AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'étrangère et le garde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 8
Date d'inscription : 22/10/2017
Célébrité : Dominic Sherwood
avatar
MessageSujet: L'étrangère et le garde   Lun 23 Oct - 18:02

L'étrangère et le garde
Jace soupira doucement alors qu’il écoutait Siobhàn complétement dérailler à propos des émissaires. D’un autre côté, il pouvait comprendre, la demoiselle qui était là posait quelques problèmes et la blonde n’avait pas le temps de réellement s’occuper d’elle. A croire que les Anges pensaient que les Chef de Factions de la Nation des Loups n’avaient fait que ça à faire. Ah… Les érudits. Le blond passa une main dans ses cheveux avant de se proposer pour aller s’occuper de la demoiselle qui faisait tourner la tête de bien trop de mâles en plus de ne pas réellement s’adresser à eux de la meilleure des manières.

Rapidement, le guerrier se retrouva proche de l’Ange et ce fut une bonne chose. Il s’interposa entre elle et un des hommes de la faction. Facile de comprendre qu’il avait dans l’optique de faire une connerie. Le blond avait grogné alors que son regard avait pris une teinte plus rouge.

« Tires-toi, Siobhàn ne veut pas de débordement. »

La garde de la Chef avait le droit d’appliquer des sanctions particulièrement violentes en guise d’avertissement. Un coup d’épée bien placé ferait regretter au mâle de ne pas l’avoir écouté. Il avait beau être assez jeune, il était puissant et les marques qu’il portait le prouvaient aisément.
Une fois le problème régler, Jace reporte son regard sur l’émissaire, Tara s’il ne se trompait pas, elle était plutôt mignonne et avait un charme non-négligeable… Normal qu’elle attire un nombre incalculable d’hommes. Mais bon, elle restait une étrangère et le loup devait la remettre plus ou moins à sa place.

« Tu ne devrais pas utiliser notre langue pour nous parler. Les gens à même de te répondre parlent Nordique. C’est un manque de respect pour nous que les étrangers l’utilisent. Et puis, un conseil, si tu veux avoir les informations pour lesquelles tu es venue, comportes-toi comme une étrangère. On a beau être un peuple violent, on traite bien les émissaires tant qu’ils restent à leur place. Ne le prends pas mal, chacun ses coutumes… »

Ce n’était pas la première à venir ici mais ceux du Domaine connaissait un peu mieux les loups. La manière de le dire était peut-être un peu brusque, mais il restait un garde et n’avait clairement pas envie d’en venir aux mains avec les siens à cause d’une étrangère. Il pouvait, cependant, très bien comprendre son envie d’en savoir plus sur eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tara
Messages : 22
Date d'inscription : 01/11/2016
Célébrité : Fiona Barron
Crédits : (a) iron queen (g) tumblr (s) exception
avatar
MessageSujet: Re: L'étrangère et le garde   Sam 11 Nov - 14:50

L'étrangère et le garde
Tara s’était levée aux aurores. Aujourd’hui commencerait sa mission dans la faction de glace de la nation des loups. Elle serait la première érudite à y mettre les pieds sous les ordres de Miao. Elle avait demander nombre de détails à Castiel et Miao sur la faction que ce soit les coutumes qu’ils lui connaissaient jusqu’aux habitudes vestimentaires. Tara souhaitait s’y mêler le plus aisément possible, prenant bien trop sa tâche à quoi pour être un poids à ses hôtes. Tout cela en tête, la jeune ange s’était préparée une valise de vêtement chaud et une fois satisfaite seulement, elle passa sous la douche. Elle savoura un moment l’eau contre sa peau avant de continuer de se préparer. Elle se coiffa, s’habilla de l’une de ses tenues les plus chaudes et se coiffa. Laissant sa crinière sombre tomber sur ses épaules et à son sommet, un bonnet blanc qu’elle enfonça un peu sur sa tête.

Prête, elle se rendit au point de rendez-vous, attendant la personne qui l’ammènerait à la faction. Arrivée, on lui indiqua rapidement une petite cabane rustique où elle pourrait déposer ses affaires. Puis, on la livra plus ou moins à elle-même. Si elle avait bien comprit, la chef de faction avait beaucoup à faire pour montrer son autorité. L’une des rares femmes au pouvoir, première dans cette faction. D’après ce que Miao lui avait raconté, c’était un exploit et la jeune ange l’admirait pour ça. Aussi, elle ne le prit pas mal le moins du monde lorsque celle-ci la délaissa pour ses occupations quotidiennes.

Tremblante de froid malgré ses épaisseurs de vêtements, Tara s’aventurait dans la faction, fascinée. Rusitque et pourtant si beau. A cause de ses origines, la demoiselle ne supportait pas vraiment les basses températures. Elles avaient un effet néfaste pour ses ailes, alors elle espérait qu’elle tiendrait le coup ici. Au moins, cela lui permettait de voir la neige. C’était tellement rare pour elle. Seulement, professionnelle à l’excès comme elle pouvait l’être, Tara se concentra sur sa mission. Bienveillante, elle avait tenté d’aider, d’acoster quelques loups en usant de leur langue. Adopter la langue des peuples qu’ils visitaient. C’était là la façon que les anges montraient le respect au dit peuple et la raison qui faisait qu’ils apprenaient toujours nombres de langages depuis leur plus jeune âge.

Hélas, sa présence ne semblait pas en réjouir beaucoup. Quelques loups avaient commencé à lui répondre lorsque soudain, un autre, plus puissant à la crinière d’or, les envoya ailleurs. Tara n’avait que peu comprit sa réaction, mais pour le reste, elle avait très bien comprit. Elle n’était pas réellement la bienvenue ici de toute et évidence et le loup lui avait dit d’une manière aussi direct que blessante. Ne laissant rien paraître, allant à l’encontre de ses croyances, Tara lui répondit en nordique. c’est… parfaitement clair. Je t’acherais de retenir tes… conseils. Puis, d’un signe de la tête, elle s’éloigna pour se mettre à l’écart des groupes de loups.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 8
Date d'inscription : 22/10/2017
Célébrité : Dominic Sherwood
avatar
MessageSujet: Re: L'étrangère et le garde   Dim 12 Nov - 11:01

L'étrangère et le garde
Les émissaires posaient des problèmes et pas seulement chez eux. Siobhàn avait soulevait le fait que ça ne s’était pas très bien passé chez Melow… Et puis, elle n’avait pas le temps de s’en occuper, peut-être en début de soirée, mais pas avant. Jace se proposa donc pour garder un œil sur la demoiselle qui faisait tourner un peu trop de tête depuis le matin-même. C’était un jeu dangereux, surtout dans cette faction, mais l’Ange devait probablement l’ignorer. Miao avait dû se contenter du minimum pour ne pas fausser les investigations des émissaires.
Rapidement, le blond l’avait retrouvé avec des loups et l’un dans eux était loin d’avoir dans l’optique de simplement l’aider. Il était donc aller à sa hauteur en lui expliquant, froidement, que Siobhàn ne voulait pas de débordement. Ou moins subtilement, que s’il tentait un truc, il prendrait un coup d’épée avant de passer un sale quart d’heure avec la Chef.

Suite à ça, Jace reporta son attention sur la demoiselle. Effectivement, son charme était loin d’être négligeable, mais il resta de marbre avant de lui expliquer les coutumes de la Nation. Aucun étranger ne se devait de parler avec leur langue. Rares étaient ceux qui pouvaient l’utiliser sans être mal vu. Mais sûrement pas elle, une petite puce qui venait pour rabâcher à ses supérieurs qu’ils étaient des barbares. Oui… Le Loup faisait partie des personnes qui n’appréciait pas réellement la coalition. C’était le cas de beaucoup d’entre-deux, même si les mentalités tendaient à changer avec le temps. Après tout, ils avaient adopté Hunter.
Le guerrier avait été un peu trop froid vu la réaction de Tara et quelques minutes plus tard, sa Chef lui tomba dessus. Génial… Il n’avait fait que lui dire que tenter de trop s’intégrer n’était pas une bonne chose. Après, si elle voulait tester le viol pour vivre comme une louve de la faction, c’était lui qui prendrait aussi. Le blond grogna faiblement avant de reprendre ses activités. Le midi, il soupira longuement en croisant le regard noir de Siobhàn. Là, il prit deux plats et s’installa à côté de l’Ange en déposant un plat devant elle.

« Je ne t’ai pas dit de ne pas adresser la parole aux loups… J’aurais dû être moins direct. »

Mais c’était un guerrier, la délicatesse n’était pas son fort. Il pouvait faire des efforts par contre, pour ne pas que Siobhàn lui en mette une en guise d’avertissement.

« Je… Peux me faire pardonner en te faisant faire le tour de la Faction ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tara
Messages : 22
Date d'inscription : 01/11/2016
Célébrité : Fiona Barron
Crédits : (a) iron queen (g) tumblr (s) exception
avatar
MessageSujet: Re: L'étrangère et le garde   Lun 1 Jan - 15:13

L'étrangère et le garde
Dès son arrivée à la faction, le regard de Tara accrocha tout le blanc qui pouvait l'entourer. Toute cette neige qui rendait le paysage magnifique, presque féérique. Délaissant la beauté du paysage, elle se concentra sur la jeune chef de faction qui lui indiqua une petite cabane de bois qui serait son lieu de vie pour la durée de son séjour. Cela semblait assez en retrait par rapport au village. A peine eu-t-elle remarqué cela que la chef la délaissa pour aller vaqué à ses occupations ordinaires. Tara ne se vexa pas le moins du monde face à cela, bien au contaire. D'après ce qu'elle avait entendu de Siobhàn et de la faction, elle ne pouvait que bien peu lui en vouloir. Bien au contraire, Tara avait tendance à respecter énormément Siobhàn et l'admirait même pour sa force de caractère.

Déposant à peine ses affaires, la jeune ange sortit et prit le chemin du village. Il faisait particulièrement froid ce jour là et ce à son plus grand malheur. Elle ne résistait absolument pas au froid à cause de ses ailes qui risquait si aisément de se fissurer à cause des basses températures. Aussi, frissonnante, elle espérait tenir le coup pendant son séjour. Séjour qui n'avait sans doute pas aussi bien commencé qu'elle avait espéré. Bien qu'en premier lieu les loups avaient semblé l'éviter, elle avait lentement attiré un petit groupe qui semblait être prêt à répondre à ses petites questions. Hélas, l'arrivée d'un loup plus puissant à la crinière d'or les fit tous fuir.

Le nouveau venu était loin d'être aussi aimable que les précédents avec qui elle avait pu échanger des mots. Ce dernier fut ô combien clair sur le fait qu'en tant qu'étrangère elle devait agir ainsi quitte à renier la plupart de ses croyances et notemment sa marque de respect en utilisant le langage de ce peuple. Tentant de garder un visage de marbre face aux paroles pour le moins blessante du loup, elle souligna en nordique cette fois-ci qu'elle prendrait en compte ses "conseils". Et sur ses mots, elle s'éloigna des loups et du village pour aller s'asseoir contre un arbre. Faire son travail allait être plus compliqué que prévu. Elle qui aurait espéré se mélanger aisément afin de connaître les subtilités de leur culture... Un soupire lui échappa et elle se contenta d'observer de loin.

Ce n'était clairement pas ainsi qu'elle aimait travailler. Seulement, elle s'éfforça de rester dans son coin, s'approchant uniquement du village lorsqu'elle aperçu un petit feu de camp un peu à l'écart. Personne n'était installé à celui-ci et elle avait tellement froid... Elle tenta donc veinement de se réchauffer lorsque le soldat ô combien franc approcha d'elle avec de quoi manger. Elle hésita, longuement, avant d'accepter le bol. Il serait impolie de sa part de refuser de la nourriture et ce même si elle était clairement tenté de le faire.   tu m'as dis que rester à ma place. je reste à ma place tout en reniant au minimum mes croyances  souffla-t-elle bien difficilement en nordique. Non pas qu'elle ne maîtrisait pas la langue, c'était même le contraire. Seulement, malgré le comportement du loup à son égard, elle n'avait aucun désir de lui manquer de respect. Parler dans la langue qui n'était pas la sienne représentait un manque de respect envers lui d'après elle, mais si elle utilisait la langue des loups c'était lui qui le prendrait comme un manque de respect. Une situation bien compliqué.

Se concentrant donc sur le petit bol de nourriture, Tara mangea lentement pour se réchauffer. Puis, elle marqua une pause à la proposition du loup.   tu n'as rien à te faire pardonner. et je vous sais occupé, je ne veux pas empiéter sur votre emploi du temps  souffla-t-elle faiblement. Elle savait les loups en général plus occupé et il préférerait sans doute passer du temps avec les siens, ce dont elle en pouvait lui tenir rigueur. Elle pouvait très bien se promener seule lorsqu'il n'y aurait plus grand monde dans les chemins du village.
.
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 8
Date d'inscription : 22/10/2017
Célébrité : Dominic Sherwood
avatar
MessageSujet: Re: L'étrangère et le garde   Lun 1 Jan - 18:44

L'étrangère et le garde
Jace s’était mis entre l’émissaire et un groupe de Loups. Siobhàn lui avait dit que la demoiselle avait un charme assez fort. Et clairement, les hommes autour d’elle n’avaient pas eu dans l’optique de seulement lui répondre. Il les connaissait eux et leurs arrière-pensées. Hors de question qu’une émissaire soit violée car ils n’auraient pas à faire qu’avec Siobhàn, mais avec Matthias et se serait beaucoup plus sordide qu’avec Alek.
Le blond lui expliqua ensuite, sans prendre des gants, qu’elle n’avait pas à parler les langues des loups. Après tout, tout ceux qui pouvaient lui répondre parlaient nordique. Et les loups n’aimaient pas que les étrangers utilisent leur langue. Vu la réaction de l’ange, il aurait dû y mettre plus de formes et sa Chef avait confirmé l’idée peu de temps après. Merde… Ce n’était pas son boulot de jouer au gentil louloup avec l’émissaire.

A l’heure du repas, Siobhàn lui avait lancé le regard le plus noir qu’elle avait en stock pour qu’il répare ses bêtises… Et elle n’était pas le plus doux des Chefs, et se faire massacrer en public n’était pas ce dont il avait envie. Il soupira doucement avant de prendre deux plats et de la rejoindre. Il le déposa devant elle avant d’exprimer le fait qu’il aurait dû se montrer plus délicat. Malheureusement, c’était un garde en plus d’être un mâle alors il avait tendance à être un peu plus brusque dans sa manière de faire et de s’exprimer. La réponse de Tara lui fit froncer les sourcils.

« Je ne t’ai pas dit de ne pas nous parler, juste d’utiliser le nordique, ça… Permets de trier les gens avec qui tu parles. »

De faire en sorte qu’elle ne tombe pas sur un garde de la frontière qui après une longue période là-bas pourrait être tenté de fauter avec elle… Et pas obligatoirement avec son consentement.
Il mangea un peu avant de lui proposer de faire le tour du village en guise de pardon. La réponse l’étonna. Il était certes occupé mais il pouvait prendre quelques minutes voire heures pour lui faire visiter son chez lui. Un faible sourire se dessina sur ses lèvres.

« S’il te plait, je peux prendre un peu de temps pour toi, et ça évitera que tu meures de froid. » Dit-il en enlevant sa veste. « Mets ça en dessous de ta veste, elle est plus chaude que ce que tu portes. Et il risque de neiger dans la journée… »

Histoire qu’elle ne meure pas tout de suite.
Cette manœuvre avait laissé apercevoir quelques brulures « artistique » sur la peau de Jace. Les marques des gardes du Chef…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tara
Messages : 22
Date d'inscription : 01/11/2016
Célébrité : Fiona Barron
Crédits : (a) iron queen (g) tumblr (s) exception
avatar
MessageSujet: Re: L'étrangère et le garde   Mer 7 Fév - 13:48

L'étrangère et le garde
Contrairement à sa méthode, mais suivant les consignes du loup auquel elle avait eu affaire un peu plus tôt dans la journée, Tara resta éloignée. Elle limitait un maximum ses intéractions et observait le village des loups s'animer depuis les abords de celui-ci. Seulement, alors que la nuit tombait, la demi-seelie ne pu s'empêcher de s'approcher d'un feu de camp où aucun loups n'était installé. Elle avait tellement froid !! Elle venait d'un peuple qui vivait dans un printemps éternel et les températures du paradis étaient toujours clémente à son plus grand bonheur. Autant dire qu'elle se demandait comment elle survivrait ici ! Elle tremblait comme une feuille, tentant veinement de se réchauffer à l'aide du petit feu de camp. Comment arrivaient-ils à tenir ?! Elle les admirait déjà plus ou moins, mais là !

Peu de temps après, le soldat rencontré un peu plus tôt fit son apparition à ses côtés avec de quoi manger. Tara hésita un petit moment avant d'accepter le bol qu'on lui tendait. Cela la réchaufferait peut-être et puis, elle avait faim. De plus, il était clairement impolie de refuser de la nourriture. Après avoir manger un peu, elle répondit à la réplique du loup. Il s'était montré clair. Tara restait à sa place comme il le lui avait ordonné. S'isoler lui permettait d'observer sans pour autant renier ses croyances comme elle le faisait en usant du nordique pour le lui dire. User de la langue local était une manière de montrer son respect, chose qu'elle était contrainte de renier et elle détestait cela ! c'est pareil. je préfère rester à l’écart et ne pas renier ce en quoi je crois.   murmura-t-elle, encore une fois avec bien des difficultés. Son nordique était parfait, mais chaque mot lui laissait un goût amère.

Ainsi, Tara se concentra sur le bol de nourriture, mangeant lentement pour se réchauffer un minimum. Faire le tour du village pour se faire pardonner ? Il n'avait rien à ce faire pardonner. Il était occupé et elle n'était pas la pour chambouler leur emploi du temps, mais voir comment son peuple vivait au quotidien. Elle pourrait très bien se promener seule avant de retourner se mettre au chaud. Alors, elle se contenta d'hausser les épaules lorsqu'il reprit la parole avant de tourner son regard vers lui. Sa veste? Ce geste l'avait pour le moins surpris, aussi elle le montra pour le moins hésitante. Elle posa le bol de nourriture et prit une profonde inspiration. Il lui avait être rapide. Retirer sa veste. Mettre celle du soldat. Remettre sa veste. Le tout en un temps reccord et ce malgré les tremblements qui l'avaient aussitôt parcouru. Chose faîtes, elle soupira longuement d'aise. merci   mumura-t-elle. C'était en effet, un peu plus chose, elle pouvait sentir la différence au niveau de ses ailes.

Elle reprit son bol pour finir son repas. Le tout sans pour autant observer les marques du soldat, à présent bien en vue. Ce n'était pas polie d'observer et elles ressemblaient suffisemment à celle des shadowhunter pour qu'elle se doute que cela avait un rapport avec son rang. De plus, elle en avait déjà aperçu au cours des négociations. Cela n'avait donc rien de nouveau pour elle et elle avait déjà connaissance de leur signification après des recherches faîtes au préalable. Le repas terminé, elle suivit le soldat sans un mot. Après le moins possible était son objectif. Cela lui permettrait d'utiliser le moins possible le nordique alors que cela lui semblait inconvenable ici.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 8
Date d'inscription : 22/10/2017
Célébrité : Dominic Sherwood
avatar
MessageSujet: Re: L'étrangère et le garde   Mer 7 Fév - 15:57

L'étrangère et le garde
A l’heure du repas, Jace avait rejoint Tara. La raison était plutôt simple : Siobhàn lui avait lancé le regard le plus noir qu’elle avait en stock et il n’avait pas envie d’avoir de problème avec sa Chef. Elle avait beau être une femelle assez frêle, elle était clairement plus puissante que lui. Il soupira donc et prit deux bols de nourriture avant de se poser aux côtés de l’Ange. Le blond s’excusa alors, d’une certaine manière pour avoir été brutal. On ne lui demandait pas d’être doux comme un agneau et sa place faisait qu’il était un peu plus brutal que les autres. Malheureusement, Tara ne voyait pas les cheveux de la même manière. Pour elle, elle rejetait ses croyances. Il soupira doucement avant de lui indiquer que cela permettait de trier un minimum les personnes avec qui elle parlait. Hors de question qu’elle se fasse violer, ça causerait bien trop de problèmes. Elle était têtue la petite Ange.

« Tara, tout est différent ici… C’est vraiment pas un manque de respect comme tu sembles le penser. Tout le monde n’est pas… T’es au courant qu’il y a des violeurs et des tueurs dans cette faction ? Plus que dans toutes les autres ? C’est un moyen pour nous de te savoir plus ou moins en sécurité si nous n’avons pas la possibilité de te surveiller. »

Il savait d’expérience que ses compagnons ne faisaient pas grand-chose quand la personne désirée ne parlait pas leur langue. Il n’en savait et ne voulait pas le savoir, cependant, il ne voulait pas tenter des crétins.
Le blond mangea un peu avant de finalement proposer sa veste à la demoiselle. Elle mourrait de froid, c’était évident. Et ses habits étaient clairement plus adapté au froid que les siens. Ne faisait-il jamais froid au Paradis ? Il enleva donc rapidement sa veste et un faible sourire se dessina sur ses lèvres alors qu’elle l’ajouter à ses multiples couches d’habits. Miao choisissait mal ses émissaires.

A la fin du repas, Jace entraîna la demoiselle à sa suite pour faire le tour du village. Elle était bien silencieuse depuis le début. Le blond passa une main entre ses cheveux avant de la regarder.

« Tu sais, tu peux me parler dans ma langue si tu veux. Je répondrais juste en Nordique et tout le monde sera content. Si ça te va bien sûr. »

C’est qu’il en faisait des concessions pour l’Ange. Elle n’était pas méchante et semblait réellement être intéressée par eux. Peut-être qu’elle faisait partie de ceux qui ne les considéraient pas que comme des soldats sans cervelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: L'étrangère et le garde   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'étrangère et le garde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forever :: ADMINISTRATION :: Anciennes Histoires :: Jace & Tara-