AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Torture inhumaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
capricieuse
Messages : 89
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Yong Jun Hyung
avatar
MessageSujet: Torture inhumaine   Mer 30 Nov - 20:39

Spoiler:
 
Torture inhumaine

Ft. Poésie & Jaeden


« Si tout va bien, je rentre après-demain… Lundi soir au pire. Ne me regarde pas comme ça… »

Jaeden détestait abandonner Poésie. C’était assez régulier, deux jours, trois maximum, mais il ne pouvait pas faire autrement. Il avait signé pour être le Chef des Enfers. Il s’était battu pour ça, corps et âme, il ne pouvait pas tout lâcher sous prétexte que sa petite-amie était humaine. Même s’il avait failli le faire plus d’une fois. Cependant, Elian ou Zachary le remettait dans le droit chemin. Plus il serait avec elle, plus il délèguerait son travail et plus il y avait de chance qu’on renverse son autorité ou qu’on s’en prenne à elle. L’un comme l’autre était non envisageable pour lui.
Après un dernier baiser qui s’était éternisé, Jaeden disparu. Chef de factions, personne isolée, rapport. Ses journées semblaient interminables. La seule qu’il supportait malgré tout était Levy. Il avait l’impression que le temps était mille fois plus long en Enfer que sur Terre. C’était probablement dû au fait qu’il ne dormait pas le temps de ses séjours et qu’il était tout le temps occupé.

Finalement, lorsqu’il put retourner chez lui, il ne se fit pas prier. L’instant d’après, il était dans son appartement. Vide. Tiens, Poésie faisait des heures supplémentaires ? Probablement, sachant qu’il lui avait dit ne pas être sûr de revenir le Dimanche soir… Tant pis, il irait la chercher au restaurant ! Le brun prit une longue douche avant de se rhabiller et filer. Il aurait pu se téléporter mais il avait préféré marché et profiter de la fraîcheur de la nuit. Pour une fois qu’il avait l’occasion de prendre l’air, autant le faire. Car oui, malgré tout, il n’avait pas du tout perdu ses mauvaises habitudes de s’enfermer chez lui ou au garage.
Lorsqu’il arriva, il trouva portes closes. Etonnant. Il ne l’avait pas croisé sur le chemin. Il soupira et appela la brune sur son téléphone, tombant d’un coup sur sa messagerie. Bon. Elle avait peut-être passé la soirée chez Justin, ou YuJin. Le brun passa chez le loup en premier, qui lui affirma ne pas avoir vu Poésie du Week-end. Peu après, il se retrouva auprès de son cadet qui pensait qu’ils avaient profité d’un petit moment en amoureux. Là… Jaeden avait commencé à paniquer. Ce n’était pas le genre de sa belle de disparaître comme ça. Et l’air de Justin ne l’avait pas du tout rassuré. C’était la tête d’un être de lumière qui ne captait pas où était sa protégée.

« Ok… Je vais brûler les Enfers. »

Sa voix avait pris un timbre plus froid alors qu’il disparaissait pour retourner dans son monde.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Emily Rudd
Crédits : (a) SNOWHITE. & (s) Exception & (g) tumblr.
avatar
MessageSujet: Re: Torture inhumaine   Dim 18 Déc - 18:28

Torture inhumaine
❝Tu as intérêt où je viens te chercher moi-même ! ❞ Bouda Poésie alors que Jaeden lui annonçait son départ pour le week-end à venir. Elle détestait ça ! Il pourrait au moins partir en semaine, elle aurait de quoi véritablement s’occuper pour ne pas penser combien le démon pouvait lui manqué. Mais, non ! Il avait décidé de partir le matin, de quoi bien la faire attendre. Finalement, elle l’embrassa une dernière fois, longuement tout en tentant de le retenir. Hélas, c’était peine perdue et le baiser à peine rompu sa moitié avait disparu. L’humaine grogna longuement. Elle détestait quand il partait ainsi. Elle passait son temps à s’inquiéter et à ne penser qu’à lui. Elle devait voir ça comme un travail assez loin, mais c’était difficile.

Tant bien que mal, Poésie avait tenté de s’occuper l’esprit en cuisinant un peu ou plutôt beaucoup trop. Elle en avait apporté une partie à Yujin. Ou du moins avait tenté d’en apporter une partie à Yujin. La brune avait fait face à Mei, la fameuse petite-amie qui n’avait pas l’air extrêmement ravis.  Aussi, Poésie avait rapidement traversé le couloir pour rentrer chez elle et manger le reste de ce qu’elle avait pu préparer. Sur cette note gourmande, elle alla chercher des affaires dans sa chambre lorsqu’un frisson lugubre lui traversa l’échine. L’instant d’après son cris fut étouffé et une douleur l’irradiait. On venait de l’assommer.

Elle fut violemment réveillée par la douleur. Son cris résonnait soudainement dans le lieu sombre alors qu’elle avait l’impression d’être consumé de l’intérieur. Jamais elle n’avait connu telle douleur si bien qu’elle aurait préféré ne rien ressentir du tout ! Qu’est-ce qui pouvait bien lui arriver ?! Lorsque sa douleur fut assez sourde pour qu’elle puisse se concentrer un minimum, Poésie regarda maladroitement autour d’elle. Son pyjama était dans un état lamentable, sans parler de son corps. Il était recouvert de marques de piqûre, attaché à une table digne du laboratoire du Docteur Frankenstein. C’était absolument terrifiant.

Les heures, les jours passaient et l’humaine ne vit qu’un homme en blouse noir par intermittence qui lui faisait subir plus d’une expérience. Elle était épuisée, la douleur l'assommait d’une manière remarquable. Tant qu’elle n’avait même plus la force de crier, de penser. De temps à autre, l’homme lui parlait, mais elle ne pouvait le comprendre, pas dans cette état. Et elle sombrait, encore et encore sans cesse réveillé par une nouvelle douleur. Elle n’en pouvait plus, s’éteignait lentement pour devenir autre chose. Le travail d’un scientifique fou.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
capricieuse
Messages : 89
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Yong Jun Hyung
avatar
MessageSujet: Re: Torture inhumaine   Mar 20 Déc - 9:03

Torture inhumaine
« Ça pourrait être tentant… Je te promets de faire au plus vite d’accord ? »

C’était la même chose à chaque fois, un baiser qui s’éternisait et l’impression de l’abandonner. Il n’aimait pas ça mais il avait beaucoup de chose à gérer. Jaeden tentait cependant de ne pas prendre trop de temps, deux jours ou trois grands maximums mais il ne pouvait pas délaisser les Enfers plus longtemps malgré Poésie. Il ne pouvait pas non plus envisager de la ramener avec lui quand ça tombait le week-end car il ne donnait pas cher de sa peau. Même s’il était redouté, le démon avait quand même quelques ennemis capable de s’attaquer à l’humaine pour tenter de renverser le pouvoir !
Dès qu’il put, le Coréen retourna sur Terre. Les Chefs de Factions s’occupaient de gérer les régions des Enfers sans qu’il soit obligatoirement là. Des Chefs choisis par ses soins qui ne le trahiraient pas. Levy, Zachary et tant d’autres qui lui était loyal. Même si les raisons étaient parfois assez extravagantes…

Apparaissant dans l’appartement de sa belle, Jaeden fut surpris de ne pas l’y trouver. Elle travaillait peut-être ? Pas de problème, ça lui ferait prendre l’air ! Il prit donc route vers le restaurant qui était fermé. Bon… Peut-être passait-elle un bout de la journée avec Justin ou YuJin ? Le brun se dirigea en premier vers l’appartement du loup-garou. Rien… D’un autre côté, Mei n’était pas la plus docile du monde. Il pouvait comprendre que Poésie n’ait pas voulu passer du temps avec une louve enragée. Il ne restait que Justin. Le démon se retrouva rapidement auprès de son frère qui pensait que sa protégée passait son week-end avec lui. Etrange…
Encore plus quand le visage de son cadet lui fit comprendre qu’il ne captait pas la présence de la brune. Une seule raison à ça : Elle était en Enfers. C’était la seule option possible, et probable. Son regard avait instantanément gagné en noirceur alors que sa voix se faisait froide. Il allait faire un carnage !

L’instant d’après, Jaeden marchait dans les rues des Enfers. Ou pouvait-elle être ? Il y avait tant de recoins ici qu’il n’était même pas sûr de tous les connaître. Il avait mis ses Chefs de Faction sur le coup. Le brun cherchait aussi de son côté… Et bizarrement une des régions l’attirait comme le miel attire les abeilles. Et il avait la vague impression d’entendre des cris qu’il reconnaîtrait parmi tous les autres.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Emily Rudd
Crédits : (a) SNOWHITE. & (s) Exception & (g) tumblr.
avatar
MessageSujet: Re: Torture inhumaine   Lun 16 Jan - 15:29

Torture inhumaine
Les jours lui semblaient être des mois. Les jours étaient devenus des semaines. Poésie ne savait même plus depuis combien de temps elle était ici, depuis combien de temps cette torture continuait. Elle n’était consciente que de cette douleur qui irradiait son corps en continue ainsi que de la sensation de manque atroce. Depuis combien de temps avait-elle vu Jaeden ? Elle se souvenait encore de leur séparation. D’elle boudant en faisant tout ce qu’elle pouvait pour le retenir malgré ses obligations. Un baiser qui s’allongeait et sa disparition. Pourrait-elle le voir à nouveau ? Tout devint flou, interrogation et doute. Elle s’affaiblissait à vu d’oeil et ne comptait plus le nombre d’absence qu’elle avait pu avoir depuis qu’elle s’était réveillée une première fois en ce lieu sombre. Des absences de plus en plus longues, de plus en plus dangereuse indiquant son changement constant.

Elle ne savait pas ce qu’elle deviendrait, si elle suivrait à toutes ses expériences qui ne semblaient pas avoir de fin. A chaque fois qu’elle voyait l’homme à la tenue noire, il lui injectait un nouveau produit qui déclenchait une douleur inédite en plus. A force, elle n’avait ni l’envie, ni la force d’hurler à la mort. Et durant ses rares instants de lucidité, elle se concentrait sur une seule et unique vision : le visage de l’être aimé. Elle ne voulait et ne pouvait pousser son dernier soupire avec comme image le visage d’un scientifique fou qui se serait acharné sur elle pour une raison qui lui échappait encore. Non, elle voulait avoir le visage de Jaeden comme dernière image.

Une nouvelle absence la fit sombrer dans les ténèbres. Seulement, son réveil était différent. Etait-ce pour le mieux ? Le contact d’une main sur son bras, sur son visage la firent sursauter. Son coeur s’emballa maladroitement alors que son regard étrangement sombre se posa sur un visage flou. Ce fut la voix, sa voix qui lui arracha un sanglot complètement épuisé. ❝ja...ed...en ❞ murmura-t-elle très faiblement.

Un éclat, une sensation étrange la parcouru lorsqu’elle se retrouva aux creux des bras de son aîné. Une chaleur aussi douce que désirable qu’elle aspira malgré elle, lui redonnant lentement cette énergie qu’elle n’aurait jamais cru retrouver alors que les larmes coulaient naturellement sur ses joues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
capricieuse
Messages : 89
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Yong Jun Hyung
avatar
MessageSujet: Re: Torture inhumaine   Mar 17 Jan - 19:17

Torture inhumaine
Jaeden détestait partir comme ça de chez Poésie, l’abandonner quelques jours, mais c’était comme ça et il ne pouvait pas faire autrement. C’était le Chef… Mais à chaque fois, il faisait son maximum pour rentrer rapidement. Sauf que cette fois-ci, à peine arrivée qu’il soupira parce qu’elle n’était pas là. Bon, elle bossait peut-être se dit-il avant de rejoindre le restaurant à pied pour prendre l’air. Cependant, il trouva porte close.
Il opta ensuite pour une soirée avec YuJin et le petit, mais non. Sa dernière destination fut Justin. Son petit-frère aurait peut-être occupé sa protégée le temps qu’il fasse ses affaires. Ça serait bien son genre, mais son cadet avait pensé qu’elle passait le week-end avec lui vu qu’elle ne l’avait pas appelé. Son cadet se concentre alors pour sentir sa présence, et les mimiques de son visage lui indiquèrent rapidement à quoi s’en tenir : Les Enfers. C’était tellement probable. C’était le moyen de le blesser.

Il n’en avait pas fallu plus que Jaeden rejoigne son nouveau monde. Il avait monopolisé ses Chef de Factions pour la retrouver. Ils connaissaient mieux leur région que lui, et regarderait à des endroits où il ne penserait pas. Cependant, plus le temps passait, plus une région en particulier l’attiré. Il avait suivi son instinct avant d’être persuadé d’entendre des cris, ses cris. Le démon avait fait son maximum pour capter sa présence et lorsque ce fut enfin le cas, il n’avait mis que quelques secondes pour la rejoindre. Ce qu’il pouvait adorer le lien qui les unissait, pour une fois qu’il servait à autre chose que lui avoir fait embrassé sa part démoniaque.
A la vue de la probable personne qui avait retenue Poésie, Jaeden avait senti son regard devenir parfaitement noir. Le brun n’avait même pas hésité une seconde pour la manière de la tuer. Il avait disparu avec lui en sentant que Poésie était toujours inconsciente et l’instant d’après, le voilà au milieu des âmes égarées d’Hadès. La mort serait lente, douloureuse et ses cris résonneraient un long moment dans le Royaume.

A peine de retour qu’il avait passé sa main sur le visage de sa belle. Elle était si mal en point. Qu’est-ce qu’il avait bien pu lui faire ?!

« Hey… C’est terminé maintenant. On rentre à la maison. »

Elle était épuisée de quoi le faire sortir totalement de ses gonds. Il espérait que les pauvres esprits affamés le fassent bien souffrir avant de le laisser finalement mourir. L’instant d’après ils étaient chez Poésie sauf qu’une étrange douloureux doublé d’une perte d’énergie le firent s’écarter d’elle. Comment pouvait-elle avoir ce don alors qu’elle était une humaine. Une simple humaine. Le brun tenait à peine droit. Il n’aimait absolument pas ce qu’il se passait, encore moins ce qu’il s’obligea à dire pour éviter un nouveau contact.

« Ne me touches pas… »

Il était certes puissant, mais elle risquait de le tuer sans le vouloir.
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Emily Rudd
Crédits : (a) SNOWHITE. & (s) Exception & (g) tumblr.
avatar
MessageSujet: Re: Torture inhumaine   Lun 6 Fév - 15:26

Torture inhumaine
Elle ne serait dire depuis combien de temps elle se trouvait ici. Depuis son arrivée tout n’était que douleur et ténèbres. Elle ne comprenait rien, ne savait pas si cela aurait une fin un jour. Tout ce qu’elle savait, c’était qu’elle ne pourrait pas tenir éternellement ainsi. Elle se sentait s’éteindre lentement. Si seulement, elle pouvait voir Jaeden une dernière fois. C’était là tout ce qu’elle désirait alors qu’elle sombrait à nouveau. Ainsi, alors qu’elle ne pensait pas se réveiller à nouveau, ce fut un contact plus doux que les précédents qui l’extirpèrent de ses ténèbres. Le coeur de Poésie s’emballa maladroitement en connaissant ce contact si unique décupler d’une manière qui lui était inconnue. Ouvrant péniblement les yeux, bien plus sombre que d’ordinaire, elle les posa sur Jaeden et un sanglot épuisé lui échappa. Elle le revoyait enfin. Son regard, son visage, sa voix. Tout lui avait tant manqué.

Rapidement, Poséie se retrouva ancré dans les bras de son aimé. Son visage nicher dans son cou, elle pouvait sentir sa peau brûlante contre sa peau glacée. C’était tellement apaisant. La chaleur provenant de Jaeden était tellement douce, qu’elle ne pu s’empêcher de la sentir davantage, de l’aspirer malgré elle. Cette chaleur lui redonnait de l’énergie alors que les larmes se multipliaient et que Jaeden les emmenait chez elle, dans un lieu plus réconfortant encore. Seulement, l’instant vira au cauchemar.

Jaeden s’arracha violemment à elle, la faisant misérablement tomber au sol par la même occasion. Cette douce chaleur n’était plus et l’incompréhension la plus total régnait dans le regard de Poésie. Les larmes se décuplèrent et elle aurait jurer que son coeur, que son âme venait de se déchirer lorsque Jaeden lui ordonna de ne plus le toucher. Elle était plus perdue et plus détruite que jamais. Ce rejet. La douleur engendrer dans les expériences lui semblait futile à côté de celle que son aîné venait de causer.

En larmes et en utilisant le peu d’énergie qu’elle avait acquit sans trop savoir comment, Poésie s’enferma dans la première pièce qui croisa son chemin. La salle de bain. Elle se laissa aller contre le carrelage glacé, le dos callé contre la porte alors qu’elle ne formait qu’une boule des plus exténués. Et même si la pièce lui semblait étrangement plus sombre que jamais, elle n’avait pas eu la force de le relever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
capricieuse
Messages : 89
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Yong Jun Hyung
avatar
MessageSujet: Re: Torture inhumaine   Mar 7 Fév - 18:10

Torture inhumaine
Jaeden avait retourné les Enfers à l’instant même où son cadet lui avait comprendre qu’il ne captait pas la présence de Poésie. C’était bien le seul endroit où il ne pouvait pas la localiser. Chaque chef de faction avait devoir de chercher sur son territoire et il avait plutôt intérêt de le faire s’il ne voulait pas se retrouver face à un Chef des plus colériques.
Au fur et à mesure, il avait l’impression de se sentir terriblement attiré par un endroit. Il se laissa donc guider par son instinct avant de finalement sentir totalement la présence de sa belle, à ce moment-là il ne mit que quelques secondes pour la rejoindre. Sauf que sur son chemin, il avait croisé la probable personne qui lui avait ça. Il n’en avait pas fallu plus pour que Jaeden l’entraîne auprès des âmes égarées d’Hadès et autant dire que son statut lui permettait d’utiliser les âmes. Celles-ci n’étaient pas connu comme étant douce. Et les cris résonneraient assez en Enfer pour servir d’avertissement.

L’instant d’après, il retourna auprès de Poésie, passant une main sur sa joue. Il la prit contre lui pour rejoindre son appartement, sauf que le démon avait eu l’impression de perdre toute son énergie et c’était bien la brune qui provoquait ça. Un pouvoir des plus redoutables qui pouvait tuer s’il ne réagissait pas vite. Il écarta donc sa belle de lui et rompit totalement le contact. Elle tomba au sol trop faible probablement, mais il ne pouvait rien faire sinon, c’était lui qui allait être dans cet état-là. Mais comment cela pouvait être possible ?! Elle n’avait AUCUN potentiel magique !
S’exprimant sûrement bien trop froidement, il avait senti qu’il avait blessé Poésie, et sa réaction le lui avait bien prouvé. Sauf qu’elle oubliait un détail, il avait la capacité de se téléporter, fermer une porte ne servait à rien et il voulait lui expliquer la situation. Quelques secondes plus tard, il se retrouva accroupit devant elle.

« Désolé… Je n’aurais pas dû le dire comme ça. La sensation de chaleur que tu ressens à mon contact est un pouvoir. Je ne sais pas comment tu peux faire ça puisque tu es humaine, mais tu aspire l’énergie vitale. Si tu me touches trop longtemps tu pourrais me tuer. On va y aller doucement d’accord et on va trouver une solution. » Ce n’était pas la meilleure des nouvelles « Poésie… Regardes moi. Je ne vais pas t’abandonner, on va y arriver. »

Et comme pour lui donner du courage, il posa ses lèvres quelques instants contre les siennes. Non, il ne l’abandonnerait pas, il en était incapable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Emily Rudd
Crédits : (a) SNOWHITE. & (s) Exception & (g) tumblr.
avatar
MessageSujet: Re: Torture inhumaine   Mar 28 Fév - 14:22

Torture inhumaine
Le rejet avait été d’une incroyable violence. Poésie avait eu l’impression que tout son être se déchirait alors que la chaleur du contact de Jaeden la fuyait. Entre trop affaiblis, elle s’effondra au sol et tenta de retenir ses larmes lorsque le démon lui ordonna de na plus le toucher. C’était une douleur sans nom qui se répandait lentement en elle, bien plus puissante que ce que le scientifique fou avant pu lui faire subir aux cours de ses expériences. C’était comme si elle retournait en enfer. Ainsi, elle avait clairement fuit dans la pièce la plus proche pour refermer la porte derrière elle. La salle de bain était étrangement plus sombre que jamais comme si un voile de ténèbres s’y était abattus. Mais, la douleur et la fatigue l’empêchaient clairement d’y réfléchir davantage. Cela lui avait même empêcher de se souvenir de l’habilité à se téléporter de son aîné.

Les larmes se décuplèrent et elle se renferma sur elle-même, ne faisant d’elle d’une petite chose roulée en boule contre la porte à même le sol, alors que Jaeden apparu dans la pièce. Puis, il commença à parler et l’esprit de la jeune femme s’embrouilla complètement. Elle ne comprenait pas un traître mot que le démon pouvait bien lui dire. Un pouvoir ? Aspirer l’énergie vital ? Le tuer ? Même sans comprendre, elle s’était instinctivement collée un peu plus contre la porte close et mettre ainsi plus de distance avec Jaeden. Elle ne pouvait pas avoir de pouvoir.. Elle était humaine… non ? Elle s’apprêtait à répliquer lorsqu’elle se souvint de la douleur, des injections continues et enfin de cette douce chaleur si apaisante que Jaeden dégageait en permanence et qui lui donnait envie de se coller plus encore.

❝ je ne veux pas te blesser… je veux que ça cesse s’il te plait... ❞ implora-t-elle d’une voix faible. Une partie d’elle se déchirait un peu plus à l’idée que le moindre contact aussi minime soit-il soit à présent impossible. Elle avait besoin de se contact électrisant, plus que jamais. D’ailleurs, lorsqu’il déposa ses lèvres sur les siennes, cette part d’elle s’embrasa de nouveau, en réclamant tellement plus ! Elle avait d’instinct approfondit le baiser que Jaeden fut obligé de rompre. Et ce fut le plus grand débat intérieur qu’elle dû affronter pour ne pas reprendre ses lèvres.

Finalement, elle s’endormit peu de temps après, contre la porte, obligeant Jaeden à la porter jusqu’au lit en évitant le moindre contact. Poésie se réveilla difficilement, les sens en éveillent et la tête nicher contre le torse de Jaeden alors qu’elle s’accrochait désespérément à son t-shirt. T-shirt qui collait à sa peau… Sa peau… Le regard de Poésie se fit plus sombre avec un éclat primaire naissant à l’intérieur. D’instinct, elle se nicha un peu plus, oubliant absolument tout le reste, du danger qu’elle représentait à la douleur qu’elle ressentait pas plus tard que la veille. Non, tout ça était complètement enfouie sous l’envie primaire de bien trop d’espèce surnaturelle (vampire, louve, sirène et démon).  D’ailleurs, il n’avait fallu qu’une seconde pour qu’elle prenne place sur Jaeden, complètement brûlante, pour mordre le cou de son homme, aspirant malgré elle un peu de son énergie à chaque morsure tels une succube en manque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
capricieuse
Messages : 89
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Yong Jun Hyung
avatar
MessageSujet: Re: Torture inhumaine   Mar 28 Fév - 20:17

Torture inhumaine
Jaeden avait été bien trop brutal et s’était écarté violement de Poésie, mais elle avait aspiré bien trop d’énergie pour qu’il en soit autrement. Pourtant, elle était humaine et jamais elle n’aurait dû avoir ce genre de chose ! Le brun avait pu sentir la douleur de sa cadette. Bon sang ! Il ne voulait pas de ça… D’ailleurs, à peine avait-elle refermée la porte de la salle de bain qu’il s’y téléporta. Il s’accroupit à sa hauteur pour lui expliquer. Du moins tenter de le faire car au final, lui-même ne savait pas ce qu’elle avait. Qu’est-ce que l’homme avait bien pu lui faire ?!
La réponse de Poésie le fit doucement soupirer avant de prendre ses lèvres pour la faire taire. Il devait faire en sorte qu’ils ne soient pas en contact trop longtemps, sinon elle le blesserait. Et même si l’envie devait être forte, elle ne voudrait jamais lui faire du mal. Il brisa le contact le plus doucement qu’il put pour ne pas se montrer brutal une nouvelle fois.

« Il faudra être patiente… »

Les pouvoirs de ce genre étaient toujours une plaie à maîtriser, mais il ne doutait pas de la brune, elle ferait en sorte de réussir à le faire.
Lorsqu’elle s’endormit, Jaeden la souleva doucement pour l’installer dans le lit. Ils ne pourraient pas dormir ensemble, mais il pouvait rester tant qu’il n’était pas fatigué. Elle avait besoin de lui, de sa présence, et plus que jamais… Malheureusement, il ne s’attendait pas du tout qu’elle lui saute dessus de cette manière. Certes, elle était loin de la jeune fille prude, mais ce n’était pas aussi passionné. Le démon n’avait pas pu retenir une plainte, c’était tout aussi plaisant que dangereux. Il recula doucement pour remettre une distance entre eux.

« Ne m’oblige pas… »

Jaeden voulait bien rester au plus près d’elle, mais ils ne pouvaient pas avoir d’intimité pour le moment. Il en mourrait d’envie, elle lui avait manqué, mais il risquait d’être violent par réflexe quand il se sentirait en danger. Et le problème… C’était que lui pouvait tuer bien plus aisément qu’elle. Il passa une main dans ses cheveux alors que son regard se glissait dans celui de Poésie. Il était incapable de reconnaître l’éclat qui y régnait. Vampire, loup ? Ça pouvait être n’importe quoi, mais en tout cas, c’était le regard d’un prédateur, pas de doute, et cela expliquait la passion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Emily Rudd
Crédits : (a) SNOWHITE. & (s) Exception & (g) tumblr.
avatar
MessageSujet: Re: Torture inhumaine   Lun 20 Mar - 21:06

Torture inhumaine
Le combat intérieur la tuait, l’épuisant à une vitesse incroyable si bien qu’elle s’était tout simplement endormie à même le sol de la salle de bain. Cela avait oublié Jaeden a la soulever jusqu’au lit et ce en évitant le moindre contact physique. A peine allongée, Poésie s’était accroché au t-shirt du démon. Elle ne touchait pas directement sa peau et avant dormi ainsi, profondément. Sa respiration était faible, presque inaudible et son coeur battait lentement, pourtant elle allait aussi bien qu’elle peut l’être.

Finalement, Poésie se réveilla doucement et serra instinctivement le t-shirt de Jaeden. Elle pouvait sentir sa peau brûler en dessous. Sa peau, cette sensation au moindre contact. Son regard s’assombrit dangereusement d’un seul coup pour devenir plus primaire que jamais. Le résultat du mixte des ADN qu’elle avait à présent en elle et qui était tous de races brûlantes de bases. Aussi, elle n’avait tout simplement pas pu s’empêcher. Sa seconde suivante, elle était sur son démon, se collant de manière non-négligeable alors qu’elle mordillait le coup de ce dernier. Elle le cherchait ouvertement, l’allumait et aspirait une petite quantité d’énergie à chacune de ses morsures. On aurait pu croire une succube en manque à la voir comme ça.

Un grognement mécontent lui échappa, très primaire, lorsque Jaeden la fit reculer pour briser le contact. Non ! Elle le voulait et elle pouvait sentir que cela était réciproque. Seulement, elle se figea, se débattant intérieurement. Ce fut la voix de Jaeden qui l’aida à reprendre doucement le dessus. Lentement, très lentement son regard se fit un peu plus humain et elle se leva pour quitter le lit. Seulement, son regard capta un rayon de soleil et elle eut l’impression que ses yeux, sa peau cramait sous la chaleur du soleil. Elle en perdit l’équilibre et tomba pour se réfugier dans l’ombre.

Le soleil était aveuglant, les sons assourdissants et elle brûlait d’envie pour Jaeden. Elle brûlait d’ailleurs littéralement, réduisant en cendre des parties de son pyjama. Paniquant, elle pensait aussitôt à prendre une douche… Aussitôt dit aussitôt fait. Elle s’était retrouvée sous la douche glacée, complètement paniquée alors qu’elle percevait clairement que Jaeden n’était pas à côté d’elle. Heureusement, les choses s’apaisèrent à mesure où elle faiblissait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
capricieuse
Messages : 89
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Yong Jun Hyung
avatar
MessageSujet: Re: Torture inhumaine   Jeu 23 Mar - 11:46

Torture inhumaine
Ça allait être un véritable merdier… Jaeden le savait. Il allait devoir lui apprendre à gérer des pouvoirs et des choses que lui-même ne connaissait pas. Tant de choses qui cohabitaient ensemble pouvait être terriblement dangereux. Sa seule consolation venait du fait qu’elle semblait avoir très bien assimilé les modifications. L’homme avait déjà peut-être tenté l’expérience sur d’autres qui étaient mort.
Lorsqu’il se réveilla après avoir passé sa nuit avec la brune, il se fit surprendre. Elle passa rapidement sur lui dans l’unique but de le chauffer alors que ses yeux avaient pris une teinte plus foncée. Un prédateur, mais il était incapable de savoir lequel. La seule chose qui retenait son attention était le fait qu’elle lui vole de l’énergie à chaque contact. Il allait finir par riposter sans même le vouloir et de manière violente.

L’instant d’après, elle le quittait suite à menace. Jaeden ferma les yeux et tenta de se calmer pour ne pas la suivre pour faire dégénérer les choses. Il en mourrait d’envie et c’était une véritable torture de lui dire non. Il l’avait bien entendu tombé mais il se força à ne pas bouger. Peu après, l’eau de la douche coulait. Elle devait prendre une douche. Lorsqu’elle en sortit, il s’y glissa pour faire baisser sa température, il avait horreur de ces mini-pertes de contrôle. Elle savait le faire sortir de ses gonds si aisément.

Un instant plus tard, il glissa sa main dans le dos de sa belle pur avoir son attention. Il embrassa affectueusement son front pour enterrer les évènements du matin où il avait été froid avec elle.

« On va s’entraîner, hum ? Au moins pour que tu puisses toucher quelqu’un, ok ? »

Le reste serait gérable plus tard, c’était moins risqué que ce don-là qui pouvait tuer un humain lambda en quelques secondes seulement. Et puis Jaeden avait beaucoup d’énergie du fait d’être le Chef des Enfers, alors autant qu’il serve de cobaye pour ce genre d’apprentissage. Il tendit sa main vers Poésie.

« Concentre toi, normalement tu devrais arriver à bloquer ton pouvoir si tu comprends il marche. Et pour faire ça, il faut le déclencher. J’ai plus d’énergie qu’un démon normal… »

Et puis surtout, il ne voulait pas risquait qu’elle blesse quelqu’un d’autre. Au pire, il demanderait à Sony de lui bloquer son pouvoir le temps qu’elle le gère mais pas sûr que le frangin veuille faire ce genre de choses…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Emily Rudd
Crédits : (a) SNOWHITE. & (s) Exception & (g) tumblr.
avatar
MessageSujet: Re: Torture inhumaine   Lun 10 Avr - 15:19

Torture inhumaine
La présence de Jaeden contre elle, la sensation de son contact. Poésie n’avait tout simplement pas pu y résister. Son regard avait considérablement noircit à la manière d’un prédateur ou dans son cas de plusieurs prédateurs à la fois. Puis, l’instant suivant, elle était sur Jaeden, l’allumant ouvertement tout en mordillant son cou, aspirant doucement cette douce énergie. Le démon avait rapidement fait en sorte de couper le contact, de l’éloigner. Elle grogna, mécontente. Elle le voulait ! Elle voulait sentir l’électricité parcourir ses veines au moindre contact ! Malgré tout, la menace de Jaeden lui fit doucement prendre conscience qu’elle lui faisait du mal. Cela lui était inconcevable ! Son regard se fit lentement plus humain alors qu’elle se redressait brusquement. Un rayon de soleil l’aveugla alors qu’elle se redressait à peine. Elle eut l’étrange impression que le soleil lui brûlant la peau, lui faisait par la même occasion perdre l’équilibre et elle tomba à terre.

Toutes les sensations lui semblaient décuplées ! Le pire était qu’elle brûlait d’envie pour Jaeden, comme une soif incontrôlable qui l’avait d’ailleurs littéralement fait prendre feu. Là, elle commença à clairement paniqué et pensa à la douche avant de soudainement s’y retrouver projeter. Son pyjama n’était plus que cendre alors qu’elle sentait le jet glacée de la douche sur sa peau. Elle se roula rapidement en boule contre le carrelage de la douche et resta longuement ainsi, s’épuisant doucement. Poésie avait tellement paniqué qu’elle en avait épuisé presque la totalité de l’énergie qu’elle avait volé à Jaeden la veille. Un soupire lui échappa. Et maintenant ? Elle aurait peut-être dû rester là-bas, au moins elle n’aurait pas été un tel fardeau, un tel…

Elle passa une main tremblante dans ses cheveux trempées et elle avait fini par sortir de la douche. La brunette prit une serviette et allait pour s’occuper de ses cheveux pour se retrouver totalement sec. Un nouveau soupire lui échappa. Sa vie allait-elle ressembler à ça maintenant ? Elle avait accepter Jaeden, le monde surnaturel, mais à aucun moment elle ne s’est dit qu’elle en ferait partit ! Son esprit était un tel bordel qu’elle ne relevait même plus. Machinalement, elle s’enroulait dans la serviette et sortie de la salle de bain pour laisser la place à Jaeden. Puis, elle s’habilla basiquement avec quelques choses de léger et releva ses cheveux en un chignon négligé. Elle crevait de chaud ! Elle avait l’impression de bouillir de l’intérieur…

Prête, elle se servit un café et en servit machinalement un à Jaeden. Elle sentait que la journée serait longue, très longue. Café en main, elle s’installa sur le capané, les jambes contre sa poitrine. Jaeden ne tarda pas, embrassant son front. Elle déposa rapidement sa tasse, sentant qu’elle allait l’exploser à force de contenir cette envie de sauter sur Jaeden. Mais, elle ne pouvait pas. Poe acquiesça, elle n’avait pas vraiment le choix que de s’entraîner de toute façon. Finalement, elle le fixa longuement, ses yeux et enfin sa main. ❝ je ne peux pas…  ❞ murmura-t-elle. Non, elle savait que si elle le touchait elle aurait énormément de mal à le lâcher. Elle se débattait assez à cet instant-même. Hélas, il insista. Lentement, très lentement, Poe tendit la main et abandonna plusieurs fois avant d’effleurer sa main. Son contact était électrisant, chaud, puissant. Elle retira vivement sa main alors qu’elle aspirait son énergie. c’était bien trop difficile pour elle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
capricieuse
Messages : 89
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Yong Jun Hyung
avatar
MessageSujet: Re: Torture inhumaine   Mar 11 Avr - 18:23

Torture inhumaine
Jaeden avait repoussé Poésie, le tout avec une difficulté monstre. Bien sûr qu’il avait envie d’elle de faire déraper les choses, mais chaque baiser lui aspirait de l’énergie et risquait de rendre la réponse bien plus violente que d’ordinaire. Le brun s’obligea à fermer les yeux pour ne pas faire un massacre et ça, même s’il avait entendu la demoiselle tomber au sol. Il lui fallait de la distance pour calmer un minimum, et une douche froide, mais sa belle l’avait devancé.
Attendant patiemment, il se glissant dans la salle de bain lorsqu’elle fut livre. Il n’aimait pas qu’elle puisse autant le faire sortir de ses gonds. Il resta de longues minutes sous l’eau froide pour faire baisser sa température et enfin se calmer totalement. Une fois propre, il s’habilla et sortit pour rejoindre Poésie et glisser une main dans son dos pour avoir son attention. Il embrassa ensuite son front pour enterrer la hache de guerre. Il l’avait peut-être repoussé mais il voulait la même chose, et son envie ravivait la sienne.

Jaeden lui proposa alors de s’entraîner, d’essayer de voir si elle était capable de savoir comment marchait son don de siphon. Mais elle était contre. Pas étonnant, elle savait ce que ça pouvait provoquer en l’ayant vu faiblir la veille. Cependant, elle ne pouvait pas éternellement fuir son contact ! Il tendit la main vers elle et la poussa jusqu’à ce qu’elle le touche. Lui-même profitait de ce contact pour tenter de comprendre comment elle le déclenchait, mais ça avait été bien trop court pour lui. Bien… Ce ne serait pas par lui qu’il faudrait commencer. L’odeur de brûler indiquait un autre don, il fallait peut-être se lancer dans plus facile.

« Ok… On va pas faire comme ça. Si ce que je pense et vrai, tu as copié mes pouvoirs… Si mes ombres sont autonomes et dociles, c’pas le cas du feu. Tu vas cramer tes habits un petit moment. Ça te rappellera quand j’ai brûlé le matelas au milieu de la nuit. On va juste échanger les rôles. »

Il préférait la taquinait plutôt que de lui dire que ça allait être long, chiant, et surtout qu’elle perdrait l’espoir plus d’une fois. Tentant de rester doux dans sa manière de faire, le brun se concentra principalement sur le feu en elle. Les prédateurs seraient pour plus tard, sachant que même si on pouvait en classer certains chez les démons, il ne s’y connaissait pas. Et puis, il ne savait même pas ce qu’elle pouvait être… Elle dégageait bien trop de choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Emily Rudd
Crédits : (a) SNOWHITE. & (s) Exception & (g) tumblr.
avatar
MessageSujet: Re: Torture inhumaine   Lun 15 Mai - 18:52

Torture inhumaine
La douche froide n’avait eu qu’un effet temporaire. Elle crevait toujours autant de chaud et son esprit n’était pas plus clair. Sa vie allait-elle être comme ça à présent ? Serait-elle capable de maîtriser la puissance laissé par les expérience qu’elle avait subit ? Elle n’en savait rien et cela la terrifiait en un sens. Pensée, Poésie s’était habillée basiquement pour ne pas porter trop de couche qu’elle risquait de réduire en cendre à n’importe quel moment au vu de sa température extrême. Elle termina le tout avec un chignon négligé pour lui libérer la nuque avant de passer dans la cuisine. Elle se servit un café et en prépara machinalement un à Jaeden. Boisson en main, Poe s’installa sur le canapé et tenta de faire le tris dans ses pensées, de ne pas lamentablement craqué comme elle menaçait de le faire à chaque seconde depuis son retour des enfers. Si elle s’en était réellement sortie.

Lorsque Jaeden arriva et embrassa son front, Poe se dépêcha de déposer sa tasse sur la table basse pour ne pas qu’elle exploser entre ses mains. Elle avait une envie folle et irrésistible de se jeter sur lui. Un besoin qu’elle peinait à retenir tant il lui semblait puissant. La brunette se concentrait donc sur les conséquences de ses contacts pour se refroidir. C’était assez efficace, mais la rendait plus frustrée que jamais ! Elle avait tant envie de le toucher, comme un besoin vital des plus destructeur. Aussi refusa-t-elle bien entendu lorsque Jaeden lui demanda de le toucher pour tester sa malédiction et lui apprendre à la contrôler. Elle ne s’en sentait pas vraiment capable tant tout était confus dans son esprit. C’était beaucoup trop après ce qu’elle avait subit ! Elle n’avait même pas eu le temps de réaliser pleinement.

Hélas, Jaeden avait insisté, ne lui laissant guère le choix. Non sans hésitation, Poésie avait fini par effleurer la mains de son aîné. Sa peau était douce, brûlante sous son contact. Et ce contact, aussi maigre soit-il, s’était aussi électrisant qu’enivrant. Elle en voulait tellement plus ! Son regard avait commencé à s’assombrir lorsqu’elle se reprit brusquement et coupa le contact qui était devenu rapidement dangereux. C’était impossible ! Heureusement, cette fois-ci le démon n’insista pas davantage, laissant un maigre répit à l’ancienne humaine. A la place, il lui demanda de contrôler un autre aspect de sa nouvelle particularité : le feu. Et même si Jaeden avait tenté de détendre l’atmosphère, cela n’avait pas fonctionner du tout !

Poésie soupira longuement et baissa le regard. ❝ cette situation ne m’amuse pas vraiment Jaeden… ❞ murmura-t-elle en peinant à retenir un sanglot qui menaçait d’exploser depuis bien trop longtemps à présent. Plus rien ne serait comme avant. Elle ne pourrait sans doute plus toucher personne et était devenu un véritable monstre sur patte, alors non, elle n’était pas d’humeur à s’amuser de son état. Pas encore. C’était encore trop récent. Le reste de la journée fut donc centré sur la maîtrise du feu. C’était un élément assez fougue qui lui échappait très régulièrement, mais elle semblait être sur la bonne voie… Enfin, quand son esprit arrivait à rester concentrer sur son apprentissage et qu’il ne dérivait pas sur chaque parcelle de peau de Jaeden libérer à cause de ses attaques involontaires. D’ailleurs, son regard avec noircit avec les heures.

Pour la seconde fois de la journée, Poésie avait fini par fuir dans la salle de bain. Seulement, sa manière de faire fut ô combien différent. Pas de téléportation, elle avait couru à une vitesse basique et avait dégondé la porte au passage avant de faire des dégâts dans la douche. Mais, les yeux clos et accroupis sous le jet d’eau, Poe n’avait pas eu l’occasion de réaliser tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
capricieuse
Messages : 89
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Yong Jun Hyung
avatar
MessageSujet: Re: Torture inhumaine   Mar 16 Mai - 20:26

Torture inhumaine
Poésie était un véritable mystère pour Jaeden. Il avait l’impression qu’elle était le mélange de bien trop de choses : Prédateurs, démons. Un véritable bordel dans le corps d’une pauvre humaine qui devait être dépassé par la situation. En plus de ça, Jaeden n’était clairement pas le plus doux des professeurs et il avait même tendance à faire craquer ses élèves. Cependant, avec sa belle, il devait d’y prendre autrement.
Lorsqu’elle sortit de la douche, le Coréen s’y glissa à son tour très pensif avant de sortir avec une idée bien en tête. Le pouvoir le plus dangereux restait celui qui aspirait l’énergie. Elle devait apprendre à le maîtriser, mais il avait haussé la voix pour la faire réagir. Malheureusement, ça la blessait intérieurement. Alors il décida de changer de dons. Elle semblait copier les pouvoirs. Les siens étaient assez autonomes, surtout les ombres. Mais le feu provoquait encore des dégâts, même maintenant. Il tenta la taquinerie mais sa belle se braqua complétement.

« Tu préfères la version : C’est chiant, long, épuisant ? J’imagine que c’est difficile pour toi, mais je n’ai pas contrôlé mes pouvoirs d’un coup et ce n’est pas inné comme tu sembles le penser. Jeremy a failli glacer notre village de la panique, j’ai brûlé ton canapé à cause d’un stupide coup de chaud, Haebin à tuer sa petite-amie parce qu’il n’avait pas le contrôle sur son loup. Je sais que c’est difficile, mais je ne compte pas te lâcher. Tu me traiteras de connard à la fin, mais crois-moi, tu sauras te maîtriser. »

Et il demanderait probablement l’aide à ses amis pour les espèces qu’il ne savait pas gérer. Après tout, il était particulièrement connaisseur dans le domaine des démons, mais le reste, il pataugeait pas mal avec le reste.
La deuxième fuite de sa belle le fit doucement soupirer et une nouvelle fois, Jaeden décida de la suivre. Il s’assit près d’elle, encore habillé, sans la toucher mais pour lui montrer qu’il était là quoiqu’il arrivait.

« Je peux t’embrasser ? S’il te plait… Si ça va pas je recule, je te le promet. »

A l’inverse d’elle, il sentirait quand il attendrait ses limites. Lorsqu’elle accepta, le brun partagea un long baiser avec elle, jusqu’à en perdre son souffle et se recula doucement la tête pour lui offrir un de ses rares sourires. Il leur fallait juste la patience et tout irait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Emily Rudd
Crédits : (a) SNOWHITE. & (s) Exception & (g) tumblr.
avatar
MessageSujet: Re: Torture inhumaine   Lun 19 Juin - 21:27

Torture inhumaine
Apprendre à contrôler ses nouvelles capacités. C’était une bonne idée en soit, mais lesquelles ?! Poésie ne savait même pas ce qu’elle était devenue ! Elle se qualifierait davantage de monstre qu’autre chose en fin de compte. Elle ne se sentait même pas à la hauteur d’un démon. Jaeden savait au moins ce qu’il était, mais elle… Elle était le résultat d’une expérience ratée et inachevée. D’un naturel à avoir confiance en elle, ce n’était absolument pas le cas aujourd’hui ! C’était même le contraire pour tout dire. Malgré tout et malgré sa réticence évidente, Poésie écouta les conseils de son aîné et le toucha. Un contact qui la réchauffa, lui donnait de l’énergie, mais qui surtout la dégoûtait d’elle-même. Elle haïssait ce qu’elle était devenue et avait rapidement reculé. Elle ne pouvait pas le contrôler ! Pas en si peu de temps ! Cela ne faisait qu’un jour depuis qu’elle était revenue des enfers et encore, elle avait toujours l’impression d’y être en un sens.

Finalement, Jaeden accepta d’opter pour une toute autre méthode, à savoir commencer par une habilité copiée ou volée à l’asiatique. Le feu. Ce n’était pas trop mal. Quand on évitait de penser aux moments où Poe brûlait ses vêtements ou bien ceux de Jaeden. Cela rendait sa concentration des plus difficiles ! Plus l’entraînement avançait, moins Jaeden avait de tissus pour couvrir ce torse ô combien tentant pour la brunette. Elle était même arrivée à en avoir des flashs limites érotiques avec la vision d’une simple parcelle de peau. Elle avait d’ailleurs rapidement fuit dans la salle de bain à nouveau, à la recherche d’un moyen de se refroidir. Contrairement à la dernière fois, pas de téléportation, mais une course normal durant laquelle Poesie dégonda la porte avant de faire des dégâts dans la douche.

Assise sous le jet d’eau glacée, l’ancienne humaine tenta de se calmer un minimum. C’était un enfer ! Même si Jaeden avait tenté de blaguer dessus, elle ne parvenait pas à voir le bon côté de tout ça ! C’était une humaine ! Elle n’était pas faites pour le surnaturel et les pouvoirs de X-men ! Cela commençait à lentement la terrifiée. Une terreur quelque peu apaisée lorsque le démon prit place à ses côtés. C’était étrange. Le contact de Jaeden avait toujours été électrisant, mais maintenant c’était son aura qui avait un pouvoir sur elle. Sa simple présence pouvait autant l’enflammer que l’apaiser. C’était contradictoire et elle parvenait absolument pas à le gérer. C’était déroutant, comme tout le reste.

Poesie releva un regard des plus sombre vers Jaeden lorsqu’il prit la parole. L’embrasser ?! Il était fou ! Elle ne savait même pas si elle pourrait se contrôler… Malgré tout, elle avait désespérément besoin d’un contact alors elle acquiesça. Lorsqu’il effleura ses lèvres, elle se colla instinctivement à lui pour un baiser des plus passionnées. Un grognement venu du fond de ses entrailles lui échappa lorsque Jaeden mit fin au baiser et se décolla. L’instant d’après, Poe s’était figée et fixait le démon avec un regard lentement plus humaine. Qu’est-ce qu’elle venait de faire ?! ❝ désolée… je … je ne voulais pas… je ne sais pas pourquoi… ❞ bafouilla-t-elle confuse. Certes, elle ne l’avait pas frappé ni blessée, mais son grognement avait été tellement violent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
capricieuse
Messages : 89
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Yong Jun Hyung
avatar
MessageSujet: Re: Torture inhumaine   Mar 20 Juin - 20:29

Torture inhumaine
Tout serait compliqué, Jaeden le savait. Les personnes qui obtenaient des pouvoirs alors qu’ils étaient humains au début avaient toujours plus de problèmes que les autres. La plupart du temps, les pouvoirs se développait en même temps que la personne lui permettant d’apprendre au fur et à mesure à gérer le flot de magie qu’ils avaient. Mais là… Elle commençait directement avec des pouvoirs normaux… D’adulte. Ce serait particulièrement difficile car elle douterait plus vite qu’un enfant, elle lâcherait l’affaire rapidement et puis… Il se doutait qu’elle devait avoir l’impression d’être un monstre. Il ne savait pas ce que le docteur avait pu faire sur elle, mais ça avait un certain goût d’inachevé.
Une nouvelle fois, Poésie quitta la pièce pour rejoindre la salle de bain après une petite séance d’entraînement enflammé. Elle brûlait d’envie et il captait ça avec aisance et ça avait le don de la rendre encore plus brûlante qu’elle ne l’était déjà. C’était à la fois adorable et désespérant. Quel était le prédateur avec qui elle partageait sa vie ? Les loups, les vampires, les sirènes… Tous avaient une penchant prononcé pour le sexe et particulièrement avec leur moitié. Mais là, c’était compliqué.

Décidant de la suivre une nouvelle fois, Jaeden se glissa sous l’eau avec sa belle, ignorant la porte dégondée. Il s’assit près d’elle sans pour autant la toucher. A quoi bon ? Elle allait fuir. Il opta donc pour une autre approche : L’embrasser. Il en mourrait d’envie et ça lui permettait aussi, d’une certaine manière de lui prouver qu’il serait là pour elle. Qu’il ne l’abandonnerait pas sous prétexte qu’elle était différente. Les amoureux partagèrent donc un long baiser passionné avant que Jaeden s’écarte doucement d’elle pour remettre une distance de sécurité entre eux. Un faible sourire se dessina sur ses lèvres au grognement qui s’échappa des lèvres de sa belle. Tiens, ça, il connaissait. Vampire…

« C’est pas grave, c’est instinctif. Mais je pense que je sais de quoi ça vient. Phoenix va s’occuper de toi quelques jours… »

C’était le seul avec qui ça irait vite et en plus, il connaissait déjà Poésie donc saurait s’y prendre. Mais là… Elle allait paniquer, il en était sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Torture inhumaine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Torture inhumaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon nouvel objet de torture pour la verdure...lol
» [Pétition] Pour une loi efficace contre la torture animal !!
» Pompes, corde à sauter et autre outils de torture
» Mes ustensiles de torture
» La couleur, une torture...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forever :: ADMINISTRATION :: Anciennes Histoires :: Jaeden & Poésie-