AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 sortie en plein air et craquage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 11
Date d'inscription : 11/03/2017
Célébrité : jung ilhoon
Crédits : (a) pimslady
avatar
MessageSujet: sortie en plein air et craquage   Lun 17 Juil - 14:29

sortie en plein air et craquage
Saja était rentré particulièrement tard d’un tournage et s’était littéralement effondrer sur son lit en rentrant.En étoile au centre du lit, il n’avait pas mit bien longtemps avant de s’endormir lamentablement pour se lever en milieu de matiné le lendemain. Il s’était levé un peu au radar avant de se glisser sous la douche tout en perdant ses vêtements en chemin. Un poussa un soupire d’aise et s’attarda un moment sous le jet frais avant de s’activier un peu plus. Il était entrain de mettre un peu d’ordre dans sa crinière blonde lorsqu’il entendit un bruit étrange venant de la chambre de la petite Laphi. Il s’approcha du mur pour tendre l’oreille. On aurait dit un bruit presque animal. Etrange. Il enfila rapidement ses chaussures et sortit de sa chambre pour frapper à celle de Laphi et ce qu’il vit lorsque la porte s’ouvrit ne lui plus pas du tout.

Elle avait pleurer, c’était ô combien évident et expliquait les bruits entendu à travers le mur. Il entra, s’interrogeant ce qui pouvait la rendre si triste. Finalement, sa partie ange pris le dessus, désireux de voir un sourire là où trônait une bouille bien trop triste pour une telle demoiselle. Alors un sourire se glissa sur les lèvres de Saja, rassurant. ❝ et si on sortait ? j’ai besoin de prendre l’air et une agréable compagnie ne serait pas de trop. ❞ souffla-t-il, charmeur. Seulement, sa proposition avait semblé terroriser quelque peu la demoiselle. Etrange. Dès lors il tenta de la rassurer, de la convaincre qu’il n’y avait aucun mal à ça et qu’ils ne passeraient pas par la porte de toute manière.

L’instant suivant, il glissait une main dans le bas du dos de la brunette et la colla contre lui avant de disparaître dans un éclat pur. Son choix de destination ? La forêt. C’était un lieu calme et désert où la demoiselle pourrait se promener en toute liberté. Et puis, Saja adorait ce décors, il était toujours inspirant. Arrivée à destination, il libéra Laphi et se recula doucement. ❝ nous voilà arrivée. ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la sauvage
Messages : 11
Date d'inscription : 11/03/2017
Célébrité : Amélia Zadro
avatar
MessageSujet: Re: sortie en plein air et craquage   Lun 17 Juil - 16:00

sortie en plein air et craquage
Laphi sentit une main se glisser entre ses cheveux alors que le soleil commençait à envahir la chambre. Si d’ordinaire, elle aurait grogné voir se serait écartée en montrant les griffes, elle opta pour une autre réaction, un son entre le ronronnement et le grognement. Son espèce n’était pas connu pour être très affective, mais elle appréciait la présence. Difficilement, la demoiselle ouvrit les yeux pour tomber sur Castiel. Elle se roula en boule avant de daigner sortir du lit et s’échouer sur le grand brun. Lui au moins, il n’était pas méchant comme Matthias, ni froid, ni effrayant. Non, c’était une présence presque aussi rassurante qu’Edward.
Après un long moment, la demoiselle accepta de manger, mais… ça avait encore été le parcours du combattant. Elle découvrait de nouvelles choses et se montrait particulièrement hésitante. Cette fois-ci, c’était les pancakes. Des tranches étranges aux goûts sucrées qui avait été ensevelit sous des fruits et un peu de miel. La première bouchée avait été la plus adorable, elle n’avait pas pu retenir une grimace avant de finalement avaler. Elle ne savait pas si elle aimait ou non mais Castiel l’incita à continuer et elle l’écouta.

Finalement, après un dernier câlin qui s’éternisait, la brune lâcha à contre cœur son aînée. La solitude était difficile à supporter pour la demoiselle, mais sa famille semblait trop occupée pour venir lui tenir compagnie. Ils passaient régulièrement, mais une grosse heure au maximum. Le reste du temps, elle était seule… Et ça avait le don de lui faire bien trop penser à Ed. Etait-il en vie ? Ou était-il ? Tant de questions qui la faisait toujours pleurer. Elle essayait de se montrer forte, mais dans un environnement nouveau, loin des siens, elle avait totalement craqué. Elle ne s’exprimer que de trois manières : La violence, la douceur, particulièrement avec Castiel, et les larmes.
On toqua à la porte et Laphi hésita quelques secondes avant d’ouvrir pour se retrouver face à Saja. Lorsqu’il lui proposa de sortir, la brune recula d’un ou deux pas pour s’éloigner. Non, Matthias allait encore la gronder, puis c’était la ville. Non ! Hors de question. Sa panique naissante la rendait bien plus vulnérable que ce qu’elle pouvait l’être.

« Non ! Matthias va venir si je passe la porte. Je… J’ai pas le droit ! Il a dit que c’était dangeureux. »

Après un moment, Saja avait réussi à la calmer, assez pour pouvoir la prendre contre lui et disparaître. A peine arrivée que la demoiselle semblait émerveillée. La forêt !! Presque aussi rassurante que celle où elle vivait, et puis l’air frais lui avait tellement manqué ! Laphi hésita à s’écarter avant de finalement prendre la main du brun en guise de compromis. Sans même le vouloir, elle avait commencé à le tirer doucement pour marcher. Elle était excitée comme une puce, ça faisait une éternité qu’elle avait pas vu l’extérieur.

« Merci… »

A croire que Castiel commençait à avoir quelques résultats avec ses cours de politesse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 11
Date d'inscription : 11/03/2017
Célébrité : jung ilhoon
Crédits : (a) pimslady
avatar
MessageSujet: Re: sortie en plein air et craquage   Lun 14 Aoû - 15:46

sortie en plein air et craquage
Etant rentré relativement la veille au soir, Saja s’était endormi rapidement, mais avait eu un mal fou à se lever le lendemain. Toujours en étoile de mer sur son lit, il avait faiblement grogner avant de passer dans la salle de bain en perdant ses vêtements en chemin pour se glisser aussitôt sous le jet frais de la douche. Là, il soupira d’aise et terminait de se réveiller comme il fallait. Après de longue minute, il quitta la douche et s’essuya avant de se vêtir ô combien simplement. Il remettait un peu d’ordre dans sa crinière lorsqu’il entendu un bruit étrange venant de la pièce voisine. Normalement l’insonorisation des chambres de l’hôtel était les meilleurs qui soient, ce qui rendait la chose bien étrange. S’approchant, il tenta d’identifier les bruits avant de mettre ses chaussures et d’aller frapper à la porte de Laphi. Et ce qu’il vit lorsqu’elle ouvrit la porte ne lui plus pas du tout. Elle avait pleurer, c’était évident… L’instant suivant, l’instinct d’ange de Saja prenant le dessus, il était entré dans la chambre et proposa à sa cadette d’aller faire un tour, le tout sur un ton fort charmeur. Seulement, il ne s’attendait pas à une telle réaction. Elle avait peur… L’être céleste la rassura, lui promettant qu’ils ne passeraient pas la porte.

Lorsque Laphi fut enfin calmé, Saja passa lentement une main dans le bas de son dos et la colla contre lui alors que son regard n’avait pas quitté le sien. L’instant suivant il se téléportait dans un décors qu’il avait pensé parfait pour la jeune demoiselle. Et il avait eu raison. Alors qu’il se recullait pour la laisser profiter du décors, un sourire émerveillé avait remplacé ses larmes. C’était bien mieux ainsi ! Saja ne pu que lui sourire en retour et fut tout d’abord surpris de sentir la main de la brunette se glisser dans la sienne. Au moins, elle ne lui grognait plus dessus, il faisait des progrès. Alors, ce fut sans un mot qu’il suivit la demoiselle, peu importe où elle le tirait. ❝ de rien ❞ murmura-t-il lorsqu’elle le remercia. Puis, prenant finalement les devant, il la tira gentiment jusqu’à une petite clairière au milieu des bois. Un lieu somptueux où il venait régulièrement dessiné et qui avait semblé plaire à la jeune femme.

A aucun moment il évoqua le fait de rentrer, la laissant profiter à fond de l’instant. Ce ne fut que lorsque Laphi évoqua le souhait de rentrer, qu’il glissa à nouveau un main dans le bas de son dos pour la coller de nouveau à lui. Une fois encore, son regard se perdit dans de bleu de celui de sa cadette et il disparu pour rejoindre la pièce principale de la suite de la jeune hybride. ❝ on pourra y retourner si tu le souhaite. ❞ souffla-t-il avait un sourire charmeur avant de la relâcher doucement. Du moment qu’elle ne pleurerait plus à nouveau… Il était né avec des gênes de protecteur et clairement, il ne pouvait pas lutter contre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la sauvage
Messages : 11
Date d'inscription : 11/03/2017
Célébrité : Amélia Zadro
avatar
MessageSujet: Re: sortie en plein air et craquage   Mar 15 Aoû - 16:29

sortie en plein air et craquage
A chaque fois que Castiel venait, il comblait le manque et atténuait la douleur que Laphi ressentait depuis son arrivée ici. Elle se surprenait presque à ronronner alors que son espèce était plutôt du genre à grogner qu’autre chose. La petite brune se dégagea des draps pour rejoindre les cuisses de son aîné pour émerger lentement et avec douceur. Un câlin plus tard, la demoiselle accepta de déjeuner, et comme à chaque fois, ça avait été particulièrement compliqué. Entre sa réticence pour cette nourriture qu’elle connaissait mal, et le fait de devoir manger en même temps que son frère… ça prenait toujours un temps fou, et quelques grognements. Cette fois-ci, le nouveau plat lui donna une moue adorable. La mutante n’arrivait pas à savoir si c’était bon ou non, c’était surtout particulièrement étrange, moue, sucré. Castiel avait dû insister pour qu’elle finisse son plat.
Un long câlin plus tard, alors qu’instinctivement, la brune s’accrochait à son frère en sachant qu’il devait partir, elle lâche doucement prise. Elle se mordilla doucement la lèvre en baissant les yeux. Il avait d’autre chose à faire. Laphi fila prendre une douche pour s’habiller le temps que la femme de chambre passe. Elle était même sortie quelques minutes sur la terrasse en petite tenue pour qu’elle s’occupe de la salle de bain. Lorsqu’elle disparut, la brune s’habilla rapidement avant que le manque de bruit dans la chambre la face totalement craquer. Coincée entre son lit et un meuble, la puce avait commencé à pleurer. Lavinia, Edward, c’était des présences presque continuelles et là, elle ne savait même pas s’ils étaient toujours vivants…

Lorsqu’on toqua à la porte, la mutante hésita un long moment avant d’aller ouvrir pour se retrouver face à Saja. Elle le laissa entrer avant d’avoir un moment de recule lorsqu’il évoqua le fait de sortir. Matthias allait la tuer si elle n’écoutait pas ! Son souffle s’était accéléré d’un coup alors qu’elle commençait clairement à paniquer. Mais le blond avait su trouver les mots pour la calmer. L’instant d’après, il la prenait contre lui pour disparaître. Et là, la forêt s’étala à perte de vue ! Magnifique !! De l’air frais, du calme, c’était parfait !
Machinalement, elle attrapa la main de Saja, peut-être par peur qu’il disparaisse, mais surtout parce qu’elle n’aimait pas être seule, et elle commença à le tirer alors qu’elle marchait. Un merci s’échappa de ses lèvres, comme si ses moments avec Castiel commençaient doucement à payer.

Puis doucement, les rôles s’inversèrent et ce fut l’Ange qui l’entraîna à sa suite dans un lieu encore plus beau que le précédent ! Elle avait commencé à fureté partout, curieuse de découvrir ce nouveau territoire. Puis finalement, un long moment plus tard, elle avait demandé à rentrer. Et là… De nouveau, il glissa sa main dans le bas de son dos, faisant un sentiment étrange chez la brunette. Elle avait même mis quelques secondes à s’écarter une fois de retour.

« Oui ! Oh… Tu manges avec moi ? » Demanda-t-elle avec une envie non-dissimulé. Lorsqu’il accepta elle reprit. « Tu peux prendre ce que tu veux, c’est à mon grand-frère ! »

Ils commandèrent un repas, et Laphi se montra curieuse à propos du plat de Saja. Elle avait même eu le droit de goûter ! Elle plissa doucement les yeux, en faisant une moue adorable. C’était chaud mais c’était bon. Peut-être qu’elle essayerait ça la prochaine fois !
A la fin du repas, le blond décida de rester un peu avec elle et le cœur de la brune commença étrangement à battre plus vite. Il était si gentil avec elle, il était doux, et son contact la faisait réagir. C’était son mâle ? En tout cas, ça ressemblait à tout ce qu’Edward avait pu lui dire sur ça. Alors sans même s’en rendre compte, elle avait fini sur ses cuisses et elle l’embrassa. C’était si étrange, mais si plaisant qu’elle s’était accrochée instinctivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 11
Date d'inscription : 11/03/2017
Célébrité : jung ilhoon
Crédits : (a) pimslady
avatar
MessageSujet: Re: sortie en plein air et craquage   Dim 17 Sep - 18:01

sortie en plein air et craquage
Entendant un bruit étrange dans la chambre voisine, Saja fut surpris de constater l’épaisseur fine des murs. C’était pourtant loin d’être le genre de l’hôtel. Comprenant qu’il s’agissait de larmes, l’être céleste avait rapidement mit ses chaussures avant d’aller frapper à la porte de sa voisine de chambre. Ce qui vit à l’instant où il ouvrit la porte ne lui plu que bien peu. Laphi les yeux bouffis des larmes qu’elle avait versé. Rapidement, le naturel du jeune homme était revenu au galop et ce fut en affichant un tendre sourire qu’il lui proposa de sortir. Elle avait besoin de prendre l’air, c’était une évidence. Seulement, il ne se serait pas attendu à une telle réaction, une telle crainte. Il fit de son mieux pour l’apaiser et lorsque ce fut le cas, Saja glissa une main dans le bas du dos de la mutante avant de la coller à lui pour se téléporter dans la forêt. Là, l’expression de la demoiselle lui plu bien plus.

Il se laissa traîné un moment par la jeune femme, il serra sa main pour attirer son attention avant de la guider jusqu’à une clairière des plus magnifiques. Le sourire de la demoiselle lui réchauffait le coeur. Après tout, même pour un dragueur, il restait un ange avec un besoin de faire sourire son prochain. Il laissa la demoiselle vagabonder et s’émerveiller jusqu’à ce qu’elle revienne vers lui en lui demandant de rentrer. Comme elle le souhaitait. Il glissa à nouveau sa main dans le bas du dos de la demoiselle et la colla pour se téléporter à nouveau dans sa chambre d’hôtel. Sourire aux lèvres, il lui souffla naturellement qu’ils pourraient bien entendu y retourner lorsqu’elle le souhaitait. Lentement, il se décolla de la puce avant d’être surpris par sa proposition. Manger avec elle ? Pourquoi pas. Saja accepta, amusé par la réplique de la demoiselle et commanda des ramens. C’était simple, pas cher et il adorait ça.

Le repas terminé, Saja s’était assis sur le canapé, s’attardant un peu. Il avait en tête de discuter, mais comprit rapidement que la demoiselle avait autre chose en tête. Et ce à l’instant même où elle s’installa sur ses jambes pour l’embrasser. Elle semblait si naïve pourtant. Réceptif, il colla un peu plus Laphi à lui pour approfondir le baiser. Lentement, l’instant dérappa. Après l’avoir amené dans la chambre, Saja avait laissé des possibilités à la demoiselle de dire non, mais elle semblait décidé. Après un instant pour le moins brûlant, Saja avait gardé la demoiselle contre lui avant de s’endormir en la plaquant contre lui. Une petite nouveauté alors que d’ordinaire il évitait de faire corps avec ses conquêtes.

Le lendemain arriva bien trop vite. Saja grogna un peu en entendant son portable vibré. Son réveil. Il devait aller bosser. Il aurait bien aimé rester. Une autre nouveauté, car d’ordinaire il s’arrangeait pour ne pas rester. Peut-être avait-il réellement craqué pour la petite brunette et que l’instinct de l’ange n’était qu’une excuse. A contre -coeur, il s’était rhabillé et avait quitté la chambre. Il se téléporta à nouveau dans la chambre quelques heures plus tard avec de quoi manger.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la sauvage
Messages : 11
Date d'inscription : 11/03/2017
Célébrité : Amélia Zadro
avatar
MessageSujet: Re: sortie en plein air et craquage   Lun 18 Sep - 19:37

sortie en plein air et craquage
Saja venait de proposer à Laphi de sortir et tout de suite, la demoiselle se montra réticente. Elle savait que Matthias crierait si jamais elle passait la porte de la suite ! Il lui avait bien dit qu’il ne voulait pas qu’elle sorte. Ou peut-être pas toute seule, elle ne savait plus exactement et de toute façon, c’était bien plus facile de retenir le fait que dehors n’était pas pour elle. Pas pour le moment.
L’instant d’après, Saja lui proposait une autre manière et ils s’éclipsèrent jusqu’à la forêt. Là, la brune fut particulièrement calme. C’était une chose très rare, mais le manque d’air y était pour beaucoup. La demoiselle commença à fureter dans tous les coins. Il y avait tant d’odeurs, l’air était frais, tout était au rendez-vous pour apaiser la mutante.

L’Ange prit ensuite les commandes pour l’emmener dans une clairière. C’était magnifique, et ce fut à ce seul instant que la brune s’autorisa à lâcher la main de son compagnon de voyage. Elle avait fait son petit tour tranquillement avant de le rejoindre pour rentrer. Elle ne pouvait pas non plus abuser de son temps, même si elle raffolait, malgré elle, de son contact. D’ailleurs, elle n’avait pas pu s’empêcher de lui proposer de rester manger avec lui. Saja avait accepté et commanda un ramen. La petite puce fut particulièrement curieuse car elle ne connaissait pas du tout ce met. Elle avait goûté dans le plat de l’asiatique avant de finalement se rabattre sur son propre plat des plus simples.
Laphi voulait que le temps s’arrête. Depuis un long moment, elle ne s’était pas sentit autant apaisé que ça. Edward, Lavinia, Trey, Eliza… Autant de personnes qui avaient donné un certain équilibre à la demoiselle mais qui n’étaient plus là. Et puis son toucher l’électrisait et elle se perdait dans ses yeux, elle cherchait à passer plus de temps avec lui. C’était son mâle ! Elle en était presque persuadée !

A la fin du repas, la brunette se glissa donc sur les cuisses de Saja pour un long baiser qui doucement se fit plus animal. Elle ressentait de nouvelles choses et ne s’était absolument pas montré réticente. L’instant avait dérapé et avait été des plus brûlants. Laphi s’étonna à pousser ce son entre le ronronnement et le grognement alors que l’Ange la plaquait contre lui. C’était parfait, elle ne pouvait pas être plus à l’aise qu’à ce moment précis. Sa nuit fut d’ailleurs particulièrement calme. Elle poussa simplement une petite plainte quand l’homme s’écarta d’elle pour filer.
Ce fut la main de Matthias qui la sortit de son sommeil. L’homme n’avait pas tardé à lui faire une longue morale sur le fait que coucher avec n’importe qui n’était pas une bonne chose si elle ne voulait pas juste être un coup d’un soir. Là, son petit cœur se brisa dans sa poitrine. Saja ne ressentait rien pour elle, c’était pour ça qu’il était parti ? Les larmes lui montèrent aux yeux alors qu’elle refusa de manger. Laphi fila tout de suite sous la douche et la matinée fut particulièrement longue pour elle.

Puis une présence arriva dans la chambre et toutes ses sanglots avaient repris. Elle semblait inconsolable alors qu’elle entendait en boucle la voix de son aîné lui dire qu’elle n’était rien pour le Coréen. Une fille facilement oubliable, une comme toutes les autres…

« Tu t’en fiche de moi !! Pourquoi t’es revenu ?! »

On pouvait sentir toute la douleur dans la voix de la demoiselle. Elle y avait cru, mais elle n’aurait pas dû…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 11
Date d'inscription : 11/03/2017
Célébrité : jung ilhoon
Crédits : (a) pimslady
avatar
MessageSujet: Re: sortie en plein air et craquage   Dim 29 Oct - 13:58

sortie en plein air et craquage
Une petite balade en forêt, un repas tranquille et Saja s’était finalement installé sur le canapé de la suite de Laphi. Il passa une main dans sa crinière légèrement en batails. Peu de temps après, il avait une petite puce sur lui qui l’embrassait. Réceptif, il colla davantage la demoiselle contre lui pour approfondir le baiser qui se fit plus passionné, plus brulant encore. Là, l’instant dérappage. Saja avait porté Laphi jusqu’à la chambre pour la poser sur le lit. Leur vêtement tomba au sol au fur et à mesure. L’ange prit son temps, laissant à la demoiselle la possibilité de revenir en arrière et de tout arrêter si elle le souhaitait. Seulement, elle semblait bien décidé. Après un instant des plus brûlants, il nicha la demoiselle tout contre lui et avait fini par sombrer à la suite de celle-ci.

Le lendemain arriva bien trop vite à son goût. Saja grogna faiblement en entendant son portable vibré. Son réveil. Il avait un enregistrement, mais aucun désirs d’abandonner la demoiselle dans ses bras. A croire qu’il avait vraiment craqué pour cette bouille des plus adorables et ce dès leur première rencontre. Il avait déjà eu des petits coups de coeur, mais celui-ci… Et elle semblait si fragile nichée ainsi dans ses bras. A contre-coeur, il s’habilla et quitta la chambre pour rejoindre son lieu de travail. Il avait fait au plus vite, enchaînant les prises parfaite avant de passer par la pâtisserie du démon de glace. Il faisait des gâteaux merveilleux, ce serait le petit-déjeuner parfait pour la demoiselle. Un moyen de lui faire connaître quelques saveurs également.

Puis, Saja apparu de nouveau dans la suite de Laphi. L’ambiance y était ô combien étrange. Des sanglots ? Que c’était-il passé ? Saja posa la petite boîte sur la table base avant de trouver Laphi dans un coin. Il s’approcha rapidement d’elle, véritablement inquiet. Il n’aimait pas la voir ainsi ! Et les paroles de Laphi… ❝ pour le petit-déjeuner ? ❞ souffla-t-il sur le ton de la plaisenterie pour détendre l’atmosphère, mais l’effet ne fut pas vraiment ce qu’il attendait. Ainsi, il la prit tout naturellement dans ses bras. ❝ Laphi… je devais aller travailler ce matin, je ne suis pas partie pour une autre raison… j’espérais rentrer avant que tu te réveille pour prendre le petit-déjeuner au lit… j’ai apporter beaucoup de gâteaux pour que tu puisses tout goûter... ❞ souffla-t-il en tentant de la rassurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la sauvage
Messages : 11
Date d'inscription : 11/03/2017
Célébrité : Amélia Zadro
avatar
MessageSujet: Re: sortie en plein air et craquage   Dim 29 Oct - 15:31

sortie en plein air et craquage
La nuit fut paisible mais le réveil fut bien plus brutal. Certes Matthias avait glissé une main dans ses cheveux pour qu’elle émerge lentement, mais il n’avait pas tardé à lui faire une longue morale quant au fait de coucher avec un « inconnu ». Mais est-ce que Saja était un inconnu ? Il s’était occupé d’elle plus que sa famille. Il avait un peu plus de temps à lui consacrer et il comblait un manque. Malheureusement, plus elle écoutait son aîné, plus elle se disait qu’elle n’était qu’un coup d’un soir parmis tant d’autre. Là… Les larmes avaient commencé à couler le long de ses joues et la puce n’avait pas voulu manger et s’était réfugié sous l’eau froide. La brune avait réussi difficilement à se calmer, elle s’installa sur le canapé en tentant de ne penser à rien.

Peu après, une présence se fit sentir dans la suite. Celle de Saja. Et là, la mutante recommença à pleurer et elle avait hurlé malgré elle. Pourquoi était-il là alors qu’il se fichait d’elle ?! Qu’elle n’était qu’une parmi tant d’autre ? Pour déjeuner ?! La brune avait senti les larmes redoubler jusqu’à ce qu’il la prenne dans ses bras. La demoiselle se calme doucement en se nichant un peu plus contre l’Ange. Il n’était pas parti parce qu’il avait eu ce qu’il voulait.
Laphi resta longuement contre son mâle avant de bien vouloir le lâcher pour goûter ce qu’il avait apporté. Elle n’avait pas pu s’empêcher d’être réticente. C’était bizarre. Son choix se porta rapidement sur une tarte aux fraises, mais la puce hésita à manger la pâte avant de finir par écouter Saja. Le reste de la matinée elle avait donc pu goûter à de nombreuses nouvelles saveurs loin de ce qu’elle avait connu au centre.

La mutante avait aussi profité d’une sieste au soleil avec Saja. C’était parfait, la journée ne pouvait pas être mieux. Pas alors qu’il s’occupait d’elle avec douceur. Ça lui rappelait Edward, mais c’était bien plus plaisant qu’elle se laisser même aller à pousser ce son adorable entre le ronronnement et le grognement. L’Ange resta avec elle jusqu’au soir où il dîna avec elle, lui faisant encore une fois découvrir de nouvelles choses. Et peu après, devant la télé, la demoiselle avait sombré. C’était pas intéressant, et elle était bien trop à l’aise toute contre son mâle.

END
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: sortie en plein air et craquage   

Revenir en haut Aller en bas
 
sortie en plein air et craquage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De l'huile qui sort par l'admission et le régulateur
» [23 avril 2011] Première sortie SOLEX par le SOS
» SORTIE DE GRANGE
» Proposition de sortie WE du 05/06 mai par l'association plein gaz
» Reniflard qui crache plein d'huile?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forever :: SAN FRANCISCO :: Autres Quartiers :: Forêt-