AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand la fiction rattrape la réalité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 21
Date d'inscription : 17/09/2016
Célébrité : Yoon Bora
avatar
MessageSujet: Quand la fiction rattrape la réalité   Sam 17 Sep - 21:09

La tenue:
 
Quand la fiction rattrape la réalité

Ft. Zélos, Deamon & Siloë


Zélos ouvrit lentement dans son lit, son réveil rythmé par les cris de son beau-père. Qu’est-ce que sa pauvre mère avait bien pu faire pour mériter ça ? Un café trop chaud peut-être ? De toute façon, il n’en fallait pas bien plus que l’homme décide de pousser une gueulante voire carrément donner une claque à sa mère. Le blond passa une main dans ses cheveux en bataille avant de sortir de sa chambre. Sans faire de bruit, il se glissa dans la salle de bain pour prendre une longue douche. Enfin… Tenter de le faire. Il avait fallu que l’être inutile chez lui, lui rappelle que ce n’était pas lui qui payé l’eau. D’un autre côté, ce n’était pas lui non plus mais le jeune homme ne chercha aucunement les problèmes, coupant simplement l’eau.
L’étudiant se coiffa rapidement et s’habilla avant de passer dans la petite cuisine pour prendre de quoi déjeuner. L’odeur d’alcool empestait l’appartement, ça lui donnait presque la nausée. Il avala un café, embrassa la joue de sa mère avant de sortir. Plus il serait loin de là, mieux se serait.

Aujourd’hui, c’était une sortie scolaire ! Il ne passerait pas des heures assis à écouter son professeur parler. Non, il profiterait d’une ballade dans le centre de biologie marine de San Francisco. Ce n’était pas donné à tout le monde d’y aller et Zélos se sentait en quelque sorte privilégié. Une fois arrivée sur place, une demoiselle s’occupa d’eux. Elle provoquait en lui une sensation bizarre, mais il passa outre, après tout, il était ici pour visiter pas pour se triturer les méninges. Il le faisait déjà assez chez lui.
Après une grosse heure de visite et une pause dans une des salles, un de ses professeurs participant à la sortie lui demanda s’il pouvait discuter en privée, le jeune homme accepta sans se poser de questions. A peine dans la salle qu’il avait de nouveau eu une sorte de sensation très étrange. Une sorte d’intuition qui lui disait de ne surtout pas se retourner… Sauf qu’il ne l’écouta pas et se retourna pour faire face à Dieu seul pouvait nommer la chose. Monstre ?! Son cerveau devait les jouer des tours, à force de mal dormir, il commençait à avoir des hallucinations. La deuxième fut l’apparition subite d’un homme à peine plus vieux que lui… Et une épée ?!

Foudre ?! Mais qu’est-ce… De quoi parlaient-ils ?! Zélos était tétanisé, bien trop perdu pour réagir.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alias percy jackson
Messages : 34
Date d'inscription : 30/07/2016
Célébrité : Logan Lerman
avatar
MessageSujet: Re: Quand la fiction rattrape la réalité   Sam 17 Sep - 21:10

La tenue:
 
Quand la fiction rattrape la réalité

Ft. Zélos, Deamon & Siloë


Le matin avait été une épreuve pour Deamon. La raison ? Il devait quitter Blodwyn pour s’entraîner et il n’en avait pas envie, et sa cadette ne semblait pas prête à le lâcher. Le brun s’extirpa malgré tous des draps malgré les menaces de sa douce, filant prendre une douche bien froide. Elle avait failli gagner pour la énième fois, mais l’épisode d’Hunter débarquant dans son salon l’avait calmé pour quelques temps. Une fois propre, il s’habilla rapidement avant de voler un long baiser à la brune. Ce qu’il pouvait avoir envie d’elle, surtout quand elle mettait tous les arguments de son côté pour le retenir. Vile tentatrice, elle devait être mi- succube plutôt que demi Ange… Ou un peu trop côtoyer Cara. Ou le mélange des deux. Bref, Deamon s’était téléporté de justesse au Paradis.
L’entraînement serait horrible, il le sentait, encore plus quand Hunter commença à clairement le maltraiter. Bon, ok, il avait l’esprit occupé à tout autre chose et il avait pris des coups bien mérités. Ce qu’il pouvait se maudire d’être aussi faible face à sa cadette, c’était honteux pour le Dieu qu’il était.

Et puis, il avait aussi d’autre chose en tête… Sa sœur recevait le cadet Jenkins en sortie scolaire au centre de biologie marine de San Francisco, et avec toutes les rumeurs du moment, c’était un coup à lui faire découvrir le surnaturel en trois minutes top chrono. Le pire des ragots du moment accusait Zélos d’avoir dérober l’éclair de Zeus. S’il trouvait la personne qui avait lancé ça, il le tuerait de la manière la plus lente possible. Le pauvre gamin ne connaissait rien de ce monde, et la personne qui avait volé le Dieu Grec ne devait pas se rendre compte de la merde dans laquelle elle venait de se mettre si jamais la vérité éclatée.
Deamon fut de nouveau coupé dans ses pensées : Son père. Faire attention ? A quoi ? Il n’aimait clairement pas quand Poséidon se lançait dans les phrases philosophiques… Mais ça lui avait toujours servis. Jusqu’à ce qu’une mauvaise impression le travail et sans tardé, il se téléporta auprès de son cadet. Les liens de sang lui permettaient de faire ce genre de chose sans même savoir où Zélos était. Et cette fois-ci, son père l’avait prévenu juste attend. Epée en main, le Demi-Dieu avait touché une furie avant qu’elle puisse atteindre le blond. L’éclair ? Génial, la rumeur se rependait bien plus loin que l’Olympe ou le Paradis…

« Il n’a pas l’éclair ! Fais passer le massage, le premier qui l’approche aura le droit de goûter la lame de mon épée. »

Sa voix s’était fait extrêmement froide. Il était certes bien moins menaçant que son père ou sa sœur mais sa menaça n’était pas à prendre à la légère

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petite fleur
Messages : 21
Date d'inscription : 06/09/2016
Célébrité : Barbara Palvin
Crédits : (a) tearsflight (s) exception (g) tumblr
avatar
MessageSujet: Re: Quand la fiction rattrape la réalité   Dim 2 Oct - 18:25

La tenue:
 
Quand la fiction rattrape la réalité

Ft. Zélos, Deamon & Siloë


Siloë se réveilla, confortablement nichée contre Tristan. Elle n’avait pas envie de sortir de lit, vraiment pas. Non, elle aurait préféré resté ainsi encore de longues heures, hélas ce n’était pas la meilleure journée pour cela. Ouvrant péniblement les yeux, la demi-déesse embrassa le vampire avec ardeur. Elle puisait sa motivation dans ce qu’elle pouvait après tout et il n’y avait rien de plus motivant pour se réveiller que sa moitié. Rapidement, elle passa sur lui pour partager une tendre étreinte qui se prolongea sous la douche. Aucun dérapage en vu, non la déesse comme la sirène avaient uniquement envie de tendresse au réveil aujourd’hui, cela dit, elle ne pouvait promettre qu’il en sera ainsi tout la journée.

A contre-coeur, vêtue et après avoir mangé, l’être marin avait quitté son cadet pour partir travailler. Une véritable épreuve, mais elle ne pouvait pas y couper. Passant une main dans sa chevelure, elle se rendit au centre où elle travaillait aujourd’hui. Une visite des lieux pour des étudiants avait été prévu et son dernier cadet faisait partie du fameux groupe. Cela lui permettrait en autre de le garder à l’oeil pour quelques heures et  ainsi s’assurer que la rumeur ne s’était pas trop propager.

La visite commençait et son regard se posait naturellement sur le blondinet qu’elle avait pour demi-frère. Il était adorable ! Et elle avait dû restreindre un maximum son côté familial pour ne pas lui sauter dessus à la première occasion comme elle le faisait avec Deamon. Après tout, le pauvre n’était au courant de rien. Finalement, au cours d’une pause Siloë espérait en profiter pour se rapprocher de son cadet, mais fut coupé dans son élan. Elle s’assura que le groupe était toujours prit en charge alors qu’elle suivait cette aura ô combien familière.

Elle entra dans la pièce et roula des yeux. Un soupire lui échappa alors qu’elle s’approcha du blondinet pour attirer son attention. ❝  Zelos. Tu dois avoir beaucoup de questions, j’en suis persuadée. Seulement, ce n’est pas le meilleur lieu qui soit. ❞ Sa voix était apaisante, profonde et se voulait capable d’attirer pleinement son attention. Vu leur différence de puissance, cela ne devait pas être bien compliqué. Puis, elle se tourna vers Deamon, fronçant les sourcils.  ❝  Tu aurais pu trouver un autre moyen ! Maintenant, je suppose que le plus sûr serait que l’un de nos deux le prenne chez lui quelques temps. Du moins, le temps d’étouffer la rumeur ou de retrouver le bien volé. ❞ Lança-t-elle mécontente.
code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 21
Date d'inscription : 17/09/2016
Célébrité : Yoon Bora
avatar
MessageSujet: Re: Quand la fiction rattrape la réalité   Dim 2 Oct - 20:41

La tenue:
 
Quand la fiction rattrape la réalité

Ft. Zélos, Deamon & Siloë


Encore un réveil des plus… Bruyant. Son beau-père hurlait encore sur sa mère et comme d’habitude pour aucune bonne raison. Zélos se demandait pourquoi sa génitrice s’entêté autant à rester avec lui. Elle aurait pu avoir tellement mieux. Le blond soupira et s’étira avant de filer prendre une douche. Lui qui comptait profiter, il avait rapidement coupé l’eau en entendant l’homme hurlait qu’il ne payait pas les factures. Connard.
Le jeune homme se prépara rapidement et fila au centre de biologie marine de San Francisco. Aujourd’hui, il avait la chance de participer à une sortie scolaire. La demoiselle qui leur fit visiter les lieux semblait le regarder bien trop souvent comparé aux autres, et elle déclenchait une sensation étrange en lui. Comme s’il la connaissait. Mais il ne put y penser très longtemps car une de ses professeurs l’entraîna dans une salle pour lui parler en privée. Une fois à l’intérieur, une drôle d’impression le traversa, quelque chose dans ses entrailles qui lui disait de ne pas du tout se retourner. Malheureusement, c’est ce qu’il fit et le blond se retrouva face à une créature de films fantastiques. Rien d’humain.

L’instant d’après, un homme à peine plus vieux que lui apparut comme par enchantement, épée à la main pour faire reculer la chose. Eclair ? Ça faisait deux fois qu’on l’accusait de posséder un éclair. Il devait halluciner et le manque de sommeil provoquait de nombreux dégâts. Alors que l’être disparu, la demoiselle qui faisait la visite de l’établissement entra à son tour dans la pièce.
Sa voix et ses yeux semblait hypnotisant et Zélos se sentit aller mieux et se calmer en l’espace de quelques secondes. Effectivement, il avait des milliers de questions à poser mais sa voix était portée disparue. Aucun son n’était capable de passer ses lèvres. Il était tétanisé. Et encore plus face à la scène incroyable qui se déroulait devant ses yeux : Une dispute, typique d’une fratrie.

Sans même avoir pu réagir, l’homme l’avait empoigné pour le tirer chez lui. Qu’est-ce qu’il se passait. Le plus choquant fut le fait que sa mère semblait les connaître tous les deux. QUOI ?! Stop, il avait besoin de calme. De silence. D’explications !

« STOP ! »

Ça avait au moins eu le don d’attirer l’attention, et celle de son beau-père en prime.

« Qu’est-ce qu’il se passe !! C’est quoi ce bordel ?! C’est quoi cet histoire d’éclair, d’épée, de… »

C’était trop pour son petit cerveau.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alias percy jackson
Messages : 34
Date d'inscription : 30/07/2016
Célébrité : Logan Lerman
avatar
MessageSujet: Re: Quand la fiction rattrape la réalité   Dim 2 Oct - 20:43

La tenue:
 
Quand la fiction rattrape la réalité

Ft. Zélos, Deamon & Siloë

Deamon se décolla difficilement de Blodwyn. Il devait s’entraîner et sa cadette semblait motivé à le garder avec elle. Malheureusement, l’épisode de Hunter débarquant dans son salon l’avait calmé pour des années. Le brun soupira doucement et se glissa dans la salle de bain. Tout faillit dégénérer jusqu’à ce qu’il fuie, s’habille et disparaisse. Cette gamine allait le rendre fou et le tuer…
L’entraînement fut éprouvant pour le Grec. Hunter semblait motivé à le faire souffrir. Deamon avait eu le loisir de sentir son épée plus d’une fois contre son armure. Et sa concentration ne voulait pas revenir, non, il pensait à d’autres choses. Aujourd’hui, Zélos visitait le centre de biologie marine de San Francisco, et donc se retrouvait au plus proche de Siloë. Malheureusement, avec la rumeur du vol de l’éclair de Zeus, la sortie pédagogique risquait de rapidement devenir une sortie découverte du surnaturel. Et pour ne pas le rassurer, son père venait de s’initier dans sa tête pour le mettre sur ses gardes. Troquant rapidement sa tenue de guerrier pour une tenue plus humaine, le Demi-Dieu se téléporta au plus près de son frère pour faire face à une furie qui semblait vouloir le rejoindre.

Une fois la menace repoussé, Siloë entra dans la pièce. Dans la seconde, elle avait utilisé son don pour calmer leur cadet avant de lui faire une remarque. Le regard du Dieu changea pour devenir plus sombre. Pardon ?! Elle osait dire qu’il y aurait eu une autre manière de chasser la furie. En plus… Zélos l’avait vu.

« Il fallait bien qu’il l’apprenne un jour ou l’autre ! C’pas le moment. En plus vu que tu vis à l’hôtel, c’est moi qui vais le gérer. Te plain pas et utilise tes pouvoirs, il faut qu’on aille chez lui. »

Et l’instant d’après, ils prenaient route vers chez Zélos et pas dans le plus grand des calmes. A leur habitude, les frangins se disputèrent sur la manière dont il aurait dû intervenir. Et bien sûr, tout se solda par un « Tu aurais dû rester dans ton épave… » de Deamon. A croire que cela était sa phrase de prédilection quand il se prenait la tête avec la sirène.
Une fois chez Zélos, le brun sentit des bras l’entourer. La mère du blond était adorable, comme à chaque fois qu’il avait pu la voir pour prendre des nouvelles du plus jeune. Il s’écarta d’elle alors que le beau père débarqua.

« Qu’est-ce que c’est que ce foutoir chez moi ?! »
« Toi, tu te la fermes avant de faire connaissance avec le mur… »

Que de douceur, mais c’était caractéristique de Deamon quand il n’était pas avec Blodwyn.


code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Quand la fiction rattrape la réalité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand la fiction rattrape la réalité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau mp3 2017 fiction ou réalité?
» Espionnage : Quand la réalité dépasse la fiction !
» Quand le Coup de coeur,la nostalgie se transforme en réalité
» le moteur à eau (Pantone) >> Arnaque ou réalité
» Deuxième souffle, psychique ou réalité?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forever :: ADMINISTRATION :: Anciennes Histoires :: Autres :: Abandonnés-