AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La gourmandise est un vilain défaut.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hikari
Messages : 54
Date d'inscription : 20/05/2015
Célébrité : Maia mitchell
Crédits : (a) Passenger & (g) tumblr & (s) Exception & (c) william blake.
avatar
MessageSujet: La gourmandise est un vilain défaut.   Jeu 21 Mai - 23:42


La gourmandise est un vilain défaut.
Ft. Jeremy S. Park & Z. Clara Watson


Un cris strident résonna dans la pièce, brisant ainsi le silence. Clara se releva d'un bond tandis que de petites créatures de lumières apparaissaient lentement autour d'elle. Paniquée, la jeune femme tremblait comme une feuille et les larmes coulaient lentement le long de ces joues. Encore un cauchemar. Le même cauchemar. Depuis qu'elle avait reprit conscience, amnésique dans cet hôpital, la demoiselle était hantée par ces derniers instants, par la peur et ce décors sombre. Chacune de ces cicatrices la brûlaient comme pour affirmer leur présence. Doucement, elle tenta de se calmer. Les créatures de lumière se rapprochèrent d'elle, l'apaisèrent. Mais, ce fut toujours tremblante que la charmante sorcière sortie de son lit pour ouvrir ces volets et allumer chacune des lumières qui se trouvaient sur son chemin jusqu'à la cuisine. Ces créatures aux nombres de cinq la suivaient de près. Elle se prépara un chocolat chaud, y ajouta un peu de guimauve et s'installa sur son canapé pour le siroter en toute tranquillité tandis que ses sanglots et ses tremblements se firent plus calmes, plus espacés. Une fois sa boisson avalée et son coeur apaisé, Clara s'élançait dans la salle de bain, mais cette fois-ci elle était suivie plus que par deux petites créatures. Elle prenait un petit tas de linges préparé la veille dans sa chambre et se glissa aussitôt sous la douche, laissant ses craintes et le poids sur ses épaules être emportées par l'eau qui coulait sur son corps.  Quand elle sortit de la cabine de douche, elle était devenue tout autre, elle était devenue l'enfant souriante qu'elle était une fois ces sombres souvenirs de nouveau oublié. Une chose qui lui était aisée à elle qui était incapable de se souvenir de tout et dont la tristesse n'apparaissait que très rarement sur son visage. Pleine d'énergie malgré ses cicatrices qui lui brûlaient la peau, ce fut dans la bonne humeur que Clara s'habilla d'une robe à manche longue et de collant assez fin. Elle termina de se préparer en coiffant sa longue chevelure qu'elle laissa tomber en cascade sur ses épaules, se maquilla légèrement et sortit de la pièce en laissant la porte ouverte. Les dernières créatures de lumière toujours derrière elle, la sorcière retourna un bref instant dans sa chambre, tomba en chemin, se releva et agrippa son sac en vérifiant que son appareil photos s'y trouvait. Elle enfila ses chaussures sans talon, ce qui était préférable pour cette charmante demoiselle qui tombait en mettant un pied devant l'autre. Prête, elle s'élança, mais s'arrêta un instant devant sa porte. Elle avait oublié avec une facilité déconcertante les deux boules de lumières qui la suivaient depuis son réveil. Un petit : oups, s'échappa de ses lèvres. Elle se concentra et en un battement de paupières, il ne restait plus rien de ces êtres de lumières. Aussitôt, elle s'élança avec prudence dans les rues de la ville.

Sa destination?! Rien de plus simple, sa petite pâtisserie préférée au propriétaire intriguant. Depuis qu'elle s'était installée en ville et que par une magnifique journée, elle avait trouvé ce lieu, elle s'y rendait tous les jours sans la moindre exception. Et dire que ce jour-là, elle s'était perdue, une fois encore. Comme quoi, son sens de l'orientation qui laissait à désirer la conduisait dans des lieux dignes de ses rêves les plus fous. Enfin, ce ne fut pas en un détour  que la jeune sorcière trouva enfin la petite boutique tant recherchée. Un grand sourire pur et enfantin se dessinait sur le visage de Clara qui s'illuminait radicalement à chaque fois qu'elle apercevait cette enseigne au loin. Elle accéléra le pas et ce qui devait arriver, arriva. Elle n'avait qu'une seule et unique fois ce matin-là, ce n'était pas assez pour son quota de chute, si bien qu'elle en subit le contre-coup à l'instant même où elle passa devant les vitrines. La porte n'était qu'à quelques pas de là, la rue était déserte ou presque en cette douce matinée. Elle marchait, s'élançait et la seconde suivante, elle était-là, sur le sol. Elle resta un instant immobile à cause du choc, cligna plusieurs fois des yeux et se redressa. Replaçant sa chevelure, elle sentit son visage prendre une teinte légèrement rosée tandis qu'elle tapotait sur sa robe pour retirer les possibles salissures. Son genoux était légèrement écorché et son collant foutu. Sa blessure, bien que sans grande importance la lançait et son coeur tambourinait dans sa poitrine. Elle n'avait pas si mal que ça, non, mais elle resta silencieuse quelques minutes avant de finalement entrer dans la petite pâtisserie.

crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'homme à marier
Messages : 54
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Yong Jun Hyung
avatar
MessageSujet: Re: La gourmandise est un vilain défaut.   Ven 22 Mai - 23:06


La gourmandise est un vilain défaut.
Ft. Clara Watson & Jeremy Park


Cinq heures du matin et une sonnerie stridente raisonna dans l’appartement de Jeremy. Il poussa un long grognement et sortit un bras de sous la couverture et éteignit son réveil. Evie, sa demi-louve monta sur le lit et posa sa truffe humaine contre la joue de l’endormie. Le Coréen ouvrit lentement les yeux et passa une main molle dans les poils de son agresseuse. Sans elle, il aurait pu trouver un prétexte et fermer la pâtisserie pour la journée.
Jeremy se traina hors du lit jusqu’à la douche. L’eau qui coulait sur son corps était glacée, le seul moyen d’être totalement opérationnelle. Il adorait son métier, mais détestait les horaires, il n’était pas matinal. Finalement, 10 minutes plus tard, il s’habilla, prit une pomme, attacha sa chienne et sortit rapidement de l’appartement. Le démon fit un détour par le parc le plus proche de sa boutique pour que sa chienne fasse ses besoins.

Le pâtissier se retrouva face à un grand rideau de fer qu’il ouvrit avant d’entrer dans son antre et détacher sa chienne. Evie se coucha dans son panier proche du piano dans un coin de la pièce principale. Jeremy passa ensuite dans son arrière-boutique et s’occupa de la confection des gâteaux de la journée. Une fois prêt, il les déposa dans les vitrines et ouvrit finalement sa boutique. Le matin, il avait pas mal de monde jusqu’aux alentours de 10 heures, puis après, un temps mort. C’était souvent à ce moment-là que sa cliente habituelle venait. Une jeune fille, très belle, avec de long cheveux qui passait à la boutique quasiment tous les jours et prenait toujours la même chose… Soit une pâtisserie au chocolat, soit aux fruits rouges. Elle le faisait sourire avec sa bonne humeur et sa joie de vivre. Elle profitait de sa vie, chose qu’il ne faisait plus depuis des années.
Le Coréen jeta rapidement un coup d’œil à sa montre, elle n’allait pas tarder. En parlant du loup, il put l’apercevoir, puis disparaitre de son champ de vision. Il s’écarta du comptoir et la vit au sol. A peine s’était-il rapproché de la porte qu’elle s’était déjà relevé et empoussiéré. Elle devait avoir l’habitude. Elle mit plus de temps à s’en remettre et à entrer dans la pâtisserie.

« Vous vous êtes fait mal ? Je dois avoir des pansements et du désinfectant dans l’arrière-boutique si vous voulez. »

Jeremy avait beau être immortel, il se coupait régulièrement malgré les années de métier. Il avait donc prévu un petit kit de secours avec quelques bricoles pour empêcher les saignements de finir dans les préparations. Le Coréen lui indiqua ensuite une chaise.

« J’ai quelque chose à vous faire goûter, je suis sûr que vous allez aimer. »

Il ne savait pas pourquoi mais cette fille faisait ressortir son humanité, il n’était pas comme ça avec les autres clients.

crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hikari
Messages : 54
Date d'inscription : 20/05/2015
Célébrité : Maia mitchell
Crédits : (a) Passenger & (g) tumblr & (s) Exception & (c) william blake.
avatar
MessageSujet: Re: La gourmandise est un vilain défaut.   Mar 26 Mai - 21:32


La gourmandise est un vilain défaut.
Ft. Jeremy S. Park & Z. Clara Watson


Après un réveil loin d'être merveilleux et un début de matinée en compagnie de ces petites créatures lumineuses, la jeune sorcière s'était élancée en solitaire dans les rues de la ville. Elle était vêtue d'une tenue aussi ordinaire et féminine que toutes les journées qui avaient précédé celle-ci et arborait son sourire quotidien d'une pureté similaire à celle de ces créatures de lumières. La destination de la belle était aisée à deviner pour être toujours la même à cette heure-ci de la matinée. Elle n'était autre qu'une petite pâtisserie non-loin de chez elle et dont le propriétaire l'intriguait de part le don qu'il possédait à faire autant de bonnes choses. Depuis qu'elle avait découvert les lieux un peu par hasard, Clara ne pouvait plus s'en passer. Elle aimait autant goûter et prendre en photo les petites merveilles qu'elle pouvait y acheter.

Après s'être trompée de rue et avoir fait un demi-tour, la jeune femme arrivait enfin près de la boutique tant recherché. Un franc sourire se dessinait sur son visage comme à chaque fois que son regard pouvait se poser sur l'enseigne de la pâtisserie et elle s'élança. Un peu trop vite, un trop maladroitement. En résumé, d'une manière qui lui convenait parfaitement. La maladresse de Clara battait des records si bien qu'il était aisé pour n'importe qui de la prendre pour une véritable idiote en l'apercevant. Malgré tout, bien qu'elle soit un peu naïve et enfantine sur les bords, la demoiselle était loin d'être une idiote qui n'avait rien dans le cerveau. Enfin, le regard des autres semblaient ne pas l'atteindre plus que cela. Ce fut donc, à quelques pas de la porte de la boutique, que Clara se retrouvait à terre. Le choc la colla au sol l'espace d'un instant, mais l'habitude voulu qu'elle se relève, les joues légèrement rosées tout en retirant les saletés qui s'étaient déposées sur sa tenue. Elle ne pourrait plus jamais remettre cette paire de collant et son genoux avait besoin de soins primaires, mais elle n'y portait que bien peu d'attention. Elle se réarrangea un instant avant d'entrer.

Clara ne s'attendait aucunement à ce que le propriétaire des lieux l'ai vu faire un vol plané avant d'embrasser le sol en beauté et le rouge lui monta aux joues. « J'ai l'habitude, vous savez, ne vous déranger pas pour ça. » Répondit la jeune sorcière avec un franc sourire emprunt d'une pureté enfantine avant d'enchaîner : « J'ai toujours un kit sur moi. »  Elle ne voulait pas le déranger pour si peu et puis, elle avait toujours une mini-trousse de soin dans son sac qui tenait compagnie à son appareil photo. Au vue de son tempérament, cette trousse était un outils fondamental pour la grande enfant qu'elle était. Elle fut surprise de plus belle lorsqu'il lui demanda de s'installer à l'une des tables, car il avait un petit quelque chose à lui faire goûter. La curiosité de l'enfant en elle se fit sentir. Ses yeux pétillaient de curiosité. « Vraiment ?! » Prononça-t-elle d'une voix particulièrement enjouée. Elle ne se fit pas désirer et s'installa sur l'une des chaises, impatiente en oubliant complètement ses précédentes mésaventures.

crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'homme à marier
Messages : 54
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Yong Jun Hyung
avatar
MessageSujet: Re: La gourmandise est un vilain défaut.   Jeu 4 Juin - 13:20


La gourmandise est un vilain défaut.
Ft. Clara Watson & Jeremy Park


Jeremy baillait dans sa cuisine, il était tôt, et il piquait du nez assez régulièrement. Ce boulot, c’était toute sa vie, mais clairement, il avait du mal à être matinale. C’était une véritable marmotte et ses jours de repos, il les passait sous sa couette. Du moins, jusqu’à ce que Jaeden se ramène pour passer la journée avec sa moitié d’amour. Il avait beau avoir 1500 ans passé, ils étaient toujours aussi inséparables. Mais… Définitivement, Jaeden était un insomniaque ne ressentant pas le besoin de dormir, pas lui. Un frisson parcourut son corps quand il repensa à la dernière fois que l’autre démon l’avait réveillé en tambourinant à la porte à sept heures du matin.
Finalement, malgré les petites absences, Jeremy avait pu terminer les pâtisseries à temps et les avait déposés dans le comptoir. Il ouvrit la boutique peu de temps après et beaucoup de personnes passèrent jusqu’à 10 heures où elle fut enfin vide. Jeremy regarda par la baie vitrée comme s’il attendait quelqu’un… Clara, sa cliente la plus fidèle ne tarda pas à arriver et d’ailleurs chuta brutalement au sol. A peine avait-il atteint sa porte qu’elle était déjà debout. Le Coréen lui proposa son aide mais apparemment, la demoiselle était mieux équipée que lui. Il fut soulagé et l’invita à s’assoir à une table, lui avouant qu’il avait un nouveau gâteau à lui faire essayer.
Clara ne tarda pas à accepter la proposition et s’installa. Sa bonne humeur lui faisait vraiment du bien. Elle était adorable, son sourire le faisait fondre, bref, il n’était clairement pas de marbre face à elle.

« Vraiment et je suis certain que ça va vous plaire… »

Ca ne pouvait que lui plaire, du chocolat et des fruits rouges. Jeremy prit une assiette et y déposa une part du fameux gâteau avant de le déposer devant la jeune fille et de s’assoir en face d’elle.

« Je veux votre avis ! Ça fait longtemps que j’avais pas vraiment innové, mais j’ai eu l’inspiration. »

Peut-être que c’était parce qu’il avait vraiment envie de lui faire plaisir. Lui-même s’était autorisé une pause douceur avec la même sorte de pâtisserie mais au thé Matcha. Il adorait ce petit gout amer, et avec une pointe de chocolat, c’était une véritable tuerie. Oui, Jeremy profitait de sa pâtisserie pour manger des tonnes de gâteaux, moyen de calmer ses envies frénétiques de sucrerie. Car oui, ça avait beau être un garçon assez mince, il mangeait des pâtisseries tous les jours.

« J’ai une question, c’est bientôt l’été, ça vous direz des spécialités glacés coréennes ? »

Clara était un avis précieux car avec son âme d’enfant, elle avait des goûts qui toucheraient beaucoup de clients. Puis cette spécialité était inconnue aux Etats-Unis, pourtant, c’était largement moins gras qu’une crème glacée et beaucoup plus rafraichissant.
Le jeune homme prit une bouché de sa pâtisserie, il mourrait de faim, ce matin, il avait mangé une pomme sur le trajet mais il était bientôt 11 heures et son ventre commençait à crier famine. En plus bien sûr, Jaeden ne serait jamais à l’heure pour qu’il mange ensemble. Jeremy se demandait pourquoi il essayait encore de croire en la ponctualité de son frère. Ouais… Il arriverait à 16 heures comme d’habitude et son goûter serait son repas.

crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hikari
Messages : 54
Date d'inscription : 20/05/2015
Célébrité : Maia mitchell
Crédits : (a) Passenger & (g) tumblr & (s) Exception & (c) william blake.
avatar
MessageSujet: Re: La gourmandise est un vilain défaut.   Jeu 4 Juin - 23:21


La gourmandise est un vilain défaut.
Ft. Jeremy S. Park & Z. Clara Watson


Un réveil loin d'être le meilleur qu'elle ait connu. Un matin entourée de créature lumineuse. Une erreur de rue avant d'arriver à sa pâtisserie préférée. En résumée, une matinée tout à fait banal pour la grande enfant qu'était Clara. Son être s'illumina de plus belles et sa joie se lissait aisément sur son visage lorsqu'elle pu enfin apercevoir l'enseigne de la petite boutique non-loin. Elle était tellement heureuse qu'elle laissa la prudence de côté et chuta à quelques mètres de la porte. Le choc et la douleur du moment la figèrent au sol. Mais, question d'habitude, la sorcière se releva rapidement et l'espace d'un instant retira les saletés de ses habits. Son collant était bon pour la poubelle et son genoux légèrement écorché. Elle oublia facilement les tous et entra toute joyeuse dans la pâtisserie comme si rien ne venait de se passer. Ce genre de comportement, il n'y avait bien qu'elle pour y arriver. Ce qui semblait la gêner était l'inquiétude qu'elle avait pu capter dans la voix du propriétaire des lieux. Il avait donc tout vu. Elle voulait toujours faire bonne figure devant lui, c'était raté. Elle souria légèrement gênée avant de lui répondre qu'il n'avait pas à se déranger pour si peu. Elle avait tout ce qui lui fallait dans son sac pour s'occuper de sa blessure et que de toute manière, les chutes étaient son quotidien. Il ne se passait pas un jour sans qu'elle ne se blesse ou ne tombe bêtement.

Cependant, ses inquiétudes aussi passagères furent-elles, ont rapidement été balayé par les paroles suivantes de son aîné. La gênée disparue aussitôt laissant place à une joie et une curiosité entre-mêlées. Il voulait lui faire goûter quelque chose. Comment pouvait-il répondre à la négative à ce genre de requête?! Elle accepta volontiers et s'installa sans plus de cérémonie sur la chaise que lui avait indiqué Jeremy. Il ne tarda pas à venir avec la fameuse pâtisserie. Clara l'observa un instant avant de goûter avec soin. Son avis se lissait littéralement sur son visage. « C'est délicieux, j'adore. » Elle dégusta rapidement le merveilleux gâteau. Elle aimait vraiment tout ce qu'elle avait mangé ici. Elle n'avait jamais été déçue. « Comment pouvez-vous faire des choses aussi délicieuse? » Demanda-t-elle avec une curiosité enfantine. Elle avait tenté plusieurs recettes qu'elle avait apporté à l'hôpital pour les patients qu'elle avait appris à connaître grâce à ces nombreuses visites. Ils les avaient tous mangé sans exception, mais elle savait que le goût était loin d'être parfait.

La jeune amnésique terminait tranquillement la pâtisserie lorsque son aîné lui posa une nouvelle question. « Je veux bien goûter. » Une réponse honnête et curieuse, une fois encore. Gourmande dans l'âme, Clara ne pouvait refuser de glaces proposées ainsi. Elle n'avait jamais mangé de glaces coréennes et elle se demandait vraiment quel goût cela pouvait avoir.


crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'homme à marier
Messages : 54
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Yong Jun Hyung
avatar
MessageSujet: Re: La gourmandise est un vilain défaut.   Jeu 11 Juin - 16:20


La gourmandise est un vilain défaut.
Ft. Clara Watson & Jeremy Park


La journée s’annonçait longue mais Jeremy se consolait avec deux choses… Il verrait Clara et Jaeden apporterait le déjeuner à une heure tardive mais il mangerait enfin autre chose que des gâteaux. Mais le plus gros point positif était clairement le fait que sa cliente la plus régulière vienne. Il ne savait pas pourquoi, mais quand il la voyait, il sentait son cœur se réchauffer. Lorsqu’il regarda l’heure, la demoiselle ne tarda pas à arriver et à chuter devant son entrée. Son âme de chevalier le fit arriver à la porte rapidement mais Clara c’était déjà relevé et avait l’air de ne pas avoir mal. Le Coréen eu un sourire soulagée et lui proposa même des pansements, mais apparemment, elle était bien mieux équipée que lui.
Il lui proposa alors de lui faire gouter une nouvelle création, un gâteau qui lui plairait surement. Après tout, à force de venir, il avait vite appris ses gouts, ceux d’enfants. Le chocolat et les fruits rouges. Il devait avouer que lui avait un palais bien différent du sien, habitué aux saveurs plus amer qu’offrait l’Asie. Lorsqu’elle s’installa, Jeremy lui apporta une part du fameux gâteau tout en prenant une part du même mais au thé vert pour lui. Il s’assit en face d’elle en déposant l’assiette et la fourchette près d’elle. La réaction enfantine de Clara le fit sourire. Elle aimait et il était vraiment content. Elle l’avait d’ailleurs engloutit assez rapidement. Attendrissant. Sa phrase suivante le fit rire doucement, ça faisait des années et des années qu’il faisait ça, il avait appris à se perfectionner avec le temps.

« Eh bien, ça fait des années que je fais ça et j’ai appris avec de bonnes personnes. » Dit-il avant de reprendre « C’est un peu comme vous et les photos, je n’ai jamais vu de si belles photos que les votre, d’ailleurs… J’attends toujours celle de la pâtisserie, vous avez encore oublié. »

Le tout sur un ton taquin, il ne voulait pas la vexer, il savait qu’elle n’avait pas une très bonne mémoire. Ce n’était pas difficile à comprendre quand il la voyait sortir un tas de papiers et quand elle arrivait un peu plus tard l’air perdue. Le démon se rendait difficilement compte qu’il craquait totalement pour la jeune femme qui était fasse à lui. Malheureusement, c’était une humaine et s’attacher à elle risquait de les faire souffrir plus qu’autre chose.
Pour se changer les idées, il lui parla d’une spécialité coréenne qu’il voulait bien faire à la pâtisserie. Il lui demanda son avis et la réponse fut rapide et claire.

« Alors demain je vous en ferai ! »

Le regard du pâtissier dévira sur le collant abimé de la demoiselle et à sa grande surprise, il n’y avait plus aucune marque sur le genou de sa cliente préférée. Il arqua un sourcil avant de se demander si c’était un démon. Normalement, il arrivait à sentir l’aura des démons, mais là, rien… Les sorciers étaient des personnes qu’ils n’avaient pas croisés très souvent, la plupart mettant très à l’abri leur pouvoir pour ne pas s’attirer des ennuis.
Puis un douleur le traversa, comme à chaque fois qu’il restait trop avec Clara. Sa mâchoire se contracta, il ne comprenait pas pourquoi il ressentait ça. Il devait allait voir Alison, espérant qu’elle ne lui annonce pas une mauvaise nouvelle.

crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hikari
Messages : 54
Date d'inscription : 20/05/2015
Célébrité : Maia mitchell
Crédits : (a) Passenger & (g) tumblr & (s) Exception & (c) william blake.
avatar
MessageSujet: Re: La gourmandise est un vilain défaut.   Jeu 11 Juin - 21:34


La gourmandise est un vilain défaut.
Ft. Jeremy S. Park & Z. Clara Watson


Clara ne s'attendait aucunement à ce que Jeremy s'inquiète ainsi après l'avoir vu chuter et encore moins qu'il pouvait lui proposer de goûter un nouveau gâteau. Elle le rassura quant à la première partie et fut aux anges pour la seconde. Fan de tout ce que le pâtissier pouvait faire, la jeune sorcière ne pouvait refuser. Elle n'avait pas mis beaucoup de temps pour prendre place sur le siège que lui proposait Jeremy et moins encore pour commencer la dégustation. Sans surprise, la grande enfance qu'était Clara adorait tout simplement. Un sourire jusqu'aux oreilles et la joie de vivre d'une gamine, la jeune femme ne se gêna aucunement pour dire à quel point elle aimait cette petite nouveauté. Elle n'était peut-être pas difficile, mais elle n'avait aucune gêne à dire quand elle n'aimait pas quelque chose. Le gâteau ne fit pas long feu et elle ne peut s'empêcher de demander à son aîné comment il pouvait bien faire pour réaliser de telle merveille. La sorcière avait bien tenté à plusieurs reprises de cuisiner, mais c'était devenu dangereux. Pour les autres, mais surtout pour elle. La brune acquiesça à la première partie de la réponse et rougissait légèrement à la seconde. Elle ne pouvait s'attendre à autant de compliment de la part de celui qu'elle admirait. « Elles ne sont pas si bien que ça... » Commença-t-elle, gênée. Ses photos étaient surtout un moyen pour elle de garder une trace des moments passés et c'était la seule chose qu'elle semblait savoir faire. « Si je dois l'avoir quelque part... » Tilta-t-elle lorsque Jeremy parla de la photo du magasin qu'elle devait lui montrer. Elle était persuadée de l'avoir mise dans son sac et commençait donc à fouiller dans son petit bordel.

Elle cherchait activement, jusqu'à ce que la nouvelle interrogation de Jeremy la coupe dans son élan. Le regardant, elle fouilla un instant dans sa mémoire. Chose rapide. Avant de répondre avec honnêteté. Curieuse, elle se demandait quel goût pouvait bien avoir ce genre de glace et souria de plus belle à la réplique de Jeremy tandis que recommença ses recherches. Il lui fallu un petit moment pour trouver l'enveloppe où elle avait placé l'image avec le plus grand soin. « Voilà ! » Lança-t-elle, plus que ravis de l'avoir trouvé et déposa l'enveloppe sur la table avant de se rendre compte que quelque chose clochait. « Ca ne va pas? » La voilà inquiète. Empathique, il était aisé pour Clara de deviner lorsqu'une personne ne se sentait pas bien ou de décrypter une émotion sur un visage. Il s'agissait sans doute d'une caractéristique de son don de guérison. Instinctivement, comme pousser par un don dont elle ignore l'existence, la jeune sorcière se rapprocha sa main du démon et tandis la main. Elle savait qu'en un contact elle pouvait déceler les maux d'une personne et les apaiser. En réalité, par un mécanisme qu'elle ignorait, elle guérissait ou plutôt transférait les blessures et les maladies d'une personne à son propre corps. Et c'était comme si elle était poussée par cette capacité, cet instinct de protectrice, qu'elle tendit la main vers Jeremy. Il pouvait avoir de la température, aussi visa-t-elle le front.


crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'homme à marier
Messages : 54
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Yong Jun Hyung
avatar
MessageSujet: Re: La gourmandise est un vilain défaut.   Dim 14 Juin - 19:38


La gourmandise est un vilain défaut.
Ft. Clara Watson & Jeremy Park


Après des retrouvailles mouvementées, Jeremy fit gouter une nouvelle création à Clara et par chance, elle avait encore appréciait. Le Coréen se demandait pourquoi il voulait tant lui faire plaisir. Il se disait simplement, et par facilité, qu’elle faisait ressortir son côté humain. Elle préservait son humanité. Finalement, il ne voulait pas penser une seule seconde qu’il pouvait connaître les joies de l’amour. C’était un solitaire.
Ils en arrivèrent à parler du don du plus vieux pour la pâtisserie. Effectivement, il était doué, mais il avait des années d’expérience au compteur. Alors que la plus jeune avait l’air d’être naturellement douée pour la photographie. Le démon trouvait que ses photos avaient quelques choses de plus que celle de tous les autres. Un petit truc qu’il avait du mal à décrire, comme si la lumière faisait tout pour que l’image soit parfaite. La réponse de son compliment le fit sourire faiblement.

« Il ne faut pas douter, elles sont vraiment belles. Uniques même »

Avec l’âge, il avait appris qu’être hypocrite ne servait absolument à rien. Et que les jeunes artistes avaient besoin d’être rassurés. Un peu comme Clara à ce moment-là.
Quelques minutes après la dégustation, Jeremy évoqua son envie de mettre à la carte des spécialités glacées coréenne qu’il avait eu l’habitude de manger plus jeune. Il proposa alors à la plus jeune d’être son cobaye pour le test. Lorsqu’elle accepta, elle ne tarda pas à sortir une enveloppe de son sac, sûrement la photo qu’il pensait oubliée. Il la regarda quelques secondes en souriant.

Malheureusement, quelques secondes plus tard, une vive douleur le frappa. Ça lui faisait assez régulièrement quand la photographe restait longtemps dans la même pièce que lui. Une douleur qu’il n’arrivait pas à expliquer. Elle était vive sur le moment mais se calmait avec le temps. Mais c’était tout de même étrange que cette douleur ne se déclenche que quand Clara était-là. Jeremy n’avait pas eu le temps de répondre que la main de sa cadette c’était posé sur son front. Sa peau n’était plus aussi froide qu’au début où son côté maléfique c’était manifesté. Une véritable chance. Mais une sensation des plus étranges avait envahi le corps du fils d’Aokin. Il se sentait vidé de son énergie et avait l’impression que la douleur disparaissait. Cette fille n’était pas une humaine normale, au minimum c’était une sorcière avec un don lié à la guérison.
Le Coréen attrapa la main de l’Américaine pour l’éloigné de lui et il se leva par la même occasion pour mettre une distance de sécurité entre eux.

« Ne me touches pas ! »

Le ton était trop brutal mais elle se mettait en danger à tenter de guérir sa douleur. Il avait mis quelques secondes avant de s’en rendre compte, et c’était surtout la bouille de Clara qui lui avait fait comprendre qu’il avait peut-être haussé le ton trop rapidement.

« Je suppose que tu es une sorcière, je suis un démon… La douleur que je ressens est trop forte comparée à ce que tu peux supporter. »

Il comprenait mieux pourquoi elle n’avait plus de blessures au niveau du genou.
Puis une pensée lui traversa la tête, Clara représentait plus au moins ce que devait être son Seuwan, et cela pouvait expliquer beaucoup de choses. Il attrapa son téléphone et envoya un message à son frère ainsi qu’à Alison pour leur dire qu’ils devaient parler, tous les trois, que la situation risquait de devenir urgente.

crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hikari
Messages : 54
Date d'inscription : 20/05/2015
Célébrité : Maia mitchell
Crédits : (a) Passenger & (g) tumblr & (s) Exception & (c) william blake.
avatar
MessageSujet: Re: La gourmandise est un vilain défaut.   Lun 15 Juin - 21:47


La gourmandise est un vilain défaut.
Ft. Jeremy S. Park & Z. Clara Watson


Clara rougissait de plus belle lorsque Jeremy appuya son compliment. Elle avait tendance à voir son art comme un passe-temps, un moyen de s'exprimer et de se souvenir. Elle n'avait jamais pensé que les êtres pouvaient le trouver beau à ce point. Dans chacune de ces photographies, elle plaçait un peu d'elle-même, montrant ainsi sa passion pour cette activité. C'était la seule chose pour laquelle la jeune sorcière se sentait douée et capable de réussir. Elle avait testé beaucoup de choses, de domaines, mais les catastrophes l'attendaient toujours au bout du chemin. Enfin, elle chercha la photographie de la boutique tant attendu dans son sac. Elle y traînait beaucoup de choses, mais oubliait toujours de faire le tris. La jeune femme était persuadée de l'avoir placé dans une enveloppe avant de la mettre avec soin dans son sac, mais elle ne semblait pas vouloir être trouvé. Pendant ce temps, Jeremy évoqua une spécialité de glace coréenne et demandant à la demoiselle si elle connaissait ou voudrait goûter. La réponse était d'une évidence déconcertante. Avec une joie sans nom, elle répondit à l'affirmative. Elle était curieuse et aimerait goûter avec joie. Lorsque Jeremy déclara qu'il lui fera goûter le lendemain, Clara sortit une enveloppe de son sac et la tendit à son aîné.

Ravie de sa trouvaille, il lui fallu un instant pour remarquer que quelque chose n'allait pas. le pâtissier semblait souffrir. D'une voix inquiète, Clara lui demanda s'il allait bien et le manque de réponse l'inquiéta bien plus encore. Soudain poussé par un besoin inconnu, elle leva la main pour la poser sur le front de Jeremy. Elle ignorait peut-être en totalité son don de guérison, mais elle savait que d'une manière ou d'une autre, par un simple touché elle était capable d'apaiser les maux. Délicatement, la jeune photokinésite posa le dos de sa main sur le front de Jeremy. Elle pouvait y déceler une profonde douleur. Instinctivement, elle voulue l'aider, l'apaiser et le soigner. Altruiste, sans doute à l'extrême, Clara ferait absolument tout pour aider son prochain et ce même au détriment de sa propre vie. Elle pouvait sentir la douleur de son aîné parcourir ses veines et elle retenait l'apparition d'une créature de lumière de toutes ses forces. La demoiselle retenait un hoquet de surprise lorsque Jeremy agrippa sa main et s'éloigna à grande vitesse. Finalement, elle se figea au son de sa voix. La douleur de Jeremy était encore présente en elle et sa barrière céda. Petite et discrète, une créature lumineuse était apparue sur ses genoux, près de sa main qui était mollement retomber sur ses genoux.

Elle resta silencieuse, acquiesça aux paroles de Jeremy. Elle souhaitait malgré tout l'aider, mais ne savait trop comment... Puis, dans l'incompréhension la plus total, Clara le regarda envoyer quelques messages. La jeune femme tenta finalement de faire disparaître sa maigre créature. Elle y dépensa autant d'énergie qu'en guérissant lentement de cette douleur qui la parcourait encore. Le silence s'installa lorsque son téléphone sonna. Clara l'attrapa et regarda avec une moue enfantine. Une alarme pour lui rappeler qu'elle avait une séance photos dans une heure. « Je ... Je dois y aller, merci pour le gâteau. » Souriante, Clara masquait tant bien que mal sa faiblesse et après une nouvelle salutation, passa la porte. Elle manqua de chuter à l'endroit même où elle était tombée en arrivant avant de se mélanger aux passants.

crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La gourmandise est un vilain défaut.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La gourmandise est un vilain défaut.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La gourmandise est un vilain défaut
» La curiosité est un vilain défaut: Carter Fits Me Too
» Quelle appat faut-il mettre pour les grosse carpe
» Tout ce qu'il faut savoir sur la corde
» Faut-il vraiment se référer à la côte de l'argus ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forever :: ADMINISTRATION :: Anciennes Histoires :: Jeremy & Clara-