AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Première séparation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
love
Messages : 116
Date d'inscription : 29/01/2016
Célébrité : Ailee
avatar
MessageSujet: Première séparation   Mar 19 Juil - 22:14

La tenue:
 
Première séparation

Ft.  Matthias & Malia


Depuis quelques temps, Malia avait donné au réveil une étonnante douceur. Son horloge biologique la faisait se réveiller toujours quelques minutes avant le réveil de Matthias. Et à chaque fois, elle embrassait doucement son cou contre lequel elle était nichée avant de prendre ses lèvres. Quelques fois, ça pouvait déraper, surtout depuis qu’ils avaient envisagé de faire un bébé, mais ce matin-là, ils étaient restés sage.
La brune se leva doucement, encore quelque peu endormit avant de rejoindre la salle de bain pour une longue douche fraîche. Elle avait quasiment perdu tous ses habits dans la nuit et sa peau était plus que brûlante. Et le pire dans l’histoire, c’est qu’elle avait dormit toute collé au Demi-Dieu, aussi chaud qu’elle. Lorsqu’elle sentit son corps se coller au sien, elle poussa un soupire d’aise. Sa présence était de plus en plus rassurante plus les mois passaient.
Une fois prête, elle embrassa une dernière fois Matthias, se collant un peu trop à lui avant de s’écarter. Mauvaise idée, très mauvaise idée.

« J’aime pas ton sourire en coin… »

Sourire qui prouvait à quel point il pouvait facilement gagner. Elle mourrait de chaud après un simple baiser… Elle le haïssait.

La matinée se déroula dans le calme. Pas mal de clients, mais pour une fois, tous sympathique. Malheureusement, en début d’après-midi, tout changea. L’atmosphère s’était alourdie… C’était très étrange. Autant que ses yeux qui avaient virés au rouge à l’entrée d’un homme. Homme qui avait une puissance non négligeable. Malia se sentait étouffé alors qu’il ne devait dévoiler qu’une partie de son aura. L’air semblait lointain. Elle avait l’impression de porter le monde sur ses épaules. Qui était-il ?!
En un éclair, Matthias était arrivé. Elle n’aimait pas ça. Pas du tout ça. Y’avait trop d’auras puissantes près d’elle, elle allait finir par tourner de l’œil si ça ne se calmait pas. Ses yeux brillaient encore plus que d’ordinaire, sa louve était plus qu’agitée.

Et il y avait quelque chose de clairement troublant dans cet amas d’auras… Leur ressemblance. Comme la sienne pouvait ressemblait d’une certaine manière aux autres membres de la famille. Matthias n’avait pas parlé de frère aux dernières nouvelles. Encore moins d’une personne avec une aura si noire.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nounours colérique
Messages : 99
Date d'inscription : 29/01/2016
Célébrité : Colin O'Donoghue
Crédits : (a) YOU.FIRST
avatar
MessageSujet: Re: Première séparation   Ven 22 Juil - 22:29

La tenue:
 
Première séparation

Ft.  Matthias & Malia


Matthias se réveilla, serrant doucement Malia qui une fois encore se montrait d'une incroyable douceur au réveil. Il émergea doucement en sentant le souffle de sa belle dans son cou avant de l'embrasser. Il la laissa passer dans la salle de bain la première et commanda le petit-déjeuner en attendant. Il rejoignit la belle dans la douche pour profiter d'une douche, pour une fois sage, en duo. Matthias mangea ensuite son en-cas matinal avant de terminer de se préparer. Il était sur le départ, mais embrassa longuement sa louve avant d'afficher son typique sourire en coin. Il adorait ça. La sentir s'embraser dans ses bras et accessoirement donner un double tranchant au petit jeu de sa belle qui consistait à lui donner chaud tôt dans la matinée.

Matthias salua Lyra en entrant dans son bureau et commença aussitôt à travailler. Quelques dossiers basiques, des réunions à prévoir. En soit, le travail classique, sans stresse. Cela continua jusqu'en début d'après-midi. Son crayon lui échappa et il se téléporta dans un coin tranquille du couloir du rez-de-chausser avant que le crayon ne touche le sol. Cette aura. Il la détestait plus que tout. Qu'est-ce qu'elle faisait ici?! Matthias se rendit rapidement à la réception et se plaça instinctivement devant Malia.  ❝ Vous n'êtes pas le bienvenue ici. ❞ Lança Matt sur un ton contenue et pourtant tendu. Un sourire se glissa sur les lèvres de l'homme. ❝ Voyons fils, après tout ce temps. Accorde moi au moins quelques instants. Pour me présentez... ❞ ❝ Veuillez m'attendre dans mon bureau. ❞ Le coupa-t-il en lui indiquant comment s'y rendre.

Matthias regarda l'homme s'éloigner, passa une main dans sa chevelure et se tourna vers Malia. ❝ Je suis navré... Je ne tenais pas à ce que tu le rencontres.... ❞ Souffla-t-il en soupira légèrement avant d'embrasser le front de sa cadette pour la calmer. Clairement, il ne lui aurait jamais présenté son père, pas sans y être obligé. Et là... Cela ne voulait rien dire de bon et le demi-dieu s'en doutait fortement. ❝ Ca risque d'être long, ne m'attend pas, mmh. ❞ Ajouta-t-il avant de rejoindre son bureau.


code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
love
Messages : 116
Date d'inscription : 29/01/2016
Célébrité : Ailee
avatar
MessageSujet: Re: Première séparation   Ven 22 Juil - 23:10

La tenue:
 
Première séparation

Ft.  Matthias & Malia


Avec douceur, Malia avait réveillé Matthias, elle avait embrassé doucement son cou avant de prendre ses lèvres. C’était comme ça depuis quelques temps maintenant, et elle ne s’en lassait pas. D’un autre côté, comment se passer du Demi-Dieu alors qu’il voulait bien d’un bébé avec elle ? C’était impossible. La brune se décolla doucement de son homme avant de filer prendre sa douche, ravi de le sentir de nouveau contre elle quelques minutes plus tard. Pour une fois ça n’avait pas dérapé. La louve déjeuna rapidement avant d’embrasser une dernière fois le brun. Mauvaise idée. Elle avait tenté de lui donner chaud, mais au final, c’était elle qui avait envie de le violer sur place. Mais en bonne employée, elle se rendit rapidement à l’accueil.

Malheureusement pour elle… En début d’après-midi, l’atmosphère se fit plus lourde alors qu’un homme entrait dans le bâtiment. Son aura était noire, trop noire, et plus puissante que celle de Matthias. La pauvre demoiselle s’était sentit étouffé alors que ses yeux avaient pris une teinte plus rouge. Comment cela était possible ? Elle savait se contrôler !
Elle ne fut pas du tout rassurée de voir Matthias arriver. C’était plus qu’étrange… Tout autant que ses auras qui semblaient se ressemblaient et qui manquait de l’étouffer. La brune était à peine consciente, luttant corps et âme pour ne pas tourner de l’œil. Ce n’était absolument pas le moment pour faiblir, la situation était trop tendue. La louve avait à peine relever la tête en sentant les lèvres du Demi-Dieu se poser sur son front.

A peine avait-il tous les deux quitté la réception que la brune avait flanché. Son corps l’avait totalement lâché alors que sa collègue avait à peine eu le temps de la retenir. Au final, certains des humains étaient sympa ici.
Rapidement, Lyra arrive à l’accueil pour la remplacé précédé de Mael qui lui avait ordonné de rentrer chez elle. Bien qu’elle eût tenté de lutter, elle ne pouvait pas contrer son pouvoir de persuasion. Connard d’Ange !

Trois jours s’écoulèrent avant que la demoiselle s’aventure de nouveau à l’hôtel. Elle souffrait de l’absence de Matthias, sa louve avait tellement mal… Malia avait fait son possible pour l’éteindre, sinon, elle ferait une connerie. Arrivée à destination, elle avait vite pris la route de la suite avant d’entrer. Elle avait tellement bien étouffé sa louve qu’elle n’avait pas du tout sentit qu’il y avait quelqu’un chez eux. Ce fut l’odeur de sang, suivit de la vision du corps du Demi-Dieu en piteuse état que toute sa louve se réveilla.
La brune avait lâché son téléphone et les clefs de son ancien appartement à cause du choc alors que des larmes coulaient le long de ses yeux. La douleur qu’elle ressentait était aussi insupportable que la vision qu’elle avait. Qu’est-ce qui s’était passé.


code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nounours colérique
Messages : 99
Date d'inscription : 29/01/2016
Célébrité : Colin O'Donoghue
Crédits : (a) YOU.FIRST
avatar
MessageSujet: Re: Première séparation   Ven 22 Juil - 23:36

La tenue:
 
Première séparation

Ft.  Matthias & Malia


Après un réveil en douceur et des séparations satisfaisantes, Matthias s'était rendu dans son bureau. Il avait naturellement salué Lyra avant de se mettre au travail. Le midi, il avait mangé dans son bureau pour ne pas prendre de retard sur les dossiers importants. Soudain, son crayon lui échappa et il se téléporta aussitôt au rez-de-chausser pour rapidement se rendre à la réception. Instinctivement, il s'était placé entre Malia et la raison d'une telle précipitation. Loki. Son père n'avait clairement aucune raison d'être ici, surtout qu'ils avaient coupés les ponts depuis fort longtemps. Matthias le détestait pour plusieurs raisons et il n'avait pas fait de politesse en demandant à son père de quitter les lieux. Hélas, lorsque l'intérêt du dieu se porta sur Malia, le brun craqua et lui indiqua la localisation de son bureau. Soupirant, il tenta tant bien que mal de rassurer Malia avant de retourner à son bureau.

La discussion avant été courte avant que les nordiques ne rejoignent un tout autre monde, à savoir la terre où résidait le dieu. Tout c'était rapidement envenimé et pour garantir que Loki ne reviendrait pas sur Terre, Matthias avait dû mener une batails. Seulement, comme il aurait dû s'en douter, son père n'avait pas la moindre parole. Il était dans un état des plus lamentables à son retour. Des balafres parcouraient la totalité de son corps et peinait à guérir. Blessures divines, de créatures bien plus dangereuses que les démons lambda. Il lui faudrait de longs jours avant de s'en remettre et il était impensable que Malia le voit si faible. Impensable pour son égo et surtout en sachant que la louve le vivrait mal. Il avait ainsi fait promettre à Mael de la garder éloigné de la chambre.

Un matin... Il ne savait pas combien de temps depuis son retour, un jour peut-être deux... Matthias se leva avec difficulté pour prendre une douche. Il regretta amèrement son choix. Le sang coulait dans la douche alors qu'il serrait les dents. Certaines plaies peinaient tellement à se refermer, c'était insupportable. Pour en rajouter, le demi-dieu semblait incapable de tenir en place, ralentissant considérablement sa régénération. Il avait peine à enfiler un pantalon, mais n'avait pas réussir à mettre une chemise alors qu'il sortit de la salle de bain en état d'alerte. Une aura approchait. Il était dans un tel état qu'il avait fallu qu'il se retrouve face à Malia pour se calmer légèrement. Son regard naturellement assombrit depuis quelques jours se fit soudain plus clair.

❝ Mael tient très mal ses promesses... ❞ Murmura-t-il en prenant délicatement la louve dans ses bras en tentant de ne pas trop la tâcher. Il se débattait pour rester debout alors que certaines plaies saignaient avec abondances. ❝ Si tu veux bien on va reprendre ça depuis le canapé... ❞ où depuis le lit, car ce fut là qu'il eut la force de s'allonger en entraînant Malia pour la caler dans ses bras. Il en avait besoin pour guérir plus vite, c'était une évidence. Évidence que l'ange avait comprit bien avant lui et il détestait cette idée... Mais, il se détestait plus encore pour faire autant souffrir sa belle.



code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
love
Messages : 116
Date d'inscription : 29/01/2016
Célébrité : Ailee
avatar
MessageSujet: Re: Première séparation   Sam 23 Juil - 12:09

La tenue:
 
Première séparation

Ft.  Matthias & Malia


Malia était à bout, son corps luttait autant que possible pour ne pas qu’elle sombre à cause des auras largement trop puissante pour elle. Elle supportait une pression incroyable pour sa condition de louve. Mais elle était à la limite de la conscience, elle avait à pine réagit au baiser de Matthias pour tenter de la rassurer. Et lorsqu’il passa la porte de l’ascenseur, elle manqua de tomber rattrapée par une de ses collègues humaines. Quelques instants plus tard, Lyra la remplaçait, alors que Mael utilisait ses dons pour l’obliger à rentrer chez elle.
A peine avait-elle passé la porte de son appartement que sa louve hurla de douleur. L’aura de Matthias avait disparu… Indiquant donc que le Demi-Dieu n’était plus en ville. En effet, elle était capable de le capter à des kilomètres d’elle, mais là, ce n’était plus le cas. Sachant pertinemment que ce n’était pas une bonne chose de rester seule, elle se força à faire un sac pour ne pas passer la nuit chez elle.

Ce fut chez Phoenix qu’elle avait fini, ayant pris le temps du trajet à pied pour étouffer sa louve. La coincer à un endroit tout au fond d’elle où elle ne sentirait pas cette horrible douleur. Mais c’était peine perdue, elle avait perdu sa moitié…
Elle se retrouva face au vampire, et elle avait fait son maximum pour tenter de bloquer l’amas de sentiments négatifs autour d’elle.

« Je peux rester ici s’il te plait ? »

Sa voix l’avait totalement trahi, elle était au bord de la crise de larmes. Il avait à peine accepter qu’elle s’était collée à lui et avait commencé à pleurer. Elle était encore trop faible pour arriver à supporter ce qui se passait. Elle ne savait même pas où Matthias pouvait être, encore moins s’il allait bien et elle avait simplement craqué. Même l’humaine avait mal, c’était insupportable.
La louve avait mis quelques minutes avant d’arriver à lâcher Phoenix. Et dans la seconde suivante, elle l’avait fui s’enfermant dans la chambre de princesse après avoir à peine salué Cara. La demoiselle prit une longue douche, trop longue, et elle bénissait le fait qu’il n’y ait pas de baignoire ou elle aurait tenté de faire une bêtise juste pour oublier la douleur quelques secondes.

Au beau milieu de la nuit, alors qu’elle avait par miracle réussit à dormir une ou deux heures, elle sortit de la chambre. Et à peine avait-elle croisé le vampire qu’elle avait fait Demi-Tour pour s’enfermer dans la pièce d’où elle venait. Elle s’était mis en boule au sol, contre le lit. Il devait tellement capter de choses. Elle s’en voulait.
Le lendemain, elle se réveilla en sursaut en entendant la porte qu’elle avait verrouillée s’ouvrir avec facilité. Il n’y avait que deux filles du groupe capable de faire ça, Cara et Max… Et vu l’aura agi, ça ne pouvait être que la deuxième. Elle tenta de l’envoyer sur les roses avant de craquer et d’être suivit dans sa crise de larmes. Finalement, elle était sortie de la pièce à contre cœur pour manger avec les filles. Elle avait cru vomir tellement son corps ne supportait plus rien.

Deux jours plus tard, elle avait décidé de tenter de ne plus penser à Matthias pour calmer les envies de suicides de sa louve qui avait perdu l’amour de sa vie. Sauf que plus ou moins tous ses affaires étaient dans la suite du Demi-Dieu… Elle prit son courage à deux mains et fila en vitesse là-bas. Sauf qu’avec une bête en mode étouffée Dieu seul savait où, elle n’avait pas senti qu’il y avait une personne dans la suite.
A la vision de Matthias, elle avait lâché son téléphone et ses clefs. Qu’est-ce qui avait pu se passer ?! Sa louve hurlait sa souffrance, il était si mal en point. Elle n’avait même pas réagi à son étreinte. Elle était choquée, tétanisée et une douleur plus qu’étrange irradié en elle. Malia s’était blottit à l’instant où elle avait réussi à récupérer le contrôle sur son corps en faisant son possible pour ne pas le blesser plus qu’il ne l’était. Son cœur tambourinait dans sa poitrine alors que des larmes coulaient. Elle était en train de paniquer, et pourtant, elle ne bougeait pas d’un poil, incapable de s’écarter du Demi-Dieu.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nounours colérique
Messages : 99
Date d'inscription : 29/01/2016
Célébrité : Colin O'Donoghue
Crédits : (a) YOU.FIRST
avatar
MessageSujet: Re: Première séparation   Sam 6 Aoû - 19:28

La tenue:
 
Première séparation

Ft.  Matthias & Malia


Loki. Sa venue n'était absolument pas une bonne chose, Matthias le savait. Seulement, il n'avait pas eu le choix et dû lui accorder une entrevue afin qu'il ne s'intéresse pas de trop près à Malia. Le demi-dieu avait ainsi fait passer son père dans son bureau, mais ils n'y étaient pas resté très longtemps. Acceptant à contre-coeur les requêtes de son père, Matthias avait enchaîner les missions. Le brun avait fini par craquer et cela s'était terminé en bagarre père/fils de laquelle Matthias s'en sortit, mais loin d'être indemne. Il ne savait pas combien de temps s'était écoulé alors qu'il rejoignait sa chambre d'hôtel.Vu son état déplorable, Matthias avait aussitôt demander à Maël d’interdire l'accès de la chambre à Malia ou plutôt de faire en sorte qu'elle ne reste pas dans le coin.

Il se réveilla difficilement, sans savoir combien de temps s'était écoulé depuis son retour et se releva avec difficulté. Certaines plaies s'étaient refermées, mais la plupart étaient toujours dans un état déplorable. Matthias n'aidait pas son plus sa guérison en bougeant bien trop. Cette fois-ci, il se glissa dans la salle de bain pour prendre une douche aussi fraîche possible. Il serrait des dents à cause du jet sur sa peau à vif. La douche terminée, il peina à enfiler un pantalon et abandonna la chemise en sentant une aura en approche. En état d'alerte, Matthias se figea et s'approcha avec prudente avant de reconnaître Malia. Il connaissait son aura par coeur pourtant...

Maudissant Maël, il avait prit la louve dans ses bras pour la calmer tout en tentant de ne pas la tâcher de sang. Seulement, debout lui demandait un effort hors du commun et il décida de rejoindre le canapé en entraînant Malia. Malgré tout, il n'avait pas pu dépasser son lit et s'y effondra en serrant sa belle contre lui. Elle lui avait manqué et même s'il détestait la faire souffrir à cause de son état, sa présence le faisait guérir plus vite. Bien trop vite ! Lentement, alors qu'il passait doucement une main dans la longue chevelure de sa belle, il se rendit compte qu'il y avait un problème. D'instinct, le demi-dieu avait reculé et comprit rapidement de quoi il retournait. Elle aspirait vainement sa douleur pour le soigner plus vite ! Impensable, il ne la laisserait pas faire.

Épuisé, il avait fini par se lever pour enfiler un pull, ce qui lui arracha une grimace avant de se laisser tomber aux côtés de Malia. Ainsi, elle n'aurait plus de contact direct avec sa peau et l'empêcherait de se vider bêtement de son énergie. Peu de temps s'était écoulé avant de Matthias ne sombre lentement dans un sommeil réparateur.


code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
love
Messages : 116
Date d'inscription : 29/01/2016
Célébrité : Ailee
avatar
MessageSujet: Re: Première séparation   Sam 6 Aoû - 20:16

La tenue:
 
Le plat:
 
Première séparation

Ft.  Matthias & Malia


Ne plus mettre les pieds à l’hôtel, Mael avait été très clair et malheureusement Malia était incapable de lui tenir tête et résister à son pouvoir de persuasion était quasi impossible. La brune était retournée dans son ancien appartement, mais sachant pertinemment que rester seule était la plus crétine des idées de la journée, elle décida de sortir. Ses pas l’avait emmené chez Phoenix. Elle savait que là-bas, elle n’aurait pas un grand-frère protecteur, mais un ami avec qui elle pourrait totalement craquer. Il la connaissait depuis longtemps maintenant. D’ailleurs, le brun n’avait pas mis bien longtemps avant d’accepter. D’un autre côté, comment dire non à une gamine à deux doigts de fondre en larme ?
Malia avait rapidement disparu dans la chambre de princesse et s’était enfermée dans la salle de bain. La louve, si on pouvait toujours la qualifier ainsi, avait dû enfouir sa partie animale au plus profond d’elle pour envisager d’avoir une pause dans la douleur qu’elle ressentait. Malheureusement, elle avait eu l’impression que ça n’avait absolument rien changé. Non, la douleur était insupportable. Ça ne passerait jamais.

Après avoir fui le vampire lors d’un réveil nocturne, la Coréen avait voulu resté enfermée. Mais ses amies n’étaient pas du tout de cet avis. Max avait crocheté la porte, et avait partagé une crise de larmes avec elle avant que Malia daigne manger avec elles.
La brune décida qu’il était grand temps de se reprendre en main quelques jours plus tard. A quoi bon faire une connerie ? Et s’il revenait ? Elle s’était accrochée à cette idée pour remonter tout doucement cette pente interminable. Il fallait qu’elle trouve de l’occupation. Seul hic, la plupart de ses affaires étaient à l’hôtel. Tant pis, elle ferait un aller-retour exprès ! Ça c’était sans compter sur le fait de tomber sur Matthias dans un état lamentable. La louve était tétanisée et la douleur qu’elle ressentait était plus que perceptible. Elle n’avait même pas réagi à l’étreinte sur le coup. Elle avait bien mis une minute avant de se blottir contre le Demi-Dieu.

Malheureusement, un nouveau don décida de se manifester contre son gré. Prendre la douleur pour accélérer une guérison. Elle ne l’avait même pas senti, elle avait tellement mal avant que l’excès qu’elle prenait à Matthias ne lui faisait rien de plus. Mais lorsqu’il s’écarta, elle remarqua que ses veines avaient dangereusement noircit. A peine s’était-il recouché qu’elle s’était collé à lui. Elle aurait un mal de chien à s’écarter…
La Coréenne resta longuement contre son homme alors qu’il était endormi. Elle écoutait sa respiration comme pour se rassurer, mais c’était plutôt compliqué. Il fallait qu’elle s’occupe un minimum et décida alors de se lancer dans la cuisine. La brune avait filé dans les cuisines de l’hôtel et avait piqué quelques produits avec l’accord d’Aidan. De retour dans la chambre, elle s’était fait silencieuse pour cuisiner. Il fallait qu’il se reposer.

La brune retourna auprès du Demi-Dieu quand elle sentit qu’il était sur le point de se réveiller. Elle avait mis deux bols sur un plateau et c’était assise sur le lit. Elle se pencha doucement avant de l’embrasser avec douceur. Elle était en manque, trop en manque. La demoiselle recula doucement la tête.

« Il faut manger, hum ? »

Et il avait intérêt de finir son plat préparer avec amour.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nounours colérique
Messages : 99
Date d'inscription : 29/01/2016
Célébrité : Colin O'Donoghue
Crédits : (a) YOU.FIRST
avatar
MessageSujet: Re: Première séparation   Sam 20 Aoû - 13:22

La tenue:
 
Première séparation

Ft.  Matthias & Malia


Après avoir tout fait pour l’éviter jusqu’à la guérison complète, le voilà en train de serrer Malia tout contre lui sur le lit. Le but avait été le canapé, mais il n’avait pas réussi à le rejoindre et s’était effondré sur le lit. Le demi-dieu était clairement épuisé et n’aimait pas ressentir la panique de la louve nicher contre lui. Voilà pourquoi il avait demandé à Maël de faire en sorte qu’elle ne passe pas les portes de l’hôtel avant qu’il ne soit complètement guéris ou bien qu’il ne lui reste que quelques cicatrices sans importance. Seulement, il ne pouvait pas le nier et elle lui avait terriblement manqué. Jamais il n’aurait cru s’attacher à quelqu’un de cette manière, jamais et pourtant…

Le visage nicher dans la longue chevelure de la louve, il guérissait plus vite. Elle stimulait sa guérison plus que n’importe qui d’autres. Seulement, alors qu’il passait lentement une main dans la chevelure de sa belle, il comprit que quelque chose n’allait pas. Instinctivement, Matthias s’était reculé pour constater avec horreur qu’elle aspirait sa douleur en pensant naïvement que cela ferait une différence. Malia était peut-être puissante, mais pas suffisamment face aux blessures du demi-dieu.

Sentant que cela avait entraîner une réaction négative à la louve, il soupira faiblement. Exténué et à bout de force, il s’était tout de même levé pour enfiler maladroitement un pull et ce non sans une grimace de douleur. Le brun se laissa retomber aux côtés de Malia pour la prendre de nouveau dans ses bras. Comme ça, sans le moindre contact direct, elle ne risquera pas de se vider bêtement de son énergie. Là, il n’avait fallu qu’un seul instant pour qu’il sombre de nouveau, incapable de rester éveillé.

Il se réveilla difficilement dans un soupire avant de sentir les lèvres de Malia sur les siennes. Instinctivement, il avait prolongé le baiser avant de se redresser lentement. Il regarda le plateau d’un regard intrigué, le front remplit de sueur. Il crevait de chaud, mais le pull était indispensable aux côtés de la louve. ❝ C’est toi qui a cuisiner ?❞ Supposa-t-il avec l’odeur qui embaumait la suite et aux plats en question. Il mangea lentement, dégustant chaque bouché d’un plat épicer à souhait.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
love
Messages : 116
Date d'inscription : 29/01/2016
Célébrité : Ailee
avatar
MessageSujet: Re: Première séparation   Sam 20 Aoû - 18:08

La tenue:
 
Première séparation

Ft.  Matthias & Malia


Malia était tout nichée contre Matthias, son cœur battait atrocement vite alors qu’elle paniquait. Son corps était en piteuse état, la plupart des plaies semblaient encore saigner. La seule chose qui la calmait un minimum était l’étreinte de son homme. Inconsciemment, elle avait développé un nouveau pouvoir, prendre la douleur. Elle souffrait tellement qu’elle ne s’était même pas même pas rendu compte qu’elle ressentait plus de choses. Non, c’était qu’une dose de plus à la douleur insupportable qui irradiait en elle. Douleur qui s’amplifia quand il s’écarta d’elle, décidant de mettre un pull pour éviter qu’elle ne s’épuise bêtement. Elle n’avait mis que quelques secondes avant de se recoller à lui.
La brune écouta la respiration du Demi-Dieu qui venait de s’endormir. Elle était restée un long moment contre lui avant de se lever tout doucement. Il fallait qu’elle s’occupe, c’était mieux pour elle. Elle décida alors de faire un repas. Il avait besoin de manger et elle aurait une occupation. Elle fila dans les cuisines d’Yggdrasil avant de piquer des produits avec l’accord d’Aidan. Une fois de retour dans la suite, elle avait commencé à cuisiné. Par chance, Matthias se réveilla alors qu’elle arrivait avec un plateau. Sa respiration avait changé pile quand elle mettait le plat dans deux bols.
Elle se pencha vers lui une fois assise dans le lit pour l’embrasse. Elle poussa une légère plainte quand il prolongea. Elle était accro. La louve lui demande ensuite de manger. Il fallait qu’il prenne des forces. Elle ne doutait pas de ses capacités, mais il était abîmé.

« Hum… J’avais besoin de m’occuper… »

Une fois le repas terminé, elle avait ramené les plats dans la cuisine avant de retourner au côté du brun ave une trousse de soin et un gant humide. La première chose qu’elle fit fut de craquer le pull de Matthias. Elle avait bien vu à quel point il avait eu du mal à le mettre… L’enlever allait être encore plus compliqué. Elle le força à s’allonger et déposa le gant frais sur son front.

« Tu vas finir par être malade à trop te couvrir… Et ne t’avises pas de bouger ou j’empire ton état. »

Sa voix s’était faite menaçant alors qu’elle entreprit de désinfecter ses plaies avec une délicatesse surprenante. Etant de base d’une race brutale, c’était impressionnant de la voir si douce. Ça ne lui faisait probablement rien de particulier, mais ça avait le don de l’apaiser. Et surtout d’apprendre à contrôler son nouveau don. Elle voyait ses veines noircir au moindre contact avec Matthias. C’était une catastrophe… Une fois soigné, elle déposa sa tête sur son épaule et garda ses mains loin de lui. Il ne fallait surtout pas l’inquiéter.

« Retire moi ce sourire en coin de ton visage, je sais que ça ne te fais rien… »

De temps en temps, Malia tentait un contact, se concentrant un maximum pour ne plus prendre sa douleur. Elle voulait tellement le toucher… Ce ne fut qu’en début de soirée qu’elle sembla maîtriser son don. Ouf. Elle avait dégagé le pantalon de Matthias avant de se coller à lui autant qu’elle le pouvait sans lui faire mal. Son corps gagna automatiquement des degrés avant qu’elle ne sombre. Elle était épuisée.
Plusieurs jours s’écoulèrent et l’état du Demi-Dieu s’était considérablement amélioré. La brune ouvrit les yeux dans un lit vide. Qu’est-ce qu’il foutait ?! Elle se redressa difficilement avant de se lever sans marcher vraiment droit. Elle avait fini dans ses bras en manquant de tomber. Et c’était lui qui était malade ? Elle se blottit contre lui.

« Tu reviens au lit ? »

Malia était clairement mal réveillée et c’était adorable. Le brun l’avait carrément porté pour la recoucher alors qu’elle s’était accrochée à lui. Elle avait dû mal à se séparer de lui, même si la plupart des plaies avaient considérablement guérit. Lorsqu’il se recoucha, elle manqua de finir sur lui pour être sûr qu’il ne se relève pas furtivement. C’était les joies de partager sa vie avec une louve plus qu’imprégnée. La raison ne tarda pas à tomber : Un coup de fil. Et lorsque la destination fut évoquer, toute sa fatigue avait disparu, elle s’était appuyé sur ses coudes pour regarder Matthias.

« Tu dois aller à Séoul ?! »

Autant dire qu’il venait de réveiller la gamine en même temps que le monstre qui sommeillait en elle. Ça sentait le caprice à plein nez.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nounours colérique
Messages : 99
Date d'inscription : 29/01/2016
Célébrité : Colin O'Donoghue
Crédits : (a) YOU.FIRST
avatar
MessageSujet: Re: Première séparation   Lun 5 Sep - 22:42

La tenue:
 
Première séparation

Ft.  Matthias & Malia


A peine réveillé Matthias sentit des lèvres se coller aux siennes. Il prolongea aussitôt le baiser de sa belle avant de se redresser lentement pour accueillir le plateau pour le repas que la louve avait préparé. En sueur, complètement brûlant, le demi-dieu mangea lentement. Clairement, il était mal à l’aise avec son pull mais, il ne pouvait risquer que Malia touche sa peau avec ses mains et déclenche de nouveau son pouvoir d’alpha. Le repas terminé, Matthias soupira longuement et arqua un sourcils lorsque Malia arracha son pull avant de lui enlevé. ❝il suffisait de demander tu sais. Remarque. Une infirmière violente je n’ai rien contre. ❞ souffla-t-il faiblement en souriant amusé. Non, il n’avait vraiment rien contre, bien au contraire. Il laissa la louve le mouvoir et la regarda faire inutilement. Malgré tout, ça restait adorable alors pourquoi pas. lorsqu’elle eu fini, il accepta avec plaisirs la tête de sa belle contre son torse et souria en coin en la voyant tenir ses mains éloignées. Il avait fini par s’endormir ainsi.

Plusieurs jours s’étaient écoulés et il ne lui restait que des cicatrices sur son corps. Elles disparaîtraient d’ici quelques jours, sans aucun doute. Il quitta le lit, laissant Malia profondément endormi, afin de se servir un verre d’eau. Au même moment, son téléphone sonna. Il répondit rapidement pour éviter de réveiller la louve. Passant sur la terrasse, il poursuivit tranquillement sa conversation téléphonique. Le responsable de l’hôtel de Séoul qui rencontrait quelques difficultés depuis quelques jours et qui demandait le soutient de Matthias. Une blague ?! Seulement, les problèmes semblaient concerné l’aspect surnaturel, le plus important et il ne pouvait laisser la réputation de l’hôtel se ternir. Il accepta. Maintenant, il devait en parler à Malia.

Il raccrocha et repassa dans la chambre avant de constater que Malia était réveillée. Le demi-dieu reprit sa place et serra sa moitié dans ses bras. Il lui expliqua rapidement les raisons de l’appel et arcqua un sourcil à la réaction de Malia. Que venait-il de provoquer ? ❝ oui, pour affaire donc je n’aurais sans doute pas le temps de quitter l’hôtel, mais tu peux en profiter pour t’amuser ou je ne sais quoi. Enfin, si tu veux venir. ❞ Répondit-il en toute tranquillité.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
love
Messages : 116
Date d'inscription : 29/01/2016
Célébrité : Ailee
avatar
MessageSujet: Re: Première séparation   Mar 6 Sep - 13:00

La tenue:
 
Première séparation

Ft.  Matthias & Malia


Matthias était presque totalement guérir, il ne restait que quelques cicatrices, bleus, mais rien d’aussi impressionnant que les jours d’avant. Malia dormait paisiblement dans ses bras avant de couiner faiblement en le sentant sortir du lit. Pourquoi ? Elle avait mis un moment avant d’émerger et avait fini par le rejoindre, mal réveillée. Elle n’émit aucune résistance pour retourner dans le lit, prête à se rendormir jusqu’à ce qu’un mot la réveille : Séoul. Il devait y aller ?! Tout d’un coup, elle s’était à demi-redressée dans le lit, appuyé sur ses coudes, plongeant son regard dans celui du Demi-Dieu. Oh oui ! Et son regard pétilla quand il envisagea de l’emmener avec lui.

« Vrai ?! J’me ferais toute petite j’te promet ! »

Mensonge…
Les amoureux s’étaient préparé tranquillement avant de faire rapidement leurs bagages. Enfin… Malia avait surtout prit une énorme valise sans vraiment la remplir. Elle achèterait probablement des tas d’habits là-bas, et des sous-vêtements, parce qu’elle gérer mieux les tailles là-bas qu’ici. Une fois prêt, Matthias s’était téléporté en Corée du Sud dans ce qu’elle supposait être sa suite à l’hôtel Yggdrasil de Séoul. Vu l’heure, il n’irait probablement pas en réunion. Elle en profita pour sortir avec lui, et autant dire qu’elle connaissait la ville sur le bout des doigts. Ils profitèrent d’un repas plus que copieux et quelques bières avant de rentrer. Il travaillait le lendemain… Elle ne pouvait pas abuser.
La demoiselle prit une longue douche avant de sentir un corps se coller au sien, et pas que dans l’optique de lui frotter le dos.

« C’est pas une bonne id… »

Ok… Il avait gagné du premier coup. Faible louve… Un simple baiser, ardent certes, et elle avait cédé. La brune profita d’une douche sportive où elle tenta de ne pas trop l’abîmer plus qu’il ne l’était déjà. Elle avait eu du mal à le lâcher. Fichu Demi-Dieu bien trop sexy pour son bien. Elle mit des sous-vêtements avant de voler un des rare T-shirt de Matthias. Elle se couche dans le lit et se blottit dans les bras de son homme. Elle n’avait pas tardé à sombrer, l’alcool la rendait certes aguicheuse, mais elle fatiguée aussi plus rapidement.
Le lendemain matin, elle se réveilla en le sentant sortir du lit, mais il n’avait fallu qu’un simple baiser sur son front pour qu’elle pique de nouveau du nez en glissant du côté du lit de Matthias. C’était chaud, apaisant et ça sentait son odeur, parfait. Enfin ça, c’était jusqu’à ce que la porte s’ouvre. La louve s’était levé d’un seul coup pour voir ce qu’il se passé se retrouvant face à ce qu’elle supposait être la femme de chambre. La pauvre femme avait poussé un cri avant de fuir. Merde… Tentant de passé outre, se disant que Matthias n’avait pas prévenu, elle prit une douche avant de sortir. Premier réflexe : Appeler Koko ! Toute la journée, elle profita de sa sœur mais le soir, ça avait été une véritable catastrophe, si bien que quand elle passa la porte de la suite, elle se blottit dans les bras protecteurs du Demi-Dieu. Elle n’aimait clairement pas blesser sa sœur.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nounours colérique
Messages : 99
Date d'inscription : 29/01/2016
Célébrité : Colin O'Donoghue
Crédits : (a) YOU.FIRST
avatar
MessageSujet: Re: Première séparation   Ven 16 Sep - 17:42

La tenue:
 
Première séparation

Ft.  Matthias & Malia


Une fois Malia décidé à venir, Matthias regarda sa belle préparer sa valise avant de se préparer à son tour. Il n’avait pas besoin de valises, il avait sa chambre et des affaires dans chacun de ses hôtels afin de facilité les choses. Des tenues, des costumes similaires à chaque endroit. Lorsque la louve fut fin prête, le demi-dieu la cala dans ses bras avant de se téléporter dans sa chambre d’hôtel de Séoul. La décoration était différente, mais toujours aussi sobre et l’agencement était similaire. Plus facile de s’y repérer pour lui et cela faisait la particularité du lieu.

Etant assez tard et n’ayant pas de rendez-vous avant le lendemain, Matthias accepta de suivre Malia comme un guide dans la ville. Il connaissait très bien le lieu, mais cela semblait faire plaisirs à sa belle de penser le contraire, aussi la laissa-t-il faire en silence. Une visite, un repas copieux et quelques bières. Voilà comment avait été rythmé la nuit avant qu’ils ne rentrent à l’hôtel. Il se servit un dernier verre d’alcool plus fort avant de se glisser dans la salle de bain. Ou plutôt avant d’aller tenir compagnie à Malia pour une douche plus sportive. Un baiser ardent avait suffit à la faire craquer et il en fut parfaitement comblé comme l’indiquait son sourire en coin.

Après la douche, Matthias avait simplement enfilé un boxer et un t-shirt pour la nuit avant de s’allonger avec Malia. Il la serra contre lui et dormit comme chaque nuit. Il se réveilla plus tôt que prévu, embrassa la tempe de Malia et quitta de lit pour se préparer. Il resta malgré tout un moment en terrasse pour boire son café et attendre le moment de sa réunion. Il quitta ainsi la chambre et travailla toute la journée.

A son retour, Malia était de sortit. Certainement pour voir sa famille. Il eut à peine le temps de se servir un verre que la louve arriva pour se nicher dans ses bras. Il posa son verre et la serra contre lui. ❝ il s’est passé quelque chose ? Une broutille entre sœurs ? ❞ Demanda-t-il. Il n’avait pas compter le nombre de fois où il s’était prit la tête avec Castiel. Deux opposés et pourtant inséparable. Cela lui manquait parfois.
code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
love
Messages : 116
Date d'inscription : 29/01/2016
Célébrité : Ailee
avatar
MessageSujet: Re: Première séparation   Ven 16 Sep - 19:24

La tenue:
 
Première séparation

Ft.  Matthias & Malia



A peine Matthias avait évoqué la possibilité que Malia aille à Séoul avec lui qu’elle avait accepté ! L’instant d’après, elle se préparait et faisait sa valise. Enfin… Elle avait mis de quoi survivre deux petits jours, alors que la valise pouvait contenir de quoi voyage deux bonne semaines. Pour sa défense, la demoiselle gérait mieux les tailles en Asie, alors elle ferait le plein avant de rentrer. Une fois prête, elle se blottit dans les bras du Demi-Dieu pour arriver dans l’hôtel de Séoul. C’était plus ou moins une suite dans le même genre que l’autre, elle pourrait rapidement s’y habituer !
Les amoureux profitèrent de leur soirée avant de rentrer, et la demoiselle fila prendre une douche. Elle se retrouva quelques secondes après collé par son homme, pas dans l’optique de lui frotter le dos, mais plutôt pour rendre la douche sportive. La brune tenta de le repousser mais un baiser plus tard et elle avait craqué. Après tout, elle était plus que réceptive à son charme, encore plus quand il se montrait dominant. Une fois propre, elle piqua un des T-shirt de Matthias, enfila une culotte et se coucha, se blottissant, la tête contre le cou de son patron.

Le lendemain, la louve se réveilla quand le brun sortit du lit mais un baiser plus tard, elle se rendormit, glissant automatiquement de son côté pour profiter de la chaleur de sa place. Ce fut la porte s’ouvrant une ou deux heures plus tard qui la réveilla. Se levant, méfiante et d’un seul coup, elle se dirigea vers l’entrée pour tomber nez à nez avec une femme de chambre qui avait eu peur et avait quitté la chambre rapidement. Oups… Matthias n’avait peut-être pas prévenue de sa présence.
La brune se glissa sous l’eau pour émerger et se changer les idées avant de se préparer pour quitter l’hôtel. Premier réflexe à sa sortie, elle appela sa sœur. Elle profita de la journée avec elle. Les séparations avaient été plus que laborieuses, et douloureuses. Elle avait été obligée d’hausser le ton pour que sa sœur prenne le métro pour rentrer. Sa louve souffrait…
A peine arrivée dans la suite qu’elle se blottit dans les bras de Matthias. Lorsqu’il prit la parole, elle se blottit un peu plus alors que quelques larmes coulèrent le long de ses joues. Elle n’aimait vraiment pas ça… Elle n’aimait pas aire du mal à Koko.

« Elle voulait pas rentrer… Je… »Elle couine d’une manière adorable. « Je l’ai engueulé et elle a pleuré… »

Malia resta blottit de longues minutes contre Matthias avant de vouloir se décoller. Ils profitèrent d’un repas, une nouvelle fois en extérieur, avant de rentrer pour se reposer. Elle prit une douche en duo avec le Demi-Dieu qui fut calme avant de s’endormir paisiblement dans ses bras. Lorsqu’elle ouvrit les yeux le lendemain, elle avait la tête contre une touffe de cheveux. Koko ?! Qu’est-ce qu’elle foutait là ? Matthias l’avait fait entrer ? Elle couina, la serra doucement contre elle et referma les yeux. Quelques temps plus tard, la louve se réveilla avec la petite puce et se prépara pour profiter d’une journée shopping. Sous-vêtements, vêtements, chaussures… Et tant d’autre chose. A tel point qu’elle avait aussi pris une deuxième valise.
Les amoureux retournèrent à San Francisco une fois les problèmes de l’hôtel réglé. Sauf que…

« Ma valise !! T’as pas le droit, j’avais acheté plein de chose !! Et comme par hasard, c’pas celle avec mes sous-vêtements ! Tu… Connard. »

Malia savait qu’il avait fait exprès… C’était probablement trop court pour lui ! Mais de là à la perdre !

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Première séparation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Première séparation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Début de la préparation de ma premiere moto de piste .
» [PRE-COMMANDE] Kit réparation Turbo
» envisagement du préparation
» Réparation kit carrosserie GT PH.I
» Réparation leurres souples

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forever :: ADMINISTRATION :: Anciennes Histoires :: Matthías & Malia-