AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 remède contre le mal du pays

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 51
Date d'inscription : 19/03/2016
Célébrité : Jessica Morrow
Crédits : (a) vinyles idylles (s) exception (g) tumblr
avatar
MessageSujet: remède contre le mal du pays   Mar 16 Jan - 15:39

remède contre le mal du pays
Roulée en boule au centre de son lit, Sinah grogna faiblement lorsque les premiers rayons du soleil passa dans la chambre. Elle se tourna à plusieurs reprises, s'emmêlant dans les couvertures qu'elle repoussa dans geste brusque. Il faisait trop chaud ! C'était d'ailleurs pour cela qu'elle avait fini avec une simple petite culotte pour toute tenue. Là, elle avait bonne espoir de se rendormir lorsqu'on frappa à la porte. Grognant faiblement, Sinah passa une main dans sa courte crinière pour aller ouvrir la porte et ce sans prendre la peine de se vêtir davantage. A quoi bon ? Elle n'était pas pudique.

Malgré son air loin d'être réveillé, elle afficha un petit sourire lorsqu'elle vit Faelen dans les couloirs. Elle aurai dû s'en douter, le chasseur venait tous les jours un peu près à la même heure pour s'occuper d'elle durant son séjour sur Terre. Elle le fit naturellement entrée. ❝ tu es un peu en avance aujourd'hui, non ? et tu n'as pas le plateau.... ❞ souffla-t-elle presque déçue. D'ordinaire, elle était déjà passée à la douche quand il venait et il emportait toujours le petit-déjeuner qu'ils prenaient ensemble depuis peu. Elle commençait à vraiment apprécié ces petits instants. Seulement, cela ne serait pas pour aujourd'hui de toute évidence. Avec une moue adorable expriment sa déception, Sinah se traîna difficilement jusqu'à la salle de bain où elle laissa tomber sa petite culotte avant de se glisser sous le jet d'eau glacée pour mieux se réveiller.

Elle sortit de la douche un long moment plus tard et s'essuya brièvement avant de passer dans sa chambre dont la porte était encore ouverte, laissant le loisir à Faelen de la voir en tenue d'Eve s'il regardait par-là. Là, elle s'habilla ô combien simplement avant de passer dans le salon où l'humain l'attendait. ❝ encore... un cours... aujourd'hui ? ❞ demanda-t-elle. Après tout, elle avait encore tellement le lacune en anglais. En même temps, elle n'aimait pas vraiment utiliser cette langue et Faelen maîtrisait suffisement le nordique pour qu'elle n'en ai pas besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 39
Date d'inscription : 16/10/2015
Célébrité : Dylan O'Brien
avatar
MessageSujet: Re: remède contre le mal du pays   Mer 17 Jan - 17:19

remède contre le mal du pays
Faelen avait prévu une énorme surprise pour Sinah. Du moins, si elle voulait bien rester dans la voiture quelques heures. Ça pouvait être négociable, mais il devrait lui faire la conversation sur tout le trajet et lui faire découvrir de nouvelles musiques. Peut-être que comme ça, il pourrait envisager qu’elle supporte. Et encore…
Le brun prépara un gros sac avec quelques affaires pour lui, et Sinah, en piquant des habits à sa très chère Roxanne – qui l’avait taquiné pendant de longues minutes -  Il avait aussi fait quelques jours pour les repas. Beaucoup de viandes, du bacon, des œufs, des légumes, des pommes de terre. Que des choses que la Louve aimerait.

Faelen sortit finalement du Manoir pour rejoindre sa voiture et déposer les affaires dans le sac. L’instant d’après, il prenait route vers Yggdrasil. Il était un peu plus tôt que d’habitude, mais il soupçonnait que sa cadette était déjà debout depuis quelques heures. Il s’était largement trompé et il avait senti ses pommettes rougir à la vision. Elle n’avait aucune pudeur et elle était magnifique. Faelen n’avait pas pu s’empêcher de regarder ce corps parfait avant de finalement se racler la gorge.

« J’ai une demi-heure d’avance, et d’autres projets pour nous. »

Par chance, Sinah, malgré sa moue, se glissa dans la salle de bain. Il soupira longuement en entrant. Elle allait le tuer avant de repartir pour Asgard. Le brun passa une main dans ses cheveux, attendant patiemment que la blonde en sorte. Sauf qu’encore une fois, elle ne l’avait pas épargné. Ce qu’elle pouvait être belle… ça faisait bien quelques années qu’il n’avait pas eu autant d’attirance pour une femme. Là, il avait l’impression d’être un débutant.

« Non, aujourd’hui c’est différent. Mais… On doit prendre la voiture quelques heures, si tu veux bien. On prendra le petit-déjeuner sur la route. Ça te va ? »

Elle était réticente, mais elle accepta. Ouf. Le brun descendit donc avec elle jusqu’à sa voiture et prit rapidement la route, s’éloignant de San Francisco. Il discuta longuement avec Sinah, essayant quand même de lui faire sortir quelques mots en anglais. La neige serait sa récompense pour avoir travaillé.
Deux bonnes heures plus tard, il se gara sur une aire d’autoroute et sortit avec la blonde. L’air commençait à être un peu plus frais. Il entra donc bien vite dans le petit café pour s’installer avec la Louve. Se serait différent d’Yggdrasil, mais il y avait pas mal de choix sur la carte. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 51
Date d'inscription : 19/03/2016
Célébrité : Jessica Morrow
Crédits : (a) vinyles idylles (s) exception (g) tumblr
avatar
MessageSujet: Re: remède contre le mal du pays   Sam 10 Mar - 19:07

remède contre le mal du pays
Chaud. Sinah mourrait de chaud !! D’ailleurs, elle avait fini la nuit avec pour seule tenue sa petite culotte alors qu’elle s’énervait sur les draps pour ne plus en être recouverte. Elle espérait se rendormir lorsqu’on frappa à la porte. Ce fut avec la bouille la plus mal réveillée qui soit et sa tenue des plus simples qu’elle alla ouvrir, non sans un grognement. Seulement, et malgré sa bouille, Sinah esquissa un sourire en voyant qu’il s’agissait de Faelen. Le sorcier était en avance, non ? Et il n’avait pas le petit-déjeuner de la demoiselle, de toute évidence. La blondinette ne pu s’empêcher de montrer sa déception. Elle aimait beaucoup les petites habitudes qu’elle avait prise avec l’humain. Hélas, cela ne serait pas aujourd’hui, car oui, il était en avance et il avait prévu autre chose de toute évidence.

Soupirant et traînant un peu des pieds, Sinah était passée dans la salle de bain pour une douche des plus fraiches avant de retourner dans la chambre, à la porte entre ouverte, dans son plus simple appareil. Elle s’habilla et rejoingit Faelen en lui demandant bien maladroitement en anglais si aujourd’hui il lui réservait une autre leçon. Non. Prendre la voiture ?! La boîte de métale ?! Elle ‘navait pas pu s’empêcher de grogner à l’évocation de cette dernière. Elle n’aimait absolument pas ça. Seulement, sa curiosité l’emporta et elle accepta en râlant un peu.

Câlée dans la voiture, Faelen pu rapidement sentir son malaise. Une heure après, le regard de Sinah avait dangereusement changer de couleur et ce même si elle faisait tout pour garder son calme. Elle avait falli arraché la porte de ses gonds en sortant tant elle était impatiente ! La louve avait fermé les yeux et inspirée profondément. Expirée. Inspirée. Elle répéta jusqu’à ce qu’elle regagne un minimum son calme. ❝ c’est encore loin ? ❞ demanda-t-elle dans sa langue natale à Faelen. Elle ne pourrait pas le supporter si le trajet durait aussi longtemps, encore une fois. Ils n’auraient pas juste pu se téléporter ?! Puis, elle suivit Faelen dans le petit bâtiment. Il y avait du monde. Du moins, un peu trop pour la demoiselle et des odeurs qui lui étaient inconnus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 39
Date d'inscription : 16/10/2015
Célébrité : Dylan O'Brien
avatar
MessageSujet: Re: remède contre le mal du pays   Sam 10 Mar - 19:49

remède contre le mal du pays
Faelen avait prévu pour Sinah un séjour au Mont Shasta, un peu plus au Nord. Cela permettrait à la demoiselle de se ressourcer un peu. La montagne était enneigée toute l’année, et il avait trouvé un petit coin pour lui et Sinah. Cette mission commençait clairement à prendre une tournure étrange. Après tout, ça faisait quelques jours maintenant qu’ils étaient tous les jours ensemble. Au début, ça avait été difficilement, mais maintenant, tout allait bien !
Le brun soupira alors qu’il fermait un sac. Il avait piqué des affaires à Roxanne pour faire une surprise à la Louve. Il avait aussi fait des courses pour leur repas, des légumes, des œufs, de la viande et du bacon surtout. Il déposa tout ça dans la voiture et rejoignit rapidement Yggdrasil. Là, il s’attendait à trouver une blonde prête pour la journée, à la place, il avait brutalement rougi. Bon sang, elle n’était pas pudique, magnifique et il avait eu un bon coup de chaud.

Après lui avoir annoncé qu’il avait des plans différents pour la journée et à vrai dire, les deux suivants, Faelen avait pu respirer. Sinah fila prendre sa douche, sauf qu’encore une fois, elle le maltraita en sortant en tenue d’Eve pour se préparer. Il n’aurait jamais dû laisser ses yeux regarder par la porte entrouverte.
Lorsqu’elle retourna auprès de lui, il lui annonça qu’il fallait prendre la voiture quelques heures. Il espérait qu’elle accepte, ce qu’elle fit. Il se doutait que c’était en partie grâce à sa curiosité. Parfait ! Ils prirent donc la route, et le chasseur avait roulé plus vite que prévu pour réduire le temps de trajet. Il savait pertinemment qu’il pourrait gagner plus d’une heure comme ça et il n’aurait qu’à dire qu’il chassait pour que les PVs sautent. La chance de faire partie de la Confrérie.
Deux heures plus tard, le sorcier s’arrêta sur une aire d’autoroute pour déjeuner avec la Louve. Elle avait clairement besoin d’air.

« Un peu moins de temps que là, mais je te jure que ça va te plaire… »

Ils entrèrent ensuite dans le café de l’aire et s’installèrent. Là, le brun se rendit compte de son erreur, trop de monde. Il n’avait pas mis longtemps avant de sortir et de se poser sur une des tables extérieures.

« Attends-moi, je prends le repas ! »

Il fila quelques minutes à l’intérieur et ressortit avec un plateau bien rempli. Petit-déjeuner américain avec œuf, bacon, pain, thé et des pancakes sucrés pour lui. Il déjeuna avec la blonde, et resta une petite heure sur l’aire, le temps qu’elle soit plus calme. Ils repartirent, et là, Faelen avait fait en sorte de gagner encore un peu de temps. Et une grosse heure plus tard, ils arrivèrent devant un petit chalet, avec un peu de neige et des montagnes à perte de vue. Là, il avait pu la voir sourire. Il sortit de la voiture avec elle.

« On est là pour trois jours, personne aux alentours, de la neige et de la forêt à perte de vue. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 51
Date d'inscription : 19/03/2016
Célébrité : Jessica Morrow
Crédits : (a) vinyles idylles (s) exception (g) tumblr
avatar
MessageSujet: Re: remède contre le mal du pays   Sam 21 Avr - 14:47

remède contre le mal du pays
Sinah grogna faiblement ce matin-là lorsqu'on frappa à sa porte. Faelen. Il était en avance? Et sans son plateau de tout évidence. Un détail qui valu un léger grognement de la demoiselle. Il avait d'autre plan? Elle ne fut pas vraiment convaincu au début, mais accepta d'aller se préparer en laissant la porte de sa chambre entre ouverte. Cela laissa le loisir au chasseur de l'apercevoir un peu plus en tenue d'Eve lorsqu'elle sortit de la douche avant de se vêtir. Puis, elle le rejoignit. De la voiture ?! Sinah grogna à nouveau. Elle détestait les boîtes de métal dans lesquels les humains voyageaient régulièrement. Seulement, elle était curieuse et c'était bien la seule chose qui lui avait fait accepter de le suivre.

Le trajet fut long. Terriblement long. D'ailleurs, Sinah avait commencé à lentement perdre patience à mesure que les minutes s'écoulaient. La lovue avait bien tenté de se concentrer sur les paysages, mais ce passe-temps perdit rapidement tout intérêt aux yeux de la demoiselle. Elle était sortie comme une fusée lorsque Faelen s'arrêta pour faire une pause. Elle avait été tellement violente que c'était un miracle que la portière soit encore accroché à la boîte de métal ! Là, la demoiselle s'avourait l'air et l'espace autour d'elle avant de demander à Faelen si c'était encore loin. Car, clairement, elle n'en supporterait plus beaucoup comme ça. Hélas, il restait autant de temps et il avait pu voir à son expression qu'une telle réponse ne lui plaisait absolument pas.

Finalement, se retenant de grogner, Sinah avait suivit le chasseur à l'intérieur, mais son regard prit une teinte animal assez rapidement. Trop de monde. Trop d'odeur. Trop de bruit. Trop de tout pour que la demoiselle reste calme et n'ait pas envie de se jeter sur le pauvre cuisto qui appuyait sur la sonnette pour prévenir quand un plat était prêt. Fort heureusement, Fae comprit le problème et la tira dehors, sur l'une des tables à l'écart. Puis, elle attendit qu'il revienne avec de quoi manger. Naturellement, Sinah renifla son plat. L'aspect était similaire à ce qu'elle mangeait à l'hôtel, mais l'odeur ce n'était pas ça. Elle mangea par appétit, mais c'était clairement moins bon que ce que le sorcier de l'hôtel pouvait lui préparer.

Enfin, Faelen avait dû pas mal insister pour que la demoiselle entre à nouveau dans la boîte de métal et là, elle perdit plus rapidement encore son calme. Ce fut la vision des monts enneigés qui la calma nette alors que son regard pétillait doucement. De la neige ! Des arbres ! A peine arrêtée, Sinah n'écouta même pas Faelen pour complètement sauter dans la neige et s'y rouler encore et encore. Un franc sourire aux lèvres, elle montrait à ce moment précis une toute autre facette de sa personnalité à Faelen. Un peu comme lors de leur première sortie, mais en bien plus puissant. Elle était littéralement aux anges !!

Toute mouillée, de la neige dans les cheveux et sans même se rendre compte qu'elle avait commencé à trembler, Sinah se jeta sur Faelen. Un geste violent malgré elle qui les fit tous deux rouler dans la neige. ❝ merci !! ❞
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 39
Date d'inscription : 16/10/2015
Célébrité : Dylan O'Brien
avatar
MessageSujet: Re: remède contre le mal du pays   Dim 22 Avr - 10:25

remède contre le mal du pays
La pudeur, ou plutôt le manque de pudeur de Sinah allait le tuer avant la fin de son séjour sur Terre. Elle était magnifique, parfaitement désirable et désespérément inatteignable. Et puis, Faelen n’était pas du genre à flirter avec sa « mission ». Après tout, il devait être un minimum professionnel. Malheureusement, il ne pouvait pas ignorer le coup de cœur qu’il avait pour la Louve. Il avait appris à la comprendre, à tenter de rendre son séjour plus plaisant, et surtout, il avait passé énormément de temps avec elle. Elle était loin d’être un simple brute, elle était plus complexe. Sa sœur devait normalement tenir à elle pour l’avoir éloignée de la guerre !
La première partie du trajet fut calme. La musique n’était pas très forte, mais il espérait que cela la détendait un minimum. Les créatures animales n’aimaient pas être confinées et ça devait être pire pour l’espèce de la blonde. D’ailleurs, il s’était bien vite arrêté quand il avait remarqué que sa tolérance à la voiture allait passer son seuil. Elle n’avait pas perdu une seconde pour fuir la voiture. Le chasseur l’entraîna à sa suite avant de se rendre compte qu’il avait fait une bêtise. Tout aussi rapidement, ils s’installèrent sur la terrasse. Il retourna à l’intérieur lui prendre un plateau avant de la rejoindre à nouveau. Le repas n’était pas aussi bon qu’à Yggdrasil… Mais bon.

Peu après, ils reprirent la route, Faelen avait fait son possible pour raccourcir le trajet afin de la garder calme. Mais… A la vue des montagnes, elle s’était calmée d’un seul coup. Et à peine arrêté qu’elle s’était précipité dans la neige alors qu’il lui annonçait qu’ils restaient là trois jours. L’avait-elle écouté ? Il en doutait fortement, mais il ne pouvait pas lui en vouloir. Ça devait tellement lui manquer.
Sauf qu’il ne s’attendait pas à ce genre de réactions. Elle avait littéralement couché dans la neige, comme s’il avait été un poids plus. Un « aïe » s’échappa de ses lèvres avant qu’un sourire ne se glisse dessus.

« Tu vois que la boite en métal peut servir pour des trucs cools. »

Après tout, elle associait ça à du bruit et des vibrations alors que c’était tellement pratique pour se déplacer quand on n’avait pas le don de téléportation. Le brun se redressa finalement en même temps que la blonde.

« Tu trembles… On rentre ? »

En plus, il avait choisis un chalet très rustique, probablement semblable à ce qu’elle connaissait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 51
Date d'inscription : 19/03/2016
Célébrité : Jessica Morrow
Crédits : (a) vinyles idylles (s) exception (g) tumblr
avatar
MessageSujet: Re: remède contre le mal du pays   Ven 1 Juin - 16:58

remède contre le mal du pays
Sinah suivit Faelen, un peu à contre-coeur. Il avait changé le programme de leur journée et la blondinette n’est pas une grande fan de surprise. De plus, utiliser la boîte de métal était nécessaire pour la journée qu’il lui réservait. Autant dire que c’était une raison de plus pour que la demoiselle soit tout sauf aux anges. D’ailleurs, elle avait grogner à l’instant d’entrer dans cett boîte de malheur avant de se montrer pour le moins curieuse. Malheureusement, le chasseur n’était pas vraiment décidé à lui apporter des réponses. Ce fut avec bien dû mal qu’elle restait calme. Du moins, aussi calme que possible. Seulement, elle commençait à lentement mais surement perdre patience à mesure que le temps s’écoulait. C’était trop lui demander ! D’ailleurs, elle était sortie de la voiture en moins de temps qu’il en faut pour le dire lorsque le jeune mâle s’arrêta enfin !

Sinah avait suivit le brunet jusqu’à un petit restaurant sur le bas côté de la route. Mauvaise idée. Son regard avait aussitôt prit une teint animal. Il y avait trop de monde, trop d’odeur. Heureusement, il avait semblé le percevoir et ce fut sur un table exterrieur qu’ils mangèrent en toute traquillité avant de reprendre la route. Faelen avait dû un peu insister pour qu’elle accepte de remonter dans le véhicule et ce surtout lorsqu’il lui souffla qu’il y avait autant de temps à attendre avant d’arrivée à destination. L’horreur ! Elle avait commencé à s’accrocher à son siège lorsque le paysage changea. Du blanc à perte de vue. Montagne. Neige. Là, l’expression de la louve changea pour quelque chose de beaucoup plus positif.

Pour la seconde fois de la journée, Sinah s’était précipitée hors de la boîte de métale. A plusieurs reprises, elle se roula dans la neige, savourant le contact glacée sur sa peau alors qu’un sourire enfantin ravie se glissa sur ses lèvres. C’était absolument parfait ! Peu de temps après, trempée, les cheveux remplit de neige et légèrement tremblante, elle sauta sur Faelen, le renversant par la même occasion, afin de le remercier. Il n’aurait pas pu viser plus juste pour cette journée ! Elle grogna faiblement lorsque le chasseur souffla que la boîte de métal avait prouvée son utilité. Certes, mais elle continuerait de la détester quand même ! Par principe.

Finalement, elle se releva avec Faelen et hésita lorsqu’il lui proposa de rentrer. Après tout, elle n’avait absolument pas remarquer qu’elle avait commencé à trembler. Elle voulait tellement rester dans la neige. Malgré tout, elle accepta de suivre le chasseur à l’intérieur du chalet. Un grand chalet. Certes, il y avait quelques outils humains, mais il restait rustique et par conséquent hautement appréciable pour la louve ! Elle s’y sentait, pour sûr, bien mieux qu’à l’hôtel. Alors, naturellement, elle s’approcha de la cheminée pour l’allumer à sa manière. ❝ on mange quoi ? ❞ Comment ça elle avait prit son petit-déjeuner il y a à peine quelque heure ? Elle avait beau ne pas avoir d’entité animal, elle restait une louve  avec un grand appétit. Puis, attendant la réponse de Faelen, elle avait commencé à retirer chaussure et veste pour les faire sécher prêt du feu. Et clairement, elle y poserait le reste de ses vêtements si on ne l’arrêtait pas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 39
Date d'inscription : 16/10/2015
Célébrité : Dylan O'Brien
avatar
MessageSujet: Re: remède contre le mal du pays   Sam 2 Juin - 11:43

remède contre le mal du pays
Faelen c’était arrêté sur une aire d’autoroute à la moitié du trajet. Déjà pour qu’ils puissent déjeuner, mais aussi parce qu’il sentait que la demoiselle à ses côtés commençait clairement à perdre son calme ! Le jeune homme ne voulait pas d’un loup à cran, car cela risquait de jouer sur son animagus et le rendre aussi atroce qu’elle. Malheureusement, tout au début, il avait fait une erreur de débutant : Il avait entraîné Sinah à l’intérieur. Mauvaise idée ! Rapidement, il ressortit et s’installa dehors avec elle en lui indiquant qu’il revenait vite avec le repas. Ce serait moins bon qu’Yggdrasil mais ça ferait l’affaire !
Après le repas, le chasseur avait dû insister un minimum pour que la blonde rentre dans la voiture. Il savait qu’elle détestait ça, mais ça en valait tellement la peine ! Faelen avait fait son possible pour arriver plus vite à destination. Mais la Louve sembla se calme lorsqu’elle aperçut enfin montagne et neige à perte de vue. D’ailleurs, il avait à peine arrêter la voiture qu’elle se roulait déjà dans la neige comme le ferait un enfant. Adorable.

Il sortit de la voiture à son tour et se fit plaquer au sol avec bien trop d’aisance. Il avait l’impression de peser 10 kg tant elle le faisait tomber avec facilité. Il avait même poussé un petit gémissement. Lorsqu’il se releva, il remarqua que la blondinette tremblotait. Certes, elle ne tomberait probablement pas malade, mais quand même ! Il lui proposa donc de rentrer en sachant pertinemment que le chalet lui plairait. C’était rustique, plutôt « vieillot » pour un humain, mais au moins, Sinah retrouverait un peu le Domaine ici.
Rapidement, elle alluma un feu alors qu’il rangeait les affaires dans les frigos et les placards de la cuisine. Il avait eu le malheur de se tourner pour lui répondre alors qu’elle commençait à se déshabiller. Dieu qu’elle était belle, qu’il n’était pas indifférent et que ces trois jours seraient TRES long pour lui.

« On mange une soupe de poissons. Et s’il te plait, change-toi dans la chambre. Les humains sont pudiques, et… T’es une fille, je suis un mec c’est très bizarre. »

L’instant d’après, après lui avoir répondu, elle passa dans la chambre, mais sans fermer la porte, et là encore, il avait eu le loisir de la voir à moitié nu. Il ferma les yeux en s’obligeant au calme avant de repasser dans la cuisine. Le brun tenta maladroitement de se concentrer sur le repas. Elle allait le tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: remède contre le mal du pays   

Revenir en haut Aller en bas
 
remède contre le mal du pays
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forever :: SAN FRANCISCO :: Etats-Unis-