AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Paranoïa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sac à puce
Messages : 57
Date d'inscription : 12/07/2015
Célébrité : Yoon Doo Joon
avatar
MessageSujet: Paranoïa   Mer 8 Fév - 19:06

Paranoïa
Ils avaient tous faillis mourir à cause d’une sorte de poison ou Dieu seul pouvait savoir quoi. Tout semblait avoir changé depuis ce jour-là. L’impression que l’air avait une odeur, ou que l’eau avait un autre goût… Autant dire que la sérénité n’était pas une chose aisée à avoir en ce moment. YuJin se concentrait sur le boulot depuis quelques jours pour ne pas déprimer mais c’était compliqué. Les soirées à quatre n’étaient qu’un lointain souvenir. Mei semblait plus déterminée que jamais pour détruire cette liste et ceux qui l’avaient créé. Il n’avait aucun argument pour le retenir.
Le petit hic était dans le fait que les enfants ne prenaient pas l’air depuis des jours. Léo n’allait même pas à l’école et il était terriblement perdu, perturbé. Ça commençait clairement à lui taper sur le système. Bien sûr qu’il comprenait se besoin de protection, mais là… C’était plus que de la paranoïa.

« Papa… Je peux venir au travail avec toi ? »
« Non mon cœur, mais papa rentre tôt, d’accord. On ira faire un tour au parc. »

Même s’il n’avait rien d’un loup-garou, YuJin se doutait qu’il avait en partie transmis ses gênes à son fils et que celui-ci devait saturer. Il le voyait dans ses yeux et à sa manière de sautiller sur place. Il avait besoin de se dépenser et le salon devait être bien trop petit.
Après une longue journée au boulot, Haebin était arrivé pour prendre la relève pour la nuit. Pour le moment, ils étaient obligés de faire comme ça, tant que Mei disparaîtrait pour mettre en action son plan de vengeance XXL. Ce fut donc en milieu d’après-midi que le Coréen retourna chez lui pour prendre une longue douche et effacer cette odeur d’alcool qui lui collait à la peau. A peine sortie qu’il se retrouva devant la louve. Elle ne ressemblait plus en rien à celle qu’il aimait.

« Je sors avec Léo… Il a besoin de prendre l’air. »

Sa voix s’était faite plus froide que d’ordinaire. Après tout, elle ne lui laissait pas le choix. D’ailleurs, elle avait elle-même prit une voix glacée pour lui répondre que c’était hors de question. Sauf qu’en fait… Il ne lui laissait pas le choix. Ses yeux avaient viré au rouge, même si elle arrivait à résister au lien, la partie animale de YuJin était très loin d’être douce. Alors s’il fallait partir sur la manière forte, il le ferait.

« Pousse toi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shadow
Messages : 48
Date d'inscription : 13/07/2015
Célébrité : hyorin
Crédits : (a) faust (g) tumblr (s) exception.
avatar
MessageSujet: Re: Paranoïa   Mar 28 Fév - 14:21

Paranoïa
Depuis l’incident des loups, l’instinct de protection de Mei avait prit des dimensions démentielles ! Elle n’était que pur paranoïa bien décidé à protéger sa famille, sa meute. Elle devait mettre la main sur la liste le plus vite pour possible et l’éradiquer ! C’était devenue son but, son obsession. Elle avait recommencé à déserte presque toutes les nuits pour se lancer dans des pistes qu’elle ne prenait plus vraiment le temps de vérifier, car c’était ça le problème, le temps lui manquait ! Elle devait absolument trouver cette liste ! Et jusque là, elle était incapable de laisser ses enfants se mettre bêtement en danger ! Elle ne les laissait pas mettre les pieds dehors, faignant que Léo était malade pour qu’il puisse rester à la maison alors qu’elle gardait quasiment toujours Hanna nicher contre elle. Le reste du temps, elle observait discrètement à travers les fenêtres pour s’assurer qu’ils n’étaient pas observer. En résumé, la louve commençait à péter les plombs ! Elle ne pouvait pas supporter de perdre une autre personne qui lui était cher et devenait pour le moins excessive à cette idée.

Ce jour-là ne faisait pas exception à la règle. Mei s’était levée incroyablement tôt et était sortie faire sa ronde dans le quartier tout en profitant de la présence de Yujin chez eux. Elle était bien entendue rentrée assez vite après s’être assurée que les lieux étaient sécurisés et elle avait commencé à faire le tour de l’appartement. Peut-être devait-elle mettre des caméras pour s’assurer de la sécurité lorsqu’elle n’était pas présente pour une raison ou une autre ? Mei commençait à y réfléchir alors qu’elle préparait un plan d’action pour le soir même tout en allaitant la petite Hanna nicher dans ses bras. Lorsque ce fut fait, elle posa la petite dans son siège qu’elle fit basculer légèrement.

Quelque chose capta son attention, un mouvement. L’instant d’après elle faisait barrager à Yujin qui voulait emmener Léo dehors. Hors de question ! Pas alors qu’ils étaient en danger ! Elle savait Yujin puissant, mais il n’avait pas le droit d’entraîner Léo dans la gueule du loup. Le regard rouge du loup, sa voix glacial. Rien ne lui faisait peur en l’alpha, rien ne pouvait dépasser sa crainte de les perdre ! ❝il va falloir que tu me passes sur le corps pour ça ! c’est hors de question. ❞ gronda-t-elle sur un ton aussi glacial. Il ne pouvait pas comprendre, il ne l’avait jamais fait ! Alors, elle ne tentait plus d’être si naïve. S’il voulait employé la force, qu’il le fasse ! La sécurité de la famille était le plus important pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sac à puce
Messages : 57
Date d'inscription : 12/07/2015
Célébrité : Yoon Doo Joon
avatar
MessageSujet: Re: Paranoïa   Mar 28 Fév - 20:48

Paranoïa
La paranoïa se rependait de plus en plus dans l’appartement. YuJin pouvait comprendre que Mei était sur le qui-vive mais elle ne pouvait pas obliger leur enfant à être coincé à l’intérieur sous prétexte qu’un chasseur pourrait les tuer. Il avait toujours vécu avec ce fardeau sur le dos et avait perdu sa femme, mais il ne pouvait pas se permettre d’arrêter de vivre pour ça. En plus, ce n’était pas comme si les oreilles de ses amis traînaient un peu partout pour en savoir un peu plus. Ils n’étaient peut-être pas une vraie famille, mais ils étaient tous protecteurs les uns envers les autres et certains étaient bien plus dangereux. Phoenix… Il se doutait que Cara paniquait à l’idée qu’il lui arrive quelque chose, mais d’un autre côté, il avait évité les soucis pendant tellement d’année.
Le brun poussa un long soupire au boulot. Léo n’allait plus à l’école, Mei collait Hanna, et ce n’était absolument pas une bonne chose. Mais il ne savait pas comment stopper la louve dans sa recherche de la vengeance. Elle devait comprendre que ce genre de comportement pourrait les rendre suspect, et en plus, il n’avait clairement pas envie que les services sociaux débarquent chez lui parce que Léo avait raté trop de jours d’école.

Une fois à l’appartement, il avait pris une longue douche avant de rejoindre son fils qui semblait excité à l’idée de passer un peu de temps dehors. Malheureusement, la louve lui barra rapidement le passage, faisant prendre à ses yeux une teinte rouge. Si l’homme était d’un naturel calme et doux, l’animal était son opposé en tout point, violent, colérique, et là… En plus de ça, il mourrait d’envie que son fils se sente bien.
Il avait écarté Mei sans réelle douceur avant d’ouvrir la porte. Il prit Léo dans ses bras, sachant pertinemment qu’il avait un avantage non négligeable avec le petit et brisa le petit vase à son entrée, créant une ligne. Il n’avait clairement pas voulu en arriver jusque-là, mais elle l’obligeait.

« Une heure. »

Aussitôt dit, aussitôt disparu. Mais… Il resta à portée de vu, dans la petite cour à l’arrière de l’immeuble où le petit garçon se dépensa. Il en avait tellement besoin. YuJin se doutait que ça allait être la merde à son retour, il en lâcha un long soupire.
Une heure plus tard, il remonta avec son fils qui lorsque le loup lui demanda, éparpilla la « poussière ». Il passa la porte, se heurtant au regard glacé de sa belle.

« C’est pas possible de les enfermer, et tu le sais ! Tu vas pas faire ça tant que la liste sera là ! Ca peut durer des années cette connerie. Je veux vivre normalement ! Trouve un compromis ! Je ne veux pas devoir en arriver à t’enfermer ! »

Le petit bout avec directement fuit dans sa chambre à peine arrivée, sentant que ça allait dégénérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shadow
Messages : 48
Date d'inscription : 13/07/2015
Célébrité : hyorin
Crédits : (a) faust (g) tumblr (s) exception.
avatar
MessageSujet: Re: Paranoïa   Mar 21 Mar - 18:31

Paranoïa
Comme tous les jours précédents, Mei s’était levée particulièrement tôt. Elle profitait de la présence de Yujin le matin afin de réaliser une petite ronde dans le quartier et ainsi s’assurer qu’ils n’avaient pas de chasseurs sur les talons. Une fois certaine, elle fit de même avec la maison pour vérifier tout ce qui était micro et caméra cachés. Elle se demandait même si elle devait elle-même en placé… Enfin, alors que la chasseuse préparait mentalement son plan d’attaque pour la soirée ainsi que ses manœuvres de défenses, elle avait doucement prit Hanna dans ses bras et s’installa sur le canapé pour la nourrir. Elle chouchoutait longuement la petite puce avant de la mettre dans son siège pour doucement la bercer.

En bref, une journée banale jusqu’à ce qu’elle perçoive un mouvement. L’instant d’après, elle bloquait le passage à Yujin qui semblait vouloir emmener Léo dehors. C’était tout simplement hors de question ! C’était bien trop dangeureux avec la liste et les derniers événements. Elle ne le laisserait pas passer et c’était montré assez claire. Il pouvait la bousculer autant qu’il le souhaitait, ce qu’il fit, mais… Elle l’aurait retenu, l’aurait plaqué au mur si nécessaire, mais le loup avait utilisé un coup bas. Il venait de prendre Léo dans ses bras, sachant que Mei ne ferait rien. Son regard vira au bleu à l’instant où Yujin créa une ligne devant la porte ce qui l’empêcherait de sortir. Et lorsqu’il lui tourna le dos en emmenant Léo, son coeur se brisa.

Elle les fixa de longues, très longues minutes avant de se détourner. Elle passa dans la chambre et prépara son sac. Elle avait très bien comprit. La louve déposa finalement son sac sur le canapé et attrapa la petite Hanna qui avait commencé à pleurer. Cela lui déchirait le coeur, mais elle n’avait plus le choix. Elle berça doucement la petite puce pour n’en détourner le regard que lorsque Yujin passa de nouveau le pas de la porte. Elle lui lança le regard le plus sombre qu’elle avait en stock. ❝ oh, ne t’en fais pas, j’ai très bien compris. Et pour le compromis, il est assez clair pour moi. ❞ Souffla-t-elle faiblement.

Doucement, elle embrassa le front d’une Hanna endormi avec tendresse et la glissa dans les bras de Yujin. Puis, elle récupéra rapidement son sac pour le jeter sur son dos et prendre le chemin de la sortie. ❝  Tu as intérêt de prendre soin d’eux où la liste sera le paradis à côté. ❞ lui murmura-t-elle alors que la louve au coeur brisé avait laissé place à la chasseuse sans le moindre sentiment. Et sur ces mots, elle disparu.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sac à puce
Messages : 57
Date d'inscription : 12/07/2015
Célébrité : Yoon Doo Joon
avatar
MessageSujet: Re: Paranoïa   Jeu 23 Mar - 16:49

Paranoïa
A peine rentré que YuJin avait senti à quel point son fils pouvait être excité à l’idée de sortir. Mais à peine avait-il envisagé de passer la porte qu’une louve parano se plaça devant lui pour lui barrer la route. Premier essai, il la décala, mais elle s’était rapidement remit. La deuxième option fut TRES fourbe. Le brun attrapa son fils aux bras sachant pertinemment que la brune ne lui ferait rien tant qu’il serait contre lui. Il passa donc la porte et brisa un vase contre l’entrée scellant totalement son appartement. C’était une idée de Cara de faire de l’appartement une grande cage pour s’il craquait un soir de pleine lune.
Se tournant après avoir indiqué qu’ils descendraient une heure, YuJin sortit de l’immeuble pour faire profiter de l’air frais à son fils. Le petit bout de dépensa longuement avant que le loup rentre. Léo ouvrit la barrière avant de filer rapidement dans sa chambre en sentant la tension augmenter. Mais le Coréen ne s’attendait absolument pas à ce genre de réaction de la part de la chasseuse. Elle lui déposa Hanna dans les bras avant de disparaître. Génial.

Plusieurs jours s’écoulèrent alors que YuJin faisait en sorte de s’occuper des petits. Haebin avait le contrôle complet du bar jusqu’à ce que le plus vieux puisse y retourner. Mais un matin, il demanda à Cara de garder les petits pour qu’ils puissent sortir de l’appartement en les sachant entre de bonnes mains. Connaissant la blonde, elle devait être armé en plus d’avoir son éternel garde du corps à proximité.
Le brun capta rapidement l’odeur de sa belle et la pista comme une vulgaire proie. Et il n’avait rien fait pour se montrer discret. Il lui attrapa son bras pour la retenir.

« Ça suffit maintenant ! Tu ne peux pas partir comme ça et abandonner ta famille. Moi, si tu veux, mais tu as une fille, et un petit bout qui t’as adopté… Je sais que c’était une connerie ce que j’ai fait, je le sais, mais on ne peut pas arrêter de vivre à cause de ça. Tu… Je sais que c’est trop tard, mais laisse-moi t’aider plutôt que de m’exclure parce que mon nom est dessus. »

Après tout, il pouvait très bien l’aider à chercher et sortir avec elle. Il avait beau ne pas être un chasseur, il savait très bien se défendre contre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shadow
Messages : 48
Date d'inscription : 13/07/2015
Célébrité : hyorin
Crédits : (a) faust (g) tumblr (s) exception.
avatar
MessageSujet: Re: Paranoïa   Mar 11 Avr - 21:27

Paranoïa
Yujin venait de dépasser les bornes. Il avait utiliser Léo comme un bouclier, sachant qu’elle ne tenterait rien tant qu’il l’avait dans ses bras. Son regard d’un bleu intense avait suivit son alpha alors qu’il s’éloignait après l’avoir bloqué à l’intérieur. Il avait vraiment osé ! Sa louve hurlait de douleur à cette trahison. Mei les fixa de longues minutes avant de s’en détourner. Elle prépara rapidement son sac, Yujin ne lui laissait plus le choix. Elle pensait pouvoir rester à leur côté pour chasser en même temps, mais là. Ce n’était plus possible. Le sac prêt, la louve le déposa sur le canapé avant de prendre la petite Hanna dans ses bras. Elle chouchouta la puce et embrassa son front. Elle était déchirer à l’idée de la laisser, surtout si peu de temps après l’accouchement, mais si elle voulait s’assurer sa sécurité et celle de Léo, le choix n’était plus le sien. Elle décrocha son regard de son enfant que lorsque Yujin entra dans la maison et posa un regard sombre sur lui. Il voulait trouver un compromis ? Il l’avait déjà choisi !

Elle embrassa de nouveau le front de son petit ange qui était à présent endormi. Elle la glissa à contre coeur dans les bras de Yujin et récupéra son sac. Elle s’apprêtait à sortir, mais s’arrêta à la hauteur du loup. Elle le menaça, clairement sans détour. S’il arrivait quoique ce soit aux enfants pendant son absence, elle se chargerait elle-même de lui faire la peau. Après tout, la louve au coeur brisé avait complètement laissé place à la chasseuse sans coeur. Puis, elle disparu sans même un regard derrière elle. La chasse commençait. Elle n’avait pas de temps à perdre. Plus vite elle se débarrassait, plus vite elle pouvait rejoindre Hanna et Léo. Et Yujin ? Sa louve hurlait de douleur en pensant à lui et ce n’était pas près de changer. Il lui avait brisé le coeur et c’était le deuxième à avoir réussi cet exploit.

Mei passa rapidement à son ancien appartement pour se changer, s’armer et repartit pour des jours de chasses intensifs. Elle trouvait quelques pistes, mais ses sources avaient tendance à ne pas être très fiable quand il s’agisait de cette liste. Cela commençait à lui taper sur les nerfs, mais il n’y avait plus de retour en arrière possible. Puis, un jour alors qu’elle se rendait auprès d’un informateur, elle bifurqua et s’éloigna. Elle était pistée, elle pouvait si aisément le sentir. Yujin. C’était lui qui l’avait forcé à partir et maintenant, il la traquait ?! Elle lui fit volte-face, les yeux bleus, à l’instant même où il attrapa son bras. ❝ lâche moi. ❞ prononça-t-elle aussitôt, la voix glacial. Peine perdu, il avait prit la parole.

Elle grogna aux paroles du loup. Comment osait-il ?! ❝ parce que tu crois que ça me fait plaisirs ?! Tu ne m’as pas vraiment laissé le choix ! Tu as peut-être oublié ça.  ❞ grogna-t-elle avant de froncer les sourcils. Le laisser l’accompagner ? Un sourire se glissait sur ses lèvres. Il blaguait, là. Du moins, elle l’espérait. ❝ tu m’as trahis. Tu crois vraiment que je chasserais en compagnie de quelqu’un pour qui je n’ai pas le moindre confiance ? Et tu me distrairais plus qu’autre chose. ❞ Son ton était des plus glaciales. La colère et la douleur étaient ce qui lui permettait de continuer en se reposant si peu. Et elle n’était pas habitué à faire parler sa peine, alors la fureur reprenait le dessus. De plus, il était clair que sa louve était bien trop blessée et de son coeur était bien trop en morceau pour que la concentration lui soit possible avec la raison de ses maux à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sac à puce
Messages : 57
Date d'inscription : 12/07/2015
Célébrité : Yoon Doo Joon
avatar
MessageSujet: Re: Paranoïa   Mer 12 Avr - 20:45

Paranoïa
Ça faisait plusieurs jours que Mei avait quitté l’appartement. Il savait qu’il avait fait une connerie en sortant avec Léo, mais son fils manquait cruellement d’air frais. Elle ne pouvait pas les obliger à rester cloitré chez eux sous prétexte qu’une liste circulait. Ce n’était pas la première et probablement pas la dernière. Certes, celle-ci était bien plus importante que les autres, il avait presque toujours vécu avec une épée au-dessus de la tête.
Un matin, après avoir passé une nouvelle nuit sur le canapé, le loup décida qu’il en avait marre du comportement de la chasseuse. Peut-être qu’il avait fait une bêtise, mais elle avait quitté l’appartement familial abandonnant fils et fille comme si c’était la chose la plus aisée du monde. Il la savait sans cœur, mais là, elle battait des records !

Après avoir demandé à Cara de s’occuper des enfants, YuJin décida de la pister. C’était aisé, il était capable de la capter à des kilomètres en étant imprégné… Et il s’était laissé sentir un maximum pour finalement lui attraper le bras quand elle lui fut à sa hauteur. Il grogna en prenant la parole, mais la réponse lui brisa un peu plus le cœur. C’était lui qui avait provoqué ça ?! Si seulement elle n’avait pas décidé de vivre enfermée comme une paranoïaque !
Le Coréen la lâcha, alors son le rouge de ses yeux s’était assombri un instant. Très bien, si elle voulait que ça se passe comme ça, ainsi soit-il. YuJin se tourna avant de retourner chez eux… Ou plutôt chez lui s’il interprétait bien plus choses. Mais avant qu’il puisse faire une erreur, Cara était rentrée chez lui. Elle et sa manie de forcer des portes aussi aisément qu’elle avait pu changer de mecs à une époque. Son regard lui fit rapidement comprendre qu’elle n’était pas dupe et qu’elle savait très bien ce qu’il pouvait avoir dans sa tête.

Au final… Elle lui avait fait la morale un long moment pour ne pas qu’il disparaisse. Il avait blessé Mei à sa manière de son comporter, et il le savait mais ne voulait pas l’accepter. Non. Mais Cara ne lui avait pas laissé la possibilité de se trouver des excuses. Elle avait même crié et menacer que Phoenix lui pète sa sale gueule de loup-garou parce qu’elle était incapable de lui faire mal… A chaque fois qu’elle avait tenté de le faire, elle s’était fait mal elle. Quel crétin, il avait dû lui briser le cœur et les louves imprégnée était bien plus sensible à ce genre de choses.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Paranoïa   

Revenir en haut Aller en bas
 
Paranoïa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» est-ce que je deviens parano ou est-ce normal ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forever :: ADMINISTRATION :: Anciennes Histoires :: Yujin & Mei-