AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Frayeur à la librairie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
honey
Messages : 27
Date d'inscription : 09/08/2016
Célébrité : Jennie Kim
avatar
MessageSujet: Frayeur à la librairie   Mar 9 Aoû - 20:02

La tenue:
 
Frayeur à la librairie

FT. Jun & Micha


Ça faisait quelques jours que Micha était arrivée à San Francisco. Et autant de jour qu’elle pleurait, inconsolable. Les parents de Jemin avaient tout essayé, mais la demoiselle semblait incapable de se calmer. Ses yeux étaient rouges, et son souffle corps alors que respirer n’était plus nécessaire depuis quelques mois. Il n’y avait eu que la présence de Koko qui avait eu le temps de la calmer un minimum et encore, la brune pleurait toujours.
Une nouvelle fois, la Française avait sombré dans son lit. Malgré sa condition de vampire, elle fatiguée et avait besoin de dormir. Ça permettait de calmer les phases de pleures. Malheureusement, toute la maison se réveilla quand la maison s’illuminer une nouvelle fois à cause d’un cauchemar. C’était une véritable catastrophe… La brune sortit de sa chambre pour aller dans le frigo, une poche de sang, il lui fallait une poche de sang ou elle risquait de faire une énorme connerie. Micha s’était assise au centre de son lit, buvant doucement alors que des larmes recommençaient à couler le long de ses joues. Ça ne finirait jamais… Cette horrible douleur serait là pour toujours.

La démone s’endormit une nouvelle fois avant de se réveiller en sursaut alors que le soleil pénétrait enfin dans la chambre. Elle se glissa dans la salle de bain accolée à sa chambre pour une douche plus que glacée. Elle soupira longuement avant de sortir de la cabine et de se sécher rapidement pour s’habiller. Les larmes semblaient s’être enfin calmées. Elle s’installa à table et mangea doucement, plus rien n’avait de goût… La petite demoiselle déprimait fortement. Finalement, elle décida de prendre un petit bain de soleil. Depuis son arrivée, elle n’avait pas mis le nez dehors, même pas dans le jardin de la maison. Elle avait refusé qu’on l’accompagne.

Une fois dans le centre de San Francisco, elle s’était rendu dans une grande librairie. Peut-être que lire lui ferait du bien ? Elle qui avait toujours le nez collé dans des livres, depuis la mort de ses parents, elle n’en avait pas ouvert un. C’était comme si le temps s’était arrêté, mais la brune savait qu’il fallait prendre son courage à deux mains. Ils ne reviendraient pas, mais ils n’auraient pas voulu ça.
Malheureusement, l’éclairage dans l’établissement se coupa d’un seul coup, plongeant la pièce dans le noir. La devanture étant encombré par des tonnes de livres, la lumière ne passait plus. Micha commença à paniquer et avait instinctivement agrippé le bras de la demoiselle à côté d’elle. Elle sentait qu’elle était comme elle, un être surnaturel, et elle semblait apaisante. Malheureusement, la peur semblait être encore plus amplifié à cause de son côté vampire.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 23
Date d'inscription : 09/08/2016
Célébrité : kwon eunbin
Crédits : (a) Nelliel. (s) exception (g) tumblr
avatar
MessageSujet: Re: Frayeur à la librairie   Mar 9 Aoû - 20:31

La tenue:
 
Frayeur à la librairie

FT. Jun & Micha


Jun fut désagréablement réveillée par les premières leurres solaire qui coloraient doucement l'horizon. Elle se tourna pour être de dos au soleil tout en soupirant. Un peu plus longtemps, juste un tout petit peu. Elle n'avait pas cours aujourd'hui, alors elle voulait en profiter. Cela dit, sa terrasse ne lui offrait pas beaucoup de tranquillité pour terminer sa nuit commencée à la première heure. Les yeux toujours clos, Jun se relevait lentement et retomba à terre dans les secondes qui avaient suivit, une étrange douleur au niveau du visage. Ouvrant péniblement les yeux, elle comprit aussitôt pourquoi. Sa baie vitrée était fermée et elle avait eu la joie de la prendre. Soupirant de nouveau, elle se rallongea et n'eut la force de rentrer qu'une bonne heure plus tard.

Les yeux à demi-clos, Jun se prépara son plateau quotidien. Chocolat chaud, céréales, tartines de chocolat et fruit. A se demander où est-ce qu'elle mettait tout cela sans jamais prendre un gramme. Le tout enfin terminé, elle nettoya en fredonnant légèrement pour se réveiller et termina dans la douche. Brûlante comme toujours et fidèle à son élément principale. L'être céleste prit une profonde inspiration et se prépara lentement. Une fois habillée, elle s'étala sur sa terrasse et s'apprêtait à se plonger dans son dernier livre avant de se figer. Non !! Elle l'avait fini dans les nuits. Elle avait complètement oublié. Enfilant ses chaussures, Jun n'avait pas m'y longtemps avant de sortir.

La lycéenne se freyait un chemin en les passants et ce avec hâte. Elle devait rapidement faire le plein de livre ou sinon elle allait clairement s'ennuyer le soir venue. Dans un tintement familier de clochette, la brune entra dans sa libraire favorite. En réalité, c'était la seule qu'elle avait trouvé peu de temps après son arrivée en ville et elle était devenue une régulièrement en plusieurs jours seulement. Elle se glissa avec aisance dans les rayonnages et vérifia les dernières nouveautés. Elle se figea légèrement en apercevant une brunette d'à peu près son âge et qui ne la laissait pas complètement indifférente. Prenant une profonde inspiration, elle se lança timidement et se posta à côté pour choisir quelques ouvrages dans le rayons.

Soudain, Jun se figea violemment. Il n'y avait plus de lumières et une poigne lui serrait le bras. Son coeur s'emballa aussitôt.  Les contacts humains et elle, ça faisait bien trop pour qu'elle reste totalement calme. Malgré tout, percevant la peur de la brune à ses côtés, elle tenta de passer outre. ❝ Ca va aller, mmh. Leur système électrique est juste un peu vieux. ❞ Souffla-t-elle en étendant légèrement son aura bienveillante pour apaiser l'inconnue. Cela dit, elle se disait que se serait plus compliqué. S'assurant instinctivement qu'il n'y avait personne proche d'elles ainsi que de la nature de sa camarade à ses côtés, Jun se fit légèrement luire pour créer de la lumière. ❝ Mieux? ❞ Demanda-t-elle avec bienveillance. La lumière de son portable? Possible... Seulement, il y avait un petit problème pour que cette idée soit réalisable... Jun l'oubliait absolument toujours chez elle. Du coup, elle faisait avec ce qu'elle avait, elle-même.


code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honey
Messages : 27
Date d'inscription : 09/08/2016
Célébrité : Jennie Kim
avatar
MessageSujet: Re: Frayeur à la librairie   Mar 9 Aoû - 21:45

La tenue:
 
Frayeur à la librairie

FT. Jun & Micha


Inconsolable, Micha était inconsolable depuis son arrivée à San Francisco. Les parents de Jemin avait pourtant tout fait pour que la demoiselle se calme, mais cela semblait impossible. Elle avait perdu ses parents et n’arrivait pas à s’en remettre… Etant hypersensible à la base, les sentiments amplifiés des vampires rendaient ça encore plus douloureux et plus insurmontable. Seul Koko avait réussi à la faire arrêter de pleurer. Son cœur tambourinait dans sa poitrine depuis des jours, ce n’était pas bon pour elle.
La demoiselle s’écroula finalement de fatigue dans son lit. Son sommeil était particulièrement agité, et la maison s’était éclairée d’un seul coup quelques secondes alors que Micha se réveillait brutalement. Elle soupira doucement en se disant qu’elle devait envisager de manger avant de faire une connerie avec ses pouvoirs. La brune sortit de sa chambre et se dirigea vers le frigo en allumant toutes les lumières qu’elle croisait sur son passage. Elle attrapa une poche de sang avant de retourner s’assoir sur son lit.

Micha se rendormit quelques instants après avoir mangé et se réveilla brutalement le lendemain. Elle décida ensuite de prendre une bonne douche glacée pour tenter de se changer les idées. Les larmes semblaient avoir cessé. La lycéenne se rendit dans la salle à manger et déjeuna doucement, mais la nourriture n’avait plus vraiment de goût pour elle. Tout semblait morose… Elle devait sortir, prendre un peu le soleil, respirer l’air frais. Rester enfermé chez les parents de Jemin n’était pas une bonne idée. Après avoir refusé d’être accompagnée, la demoiselle se glissa dans les rues du centre-ville de San Francisco.
Elle aperçut une grande librairie. Elle n’avait pas lu un livre depuis la mort de ses parents, il fallait qu’elle s’y remette, qu’elle se force à remonter la pente ! La brune se faufila dans les rayons et chercha un livre qui pourrait l’intéresser. Malheureusement, seulement quelques secondes après, l’installation électrique sauta et la pièce se plongea dans le noir. Le cœur de Micha s’était emporté d’un seul coup alors que ses yeux avaient pris une teinte plus rouge. Elle paniquait clairement. Elle avait même agrippé instinctivement le bras de la fille à côté d’elle. Elle sentait que c’était un être surnaturel et son aura était rassurante.

Installation électrique vieillotte ? Ça ne l’avait pas vraiment rassuré. La lumière ne reviendrait pas tout de suite. Elle avait senti son cœur s’emballer de plus belle. Elle aurait pu trembler tellement elle avait peur, mais une faible lueur émana de la demoiselle à ses côtés. Si elle avait pu elle se serait totalement collé à elle pour se calmer, elle se contenta simplement d’hocher la tête à sa question. Effectivement, elle se sentait mieux. Elle tenta de respirer plus doucement, sinon ça allait être la catastrophe. Il ne fallait pas qu’elle éclair la pièce avec ses dons… Ni amplifier ou réduire les dons de la brune à ses côtés. Elle avait même voulu la lâcher mais ça semblait impossible, insurmontable.

« Je… Peux rester avec toi ? »

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 23
Date d'inscription : 09/08/2016
Célébrité : kwon eunbin
Crédits : (a) Nelliel. (s) exception (g) tumblr
avatar
MessageSujet: Re: Frayeur à la librairie   Mar 9 Aoû - 22:12

La tenue:
 
Frayeur à la librairie

FT. Jun & Micha


Jun se réveilla sur sa terrasse, comme chaque matin depuis son arrivée en ville. Elle ne supportait pas dormir en intérieure et préférait se poser dehors afin de lire jusqu'à l’effondrement tard dans la nuit ou bien encore en début de mâtiné. Bien entendu, le résultat était toujours le même. Jun soupira longuement et se tournait dos au soleil qui provoquait une lueure des plus désagréables pour quelqu'un qui avait une préférence pour les astres nocturnes. Ainsi, la brune avait mit bien longtemps avant de se relever, mais avait de nouveau finit à terre après s'être prit sa baie vitrée en voulant rentrer. Finalement, après une bonne heure, Jun avait enfin rejoint sa cuisine pour un petit-déjeuner aussi banal qu'enfantin. Encore légèrement endormi, elle nettoya ses affaires et passa dans la salle de bain. Une douche brûlante, cela avait le don de parfaitement bien réveiller la lycéenne.

Prête et pieds nus, elle se jeta sur le pouf de sa terrasse afin de finir son livre, mais se figea. Non!! Elle l'avait fini dans la nuit et avait complètement oublié ce détails. Sans prendre le temps de réfléchir davantage, la brune enfila des chaussures et se rendit en ville. Elle se frayant agilement un passage entre les personnes présentes et rentra rapidement dans sa boutique favorite. Une petite librairie sur laquelle elle était tombée le jour de son arrivée et où elle se rendait entre une à cinq fois par semaines. Il y renouvelait assez régulièrement le stock pour qu'elle y trouve toujours son bonheur.

Jun se faufilait entre les rayons si familier avant de légèrement se figer en apercevant une brune d'un peu près son âge certainement et de sang surnaturelle. Prenant une profonde inspiration, elle se plaça à côté pour regarder le rayon. Soudain, le lieu fut plonger dans le noir et Jun se figea de nouveau. Non pas pour ce qu'elle voyait, mais pour ce qu'elle ressentait. La brune à ses côtés venait de lui serrer le bras. Le coeur de Jun s'emballa instinctivement, mais elle se concentra sur la panique de sa camarade. Etendant son esprit, l'être céleste vérifia qu'aucun mortel n'était trop près ainsi que la nature de la brune avant se recouvrir sa peau d'une légère couche de lumière tout en étendant son aura bienveillante pour apaiser la brunette. Après tout, son explication sur la coupure de courant n'avait pas semblé l'apaiser.

Réglant sa luminosité, elle fit en sorte qu'elle soit apaisante, mais pas trop puissante. Un sourire bienveillant se glissa sur ses lèvres à la réponse silencieuse de sa camarade, rassurer de la sentir s'apaiser lentement à ses côtés. Seulement, c'était elle qu'on devrait bientôt calmer. L'inconnue ne la laissait pas indifférente et ses paroles l'avaient légèrement fait rougir. Elle remerciait de ne pas être trop éclairé et que le rouge de ses joues ne se voient pas. ❝ mmh... bien... bien sûr. ❞ Bafouilla-t-elle en fixant les livres. Jun ne pouvait pas craquer sur elle, elle ne connaissait même pas son prénom et n'était sans doute pas de ce bord. Après tout, s'était son truc de craquer sur quelqu'un qui ne la regarderait jamais. ❝ Jun.... je m'appelle Jun... ❞ Murmura-t-elle avait maladresse.


code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honey
Messages : 27
Date d'inscription : 09/08/2016
Célébrité : Jennie Kim
avatar
MessageSujet: Re: Frayeur à la librairie   Mer 10 Aoû - 17:23

La tenue:
 
Frayeur à la librairie

FT. Jun & Micha


Micha s’écroula dans son lit après une énième crise de larmes. La perte de ses parents semblait insurmontable, en plus tout était amplifié depuis la morsure, une véritable catastrophe car la demoiselle était hypersensible de base. La brune se réveilla en sursaut illuminant toute la maison à cause du manque de lumière. Sa veilleuse était éteinte et ça expliquait pas mal de choses. Elle avait toujours eu peur du noir et ça n’allait pas en s’arrangeant.
La Coréenne s’était levé pour se nourrir. C’était plus ou moins l’heure à laquelle le besoin de boire du sang apparaissait. Elle attrapa une poche de sang dans le frigo avant de retourner dans sa chambre pour s’assoir au centre du lit. Elle but doucement alors que les larmes recommençaient lentement à couler. Peu après, elle s’endormit une nouvelle fois avant de se réveiller en sursaut alors que le soleil illuminait sa chambre.
Se glissant dans la salle de bain, Micha prit une douche glacée avant de s’habiller rapidement pour rejoindre la salle à manger et déjeuner avec les autres. Tout semblait morose depuis des jours mais elle devait se reprendre, elle le savait. Personne ne voulait de ça ! La brune se faufila alors dans les rues de la ville après avoir refusé de se faire chaperonner. Le soleil sur sa peau lui avait fait un bien fou, comme si elle ne l’avait pas vu depuis des jours.

Sur son chemin, elle croisa une bibliothèque dans laquelle elle entra rapidement. Lire était un de ses passes temps favoris, alors peut-être que si elle trouvait un bon livre, elle pourrait s’y plonger et oublier un minimum la douleur ? Elle n’en savait rien. Mais c’était à tenter. Une fois dans la boutique, elle passa dans les rayons avant de s’arrêter dans un et de regarder plus en détails les ouvrage. Sauf… Que l’électricité sembla sauter et plongea le lieu dans le noir. Micha attrapa le bras de la demoiselle à ses côtés, alors que ses yeux avaient viré au rouge. Panique. Elle paniquait clairement et la brune avait une aura rassurante.
Lorsque la probable raison de la coupure arriva, la Française paniqua un peu plus. Son cœur battait bien trop vite ! Jusqu’à ce qu’une petite lumière émane de la demoiselle. C’était largement plus apaisant que l’explication. Micha hocha même la tête quand elle lui demanda si ça allait mieux. Ça ne pouvait aller que mieux s’il y avait un minimum de lumière dans les ténèbres. La brune demanda ensuite si elle pouvait rester avec elle, ravi de la voir accepter. Jun ? Un petit sourire plus qu’adorable se glissa sur les lèvres de la démone.

« Micha. »

Un bruit retentit dans la boutique et le cœur du démon de lumière manqua d’exploser. Ses petits crocs avaient même commencé à faire une apparition. Elle était bien trop craintive, alors que c’était probablement un livre qui était tombé. La lycéenne s’était instinctivement rapproché de la lumière.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 23
Date d'inscription : 09/08/2016
Célébrité : kwon eunbin
Crédits : (a) Nelliel. (s) exception (g) tumblr
avatar
MessageSujet: Re: Frayeur à la librairie   Mer 10 Aoû - 18:02

La tenue:
 
Frayeur à la librairie

FT. Jun & Micha


Jun avait complètement oublié. Elle avait terminé son ouvrage tard dans la nuit avant de lamentablement sombrer sur sa terrasse. Sans y réfléchir davantage, la gamine avait enfilé rapidement ses chaussures avant de s'élancer hors de sa petite maison. Elle se fondit dans la masse avec une aisance et une agilité aussi incroyable qu'instinctive. Cela faisait presque un an qu'elle parcourait les rues de la terre en quasi-continue et se fondre dans la masse était devenue l'une de ses plus grandes spécialités. Jun n'aimait pas être au centre de l'attention et même si son statut d'Oiseau Vermillon est connu de beaucoup. Avoir un regard trop intense sur elle avait le don de la mettre mal à l'aise. Elle n'y était pas habituée après avoir passer seize année en quasi-isolation. C'était pour ça, qu'elle avait apprit à se fondre dans la masse, devenir une parmi tant d'autres.

La lycéenne avait ralentis sa cadence devant une petite libraire de quartier. Sa librairie favorite et pour sur, elle était la seule que la brune connaissait. C'était la première qui avait croiser son chemin lors de son arrivée en ville et elle n'avait jamais cherché à en trouver une autre. Non, celle-ci était absolument parfait et lui offrait toujours un grand choix malgré sa présence plus que régulière. Une habituée, elle l'était. Même le propriétaire avait apprit à la reconnaître, bien malgré elle. A peine avait-elle passé la porte qu'elle se faufilait dans les rayons.

La démarche de Jun avait de nouveau ralentit pour se faire plus timide lorsqu'elle aperçu une brune d'un peu près son âge lorsqu'elle tournait dans un rayon. Elle émanait quelque chose qui la chamboulait. Tentant de se concentrer sur les livres, Jun sursauta lorsque l'obscurité gagna la librairie et qu'une poigne se resserra autour de son bras. Son corps s'emporta violemment et ses joues furent rapidement tintées de rouges. Seulement, elle n'avait pas eu le moindre mouvement de recule, non. La panique croissante de la jeune adolescente à ses côtés l'en empêchait. Sa nature bienveillante pris aussitôt le dessus. Elle tenta maladroitement de la rassurer en expliquant que le propriétaire avait un vieux système électrique. Son coeur s'emballa en sentant que cela avait eu l'effet contraire. Lentement, elle étendit son aura de bienveillance pour apaiser la brune à ses côtés.

Ce n'était pas suffisant. Quelque chose décuplait sa crainte, elle pouvait le percevoir avec aisance. Réfléchissant rapidement, Jun sonda le magasin et recouvrit son corps d'une fine de lumières pour les éclairer légèrement. Elle fut aussitôt rassurer lorsqu'elle se rendit compte que cela fonctionnait. Seulement, son coeur n'avait pas tardé à avoir quelques ratés à l'interrogation de la brune. Si elle pouvait rester avec elle? Jun avait bafouiller une réponse positive alors que son visage prenait une teinte de rouge supplémentaire et que son coeur tambourinait plus encore.

Jun fixa longuement les livres devant elle. Qu'est-ce qu'elle faisait au juste?! Elle craquait encore pour quelqu'un qui ne la regarderait jamais, mais elle ne pouvait pas s'en empêcher. Elle était tellement adorable et dégageait quelque chose de particuliers. Malgré tout, Jun avait murmuré son prénom avec maladresse pour se présenter. Après tout, si elle devait se faire accrocher, elle voulait connaître le prénom de son coup de coeur. Son regard se posa sur l'inconnue, ne sachant vraiment si elle obtiendrait une réponse. Elle le regretta amèrement. Son coeur loupa plusieurs battement et la lumière s'était légèrement accentuée alors qu'elle détournait le visage. Ce sourire, elle se sentait fondre. Micha. Un sourire se glissa sur ses lèvres alors qu'elle se retenait de le prononcer à voix haute. Adorable tout comme celle qui le portait.

Jun aurait juré avoir une crise cardiaque. Micha s'était collée un peu plus contre elle, certainement en trouvant la lumière apaisante lorsqu'un bruit avait retentit. ❝ Je... euhm... je... ne t'en fais pas, ce n'était qu'un livre. ❞ Bafouilla-t-elle, incapable de faire un phrase correcte, non ce n'était pas possible dans une telle situation. Elle allait mourir et bêtement si cela continuait. Jun prit discrètement une profonde inspiration et tenta de penser clairement pour apaiser la pauvre Micha. ❝ Euhm... tu ... tu cherchais un livre en particulier? .... Moi, je cherchais un ouvrage de contes, tu en connais? ❞ Souffla-t-elle en tentant de ne pas trop bafouiller.


code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honey
Messages : 27
Date d'inscription : 09/08/2016
Célébrité : Jennie Kim
avatar
MessageSujet: Re: Frayeur à la librairie   Mer 10 Aoû - 19:02

La tenue:
 
Frayeur à la librairie

FT. Jun & Micha


Toute la résidence de la famille Jeong s’illumina d’un coup quand Micha se réveilla d’un coup dans sa chambre. Elle avait eu peur, sa veilleuse était éteinte et ça avait provoqué une réaction instinctive. La brune se leva ensuite pour prendre une poche de sang dans le frigo. Elle devait manger, sinon, elle allait allumer la maison plus d’une seconde. Une fois son repas de la nuit terminé, elle s’endormit une nouvelle fois avant de se réveiller en sursaut.
La demoiselle se glissa dans la salle de bain pour prendre une longue douche glacée avant de s’habiller pour aller dans la salle à manger. Elle déjeuna bien peu car elle n’avait pas du tout goût à manger. C’est comme si tout n’avait plus d’intérêt pour elle alors que la cuisine de la mère de Jemin était toujours excellente. Micha décida qu’elle devait se reprendre en main et que profiter du soleil ferait du bien à sa bouille un peu trop pâle !

Une fois dans le centre-ville, Micha était entrée dans une librairie. Elle adorait lire, alors que peut-être que se plonger dans un livre lui ferait du bien ? Elle n’en savait rien, mais c’était à tester. Bien trop de personnes s’inquiétait pour elle. La brune ne voulait pas de ça. Elle se devait de remonter la pente. Elle avait l’éternité devant elle maintenant…
Une fois dans la boutique, elle passa entre les rayons avant de s’arrêter dans un pour regarder plus en détail ce qu’il y avait. Enfin, ça, c’était jusqu’à ce que l’électricité saute et plonge la pièce dans le noir. Instinctivement, la démone avait attrapé le bras de la demoiselle à ses côtés qui semblait être elle aussi un être surnaturel. Elle mourrait de peur, son cœur tambourinait dans sa poitrine, alors que l’explication ne la rassurait pas du tout.

Ce fut la faible lueur qui émanait du corps de la brune à ses côtés qui commença à doucement l’apaiser tout comme l’aura qui semblait se développer. La demoiselle lui donna finalement son nom, ce à quoi Micha répondit en souriant. C’était gentil de sa part de ne pas la repousser. Malheureusement, un bruit résonna dans la boutique et le cœur de la Française repartit brutalement dans les tours. Des petits crocs adorables avait même fait leur apparition tellement elle paniquait. Elle s’était rapproché de la source de lumière pour tenter de se calmer, mais c’était peine perdu, le noir la terrorisé depuis son plus jeune âge. Ce n’était pas son élément… Un livre ?! Ce n’était qu’un livre qui avait fait tout ce bruit ?
La voix de Jun capta son attention. Si elle cherchait un livre en particulier ? Si elle connaissait des contes ?

« Je… Je voulais juste un livre pour me changer les idées… J’ai pas vraiment de préférence. »

Son cœur semblait doucement se calmer. Après tout, elle était concentrée sur autre chose et c’était un véritable miracle.

« Je connais des contes, mais je sais pas si on les vend ici. C’est étranger. »

C’était les contes qu’on lui avait racontés depuis sa plus tendre enfance, coréen et hawaïen.
Finalement ce fut à ce moment-là que l’éclairage décida de se remettre en route. Ça avait pris quelques secondes, mais la lycéenne avait lâché la demoiselle. Tout doucement, elle avait l’air de regagner son calme, malgré la couleur rouge de ses yeux et ses crocs. Elle s’écarta doucement de Jun et se mit à rougir doucement.

« Hum… Désolé. Je… J’ai… Vraiment peur du noir. Je… Je voulais pas t’embêter. »

C’était plus qu’évident.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 23
Date d'inscription : 09/08/2016
Célébrité : kwon eunbin
Crédits : (a) Nelliel. (s) exception (g) tumblr
avatar
MessageSujet: Re: Frayeur à la librairie   Mer 10 Aoû - 19:49

La tenue:
 
Frayeur à la librairie

FT. Jun & Micha


Jun se figea légèrement, surprise d'apercevoir une brunette d'un peu près son âge dans les rayonnages de la petite librairie de quartiers. C'était tellement rare qu'elle y croise quelqu'un et encore moins quelqu'un qui dégageait autant de charme. Se concentrant sur les rayons, l'être céleste passa aux côtés de l'inconnue avant de se figer complètement alors que son coeur s'emballait. Une coupure de courant. Si seulement, cela pouvait être l'unique facteur qui avait déclencher sa réaction, mais c'était tout autre chose. La brunette à ses côtés avait empoigner son bras, clairement en panique. Ses joues avaient rougit et elle tentait de respirer normalement lorsqu'elle expliqua la raison de la coupure à la brunette. Hélas, l'effet fut l'inverse de ce qu'elle espérait. Jun étendit légèrement son aura rassurant tout en vérifiant que les lieux étaient bien vide avant de recouvrir sa peau de lumière. Elle luisait doucement dans le noir, ravis que cela apaiser la demoiselle qui la tenait si fermement.

Elle allait encore être blessée, elle le savait et pourtant, elle sentait qu'elle s'enfonçait déjà dans des sentiments à sens unique. Jun n'était que la personne la plus proche dans un instant de panique, rien d'autre. Pourtant, elle n'avait pas pu s'en empêcher et se présenta avec maladresse. Même si cela ne donnerait certainement rien, elle voulait connaître le nom de cet être si adorable qui se cramponnait tellement à elle que son coeur ne pouvait trouver de repos. Le sourire de la brune avait fait fondre Jun un peu plus. Sa lumière corporelle avait instinctivement réagit alors que son coeur s'emballait. Un sourire se glissa aussi sur ses lèvres lorsqu'elle pu enfin mettre un nom sur la brune. Micha. Adorable, il fallait s'en douter.

Un bruit retentissait et Jun aurait juré avoir fait une crise cardiaque. Pas par peur, mais en sentant ce petit corps se coller davantage contre le sien sous la panique. Doucement... Elle devait se calmer et ne pas s'imaginer que cela avait une signification particulière. Elle était là par hasard, c'est tout. Elle tenta de rassembler ses idées et bafouilla que cela n'avait été qu'un livre chutant de l'étagère. En effet, le propriétaire avait dû en faire tomber un en s'occupant du tableau électrique. Un maigre réconfort. Respirant profondément, Jun tenta de se calmer tout en changeant les idées de Micha. Elle parla livres. A vrai dire, vu le contexte c'était la meilleure des options et surtout la seule que Jun avait pu attraper dans le bordel de son esprit confus. Jun l'interrogea sur le livre qu'elle pouvait chercher ou bien si elle connaissait des contes. Un soupire de soulagement lui échappa lorsqu'elle se rendit compte que l'idée fonctionnait. ❝ Je peux t'en conseiller plusieurs si tu veux... ❞ Murmura-t-elle faiblement, un sourire timide aux lèvres. ❝ Oh, il y a absolument de tout, tu serais surprise. Tu peux me dire un titre? ❞ Demanda-t-elle faiblement.

Soudain, l'éclairage se fit de nouveau dans la petite boutique. Jun absorba de nouveau, lentement sa lumière afin de ne plus luire. Micha se décolla alors d'elle et même si cela lui permettait enfin de respirer, elle pouvait sentir son coeur se serrer. Elle s'emballait bien trop rapidement pour se genre de choses. Elle aurait aimé la garder plus longtemps dans ses bras, mais cela aurait été étrange et déplacée. Gênée, elle se pinça les lèvres et souria timidement à Micha. ❝ Ne t'en fais pas ... Je... cela ne me gêne pas... Je comprends... ❞ Bafouilla-t-elle.



code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honey
Messages : 27
Date d'inscription : 09/08/2016
Célébrité : Jennie Kim
avatar
MessageSujet: Re: Frayeur à la librairie   Mer 10 Aoû - 21:15

La tenue:
 
Frayeur à la librairie

FT. Jun & Micha


Micha avait besoin de se changer les idées, de tenter de remonter la pente qui semblait s’allonger de jour en jour. Et puis, elle voulait tellement oublier l’horrible douleur qu’elle ressentait depuis des jours et de manière exagérée qu’elle était capable de faire tout et n’importe quoi. Alors elle avait décidé de prendre un bain de soleil en plus de découvrir la ville où elle habiterait à partir de maintenant.
Rapidement, elle avait trouvé une librairie. Elle entra à l’intérieur et se glissa dans les rayons. Peut-être que si elle trouvait un ouvrage qui lui plaisait, elle pourrait mettre de côté quelques souvenirs. Enfin, elle n’avait pas vraiment pu se pencher sur la question car l’électricité avait sauté, tout la pièce était dans le noir. La demoiselle avait cru faire une crise cardiaque tellement son cœur avait battu violement dans sa poitrine. Micha attrapa même le bras de la demoiselle à ses côtés qui était un être surnaturel. Elle ne pouvait pas rester seule ou elle risquerait de dévoiler sa nature bien trop facilement.

L’explication ne l’avait pas du tout rassuré, mais le côté faiblement lumineux de la demoiselle semblait l’apaiser tout comme son aura. Elle pouvait respirer un peu mieux comme ça, même si ça lui était inutile. Elle répondit à la présentation de la demoiselle nommé Jun, le tout avec un sourire des plus adorable. Malheureusement, il disparut rapidement alors que le rouge de son regard s’intensifiait. Un bruit venait de la faire de nouveau paniquer. Son cœur allait exploser si ça continuait comme ça. Micha s’était rapproché de la brune pour tenter de se calmer.
Jun semblait avoir trouvé le moyen de concentrer la Coréenne sur autre chose. Parler de livres. Et ça avait l’air de la calmer. Elle avait même réfléchi un instant quand elle lui demanda ce qu’elle cherchait. Rien de particulier à vrai dire, juste un bouquin pour passer le temps. Ce qu’elle ne tarda pas à dire. Jun était sûrement fan de contes de son côté vu sa question.

« C’est vrai ? »

Le sourire innocent de la demoiselle réapparut sur ses lèvres alors que Jun lui montrait un livre. Elle ne tarda pas à l’attraper avant de répondre à sa question. Alors qu’elle lisait à moitié le résumé du livre.

« Heu… Je pense que ça doit être les étoiles amoureuses. »

Après tout, elle ne connaissait que les noms dans la langues d'origines, la traduction n'était peut-être pas la même.
Rapidement, elle s’excusa pour son comportement. Les démons et surtout les vampires n’avaient en général pas peur du noir, mais ce n’était pas son cas, son démon semblait plus puissant et par nature ne supportait pas tout ce qui se rapprochait des ténèbres. Avec son naturel craintif, c’était encore plus fort pour elle. Mais apparemment Jun ne lui en voulait pas plus pour ça.

« Tu veux manger un gateau avec moi ? Je… C’est pour m’excuser ! Si… Si tu veux bien. »

Et parce qu’elle n’avait pas vraiment envie de se retrouver tout seule. Jun était terriblement rassurante, et lui faisait oublier la douleur en plus de lui avoir conseiller un ouvrage qui avait l’air fantastique. Enfin, avant d’envisager de sortir, ses yeux devaient reprendre leur couleur de base et ses crocs redevenir de simple dent.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 23
Date d'inscription : 09/08/2016
Célébrité : kwon eunbin
Crédits : (a) Nelliel. (s) exception (g) tumblr
avatar
MessageSujet: Re: Frayeur à la librairie   Mer 10 Aoû - 21:55

La tenue:
 
Frayeur à la librairie

FT. Jun & Micha


Une coupure de courant à la librairie, c'était une première. Le coeur de Jun s'était violemment emballée. L'obscurité n'y était pour rien, non c'était en quelques sortes l'élément de la jeune femme à l'image du ciel nocturne. Non, sa réaction avait été provoqué par la brune qui lui avait clairement tapé dans l'oeil un instant plus tôt. Celle-ci venait de s'accrocher à son bras comme à une bouée de sauvetage. Le rouge lui était monté au joue alors qu'elle expliquait la possible cause de cette obscurité. Hélas, l'effet avait été l'inverse de celui qu'elle souhaitait. La panique de l'inconnue s'était décuplée. Son coeur se serra et elle l'enveloppa de son aura apaisante tout en vérifiant les lieux. Lentement, son corps s'illumina doucement pour les éclairer légèrement. Heureusement, cette solution avait eu l'air de fonctionner. Jun pu s'apaiser et se présenta avec maladresse.

Un battement de coeur ratté ou plutôt une dizaine ! Jun aurait juré avoir concurencé les tomates en apercevant le sourire de la jeune femme alors qu'elle se présentait à son tour. Micha. Un nom aussi adorable que la personne qui la portait. Un sourire se glissa sur ses lèvres avant de se figer légèrement de nouveau. Un bruit avait retentit et la seconde suivante, Jun s'était retrouvée avec un corps contre le sien. Une crise cardiaque. Jun aurait juré en avoir fait une ! Elle allait mourir bêtement pour une histoire qui ne mènerait certainement à rien, elle en était persuadée. C'était son défaut, craquer pour les personnes qui ne la regarderaient jamais de cette manière.

Enfin, elle plaçait son coeur et ses problèmes au fond de son esprit et se concentra sur la crainte de la jeune Micha. Elle tenta tout d'abord de la rassurer en expliquant que le bruit avait été provoqué par un livre chutant de son étagère. Cela fonctionna, mais bien trop légèrement. Aussi, Jun opta pour lui changer complètement les idées. Seulement, son esprit confus et embrouillé par la présence de la jeune femme ne l'aidait pas. Les livres. Elle avait parler de livres en bafouillant, demandant à Micha si elle cherchait quelques choses en particuliers ou bien si elle connaissait des comptes. Un sourire se glissa sur ses lèvrs, rassurée lorsqu'elle perçu que cela apaisait Micha.

Elle ne cherchait rien de particuliers? Jun lui proposa alors que lui donner quelques conseils. Après tout, elle connaissait les lieux comme ça poche. A la réponse de Micha, elle acquiesça en lui souriant avant de lui donner un ouvrage présent sur le rayon à leur côté. Alice au pays des merveilles. Il s'agissait de l'un de ses livres favoris depuis son arrivée et qui lui permettait de s'aérer l'esprit à merveilles. Son oeur rata de nouveau battement à la vu de ce sourire remplit d'innocence. Elle fondait ! Et redescendis sur terre lorsque Micha donna un titre de conte. ❝ Je connais, le premier que j'ai lu. ❞ Souffla-t-elle doucement. Après tout, les histoires célestes c'étaient son truc.

La lumière fut rapidement de retour après ça, donnant l'occasion à Jun de respirer. Malgré tout, au fond d'elle, elle aurait aimé que l'instant se prolonge. Mais, c'était impensable et mettrait sans doute Micha mal à l'aise. Après tout, elle ne la connaissait absolument pas. Jun refusa les excuses de la demi-vampire, ce n'était absolument pas nécessaire. Elle était ravie d'avoir pu la rencontrer, peu importe la manière.

Jun fut surprise par ce qui avait suivit. Elle l'invitait pour un gâteau. ❝ D'accord. ❞ Réfléchir? Ce serait pour plus tard ou pour jamais. Non, l'être céleste avait répondu tellement rapidement... Seulement, elle ne voulait pas que cette rencontre se termine si vite. Certainement pas et ce surtout si elle n'aurait jamais l'occasion de la revoir plus tard.


code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honey
Messages : 27
Date d'inscription : 09/08/2016
Célébrité : Jennie Kim
avatar
MessageSujet: Re: Frayeur à la librairie   Jeu 11 Aoû - 19:55

La tenue:
 
Frayeur à la librairie

FT. Jun & Micha


Micha avait paniqué à l’instant même où l’éclairage se coupa dans la librairie. C’était une véritable catastrophe pour elle. Elle qui voulait se changer les idées, elle se les changeait, mais pas de la bonne manière du tout. Son cœur avait commencé à battre bien trop vite alors qu’elle avait agrippé le bras de la demoiselle à ses côtés pour tenter de se calmer et ne pas éclairer la pièce par sa magie. Il y avait des humains, c’était bien trop dangereux. En plus ses yeux étaient passé au rouge en l’espace d’une demi-seconde. La brune à ses côtés l’avait compris et s’était recouverte d’une fine couche de lumière qui avait légèrement apaisé la Coréenne. Elle n’y voyait que très peu, mais la pièce n’était plus plongée dans le noir.
Tentant sûrement de la calmer un peu plus, elle s’était présentée, Jun. Un sourire des plus adorables se glissa sur ses lèvres alors qu’elle répondit. Malheureusement, le calme fut de courte durée alors qu’un livre, probablement, était tombé au sol. Micha avait senti son cœur s’emporter et la panique la gagner un peu plus. Même ses petits crocs avaient fait leur apparition. Prédateur… Ce n’était vraiment pas un mot qui convenait pour qualifier la brune. Elle semblait plus mignonne qu’autre chose. Apeurée, elle s’était rapprochée de la source de lumière. Elle aurait fait corps avec si elle l’avait pu mais c’était bien trop gênant.

Jun parla alors livre. C’était un moyen de lui faire penser à autre chose et ça semblait bien fonctionner. Si elle avait des idées ? Absolument pas, et elle accepta volontiers le livre que lui donna la brune avec un sourire des plus innocent. Elle ne connaissait pas du tout l’histoire de ce livre bien que cela soit un conte assez connu. En revanche, elle fut agréablement surprise que la demoiselle connaisse le conte qu’elle avait cité. Ce n’était pas une œuvre très connue, et typiquement coréenne. Ce fut à ce moment-là que le courant reprit. La pièce fut de nouveau éclairée et Micha s’écarta de Jun. C’était atrocement gênant. Elle s’empressa de s’excuser pour son comportement. Elle était bien trop craintive pour réagir autrement, mais elle savait qu’elle n’aurait pas pu supporter le noir sinon.

Pour finir de s’excuser, la lycéenne proposa à Jun de manger un gâteau avec elle. Gourmande, elle était définitivement gourmande. Et elle fut plus que ravi d’entendre qu’elle voulait bien ! Une fois le livre payé et dans ses bras, elles sortirent de la librairie pour s’installer dans une boutique de pâtisserie qui semblait plus que merveilleuse.
La démone sembla plus que pensive quand on lui donna la carte des mets proposés. Olala, c’était une véritable catastrophe de choisir. Tout lui donnait envie. Absolument tout. D’un autre côté, elle n’était pas vraiment difficile quand il s’agissait de manger, autant de la nourriture humaine que du sang.

« J’arrive pas à choisir… »

Et c’était visible sur sa petite bouille d’enfant.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 23
Date d'inscription : 09/08/2016
Célébrité : kwon eunbin
Crédits : (a) Nelliel. (s) exception (g) tumblr
avatar
MessageSujet: Re: Frayeur à la librairie   Sam 13 Aoû - 13:26

La tenue:
 
Frayeur à la librairie

FT. Jun & Micha


Jun suivait Micha jusqu'à la caisse. Elle n'en revenait pas ! Elle venait d'accepter l'invitation de la demi-vampire à une vitesse extraordinaire et ne le réalisait que maintenant. Alors que Micha payait son ouvrage, Jun se figea, réalisant qu'elle n'avait absolument rien mains. Elle était venue pour un ouvrage et avait eu un coup de coeur sur tout autre chose. L'être céleste avait violemment rougis avant de s'excuser pour aller prendre un livre qui avait croisé sa route un peu plus tôt. Il fallait au moins qu'elle sorte avec un livre pour que cela ne soit pas trop étrange ou évident que Micha lui faisait tourner la tête. Elle revint avec une compilation des meilleures contes et le paya rapidement avant de sourire timidement à Micha pour lui signifier qu'elle la suivait.

Le coeur battant la chamade, Jun marchait aux côtés de Micha en tentant de ne pas trop la fixer alors qu'elle serrait son épais livre tout contre elle. La brunette fut surprise lorsqu'elle constata qu'elles étaient déjà arrivée devant une adorable petite pâtisserie. Jun entra à la suite de sa nouvelle connaissance et s'installa en face d'elle à la table qu'elle avait choisis. Déposant son livre sur la table, elle observa autour d'elle avant que son regard accroche une Micha des plus adorables qui tentait tant bien que mal de choisir l'un des gâteaux sur la carte. Son coeur avait eu un raté. Elle devait arrêter ! C'était stupide de se faire des films ainsi!

Se cachant derrière sa carte, Jun comprit rapidement la détresse de sa camarade quant à l'idée de restreindre son choix. Elle se mordilla la lèvre avant de baiser légèrement sa carte. ❝ Pourquoi ne pas en prendre un assortiment... on ... on partagera... ❞ Proposa l'être céleste pour apaiser sa camarade et ainsi lui permettre d'en goûter un maximum.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honey
Messages : 27
Date d'inscription : 09/08/2016
Célébrité : Jennie Kim
avatar
MessageSujet: Re: Frayeur à la librairie   Lun 15 Aoû - 20:10

La tenue:
 
Frayeur à la librairie

FT. Jun & Micha

Micha ne pourrait jamais assez remercier Jun pour ce qu’elle venait de faire. Sans elle, elle n’aurait jamais supporté la coupure de courant. C’était impossible, l’obscurité l’effrayait tellement… Tout d’abord avec son petit côté lumineux, mais surtout lorsqu’elle lui parla de livre, de quoi captiver son attention. La demoiselle avait même fini avec un assez gros bouquin dans les bras : Alice au pays des merveilles. Un ouvrage dont elle avait souvent entendu parler mais qu’elle n’avait jamais lu.
Une fois le livre payé, alors que Jun venait d’accepter sa proposition, Micha prit route vers une pâtisserie. Elle avait attisé ses sens avant même qu’elle y soit arrivée. Ça sentait terriblement bon, et elle supposait que ça devait être aussi beau que bon. Les demoiselles s’installèrent alors à une table alors qu’on leur apportait la carte. Trop de choix, il y avait clairement trop de choix et la brune semblait perdue. Il n’y avait pas à dire, à être trop gourmande, elle avait du mal à sélectionner un gâteau. Elle avait d’ailleurs émis ce problème à haute voix, avec une moue d’enfant sur le visage. Définitivement, elle avait gardé toute son âme et son humanité malgré sa transformation.

Ses yeux s’éclairèrent quand la brune lui proposa de prendre un assortiment et de partager. Oh bon sang, c’était la meilleure de toutes les idées qu’elle avait pu avoir dans sa petite tête de vampire. Elle hocha vivement la tête laissant une fois de plus son innocence prendre le dessus.

« Tu aimes quoi ? »

Après tout, elle n’avait pas de préférence, elle aimait tout, alors si Jun n’aimait pas quelque chose, elle pourrait faire en sorte de ne pas le choisir. Lorsque la réponse arriva, les demoiselles prirent leur temps pour choisir avant de finalement passer commande. Avec tout cet amas de sucre, Micha avait pris un chocolat liégeois. Autant dire qu’elle pouvait se faire une intraveineuse de sucre tellement elle y était accro.
Lorsque que les pâtisseries arrivèrent, Micha avait eu un petit sourire aux lèvres. Le serveur avait même compris leur petit manège et avait apporté un couteau pour qu’elles puissent découper les gâteaux. Génial ! La petite brune avait mangé quelques cuillères de chacun des mets sur la table. C’était une véritable tuerie ! Elle était fan de cette boutique, il était clair qu’elle y retournerait dès que possible. Et pourquoi pas avec Jun. Car clairement depuis quelques longues minutes, elle n’avait plus envie de pleurer.

Alors qu’il commençait à se faire tard, Micha eut un petit serrement au cœur. Elle n’avait pas du tout envie de la quitter, elle ne voulait pas que toute sa tristesse revienne. Alors elle s’aventura doucement.

« On… On pourrait se revoir ? »

Elle n’était même pas sûre de pouvoir supporter un non, mais Jun voulait ! Le vampire était ravi, elle avait un grand sourire alors qu’elle serrait son livre contre elle. Par facilité, c’était Jun qui avait donné son numéro vu que Micha venait de débarquer et n’avait que son numéro coréen. Pas pratique aux Etats-Unis. Elle serra la brune dans ses bras quelques secondes avant de finalement arriver à la lâcher pour rentrer chez elle. Elle semblait si parfaite, le petit coeur

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Frayeur à la librairie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Frayeur à la librairie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» changement suite a frayeur
» 1ère grosse frayeur....Pas fier du tout de moi....
» Bonne librairie parisienne
» Grosse frayeur!
» Votre plus grosse petite frayeur au bord de l'eau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forever :: ADMINISTRATION :: Anciennes Histoires :: Jun & Micha-