AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Secret de toute une vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
malia
Messages : 128
Date d'inscription : 29/01/2016
Célébrité : Ailee
avatar
MessageSujet: Secret de toute une vie   Lun 26 Fév - 8:29

Secret de toute une vie
Malia grogna faiblement dans le cou de Matthias, la nausée commençait déjà à arriver. A croire que pour cette grossesse-ci, tout serait beaucoup compliqué. Elle en arrivait à se dire qu’elle voudrait bien une perfusion de nutriments pour avoir à éviter de se nourrir… Après tout, à chaque fois, quelques heures plus tard, elle vomissait. Lentement, le grognement se mua en ronronnement quand elle sentit l’étreinte de son mâle se resserrer. Elle soupira faiblement avant de daigner ouvrir les yeux. Si ça ne tenait qu’à elle, elle resterait en boule dans le lit, mais le géant ne serait pas d’accord, Evan non plus.
Difficilement, la demoiselle se redressa et l’instant suivant, elle était penchée, la tête au-dessus des toilettes pour vomir. Matthias commençait à avoir l’habitude car il avait retenu sa longue chevelure quelques secondes avant qu’elle vide son estomac. La Coréenne soupira doucement avant de se redresser difficilement. Rien que le mot petit-déjeuner lui avait donné un haut le cœur. Et en plus de tout ça, elle devait ajouter des difficultés à dormir à cause de nombreux cauchemars.

Finalement après une longue douche avec sa moitié, Malia s’installa à table pour picorer. On pouvait aisément sentir toute sa réticente, mais Aidan avait su l’appâter avec une sorte de porridge qui, miraculeusement, lui servait d’unique repas. Elle allait finir par en manger à chaque repas jusqu’à la fin de sa grossesse. Après ça, elle embrassa longuement Matthias lâchant bien difficilement sa chemise. Elle n’aimait pas qu’il parte, en plus, même s’il ne le disait pas, il s’inquiétait, la preuve étant qu’il l’avait mise en congés maternité bien peu de temps après la petite surprise.

« Je vais faire les boutiques avec Yon, pour le bébé, quelques heures… »

Car en plus de ne pas se nourrir correctement, son caractère était encore plus exécrable. Une véritable furie dans le corps d’une enfant qui en voulait à la Terre entière et qui ne supportait que bien peu de personne.
La louve se prépara avant de descendre Evan à la crèche. L’instant d’après, elle se trouvait dans le hall pour quitter l’hôtel, sauf que là, son regard capta une personne qu’elle ne portait pas dans son cœur : Mahina. Qu’est-ce qu’elle foutait ici ?! Sur SON territoire.

« Tu n’as pas à venir ici. »

Certes, sa moitié, d’après Manéo, travaillait ici, mais ce n’était pas une raison pour qu’elle vienne ici, encore moins alors que la triplette était des plus instables. D’ailleurs, elle s’était approchée de sa jumelle pour la repousser. Ou du moins, la pousser un minimum pour qu’elle détale avant qu’elle fasse une vraie crise, chose que Matthias ne tolèrerait pas, enceinte ou non… Sauf… que rien ne s’était déroulé comme elle le pensait. Une sorte de vive lumière repoussa violement Mahina. Malia était tétanisée, les mains encore tendues devant elle. Un amas de souvenirs étaient venus embrouiller son esprit et les larmes commencèrent à couler le long de ses yeux. Toute cette haine n’était donc qu’un mensonge qu’elle avait accepté ?! La louve avait voulu courir pour rejoindre sa frangine mais elle en était incapable. Elle avait failli la tuer, plus jeune, là aussi… Elle devait mettre de la distance, la fuir, ne plus jamais la toucher de peur de la perdre définitivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 29
Date d'inscription : 17/09/2016
Célébrité : ailee
Crédits : (a) suture (s) exception (g) tumblr
avatar
MessageSujet: Re: Secret de toute une vie   Dim 1 Avr - 16:52

Secret de toute une vie
Mahina ronronnait dans le cou de Deaven lorsque celui-ci commençait à se mouvoir. Il devait être temps pour lui de se lever afin de se préparer. Seulement, la renarde n’avait pas vraiment envie de laisser son homme partir ! Surtout qu’elle était de repos aujourd’hui. Alors, lentement son ronronnement se transforma en un petit grognement mécontent. Il était obligé d’aller bosser ? Décidée à le garder avec lui, elle passa complètement sur lui en se nichant un peu plus. Elle avait décidé qu’il n’irait pas travailler. Hélas, elle n’avait pas réussi à le retenir plus longtemps. Ce fut donc ô combien difficilement qu’elle l’avait suivit pour profiter de la douche avec lui, ainsi que le petit-déjeuner. Au pire, elle se recoucherait dans sa chaise suspendue une fois qu’il serait partie. Ce qu’elle vit, vêtue d’une chemise de son mâle. S’il n’était pas là, elle voulait au moins avoir son odeur sur elle pour finir sa nuit.

La demoiselle se réveilla peut de temps après, s’étirant longuement et baillant. Neuf heures. Il était encore tôt, mais elle n’arrivait pas à traîner au lit plus longtemps lorsqu’elle était seule en général. Du coup, elle se glissa dans la chambre et rangea la pièce, avant de passer au reste de l’appartement. Lorsqu’elle fut contente du résultat, elle enfila une tenue de sport dans l’idée d’aller courire un peur en bord de plage. Elle était prête et s’apprêtait à mettre ses écouteurs lorsque son téléphone sonna. Non. Ce n’était pas son téléphone, mais celui de son aîné. Un sourire amusé se glissa sur ses lèvres. Il l’avait encore oublié. Elle prit donc le téléphone et le mit dans sa poche. Elle profiterait de sa course pour aller lui rendre.

Finalement, la renarde sortie et se glissa dans les rues de la ville en direction de l’hôtel. Seulement, comme à chaque fois qu’elle venait ici, son coeur se serra violemment et elle resta un moment figée devant la porte. Et si Malia était là ? Non. Manéo lui avait dit qu’elle était à nouveau enceinte et que cette grossesse la rendait assez mal en point… Elle aurait voulu l’aider, mais… Prenant une profonde inspiration, Mahina entra dans le bâtiment et se glissait vers la salle de réception lorsqu’elle se figea à nouveau. Cette odeur. Cette voix. Malia ! En effet, elle n’avait pas tardé à faire face à son aînée qui marquait son territoire en lui hurlant qu’elle n’avait pas à être ici. Et si d’ordinaire ce genre de démonstration se limitait à des paroles violentes, cette fois-ci Malia la poussa.

Au contact de sa sœur, une lumière éclata et elle avait bien cru de tout son être avait fait de même alors qu’elle s’effondrait au sol. Une douleur atroce la parcourait de part et d’autre. Elle avait l’impression de brûler de l’intérieur et pour une kistune des glaces c’était la pire des choses. Enfin, le pire était la douleur au niveau du coeur. On avait l’impression qu’on essayait de le lui arracher à main nue. Elle était dans un tel état de souffrance que son regard avait prit une teinte animal alors que le grognement qui lui échappait n’avait que bien peu de chose d’humain. Sa sœur la haïssait à ce point pour lui faire ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malia
Messages : 128
Date d'inscription : 29/01/2016
Célébrité : Ailee
avatar
MessageSujet: Re: Secret de toute une vie   Dim 1 Avr - 18:33

Secret de toute une vie
Malia se sentait mal, terriblement mal et comme chaque matin depuis qu’elle était enceinte, elle s’était levée d’un seul coup pour aller vomir. Matthias avait retenu sa longue chevelure tout en frottant son dos. Bon sang, ce qu’elle avait envie que le bébé arrive très vite pour recommencer à manger normalement. Rien que lorsque son homme avait évoqué le petit-déjeuner, elle avait eu un haut le cœur. Mais Aidan avait réussi à lui préparer un plat, ressemblant à un genre de porridge qu’elle tolérait.
La demoiselle s’occupa ensuite un peu de son fils avant d’embrasser Matthias et de le prévenir qu’elle sortait avec Yon pour faire les boutiques. Elle aimait faire un premier repérage pour avoir l’avis final de son homme. Elle savait qu’il n’aimait pas ça, mais il faisait tous les deux des efforts alors ça lui allait.

La Louve attrapa son petit dans les bras et le descendit à la crèche. Et alors qu’elle s’apprêtait à sortir de l’hôtel, son regard croisa Mahina. Depuis que sa frangine avait décidé de s’installer à San Francisco, elles s’étaient toujours évitées. Un vrai miracle, mais le Kitsune avait bien comprit qu’allait à Yggdrasil n’était pas conseillé.
Tout de suite, la louve s’approcha d’elle. Elle la poussa pour lui faire comprendre qu’elle avait intérêt à partir vite si elle ne voulait pas se faire botter les fesses par une femme enceinte difficilement raisonnable. Cependant, rien ne se passa comme elle l’avait pensé. Elle venait de repousser Mahina d’une manière impressionnante. Une vive lumière repoussa sa sœur, l’éjectant un peu plus loin. Là, un amas de souvenirs tétanisa la Louve. Ce n’était pas la première fois… Et c’était la raison qui avait fait que Malia avait toujours repoussé sa sœur. Elle l’avait tellement pensé fort, qu’elle avait fini par simplement penser qu’elle ne l’aimait pas. Toute cette relation n’était bâtie que sur un mensonge ! Et l’avait acceptée.

La demoiselle avait vu Manéo s’approchait de sa sœur en lui lançant un regard à la fois surpris et méchant. Elle pouvait comprendre, elle avait l’air d’aller si mal. Malia remonta d’un coup dans la chambre et se calla entre deux meuble, en toute petite boule, pleurant à chaudes larmes. Elle s’était encore plus recroquevillée sur elle-même quand Matthias arriva, probablement alerté par la marque. Mais alors qu’elle avait tenté de repousser tout contact, le Demi-Dieu l’avait pris dans ses bras. Elle fondit en larmes, s’accrochant à lui comme si sa vie en dépendait. Elle avait tellement mal, peur… tout était embrouillée… Et dire qu’elle avait failli tuer Mahina.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 29
Date d'inscription : 17/09/2016
Célébrité : ailee
Crédits : (a) suture (s) exception (g) tumblr
avatar
MessageSujet: Re: Secret de toute une vie   Mer 2 Mai - 15:17

Secret de toute une vie
Ce matin-là, Mahina avait eu un mal fou à lâcher Deaven, grognant faiblement lorsque celui-ci avait commencé à ce mouvoir pour quitter le lit. Décidément, même si la demoiselle n'était pas spécialement une lève tard, elle aimait profiter de chaque seconde possible en compagnie de son mâle. Décidée à le garder à ses côtés, elle était même complètement passé sur lui afin de le retenir. Hélas, cela n'avait pas pu durer bien longtemps et ce fut avec toute la difficulté du monde qu'elle s'était glissée sous la douche avec lui, puis qu'elle avait prit le petit-déjeuner sur ses genoux. Puis, lorsqu'il partit, se fut vêtue de l'une de ses chemises qu'elle alla terminer sa nuit dans sa chaise suspendue. Une bonne heure plus tard, la renarde s'étira longuement, baîllant avant de se préparer plus convenablement. Il n'était peut-être que neuf heure, mais elle n'aimait pas traîner plus que cela. Mahina s'était donc activée en faisant un peu de nettoyage dans l'apaprtement avant d'enviller une tenue de sport dans l'idée de se dégourdir les jambes en bord de mer. Seulement, ses plans changèrent à la dernière minute lorsque son téléphone sonna. Ou plutôt lorsque le téléphone oublié par Deaven sonna. Il l'avait encore oublié, ce qui ammusa la rouquine.

Finalement, décidant de profiter de sa séance de sport, elle plaça le portable dans sa poche et glissa dans les rues de la grande ville en trotinnant. Arrivée à l'hôtel, elle se figea alors que son coeur se serra. C'était toujours la même chose lorsqu'elle passait devant, car elle craignait de croiser sa soeur. Même si Manéo lui avait assuré que Malia n'était pas là où plutôt restait enfermée dans sa suite à cause de sa deuxième grossesse, elle ne pouvait s'empêcher de craindre une nouvelle rencontre. Et elle avait eu bien raison de craindre une telle situation. Elle avait à peine mit le pieds dans le hall que la voix de son aînée raisonna dans le bâtiment, charger de haine. Là, Mahina ne pu s'empêcher de se figer et s'apprêtait à répondre à Malia lorsqu'une chose étrange se produisit.

Au contact de Malia, une vive lumière éclata et au même moment, Mahina cru que son être se déchirait entièrement, encore et encore. La douleur était telle qu'elle n'avait même pas remarquer que sa soeur l'avait expulser à l'autre bout du hall et qu'elle était à présent au sol. Non, elle ne ressentait que la douleur. Cette impression de brûler en continue. La renarde n'avait même pas pu retenir un grognement tout sauf humain alors que son regard prenait une teinte de glace et que de petits crocs dépassaient de ses lèvres. Puis, au milieu de toute cette douleur, elle cru entendre la voix de Manéo, puis celle d'une voix familière qu'elle ne pu reconnaître pour autant. Là, lentement la douleur s'apaisa alors qu'elle sombrait dans les ténèbres. Elle perçu à peine la présente de Deaven.

*****

Deux mois s'était écoulée depuis sa dernière rencontre avec Malia. Une rencontre des plus violentes qui avait véritablement marqué la jeune renarde. Elle voyait encore et encore la haine de sa soeur dans son regard avant qu'une douleur innimaginable ne la traverse. On lui avait dit, une fois réveillée de ce cauchemar, qu'il y avait une explication bien présice derrière tout cela, mais elle ne savait rien de plus. C'était à Malia de lui dire? Pourquoi ? Sa soeur n'avait jamais désiré lui parler, en quoi cet évènement changerait les choses? Et pourtant, une part d'elle ne pouvait s'empêcher d'espéré à cette possibilitée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malia
Messages : 128
Date d'inscription : 29/01/2016
Célébrité : Ailee
avatar
MessageSujet: Re: Secret de toute une vie   Lun 21 Mai - 11:10

Secret de toute une vie
Malia avait repoussé Mahina. Si dans sa tête elle pensait juste à un avertissement avant de vraiment perdre son calme, rien ne passa comme prévu. Une vive lumière blanche éjecta la rouquine quelques mètres plus loin. La Louve était restée les bras tendus quelques instants, totalement tétanisée. En plus de cela, quelques souvenirs, particulièrement lointains, avaient décidé de lui tenir compagnie. Elle l’avait déjà fait, alors qu’elle n’était qu’une enfant. Elle l’avait repoussé avec une violence folle et avait manqué de la tuer… Une première fois.
Manéo lui avait lancé un regard noir, même s’il était surpris, si elle avait le malheur d’approcher, il risquait de se montrer violent. Et il aurait peut-être raison. La demoiselle remonta dans la suite et se calla dans la chambre, entre deux meubles en pleurant toutes les larmes de son corps. Et lorsque Matthias arriva, elle se recroquevilla sur elle, terrorisée à l’idée que ça puisse se reproduire avec lui. C’était bête car cette malédiction était propre aux frangines.

Quelques instants plus tard, Castiel arriva, et Malia se refugia un peu plus dans les bras de son homme alors qu’elle recommençait à pleurer. Son cœur s’était serré dans sa poitrine, mais l’ange avait su la rassurer en lui indiquant que sa sœur allait bien. La douleur était passée, il n’y avait plus qu’une sorte de gêne.
Le Demi-Dieu avait longuement discuté avec elle. Malia lui avait demandé des conseils. Castiel lui avait suggéré de lui expliquer ce qu’il venait de se passer. Que faire ? Lui balancer les choses d’un coup, elle n’en savait rien. Alors, elle avait écouté le conseil de sa moitié : Attendre le temps qu’il fallait pour trouver les bons mots.

Et il avait fallu deux mois pour que la demoiselle se décide. Elle n’était pas capable d’appeler sa sœur, alors elle décida de lui envoyer un message. Un très long message.

Salut Mahina, c’est Malia. Je pense que j’ai beaucoup de choses à te dire… Quand on était petite, probablement deux ou trois ans, on a joué ensemble. Et je t’ai poussé pour m’amuser, rien de bien violent, du moins, ce n’était pas mon intention. Mais… Je t’ai repoussée d’une manière si violente que j’ai failli te tuer. J’ai eu tellement peur que j’ai plus voulu t’approcher et j’ai sûrement trouvé plus facile de te détester pour avoir une raison « valable ». Et avec les années, je l’ai assimilé comme si c’était normal… Comme s’il y avait eu une raison à ça. J’ai mis des kilomètres entre nous parce que je ne voulais plus te faire mal. Je veux pas que les gens me touchent parce que je pense qu’inconsciemment j’ai peur que ça se passe avec quelqu’un d’autre. Je suis tellement désolée de t’avoir fait croire pendant des années que tu étais un paria, que tu n’avais pas ta place dans notre famille, que je te détester… Je te demande pas de me pardonner toutes ses années, mais j’aimerais qu’on recommence à zéro.

Elle avait hésité longuement avant de l’envoyer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 29
Date d'inscription : 17/09/2016
Célébrité : ailee
Crédits : (a) suture (s) exception (g) tumblr
avatar
MessageSujet: Re: Secret de toute une vie   Sam 16 Juin - 14:51

Secret de toute une vie
Deux mois s’étaient écoullés depuis sa dernière rencontre avec Malia. Une rencontre des plus violentes dont elle faisait encore nombre de cauchemar. La haine dans le regard de sa sœur, cette lumière et cette affreuse douleur. Comment pouvait-elle oublier ces évènements ? Le pire étant qu’elle ne comprenait absolument pas ce qui s’était produit. On lui avait juste dit qu’il y avait une explication et que c’était à Malia de la lui dire. Seulement, elle savait déjà ce qu’il en était. Sa sœur la détestait tellement que le rejet avait été plus violent que d’ordinaire. C’était du moins la seule signification logique qu’elle avait trouvé. Deaven avait bien tenté de maintenir une petite lueur d’espoir, mais elle se fannait à mesure que les jours passaient.

Ce jour-là, elle avait difficilement lâcher son mâle le matin, puis elle était allée courir avant de profiter d’une douche glaciale. Finalement, les cheveux encore humide, roulée en boule dans son siège, Mahina avait commencé à grignoter lorsqu’elle reçu un message d’un numéro inconnu. Hésitante, elle avait fini par l’ouvrir, puis par le lire. Une première fois, puis une seconde alors que les larmes et les sanglots se multipliaient. Malia. Le message venait de Malia et il lui expliquait absolument tout ! La haine et le rejet de sa sœur n’auraient été qu’une façade pour éviter de la blesser. Une façade devenu un mécanisme de défense et qui se serait tellement bien ancré que la véritable raison serait devenu flou.

Tout ce temps où Malia n’avait de cesse de lui cracher son venin, de lui faire ô combien comprendre qu’elle n’avait pas sa place dans la meute à cause de ce qu’elle était. Cela l’avait détruite lorsqu’elle était petite et son mal être s’était accentuée avec les années, surtout lorsqu’elle voyait combien Mana, lui pouvait être bien intégrer dans leur famille alors qu’il était comme elle. La renarde avait traversé l’enfer. Tout ça pour ça ! Elle savait qu’elle ne se reconstruirait jamais complètement et le message de sa sœur accentuait ce sentiment. Seulement, une part d’elle avait envie d’accepter la main qu’elle lui tendait, cette possibilité. Ce fut Deaven, à son retour, qui la perçoida de suivre cette petite voix, de tenter. Alors, elle répondit enfin.

Mahina a écrit:
❝ je veux bien… recommencer à zéro ❞

Car clairement, elle ne pouvait pas lui demander de lui pardonner, d’oublier toutes ses années avec un simple message. Il lui faudrait du temps, mais elles en avaient devant elle et cela ne coûtait rien d’essayer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Secret de toute une vie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Secret de toute une vie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forever :: SAN FRANCISCO :: Centre Ville :: Yggdrasil-