AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 poison des anges : explosions en perceptive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gros nounours
Messages : 41
Date d'inscription : 24/03/2016
Célébrité : Colin O'Donoghue
Crédits : (a) TAG (g) tumblr (s) exception
avatar
MessageSujet: poison des anges : explosions en perceptive   Ven 2 Mar - 21:21

poison des anges : explosions en perceptive
Castiel s’était réveillé tôt ce matin-là, serrant un peu plus son étreinte autour d’Honey alors que sa main glissait sur le ventre de cette dernière. Ventre qui commençait lentement à se voir. Un sourire se glissa sur ses lèvres alors qu’elle regardait sa belle dormir. Elle lui semblait si paisible. L’ange embrassa tendrement le front de sa moitié et quitta le lit. Il prépara tout d’abord un bon petit-déjeuner pour sa belle, mais se figea un instant devant les œufs qui chauffaient. Sa vue s’était brièvement brouillée. C’était étrange. Tout irait mieux une fois bien réveillé, il n’en doutait pas. Ainsi, il continua de préparer le petit-déjeuner de sa belle et mit le tout sur un plateau qu’il déposa sur la grande table de chevet pour qu’elle puisse le prendre au lit. Cela fait, il passa à la douche et se prépara.

Prêt, il bu un thé et quitta la demeure. Il devait exeptionnellement entraîner quelques cadets avant de pouvoir se mettre à son bureau pour des tâches d’érudit. Quelques réunions, ect… L’entraînement se déroulla sans encombre. Il se sentait fatiguer, mais rien de très allarmant. Il prit un repas à emporter et prit une douche dans les vestiaires de la salle d’entraînement. Il manqua étrangement de chuter, mais le mit sur le coup de la fatigue, une fois encore. Seulement, plus la journée avançait, plus quelque chose clochait. Il se sentait si épuisé qu’il devait forcer pour ne pas s’effondrer sur la table de réunion. Il devait tenir. Encore quelques minutes uniquement. Minutes qui lui avaient semblé être des heures. Autant dire qu’il avait hâte de rentrer. Seulement, il ne rentra pas.

Un membre de la garde l’invita à le suivre sous prétexte d’un ordre du dessus. Ordre qui consistait à balancer Castiel dans le premier téléporteur et ce en évitant le moindre contact. Il s’était retrouvé dans le bureau de Matthias à la plus grande surprise de celui-ci. Et ce l’expression horrifié de son frère qu’il vit en dernier alors qu’une quinte de toux venait de le prendre, tâchant de sang le tapis de son aîné avant qu’il ne sombre dans les ténèbres. Qu’est-ce qu’il lui arrivait bon sang ?!

Matthias déposa son frère dans une des chambres de sa suite et demanda à Malia de veiller sur lui alors qu’il appelait Honora pour la prévenir. Le tout en ne mentant pas sur les détails et ce même s’il évitait de les étaller en sachant sa belle-sœur enceinte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la sauveuse
Messages : 41
Date d'inscription : 24/03/2016
Célébrité : Marie Avgeropoulos
avatar
MessageSujet: Re: poison des anges : explosions en perceptive   Ven 2 Mar - 21:53

poison des anges : explosions en perceptive
Honora dormait paisiblement contre Castiel. Elle poussa un couinement adorable en sentant la main chaude de son homme se glisser sur son ventre. Il le faisait si régulièrement qu’elle commençait lentement à être accro à ce contact ! Malheureusement, le brun avait un tas de choses à faire et il n’avait pas pu traîner au lit. La demoiselle avait rapidement glissé à sa place pour sombrer plus profondément. Après tout, l’entraînement était reporté ! Ce n’était pas plus mal pour elle, même si elle avait promis à son aîné de lire quelques ouvrages durant la grossesse.
Peu de temps après le départ de l’Ange, Honey avait ouvert les yeux pour tomber sur un petit déjeuner des plus copieux qui l’attendait sur la table de chevet. Cet homme était parfait ! Elle mangea tranquillement avant de passer sous la douche. Elle donna un coup de propre à la maison pour que le brun puisse se reposer en rentrant. L’instant d’après, elle était assise sur le canapé, livre en main, tentant de trouver un brin de concentration.

Le midi, elle trouva un Tupperware pour elle. C’est qu’il était prévoyant le Demi-Dieu, et adorable vu le petit mot qu’il avait laissé avec le repas. Il fallait vraiment qu’elle se mette à la cuisine parce qu’elle n’aimait pas qu’il en fasse autant pour elle. Elle n’était clairement pas habituée à ce genre d’attention.
Elle continua tranquillement sa journée en regardant la télévision, tout en feuilletant le catalogue d’une boutique pour enfants. Ils devaient acheter tellement de choses pour le petit être qui grandissait dans son ventre et elle était dépassée. Mais Castiel avait pris le temps de lui noter les choses les plus importantes pour l’arrivée d’un enfant. Elle avait l’impression que c’était trop, mais elle savait aussi que son homme aurait besoin du meilleur pour son bout de chou, et elle ne pouvait qu’approuver.

Son téléphone la sortit de ses pensées et elle l’attrapa à la dernière sonnerie. Matthias. Et pas pour lui donner la meilleure des nouvelles. Castiel était entre la vie et la mort, à Yggdrasil, avec l’interdiction d’aller au Paradis. Là, il n’en avait pas fallu beaucoup pour qu’elle tente de le rejoindre. Peine perdue, les portes du Paradis étaient fermés et seul les téléporteurs fonctionnaient. Génial ! Elle grogna, enfila une veste avant d’en rejoindre un. Là, un garde lui demanda de rentrer chez elle. Il ne devait pas savoir à qui il causait car la brune s’était emporté.

« Ecoutes moi bien, si tu me fais pas sortir d’ici, t’auras pas peur d’être empoisonné. Laisse-moi descendre ! » Il insista que non. « Très bien. »

Instinctivement, alors qu'elle avait du mal d'ordinaire, une boule d’énergie se créa dans sa main. Une boule bien différente de celle des Anges. Elle avait pris les propriétés d’un ancien pouvoir de la brune. Une boule aussi instable que dangereuse, qui pouvait faire d’énorme dégâts. D’ailleurs, elle avait créé une belle explosion quand Honora l’avait lancé à côté du garde.

« La prochaine j’te l’enfonce dans la gorge. Je suis immunisée !! Et MON homme est sur Terre, alors ouvres ce putain de téléporteur ! »

Là, il l’avait enfin écouté, se rendant compte qu’elle était capable de le buter juste pour avoir accès au téléporteur. Il n’avait pas oublié de la prévenir qu’elle ne pourrait pas remonter tant que les choses ne seraient pas réglés. Et voilà qu’un long moment plus tard, elle mettait enfin les pieds chez son beau-frère auprès d’un chéri étrangement froid.

« Hey… Je sais que tu m’entends. T’as pas le droit de mourir Castiel, on va avoir un bébé toi et moi, et je suis pas prête pour l’avoir toute seule. J’suis pas, non plus, prête à vivre sans toi. Faut que tu te battes. Tu dois revenir, j’ai besoin de toi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gros nounours
Messages : 41
Date d'inscription : 24/03/2016
Célébrité : Colin O'Donoghue
Crédits : (a) TAG (g) tumblr (s) exception
avatar
MessageSujet: Re: poison des anges : explosions en perceptive   Sam 7 Avr - 18:47

poison des anges : explosions en perceptive
Castiel s’était réveillé tôt ce matin-là. Il avait observé sa belle dormir quelques minutes alors que sa main glissait naturellement sur son ventre déjà bien arrondit. Puis, il avait préparé le petit-déjeuner d’Honey ainsi que son déjeuner. Au cours de la préparation de ce dernier, il se surprit à avoir un vertige, mais pensa qu’il suffirait qu’il soit juste un peu plus réveillé pour que tout s’arrange. Il avait donc continuer de se préparer. Puis, avant de partir, il avait embrassé le front de sa belle. S’en suivit une matiné d’entraînement exceptionnel de cadet entrecoupé de coup de fatigue. Encore une fois, il pensait que ça se calmera, mais il avait tort. La journée s’enchaînait et son état empirait.

Finalement, après une réunion, il avait suivit un suppérieur qui avait dit vouloir lui parler. Seulement, il ne s’attendait pas vraiment à ce qu’on l’emmène aux téléporteurs et encore moins qu’on l’éjecter ainsi du paradis comme si de rien était. L’instant d’après, il s’était retrouvé dans le bureau de Matthias. Et autant dire que son frère semblait être aussi surprit que lui face à cette apparition soudaine. D’ordinaire, Castiel apparaissait dans le couloir et prenait le temps de saluer convenablement Lyra avant de frapper. Mais, là, il n’en était rien. Non. Castiel avait même commencé à tousser du sang avant de s’effondrer dans les bras d’un Matthias loin d’être de bonne humeur face à l’idée critique de son cadet.

Matthias avait ainsi placé Castiel dans l’une de ses chambres d’amis de sa suite et demandé à Malia de veiller sur lui. Il s’informa sur ce qui pouvait bien se dérouller alors que les anges tombaient comme des mouches et que le paradis avait fermé ses portes. Il contacta également Honora en se montrant complètement honnête face aux évènements qui s’enchaînaient. Et Castiel fut le premier à avoir eu l’antitode et ce alors que sa respiration ce faisait de plus en plus difficile. Son teint était livide et son coeur peinait à garder un rythme régulier.

Epuisé. Castiel se sentait exténué. Il aurait voulu sombrer un peu plus. Mais, ce fut la présence d’Honora à ses côtés et il lui fit si difficilement émergé. Avec peine, il souleva les paupières et fut aveuglé par la lumière dans la pièce. ❝ ho.no.ra. ? ❞ murmura-t-il faiblement, si faiblement qu’il n’était même pas sûr que sa cadette ait entendu son murmure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la sauveuse
Messages : 41
Date d'inscription : 24/03/2016
Célébrité : Marie Avgeropoulos
avatar
MessageSujet: Re: poison des anges : explosions en perceptive   Sam 14 Avr - 11:12

poison des anges : explosions en perceptive
Honora avait difficilement ouvert les yeux quelques instants après que Castiel soit partit. Tout ça, pour tomber sur un petit-déjeuner assez copieux et remplit de ce qu’elle aimait. Il était tellement adorable avec elle, et tout était décuplé depuis qu’elle était enceinte. Cet homme était parfait, y’avait pas à dire. La brune déjeuna donc plutôt tranquillement avant de rejoindre la salle de bain. Elle se prépara simplement avant de nettoyer l’appartement. Rien de trop compliqué, sinon, elle aurait droit à la crise du siècle. Elle s’installa ensuite sur le canapé et bouquina un peu. Elle avait promis de ne pas trop se laisser aller pendant la grossesse après tout, il lui restait pas grand-chose pour être confirmé !

Le midi, elle découvrit un Tupperware dans le réfrigérateur avec un petit mot sur le couvercle. Il ne devait pas vouloir qu’elle tente de s’empoisonner en se faisant des pattes… Et le pire, c’est qu’il n’avait pas spécialement tort. Elle gérait plus ou moins les basiques, mais elle était loin d’être au même niveau que Castiel.
Peu après, elle se calla sur le canapé avec quelques magasines pour enfants. Il y avait tellement de choses à acheter, à préparer. Définitivement, elle avait besoin d’un coaching pour ça aussi. Il y en avait pour qui c’était inné, mais c’était loin d’être son cas. Et au fond d’elle, elle avait encore peur de ne pas savoir gérer son propre enfant.

Prise dans ses pensées, la demoiselle répondit à l’appel à la dernière sonnerie. Là, Matthias lui annonça la pire des nouvelles : Son homme était entre la vie et la mort. Ni une ni deux, elle tenta de se téléporter… Malheureusement, les portes du Paradis semblaient être fermées. Génial. Elle enfila une veste avant de rejoindre un téléporteur. Un homme lui demanda de rentrer chez elle et là, elle piqua une véritable crise, digne de l'humaine qu’elle avait pu être. Après l’avoir menacé, grâce à un miracle – à savoir, créer une boule d’énergie – Honora pu rejoindre Castiel.

A peine arrivée, elle s’installa contre lui. Il était si froid comparé à d’ordinaire… Elle savait qu’il l’entendait, elle en était certaine, elle tenta alors de lui donner la force de rester. Elle serra doucement sa main dans la sienne. Elle ne pouvait rien faire, c’était horrible… Elle pouvait juste attendre. Attendre que Matthias lui donne l’antidote. Là, elle déposa la tête contre son torse et écouta son cœur reprendre doucement de la vigueur. Enfin…
Lorsqu’il émergea, et que sa faible voix se fit entendre, Honora se redressa pour caresser sa joue. Il devait se reposer pour le moment. Elle embrassa tendrement sa joue.

« Repose-toi, tu es fatigué… ça va aller, hum ? Dors mon amour, je reste à côté de toi. »

Clairement, elle était incapable de le lâcher. Pas alors qu’il était dans cet état et qu’elle avait eu la peur de sa vie.
Toute contre lui, elle caressa longuement ses cheveux, afin qu’il se repose. Il en avait besoin…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: poison des anges : explosions en perceptive   

Revenir en haut Aller en bas
 
poison des anges : explosions en perceptive
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forever :: SAN FRANCISCO :: Monde-