AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 gala au paradis : la louve et l'esprit vagabond

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 7
Date d'inscription : 05/06/2017
Célébrité : rachel hilbert
Crédits : (a) effet mer. (s) exception (g) tumblr
avatar
MessageSujet: gala au paradis : la louve et l'esprit vagabond   Sam 17 Juin - 19:38

gala au paradis : la louve et l'esprit vagabond
Installée sur une chaise devant la fenêtre, Nallae avait rammené ses jambes contre elle et observa longuement à travers la vitre. Depuis que les négociations avaient commencé, la jeune louve n’avait pas quitté les quartiers de Seres. Elle se demandait parfois pourquoi il l’avait emmené avec lui. Une question qui trouvait toujours sa réponse lorsqu’il passait la porte tard dans la nuit et généralement dans un état lamentable avec un mélange d’alcool et de rosée de lune dans le sang. Là, elle se souvenait pourquoi elle était présente. Difficile de faire autrement lorsqu’il abusait d’elle jusqu’à ce qui tombe de fatigue avant de la coller contre lui, l’empêchant du moindre mouvement. La nuit avant le gala de fin des négociations n’avaient pas été bien différente.

Nallae fut réveillée assez brutalement pour faire face à un chef de faction qui s’impatientait. S’activant aussitôt, elle répondit à ses moindres besoins avant de recevoir une robe et des chaussures dans les bras. La louve observa longuement le morceau de tissus sans réellement comprendre. Sa tenue pour le gala ? Jamais elle ne se serait attendu à y assister après avoir passer le reste des négociations enfermées. Devant son manque de jugeote Seres grogna en lui assurant que s’il devait l’aider à aller plus vite, ce ne serait pas dans son avantage. Après un sursaut, Naly s’était dépêcher de se dévêtir sous le regard de prédateur étrangement déçu de Seres et enfila la robe rouge ainsi que les chaussures noirs. Elle n’était pas à l’aise, vraiment pas. Seulement, le choix n’était pas vraiment le sien.

La blonde eut juste le temps de mettre de l’ordre dans sa crinière avant que Seres ne l’entraîne dans les rues du paradis. Le suivant de près, elle n’avait pas pu s’empêcher de regarder longuement autour d’elle. Le paradis pouvait être assez fascinant ! Elle aurait tellement voulu l’explorer plus en détails ! Un rêve rapidement brisé lorsque son chef la colla contre lui et glissa une main possessive dans le bas de son dos. L’instant d’après, elle était agitée sous le nez des autres loups et anges comme un objet. Après tout, elle avait tout pour plaire. La jeunesse, la bouille, la soumission et la puissance.

A mesure que le gala continuait, Nallae s’assurait que Seres avait toujours un verre plein jusqu’à ce qu’il lui demande de patienter dans un coin pour discuter d’affaires importantes avec d’autres loups haut placé. Alors, la louve ne bougea pas, restant à l’écart de la fête alors que son regard dérivait un peu partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 6
Date d'inscription : 10/06/2017
Célébrité : Zac Efron
avatar
MessageSujet: Re: gala au paradis : la louve et l'esprit vagabond   Dim 18 Juin - 11:22

gala au paradis : la louve et l'esprit vagabond
Meelan soupira doucement en regardant son corps encore inconscient dans le lit d’hôpital. Ses parents avaient fini par rentrer depuis un moment déjà, demandant simplement d’être prévenu si son état changeait. Il ne pouvait pas leur en vouloir. Honora était morte et il n’était pas près de se réveiller. Son esprit avait encore fait des siennes et s’était détaché de son corps. D’un autre côté, ce n’était peut-être pas plus mal vu l’état du dit corps. Les brûlures dues à l’explosion n’étaient pas encore toutes soignées et ceux malgré les longs mois qui s’étaient écoulés.
Sa seule consolation venait du fait que sa frangine n’était pas morte, enfin… Elle était un être de lumière, pas un fantôme qui errerait dans les rues de la ville où elle étudiait fut une époque. S’il pouvait se doutait de cette condition, il ne s’était pas réellement remis du fait que la brune avait un homme dans sa vie, et un bébé en route. Ce n’était pas son genre… Non, elle profitait de sa vie à fond. C’était bien comme ça qu’elle avait perdu la vie.

Un moment plus tard, le brun se retrouva au Paradis. Les esprits avaient la capacité de passer d’un monde à l’autre en l’espace de quelques secondes. Fallait qu’il secoue Honora pour qu’elle se décide enfin à le transmuter dans son corps. Il savait qu’elle sentait sa présence, elle s’était retournée une ou deux fois déjà. Elle avait même osé prétextait que son enfant s’agitait. Elle inquiétait sa moitié au lieu de lui dire ce qu’il en était réellement. Peut-être n’y croyait-elle pas ? Probablement. Elle n’avait pas l’air d’avoir évoqué un frère. Il pouvait voir la culpabilité sur son visage. Peut-être qu’elle s’en voulait assez pour se dire qu’il allait la hanter ? Idiote. Il n’avait jamais dit non à une sortie et puis, elle-même avait perdu la vie dans cet accident.
Délaissant sa sœur quelques minutes, Meelan regarda autour de lui. Une cérémonie ? La fin de la réunion ou Castiel semblait passer beaucoup de temps, laissant Honora la journée. Ça prenait enfin fin ! Et cela permettait à l’Irlandais de voir bien des choses, des berserks, des elfes, des demi-dieux nordiques, des anges… Ce qu’ils étudiaient existait réellement et les voir en chair et en os était extraordinaire.

Finalement, son regard se posa sur une demoiselle vêtue de rouge qui ne semblait pas à son aise. Il s’approcha d’elle et la laissa le voir. Elle avait eu un sursaut, semblait peut-être même effrayé.

« Du calme, je suis un esprit ! Tu semblais t’ennuyer. Les fêtes du genre c’est jamais vraiment cool… »

Ca lui rappelait les soirée mondaines où il était obligé d’aller, faisant partie d’une grande famille de sorcier réputée et tout le tralala. Bref, le genre d’endroit où avec Honora, ils avaient eu envie de se suicider au champagne. En plus le régent de Dublin était un crétin fini… Peut-être que c’était pas plus mal d’être à demi-mort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 7
Date d'inscription : 05/06/2017
Célébrité : rachel hilbert
Crédits : (a) effet mer. (s) exception (g) tumblr
avatar
MessageSujet: Re: gala au paradis : la louve et l'esprit vagabond   Jeu 20 Juil - 21:56

gala au paradis : la louve et l'esprit vagabond
Après une nuit à satisfaire les besoins de Seres, Nallae fut réveillée violemment. Elle s’était redressée d’un bond, courbant l’échine avant d’être totalement prise au dépourvu par les paroles de son aîné. Le gala ? Sa tenue ? Naly pensait qu’elle resterait enfermée comme toutes les journées qui avaient précédé celle-ci, mais elle se trompait lourdement ! Et elle ne savait vraiment pas ce qui serait le mieux. Devant son hésitation et son manque de jugeote, Seres fit remarquer son impatience. Soit elle se dépêchait, soit il s’en chargeait et la seconde solution serait la moins douce. Non sans un sursaut, Nallae commençait à s’activer sous le regard de prédateur particulièrement déçu de Seres. Il aurait préféré la manière violente et humiliante, elle n’avait aucun doute là-dessus. Sans doute lui ferait-il payer son choix plus tard… La louve tremblait à cette idée alors qu’elle enfilait robe et tenue. Elle ne se sentait absolument pas à l’aise ! Mais, le choix n’était pas vraiment le sien à cet instant et elle fut rapidement entraîné à la suite du chef de faction jusqu’au lieu où se déroulait la fête.

Même si sa curiosité l’avait amené à souhaiter faire le tour du paradis, d’explorer ce lieu inconnu, elle comprit rapidement qu’elle devait faire taire ce souhait. En effet, Seres l’avait rapidement collé à lui, glissant sa main de manière possessive dans le bas de son dos. Ainsi commença la soirée, à être agité comme un objet qui devait rendre jaloux loups et anges présents dans l’assemblée. Après tout, la blonde avait tout pour plaire. Jeunesse, pouvoir, soumission. Plusieurs regards s’étaient attardés sur elle, la rendant particulièrement mal à l’aise. Mais, elle n’avait pas prononcé le moindre son, faisant ce que Seres attendait d’elle. Etre belle et se taire. Alors, de temps à autre une expression adorable se glissait sur son visage, mais il fallait être dupe pour ne pas voir ce que cela cachait réellement.

Finalement, Seres l’abandonna dans un coin. Là, seulement, elle s’autorisa à renifler le liquide étrange dans le verre qu’elle tenait depuis son arrivée. Elle en bu une gorgée et une moue véritablement adorable se glissa sur ses lèvres. Ca piquait ! C’était le breuvage le plus étrange qui lui avait été donné de boire ! Elle reposa rapidement le verre sur la table la plus proche et se fit dès lors plus petite. Tout du moins jusqu’à ce qu’une présence apparaisse devant elle, la faisait sursauter. Qu’est-ce que c’était ?! Un homme, mais comment avait-il fait ça ! Troublée, Nallae détourna le regard pour s’assurer que Seres que regarderait pas par-là. Qui sait ce qu’il pourrait lui faire sinon…

Elle hésita un instant. Si on rapportait à Seres qu’elle avait été impolie ? Elle subirait la même chose… Se pinçant les lèvres, elle se tourna vers le grand brun de manière discrète. ❝ je… je suis désolée… je n’ai pas droit de vous parler... ❞ murmura-t-elle faiblement et maladroitement en nordique. Après tout, ce n’était pas une langue qu’elle était amené à parler couramment. Elle ne parlait qu’à Seres en général et il employait la langue des loups avec elle.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 6
Date d'inscription : 10/06/2017
Célébrité : Zac Efron
avatar
MessageSujet: Re: gala au paradis : la louve et l'esprit vagabond   Ven 21 Juil - 10:57

gala au paradis : la louve et l'esprit vagabond
Des brûlures qui guérissaient lentement… Son bouclier avait atténué les dégâts, certes, mais ça l’avait juste empêché de mourir, à l’inverse d’Honora. Mais bon, Meelan était content d’avoir eu la possibilité d’écarter son âme de son corps. Aucune douleur, il ne ressentait plus rien, et pouvait bouger un minimum. A quoi cela servait d’entendre ses parents pleurer ? Ils devaient reprendre le cours de leur vie… Faire leur deuil. Car oui, le brun n’était pas sûr de récupérer son corps avant quelques temps.
Finalement, une nouvelle fois, l’Irlandais se retrouva au Paradis. Là, vivait sa frangine décédée. Elle était devenue un être de lumière, quelque chose qui ne lui correspondait pas vraiment quand on savait à quel point elle avait pu dégager le leur dès qu’elle en avait l’occasion… Et de manière explosive la plupart du temps. Mais, il ne pouvait pas le renier, Honora avait changé, tout ça grâce à Castiel. Elle était sérieuse, amoureuse, et futur maman vu le petit ventre qu’elle avait. L’homme était un Demi-Dieu Nordique, parfait pour son aîné et c’était un papa poule rien qu’à sa manière de la surcouver et de la protéger. Il lui avait donné tout ce qu’ils n’avaient jamais eu : De l’amour, de l’attention et de l’intérêt.

Encore une fois, la brune avait prétexté que le bébé bougeait pour ne pas que son homme s’inquiète de son agitation. Elle sentait sa présence, il le savait, mais elle devait probablement le prendre pour un esprit vengeur. Bref, rien de très sympathique, surtout qu’il se doutait qu’elle s’en voulait. Elle était bête !

Délaissant sa frangine, Meelan s’autorisa à visiter le Paradis. Tiens, une cérémonie, peut-être la fin des interminables négociations entre les deux mondes. En tout cas, ça y ressemblait fortement. Son regard capta une demoiselle toute seule qui ne semblait pas être totalement à son aise. Il s’approcha d’elle avant de se rendre visible et lui parler. Mais elle semblait effrayé et regardait à la recherche de quelqu’un, probablement l’homme avec qui elle était avant – vu la robe, elle était remarquable de loin – et il ne devait pas être sympathique avec lui. Le brun reprit en Nordique, dans ce qu’il pouvait connaître grâce à Honora.

« Il ne me voit pas tu sais, et la soirée sera moins longue. Tu n’as qu’à chuchoter… Tu viens du Domaine d’Odin, c’est ça ? »

Et dire qu’il n’y croyait pas de son vivant. Anges, pourquoi pas, mais Dieu, loups etc, c’était incroyable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 7
Date d'inscription : 05/06/2017
Célébrité : rachel hilbert
Crédits : (a) effet mer. (s) exception (g) tumblr
avatar
MessageSujet: Re: gala au paradis : la louve et l'esprit vagabond   Sam 19 Aoû - 14:40

gala au paradis : la louve et l'esprit vagabond
Il s’en était fallu de peu avant que Seres délaisse Nallae dans un coin pour profiter pleinement de la fête. Il avait fini de l’agiter comme un trophé pour la nuit. Hésitante, elle avait fini par renifler le liquide étrange dans son verre et en bu une gorgée. Aussitôt, une moue adorable se glissa sur son visage. La boisson piquait et était ô combien étrange. Bien trop étrange pour elle ! Nally reposa rapidement le verre sur la table la plus proche et se fit plus petite encore qu’auparavant. Elle ne laissa que bien peu son regard dériver en sachant que cela ne plairait pas à son chef, alors elle fixait essentiellement le sol ou bien Seres. Après tout, elle n’avait pas le droit d’en regarder un autre…

Nally passait une main dans sa cheveux d’or tout en tirant sur le tissus de sa robe. Elle n’était vraiment pas à l’aise. Seulement, une aura étrange détourna son attention de sa tenue. Un homme venait d’apparaître devant elle d’une manière tout particulièrement étrange. La panique la gagna à l’instant même où il lui adressa la parole. Détournant le regard vers Seres, elle s’assurait que le chef de faction ne regardait pas dans sa direction. Puis, elle tenta d’ignorer le jeune brunet… Mais, elle ne voulait pas qu’on rapporte à Seres qu’elle avait été impolie sinon elle en souffrirait le soir-même. Ainsi, après avoir mordillée légèrement sa lèvre, elle posa son regard sur le jeune homme et s’excusa dans un nordique maladroit. Elle n’avait pas le droit de lui adresser la parole. Elle espérait qu’il ne lui en veuille pas.

Malheureusement pour elle, le jeune homme ne semblait pas décidé à la laisser seule de son côté et entreprit de faire la conversation. Le regard posé au loin, Nally hésita longuement. Si Seres ne le voyait pas, ce n’était pas forcément mal… Alors, elle acquiesça faiblement à l’interrogation du jeune homme. Oui, elle venait bel et bien du domaine. ❝ vous… vous êtes quoi ?  ❞ demanda-t-elle dans un murmure. Après tout, elle n’avait jamais rien perçu de tel ! C’était tout à fait étrange. Alors, elle n’avait pas pu s’empêcher de poser la question, affirmant une fois encore combien les louves pouvaient se montrer curieuse, même si dans son cas, elle le restreignait beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 6
Date d'inscription : 10/06/2017
Célébrité : Zac Efron
avatar
MessageSujet: Re: gala au paradis : la louve et l'esprit vagabond   Dim 20 Aoû - 12:16

gala au paradis : la louve et l'esprit vagabond
Honora était réceptive à sa présence, Meelan le savait. Depuis tout petit, ils avaient un lien étrange et elle captait aisément quand les pertes de conscience étaient, encore fois, dû aux jeux risquaient auxquels ils s’étaient tentés. Son esprit était détachable… Mais cette fois-ci, sa frangine semblait plutôt voir ça comme un esprit vengeur que comme le fait qu’il avait besoin d’elle pour qu’elle le transmute une nouvelle fois dans son corps. C’était la seule à pouvoir le faire car cela nécessité un lien assez fort. Mais à la place, la brune préférait dire que son fils s’agitait pour justifier le fait qu’elle soit mal à l’aise. Définitivement, il avait une envie de prendre possession de son corps pour la faire réagir, mais elle était enceinte, c’était une mauvaise idée… Et puis, son copain avait beau l’air d’être un nounours géant, particulièrement affectif avec sa sœur, il se doutait qu’il devait cacher une tempête vu ses origines. Mourir de la main du fils de Loki ne le tentait pas spécialement. Ça pourrait être long et douloureux.

Finalement, l’Irlandais décida de délaisser sa sœur pour observer ce qui se déroulait aux alentours : Une cérémonie. Y’avait un tas de monde, et il se doutait que c’était dû à la fin des négociations entre le Domaine d’Odin et le Paradis. Et dire que ce qu’ils avaient étudiés à l’université était vrai ! Des Berserkir, des Anges, des Demi-Dieux, des Elfes, des Walkyries et tant d’autres choses passaient devant ses yeux. C’était fou… Tellement fou…
Rapidement, son regard capta une demoiselle vêtue de rouge qui était toute seule. L’homme avec elle semblait l’avoir abandonné. Le brun décida donc d’aller lui tenir compagnie, sauf que lorsqu’il fut visible, elle semblait d’abord effrayée. Elle regardé en direction d’un brun. Mais il ne le voyait pas autant en profiter pour rendre sa soirée un peu moins longue. Lorsqu’elle sembla plus calme, il lui demanda si elle venait du Domaine. Elle avait un charme assez animal et c’était le cas de la plupart des Berserk !

Ce qu’il était ? Le brun n’avait pas pu s’empêcher de sourire. C’était un peu compliqué, et il n’était pas du tout sûr que la blonde connaisse l’alchimie. Magie serait peut-être plus adapté ?

« Eh bien… Je suis un humain, mais je sais faire de la magie. En ce moment, je… suis dans le coma. C’est comme quand tu dors longtemps. Et la fille enceinte, là-bas, c’est ma grande-sœur, elle va me soigner. Tu es un berserk, c’est ça ? »

Il était particulièrement curieux, car même Honora semblait galérer dans ses études avec ce genre d’espèce peu connu, et pourtant assez importante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 7
Date d'inscription : 05/06/2017
Célébrité : rachel hilbert
Crédits : (a) effet mer. (s) exception (g) tumblr
avatar
MessageSujet: Re: gala au paradis : la louve et l'esprit vagabond   Ven 22 Sep - 20:39

gala au paradis : la louve et l'esprit vagabond
Nallae s’était rapidement retrouvée délaissée par Seres lorsqu’il eut fini de l’exposer de un trophée aux regards des anges et loups présents. A présent, au côté de l’une des tables du buffet, la jeune louve se faisait le plus petite possible. Elle se sentait terriblement mal à l’aise. La tenue y était pour beaucoup, mais également le fait qu’elle n’avait pas le droit de se mêler au autre. Seres étant du genre possessif, elle ne voulait pas prendre de risques si jamais son chef venait à la voir avec d’autres. Alors, seule, elle laissait son regard dériver lentement sans réellement s’attarder sur ce qu’elle pouvait voir. Des groupes, des couples, du rire et de la joie. Le coeur de la demoiselle se serra et elle goûta au liquide étrange qu’elle avait dans son verre. Du champagne. Ausitôt, une moue sur glissa sur son visage et elle reposa le verre au loin. La boisson était ô combien étrange, pétillante.

Soudain, elle sursauta lorsqu’on s’adressa à elle. Un jeune homme venait d’aparaître devant elle sans crier garde. Aussitôt, elle paniqua légèrement. Elle ne pouvait pas lui répondre… Son regard avait dérivé vers Seres qui ne regardait pas dans sa direction. Seulement, si elle ne répondait pas, on dirait qu’elle avait été impolie. Face à un dilemme, Nallae répondit poliement à l’homme. Seres ne pouvait pas le voir ? Une perspective fort étrange. Que pouvait-il bien être pour que son chef ne puisse pas le voir. Malgré ses rétisances, Nally se montra quelque peu curieuse en demandant à l’homme ce qu’il pouvait être. Un esprit ? La louve y croyait, mais n’en avait jusqu’alors jamais rencontré. Enfin, il n’était pas complètement un esprit. Là, il avait dû voir la bouille adorablement perdue de la blondinette. En effet, c’était compliqué.

Elle se figea en sentant le regard de Seres sur elle. Elle baissa le regard, faisant attendre un peu l’homme jusqu’à ce que son chef retourne à ses occupations. ❝ à moitié… je suis aussi connectée à la mer mais je ne sais pas trop comment. ❞ souffla-t-elle faiblement pour répondre à l’esprit qui n’était pas vraiment un esprit. Elle était une bâtarde, une étrangère parmi les siens et sa survie ne tenait qu’à son lien étroit et exceptionnel avec l’eau qui avait à coeur de la protéger.

Nallae s’était un peu prise au jeu, discutant avec l’esprit qui s’appelait Meelan. Elle discuta, oubliant presque Seres jusqu’à ce qu’il s’avance vers elle, l’obligeant au silence avant de la traîner à sa suite. Elle lança un regard d’excuse à Meelan et disparu, sans vraiment lui donner son nom.

THE END
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: gala au paradis : la louve et l'esprit vagabond   

Revenir en haut Aller en bas
 
gala au paradis : la louve et l'esprit vagabond
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» lotus Esprit v8 bi-turbo rouge VOLEE au HAVRE
» Paradis Porsche Endeuillé
» les Années passent ...l' esprit reste
» ALBUM PHOTO - GALA AUTODROME ST-EUSTACHE
» Handicaps Motards Solidarité : Parce que l'esprit motard est plus fort que le handicap

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forever :: AUTRES MONDES :: Paradis-