Sur ces mots, elle fourra le sac dans les bras de Jaeden avant de faire demi-tour pour ne pas faire de carnage.

Pendant ce temps, Khara renifla le sac avant de prendre la parole. ❝ta femelle ? Elle a un tempérament de feu dis donc… Puis. Comment ça certainement pas elle ? C’est vexant...❞ grogna-t-elle, boudeuse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la capricieuse
Messages : 97
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Yong Jun Hyung
avatar
MessageSujet: Re: Quiproquo   Mar 4 Déc - 2:17

Quiproquo
Jaeden avait décidé que ce matin-là, il flemmarderait un peu avec Poésie. Il pouvait bien commencer plus ou moins à la même heure qu’elle. Il n’avait rien d’exceptionnel de prévu au garage alors autant dire qu’il avait une bonne excuse pour garder sa belle contre lui encore un peu. Le brun avait même proposé qu’elle prenne un jour de repos en sous entendant que son frère pouvait bien se débrouiller sans elle. Il n’en doutait pas, mais il savait pertinemment que sa belle ne le laisserait jamais en galère. Finalement, ils profitèrent l’un de l’autre et pour une fois, le démon n’avait pas râlé alors qu’il avait droit à une séance de papouilles en bonne et due forme !  C’est qu’il commençait à s’y faire et c’était un véritable exploit de la part du brun. Il ne supportait, d’ordinaire, que l’attention de son jumeau.
Une grosse heure plus tard, le couple passa dans la salle de bain… Et l’instant avait largement dérapé. La raison ? Sa belle avait trouvé le moyen de l’aguicher, et elle osait lui dire qu’elle ne maîtrisait pas ses côtés prédateurs… Pas pour ce point-là en tout cas. Jaeden se prépara ensuite avant de rejoindre la cuisine pour déjeuner avec sa moitié. Il commençait lentement à remanger de manière correcte, car il était un champion du sautage de repas. A croire qu’il n’avait pas compris que trois repas par jour c’était la base et pas l’exception.

Finalement, il se rendit au boulot et comme à chaque fois, il n’avait pas vu le temps passer. Il était déjà quatorze heures… Et Khara venait de débarquer dans son garage sans lui laisser le temps de dire ouf. Il avait d’ailleurs eu droit à une étreinte typique de la louve. Même en la connaissant depuis très longtemps, il n’avait pas pris l’habitude de cette affection. Il avait bien voulu s’écarter, mais il savait que c’était peine perdue, alors autant dire qu’il avait lâché l’affaire… Et ce fut à ce moment-là que Poésie décida de rentrer. Super… Il avait tenté de se justifier alors qu’il écarté l’asiatique de lui. Malheureusement, sa belle avait tout vu, autant dire qu’il allait souffrir. Il n’avait même pas eu le temps de répondre que la brune avait fourré un sac dans ses mains avant de partir. Super. Son regard glissa sur Khara qui en rajoutait une couche.

« T’es trop affective et collante pour moi, et une femme avec 10 gamins éparpillés un peu partout c’pas pour moi et tu le sais. Par contre, j’vais aller m’excuser avant de retrouver ma maison en feu parce qu’elle fait une crise. »

Sur ses mots, il était sorti du garage pour suivre Poésie qui avait accéléré le rythme. Il soupire et se téléporta juste devant elle.

« Laisse-moi t’expliquer ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Quiproquo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quiproquo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» quiproquo

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forever :: SAN FRANCISCO :: Centre Ville-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet