AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Six mois plus tard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
capricieuse
Messages : 89
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Yong Jun Hyung
avatar
MessageSujet: Six mois plus tard   Mer 9 Mar - 19:34

Spoiler:
 
Six mois plus tard

Ft. Poésie & Jaeden


Jaeden regardait ses bras recouverts de blessures, pensif, ça faisait presque six mois qu’il était en Enfer. Six longs mois et rien n’avait l’air de s’arranger sous Terre. Ses seuls moments de calme étaient quand il prenait quelques instants pour passer voir Poésie. Un café, une rose, un baiser sur sa joue. Il y allait chaque fois quand il était certain qu’elle dormait. Il s’en voulait tellement. Il avait beau être devenu un démon, il n’avait pas perdu son humanité, elle était juste moins présente.
Le jeune homme soupira doucement. Ce qu’il pouvait avoir envie de partir d’ici, de retrouver soutenir sa belle qui s’était lancé dans un nouveau projet. Non, à la place c’était Phoenix qui s’occupait d’elle. Le chef des rebelles frappa la table sur laquelle il était appuyé. Il était inutile…

Jaeden se leva finalement et ferma les yeux quelques instants, se retrouvant une nouvelle fois dans l’appartement de Poésie. Il avait décidé de prendre quelques jours pour lui. Clara venait d’accoucher, et même si Jeremy devait le haïr, il voulait s’assurer que la petite se portait bien. Et puis, il avait besoin de la voir, de passer plus de quelques secondes avec elle. Il craquait.
Le démon prépara un café pour sa belle avant de s’assoir sur le lit en déposant la boisson sur la table de chevet. Il la détailla, elle était magnifique, et il en était toujours aussi fou amoureux. Le Coréen passa doucement une main dans ses cheveux, écoutant sa respiration. Il se sentait apaisé tout d’un coup. Il était loin de la guerre, loin de ses problèmes.

Il n’y avait pas un jour où il ne pensait pas à elle. S’il faisait ça, c’était aussi pour elle. Pour qu’il puisse la revoir et pas rester emprisonner en Enfer sous prétextes de lois idiotes et d’un père autoritaire.
Lorsqu’elle ouvrit les yeux, le Coréen plongea son regard dans le sien avant de lui sourire. Ses yeux était si beau, si pétillant.

« Bonjour toi… »

Pour une fois qu’il ne disparaissait pas avant qu’elle se réveille. Jaeden l’embrassa alors qu’elle se redressait. Son baiser était si passionné, il était si accro à elle. Il ne savait pas comment il avait fait pour supporter.
Puis elle passa ses bras autour de son cou, et il recula doucement la tête en poussant un petit sifflement de douleur. Il avait trop de blessures, et il mettait plus longtemps à cicatriser, d’où la belle trace de griffure qui sortait de son T-shirt et qui terminait dans son cou.

« Désolé, je suis un peu amoché, mais ça ira d’ici quelques heures… »

Comment lui dire qu’il n’allait pas filer tout de suite.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Emily Rudd
Crédits : (a) SNOWHITE. & (s) Exception & (g) tumblr.
avatar
MessageSujet: Re: Six mois plus tard   Ven 11 Mar - 18:21

la tenue + cheveux longs:
 
Six mois plus tard

Ft. Poésie & Jaeden


Il fait nuit depuis longtemps lorsque je finis par rentrer, complètement épuisée. Mon rêve de restaurant prend doucement forme depuis presque un mois, mais demande plus de travail encore que j'aurais pu le croire. Trouver un local, refaire l'agencement, la décoration et tout le reste. Heureusement, Justin a accepté de m'aider et le soutient financé de Phoenix n'est pas de trop non-plus. Malgré les difficultés, je suis plus heureuse que jamais. Réaliser mon rêve. Je n'y ai plus pensé depuis que j'ai perdu l'usage de deux sens importants pour un chef et là. Je ne pourrais jamais remercier assez Clara pour me donner l'opportunité de pouvoir enfin remettre en place tout cela. Mon bonheur aurait pu être parfait. Une fois encore, il hante toutes mes pensées dès que je me laisse un instant de répit. Je sais qu'il est toujours là, dehors, quelque part m'offrant des visites furtives au milieu de la nuit. Mais, il me manque terriblement.

Après un repas et une douche rapide, j'avais enfilé un pyjama basique avant de coiffer longuement ma chevelure. Elle avait pas mal poussé depuis le temps. Je n'ai pas envie de la couper, pas pour le moment. Je mordille ma lèvre, soupire faiblement en me glissant dans mes draps non sans avoir regardé un instant l'emplacement vide à mes côtés avant de lui tourner le dos. Mon coeur se serre lentement alors que je finis par sombrer dans un sommeil profond.

J'émerge lentement, sentant l'odeur du café à mes côtés. Mon coeur se serre légèrement alors que je finis par ouvrir les yeux. Je me fige lentement. Ce regard, plongé dans le mien. Mon regard s'illumine et un sourire se glisse sur mes lèvres alors que mon coeur est emporté par la joie de le revoir. ❝ Bonjour. ❞   Je souffle ses mots et entreprends de me redresser, mais on ne m'en laisse pas le temps. Les lèvres de Jaeden se collent miennes dans un baiser passionné. Je ne peux y résister et j'y prends aussitôt par avec la même ardeur. Il m'a tellement manqué. Lui, son contact électrisant. Lentement, je passe mes bras autour de son cou pour le coller un peu plus contre moi. Je suis surprise par son mouvement de recule, par son sifflement de douleur qui serre mon coeur. Je prends alors le temps de le détailler. Que c'est-il passé ?! ❝ Jaeden… ❞   Je souffle son prénom dans un murmure inquiet en voyant la griffure dépasser de son col.

Délicatement, je le tire à mes côtés et me niche contre lui en faisant attention à ses blessures. Je ne veux plus le lâcher, pas tant qu'il peut rester à mes côtés. Hors de question. Je repousse l'idée de son départ. ❝ Tu m'as terriblement manqué…. Et je n'aime pas te savoir blessé… ❞   Un murmure sincère. Je n'arrive pas à me l'enlever de mes pensées et il doit le savoir à présent. Je ne suis pas rassurée, plus maintenant. J'ai peur pour lui, peur de le perdre.


code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
capricieuse
Messages : 89
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Yong Jun Hyung
avatar
MessageSujet: Re: Six mois plus tard   Sam 26 Mar - 13:05

Spoiler:
 
Six mois plus tard

Ft. Poésie & Jaeden


Ça faisait déjà six mois qu’il était parti. Cette sensation irrésistible de vouloir aller en Enfers. La vie là-bas était loin d’être bien. Sa seule échappatoire était les moments où il était sur Terre, près de Poésie. Elle lui manquait tellement et pourtant, chaque jour, il partait avant qu’elle ouvre les yeux car il ne voulait pas lui faire de peine.
Jaeden gardait toujours un œil sur elle, sur ce qu’elle faisait. Elle projetait d’ouvrir un restaurant et son frère le tenait assez régulièrement au courant maintenant qu’il connaissait son existence. Le démon grogna longuement avant de finalement décidé de passer quelques jours auprès de sa belle. Il en avait besoin.

Quelques instant plus tard, il se retrouva dans l’appartement de la brune. Il prépara un café à sa belle avant de s’installer près d’elle. Il la sent doucement se réveiller et glisse son regard dans le sien. Elle lui avait tellement manqué. Il lui adressa un simple bonjour avant de prendre ses lèvres avec ardeur. Mais lorsqu’elle passa ses bras autour de son cou, il recula vivement. Il avait mal. Il avait une énorme griffure qui n’avait pas terminé de cicatriser et qui était terriblement douloureuse.
A sa voix, il sent toute son inquiétude. Il n’aime clairement pas ça, mais il ne pouvait rien dire. Il était amoché et il faudrait quelques heures à son corps pour régler ça. Alors que d’habitude ça prenait seulement quelques secondes.
Sans comprendre, Jaeden se retrouve allongé sur le lit. Il glisse une main dans les cheveux de Poésie qui s’est installé contre lui. Le brun ne put s’empêcher de rigoler doucement en entendant la prise de parole de sa petite-amie.

« Tu m’as manqué aussi… Et ça me rend plus sexy, non ? »

Il préférait le prendre à la rigolade. Ce n’était pas les blessures les plus horribles qu’il avait eu. Le Coréen ferma doucement les yeux. Il se sentait revivre doucement à ses côtés.

« Je… Je suis là pour la semaine. »

C’était court, mais c’était une véritable chance qu’il puisse rester si longtemps loin des Enfers en ce moment. Et puis, il mourrait d’envie de voir Hope, l’avancée du restaurant, profiter d’un bon repas. Sa vie là-bas était difficile, il avait envie d’une pause. Et puis… Il avait besoin de lui prouver qu’il était toujours là pour elle. Qu’il ne l’oubliait pas.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Emily Rudd
Crédits : (a) SNOWHITE. & (s) Exception & (g) tumblr.
avatar
MessageSujet: Re: Six mois plus tard   Jeu 5 Mai - 23:04

la tenue + cheveux longs:
 
Six mois plus tard

Ft. Poésie & Jaeden


Je referme doucement la porte de mon appartement après une longue journée des plus épuisantes pour mettre en place l'ouverture de mon restaurant que Justin. Cela n'avait absolument rien de simple et encore moins quand je passe une partie de mon énergie à m'inquiéter pour la personne qui manque à mes côtés. Un soupire m'échappe et je passe rapidement dans la salle de bain pour une longue douche relaxante. Je ferme un instant les yeux sous le jet avant d'en sortir et d'enfiler un pyjama des plus ordinaire avant de m'occuper de ma longue chevelure. Cette dernière est encore légèrement humide lorsque je rejoints mon lit. J'observe un instant la place vide à mes côtés et mon esprit dévire de nouveau. Je baisse mon regard et tourne le dos à ce côté. Il me manque tellement. Fermant les yeux, je tente de m'endormir et y parviens après de très longues minutes.

Je suis lentement arrachée au monde des songes à cause de l'odeur de café et de la sensation d'une présence à mes côtés. Mon coeur se serre lentement alors que je finis par ouvrir les yeux. Un sourire se glisse aussitôt sur mes lèvres. Il se tient juste là. Mon coeur s'emballe, emporté par la joie alors que je tente de me redresser. On ne m'en laisse pas le temps. Des lèvres se collent contre les miennes et sans plus y réfléchir, je prends pars à ce baiser avec une ardeur similaire à la sienne. Je passe mes bras autour de son cou pour le coller, mais me fige, surprise par son recule. Je le détails, mon coeur se serre à nouveau. Son prénom m'échappe dans un souffle, je suis inquiète pour lui. Je ne le vois pas pendant si longtemps et je le retrouve blessé.

Je pince mes lèvres et le tire doucement contre moi avant de le serrer contre moi en faisant attention à ses blessures. Je profite de sa main dans ma chevelure, soutenant à quel points il m'avait manqué et mon inquiétude. Un maigre sourire se glisse aux coins de mes lèvres à sa réponse. ❝ Les cicatrices peut-être, mais pas les plaies en cours de guérison...❞ Je souffle ses mots, inquiète. Je le serre un peu plus contre moi instinctivement lorsqu'il me dit n'être là que pour une petite semaine. Je prends une profonde inspiration. ❝ Je... Je vais tenter de me libérer un maximum alors. ❞ C'était peu, trop peu et avec mes journées en ce moment... Je voulais profiter du pendant que j'avais avec Jaeden. C'était compréhensible, n'est-ce pas?

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
capricieuse
Messages : 89
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Yong Jun Hyung
avatar
MessageSujet: Re: Six mois plus tard   Dim 8 Mai - 23:31

Spoiler:
 
Six mois plus tard

Ft. Poésie & Jaeden


Jaeden avait décidé qu’il avait besoin d’une pause. La rébellion commençait à lui peser, et il avait envie de voir Poésie. Terriblement envie de la voir… Et consciente cette fois ci, par endormie comme d’habitude. De s’obliger à partir avant qu’elle ouvre les yeux. Le Coréen apparut dans l’appartement et prépara un café pour sa douce avant de finalement d’approcher d’elle et s’assoir sur le lit après avoir déposé la boisson. La brune se réveilla et Jaeden planta son regard dans le sien avant de l’embrasser sans lui laisser le temps de se redresser. Elle lui avait tellement manqué…

Cependant, sa condition de guerrier le rattraper rapidement, il était blessé et sa peau n’avait pas encore eu le temps de cicatriser. Il se recula plus vite que ce qu’il avait pensé en sifflant de douleur. Certaines blessures de démons mettaient des jours à disparaître et celle-ci en faisait partit, et même sur la fin, elle lui faisait un mal de chien. Seule consolation, la personne qui avait fait ça était morte.
Le brun accepta de se laisser mouvoir pour se retrouver aux côtés de Poésie. Il passa sa main dans ses cheveux alors qu’elle s’installait contre lui. Sa remarque le fit rire, et il essaya tant bien que mal de ne pas l’inquiéter. D’ici quelques heures, tout serait réglé, en plus sa présence amplifiait sa guérison.

« Alors je serais sexy dans quelques minutes… Ou heures. »

Il n’arrivait plus à savoir combien de temps il lui faudrait pour cicatriser. Son corps était tellement poussé dans ses limites qu’il avait dû mal à faire les choses maintenant. Il avait l’impression d’être rouillé. Ensuite, il annonça à sa belle rester une semaine. Au moins, il pourrait profiter un peu d’elle.

« D’accord, mais ça ne me dérange pas d’aller au restaurant, j’ai envie de savoir ce que tu vas y faire… »

Ce n’était même pas étonnant qu’il soit au courant de ça. Justin le tenait au courant le plus souvent qu’il le pouvait. Et puis, Phoenix lui avait aussi dit quelques petites choses sur son ex assistante.
Le démon s’endormit finalement rapidement quelques secondes plus tard. Il était épuisé et ça faisait tellement qu’il n’avait pas eu l’occasion de dormir. La présence de Poésie était aussi très rassurante pour lui, et apaisante, alors il avait sombré comme un enfant. Sa peau commença à effacer les dégâts qu’il avait subi au cours des jours précédents.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Emily Rudd
Crédits : (a) SNOWHITE. & (s) Exception & (g) tumblr.
avatar
MessageSujet: Re: Six mois plus tard   Lun 9 Mai - 19:41

la tenue:
 

Le petit-dej':
 
Six mois plus tard

Ft. Poésie & Jaeden


Je serrais doucement Jaeden contre moi. Il m'avait manqué, terriblement manqué. J'aurais dû être heureuse, profiter avec le sourire aux lèvres de ma moitié revenue. Seulement, les blessures sur le corps de mon aîné m'en avaient empêché. J'étais inquiète, bien trop inquiète et ce même s'il avait voulu détendre l'atmosphère pour me rassurer. Les cicatrices rendaient sexy? Je voulais bien croire l'idée de base, mais là il n'était pas question de cicatrice, mais de blessures en cours de guérison. Chose que je ne manquais pas de souligner. ❝ Tu n'as pas besoin de cicatrices pour l'être, tu le sais. ❞ Soufflais-je doucement. Je craquais toujours en si peu de temps face à lui, cicatrice ou non, il restait sexy. Je n'avais pas pu m'empêcher de rougir à cette pensée, ne sachant absolument pas s'il avait pu la percevoir.

Enfin, j'oubliais rapidement cela lorsqu'il m'avoua ne rester qu'une semaine. Je me collais un peu plus contre lui, comme pour tenter de le retenir plus longtemps. C'était tellement court et mes journées. Je lui promis de faire de mon mieux pour être un maximum libre et ainsi pouvoir rester à ses côtés. Je fus surprise par sa réponse. Une surprise qui s'évapora lentement. Cela ne devrait plus me surprendre. J'avais droit à mes cafés presque chaque matin, il s'était sans doute renseigné. ❝ mmmh. D'accord, mais ne quitte jamais trop longtemps mon champ de vision. ❞ Une semaine. Je comptais bien le coller comme une sangsue.

Un faible sourire se glissa sur mes lèvres lorsque je compris qu'il s'était endormis. Je restais contre lui un instant avant de l'embrasser avec délicatesse et de sortir du lit. Je profitais du sommeil de Jaeden pour me laver et m'habiller simplement avant de lui préparer de quoi manger. Rien de trop copieux, je savais qu'il ne mangeait pas énormément, mais je me doutais également qu'un plat fait maison n'était pas la spécialité des enfers. J'avais en même de faire des pancakes, mais il me semblait que le sucré n'était pas le péché mignon de mon tendre. Parcourant plusieurs fois mon frigo du regard, j'avais fini par faire un choix. Buvant ma tasse de café, je commençais à m'activer aux fourneaux.

Je déposais les préparations sur la table au fur et à mesure, fière de moi avant d'aller chercher mon tendre qui dormait encore. Je l'embrassais tendrement pour le réveiller en douceur. ❝ Je t'ai préparé le petit-déjeuner. ❞ Soufflais-je doucement. Je l'avais laissé dormir presque deux heures entre ma douche, ma réflexion et la préparation.


code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
capricieuse
Messages : 89
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Yong Jun Hyung
avatar
MessageSujet: Re: Six mois plus tard   Mar 10 Mai - 20:48

Spoiler:
 
Six mois plus tard

Ft. Poésie & Jaeden


Jaeden était blessé et malheureusement, Poésie l’avait vu. D’un autre côté, il avait reculé la tête d’un coup en gémissant de douleur. Son corps ne tenait plus très bien le rythme et certaines blessures restaient là bien plus longtemps que d’ordinaire. Pour tenter de détendre l’atmosphère, le démon prétexta que les cicatrices rendaient sexy. La brune n’aimait pas ça, il le savait et ses deux phrases lui confirmèrent. La dernière créa même un sourire sur ses lèvres. Toujours sexy ?
Le Coréen avoua ensuite ne pas rester très longtemps. Juste une semaine… Il ne pouvait pas partir plus longtemps, même s’il avait des alliés de tailles, il ne pouvait pas les abandonner. C’était aussi sa guerre… Et probablement un des seuls capables de prendre le pouvoir des Enfers. La demoiselle voulait se débloquer du temps, mais Jaeden savait que le restaurant lui prenait du temps, alors il évoqua l’idée d’y aller pour voir comment s’était.

« Pas de problème, je compte te coller autant que je le pourrais… »

Il ne savait absolument pas quand il reviendrait alors il voulait faire une overdose d’elle. Même s’il savait que c’était impossible.
Le brun s’endormit finalement, totalement épuisé. Ça faisait des mois qu’il dormait à peine et remerciait son insomnie de lui sauver la mise assez régulièrement. Cependant, ici, il pouvait faiblir. Aucun démon ne serait assez fou pour aller dans la maison de son Seuwan. Non, Jaeden pourrait se montrer bien plus violent que d’ordinaire. Hors de questions que quelqu’un s’en prenne à elle, c’était INTERDIT.

Le jeune homme sentit des lèvres se coller aux siennes, suivit d’une phrase. Le petit-déjeuner ? Ça faisait des mois qu’il mangeait juste assez pour ne pas faiblir bêtement. Les Enfers n’étaient pas réputés pour leurs restaurants, encore moins en période de guerre. Il ouvrit lentement les yeux et grogna faiblement. Emerger n’avait jamais été son truc, non… Il se redressa difficilement et s’étira doucement. Son corps revivait après ses deux heures de sommeil. C’était que ça devenait de plus en plus rare.
Jaeden se leva et s’installa à table avec Poésie qu’il tira sur ses genoux. Après tout, il allait faire comme d’habitude et piocher dans les plats. Ce n’était pas un gros mangeur et son appétit avait pris un coup en Enfers. Des fruits et du salé, elle avait tapé dans le mile, même si le démon était devenu moins compliqué niveau nourriture. Il avait presque poussé un gémissement en commençant à manger.

« Merci pour le déjeuner ! Ça fait du bien de manger normalement… »

Jaeden se colla doucement à Poésie et déposa sa tête contre elle. Elle lui avait tellement manqué. Il n’allait absolument pas la lâcher.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Emily Rudd
Crédits : (a) SNOWHITE. & (s) Exception & (g) tumblr.
avatar
MessageSujet: Re: Six mois plus tard   Lun 23 Mai - 18:17

la tenue:
 

Le petit-dej':
 
Six mois plus tard

Ft. Poésie & Jaeden


Poesie pouvait sentir Jaeden s'endormir contre elle. Il était tellement épuisé et ces blessures. Définitivement, la brune n'aimait pas le savoir ainsi. Elle s'inquiétait plus encore à présent, car il n'y avait plus le moindre doute. Jaeden se battait et s'en retrouvait blessé, exténué. Si seulement il pouvait rester ici, auprès d'elle et en sécurité, mais elle se doutait que cela n'était pas possible. Elle l'embrassa tendrement avant de sortir du lit et ainsi profiter du sommeil de son aîné pour aller se préparer, mais aussi en profiter pour lui faire un petit truc à manger. Après tout, cela ne devait pas être constant en temps de guerre. Poésie passa donc dans la salle de bain pour profiter d'une douche à la température idéal le temps que son café se fasse. Elle s'habilla de manière décontractée et se plongea dans la préparation du petit-déjeuner de Jaeden non sans un long moment de réflexion. Elle se souvenait clairement que le sucré n'était pas ce que sa moitié préférait, mais qu'il appréciait tout ce qui était fruits rouges et sans doute le salé. Aussi, la brune fit de son mieux pour que ce repas soit parfait et en quantité raisonnable.

Le tout prêt et installé, Poésie retourna dans la chambre pour réveiller son tendre en l'embrassant avec amour. Il était tellement adorable au réveil que Poésie se sentait aussitôt fondre de nouveau pour lui. L'humaine le précéda dans la cuisine et s'installa avec plaisirs sur les genoux du démon. Elle était bien décidée à le coller jusqu'à ce qu'il n'en puisse plus. Il lui avait tellement manqué, qu'elle se sentait à présent revivre dans ses bras. Un sourire se glissa sur ses lèvres aux remerciements de Jaeden. ❝ Ca me fait plaisirs de cuisiner pour toi. ❞ Murmura-t-elle faiblement. Elle adorait cuisiner pour les autres, c'était un fait et la raison principale qui la poussait à vouloir ouvrir son propre restaurant depuis si longtemps. Mais, maintenant, elle voulait cuisiner pour lui en particuliers. Lui faire de bons petits plats.

L'américaine se colla un peu plus contre Jaeden, nichant son visage dans le cou intact de son aîné avant de fermer ses yeux. Le contact était électrisant comme à chaque fois. Un contact qui lui avait tant manqué depuis ses dix derniers mois. D'ailleurs c'était plutôt clair. Lentement, alors que Jaeden mangeait encore, elle fit doucement glisser ses mains sur le torse de son homme avant d'embrasser son cou.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
capricieuse
Messages : 89
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Yong Jun Hyung
avatar
MessageSujet: Re: Six mois plus tard   Mar 24 Mai - 19:57

Spoiler:
 
Six mois plus tard

Ft. Poésie & Jaeden


Dormir était une notion assez absente du vocabulaire de Jaeden depuis des mois. Il sombrait de temps à autre en Enfers quelques petites heures, sur une chaise. Rien de comparable au sommeil réparateur dans un lit. C’était cette raison, ainsi que la présence rassurante de Poésie qui avait permis au démon de s’endormir. Sa respiration était calme, ses blessures guérissaient plus rapidement. Définitivement, il avait besoin de repos, même s’il disait le contraire et qu’il tentait d’être sur ses gardes tout le temps.
De toute façon, personne ne viendrait le chercher ici sauf Elian ou Zachary si la situation dégénérée mais les autres démons, alliés ou ennemis, ne mettraient pas un pied ici de peur d’être pulvérisé par un excès de colère de Jaeden. Oui, il perdait bien plus facilement son calme à présent, laissant sa part démoniaque prendre lentement le dessus.

La brune le réveilla finalement un long moment plus tard et de la meilleure des manières, un baiser. Mais le Coréen restait fidèle à lui-même. Emerger le matin était compliqué pour lui. Il avait mis bien quelques secondes à comprendre que le petit-déjeuner était prêt. Il se redressa avec quelques difficultés avant de sortir du lit pour rejoindre le salon et s’installé à une table. Sans laisser le temps à Poésie de réagir, il l’avait déjà tiré sur ses genoux. C’était sa place…
Le repas correspondait à la fois à ses goûts, mais aussi à la quantité qu’il pourrait manger. Son appétit avait réduit depuis qu’il était en Enfers. Rien n’était bon là-bas et puis, il n’avait pas spécialement le temps de se reposer et profiter d’un repas normal et consistant. Non, il mangeait juste assez pour ne pas s’effondrer.

Le démon avait cru s’étouffer avec sa nourriture en sentant les lèvres de Poésie dans son cou. Bon sang, elle lui avait vraiment manqué… Elle et le fait qu’elle soit capable de le surprendre chaque jour. Il poussa une plainte et pencha la tête en arrière pour encore plus profiter des baisers. Ses mains sur son torse le firent frissonner, il était clairement plus que réceptif. Il glissa sa main dans son dos pour la serre contre lui et il lui remonta doucement la tête pour l’embrasser. Ses yeux avaient commencé à noircir.
Jaeden lui enleva son débardeur, clairement, elle n’avait pas besoin de beaucoup le chercher pour qu’il craque. Il était en manque… En manque de tout venant d’elle.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Emily Rudd
Crédits : (a) SNOWHITE. & (s) Exception & (g) tumblr.
avatar
MessageSujet: Re: Six mois plus tard   Mar 7 Juin - 21:32

la tenue:
 

Le petit-dej':
 
Six mois plus tard

Ft. Poésie & Jaeden


Laissant Jaeden dormir profondément et récupérer, Poésie se prépara en toute simplicité avant d'entreprendre la préparation du petit-déjeuner pour son démon. Elle avait mit pas mal de temps avant de se décider sur la composition de ce dernier afin de prendre en compte les goûts de son aîné. Il n'était pas trop sucré à son souvenir et mangeait bien peu. Elle lia les deux pour rendre le repas plus agréable. Lorsqu'elle eut finalement fini, la brune installa tout sur la table avant de rejoindre la chambre où Jaeden dormait encore. Elle le réveilla avec douceur à l'aide d'un tendre baiser. Un sourire se glissa sur ses lèvres. Elle ne l'avait laissé dormir que deux heures environs, mais il semblait en avoir bien profité.

Poésie attendit que sa moitié émerge avant de le guider jusqu'à la cuisine, ravis de constater que son choix avait été le meilleur. Elle laissa le démon l'installer sur ses genoux et se nicha tout contre lui avant de fermer ses yeux. Il lui avait terriblement manqué. Certes, sa disparition n'était pas totale grâce aux multiples petites attentions, mais ce n'était clairement pas pareils que de l'avoir à ses côtés pendant qu'elle était éveillée. Poésie aurait tellement voulu le garder plus d'une semaine. La brune se colla un peu plus contre Jaeden, laissant doucement glisser l'une de ses mains sur le torse de son aîné alors qu'elle déposait de tendre baiser dans son cou. Elle voulait retrouver se contact électrisant, profiter de lui au maximum pendant qu'il était à ses côtés. Un sourire se glissa sur ses lèvres alors qu'il la colla un peu plus et elle s'installa plus confortablement pour se retrouver face à lui, une jambe de chaque côté. Poésie se colla un peu alors qu'il prenait ses lèvres, comme si elle tentait de se fondre en lui. Elle le laissa retirer son débardeur, et ne tarda pas à lui retirer le sien non-plus. D'ailleurs, le reste des vêtements n'avait pas tardé à suivre.

Ils craquaient, profitaient pour un round, puis un deuxième sous la douche alors que la brune aguichait clairement son aîné. Seulement, elle n'en restait pas moins humaine et un troisième était clairement impossible. Elle vola un dernier long baiser à Jaeden avant de s'habiller de nouveau et de boire une tasse de café en tentant de reprendre son souffle tout en calmant son coeur. Clairement, elle avait en manque tout comme lui. Poésie reprit finalement place sur les genoux de Jaeden un bref instant, le temps pour eux de prévoir ce qui pourrait bien faire de leur journée. Résultat: aller voir la petite Hope. La brune fit la vaisselle avant de qu'ils ne sortent rapidement de son appartement. En route.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
capricieuse
Messages : 89
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Yong Jun Hyung
avatar
MessageSujet: Re: Six mois plus tard   Mer 8 Juin - 23:13

Spoiler:
 
Six mois plus tard

Ft. Poésie & Jaeden


Poésie avait trouvé le moyen de réveiller Jaeden sans qu’il grogne, un baiser. Le jeune homme profita de l’instant avant de s’installer avec elle. Il la tira sur ses genoux. Il était en manque d’elle et ne voulait absolument pas être loin d’elle, même une seconde. Après tout, il était là seulement une semaine alors il voulait profiter de son contact. Le démon mangea doucement avant de manquer de faire une crise cardiaque quand il sentit les lèvres de sa cadette dans son cou. Bon sang, elle lui manquait tellement… Et elle lui donnait chaud si vite.
La demoiselle fut entreprenante, mais lui aussi mourrait d’envie. Leurs habits n’avaient pas tardé à se retrouver au sol. Le premier round fut torride, tout comme le deuxième qui avait suivi sous la douche. Jaeden aurait presque voulu d’un troisième round mais son corps ne pourrait jamais suivre. Il était encore bien trop faible et mettait du temps à récupérer.

Les amoureux discutèrent pour prévoir ce qu’ils feraient dans la journée. Il mourrait d’envie de voir Hope. Jeremy aussi… Mais ça risquait de pas très bien se passer. La dernière fois qu’il avait disparu quelques mois, il s’était pris une droite monumentale dans la gueule en guise de bonjour. Ça allait être la même chose cette fois-ci. Comme d’habitude…
Ils se préparent et allèrent donc chez le couple. A peine la porte ouverte que le regard de Jeremy avait viré au bleu très clair et qu’il s’était pris un direct dans le nez, le faisant carrément saigner. Le Coréen s’essuya le nez. Il devait retenir un excès de violence, surtout que le geste de son cadet était totalement compréhensible. Il avait disparu sans donné de nouvelles, même à lui… Sa moitié.

« Jeremy… »
« T’en mérites un deuxième et que j’te claque la porte au nez pour te le casser une nouvelle fois !! »

Jaeden sentait à quel point son frère était blessé, a quel point il avait pu soufrir de son absence. Lui aussi avait souffert de cette distance entre eux. A tel point qu’il fit une chose qu’il ne faisait jamais, ou presque. Il le prit dans ses bras et le serra un instant contre lui avant de le relâcher. C’était trop étrange que ça dur trop longtemps.

« J’suis venu voir ta fille… Avant que tu me traite d’ingrat d’aîné. »

Et peut-être aussi envisager de lui dire que son père en avait après elle…

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Emily Rudd
Crédits : (a) SNOWHITE. & (s) Exception & (g) tumblr.
avatar
MessageSujet: Re: Six mois plus tard   Lun 20 Juin - 16:23

la tenue:
 
Six mois plus tard

Ft. Poésie & Jaeden


Le manque. Ce n'était pas une sensation que Poésie pensait connaître un jour, du moins pas avec ce degrés d'intensité et pourtant... C'était le cas aujourd'hui. Installée sur les genoux de Jaeden qui mangeait son petit-déjeuner, elle n'avait pas pu s'empêcher de se coller davantage, de rechercher cette décharge, ce frisson qui la parcourait à chacun de leur contact. Elle en était folle. D'ailleurs, elle n'avait pas tarder à glisser ses mains sur le torse parfait de son homme tout en embrassant son cou. Un sourire se glissa sur ses lèvres lorsqu'elle releva que le démon ne manquait pas de réaction. Poésie s'était rapidement retrouver face à Jaeden, toujours sur ses genoux, pour partager un baiser plus passionné et ardent que possible.

Dans les cinq minutes qui avaient suivit, tous deux avaient perdu leur vêtement pour un premier round des plus torrides. Clairement, chaque partie de Jaeden lui avait manqué et même ce regard noir. Un regard qui regard dû la terrifier, mais qui avait l'effet contraire. Tellement contraire, qu'elle l'aguicha clairement sous la douche au point d'en déclencher un second round. Plus torride et plus bestiale encore que le précédent. Son coeur battait bien trop vite, son souffle était difficile. Même si le troisième round aurait été parfaite, elle comme lui n'aurait pu le supporter. A la place, elle l'embrassa longuement avant de s'habiller et de reprendre place dans la cuisine, plus sagement. Après un café, ils décidèrent d'aller rendre visite à la petite Hope, la nièce de Jaeden.

L'accueil fut particulièrement violent. Poésie resta derrière Jaeden, ne sachant trop quoi faire avant que finalement Clara ne la prenne dans ses bras avec la petite puce. Elle était tout simplement adorable. Clara regarda Jaeden et un sourire timide se glissa sur ses lèvres avant qu'elle ne lui tende la petite Hope pour qu'il la prenne dans ses bras. Après tout, elle n'avait pas dû voir son tonton.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
capricieuse
Messages : 89
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Yong Jun Hyung
avatar
MessageSujet: Re: Six mois plus tard   Mar 21 Juin - 22:35

Spoiler:
 
Six mois plus tard

Ft. Poésie & Jaeden


La journée avait rapidement dégénéré pour Jaeden et Poésie. D’un autre côté, le démon était clairement plus réceptif que d’ordinaire. Elle lui avait terriblement manqué, il avait besoin de se changer les idées et elle était vraiment doué pour ça… Comment résister ?! Le Coréen avait cédé rapidement dégageant les habits de sa cadette. Après un premier round passionné, le couple craqua une nouvelle fois dans la douche. Jaeden n’était même pas sûr de retrouver une couleur d’yeux normale. Elle savait clairement comment l’aguicher et lui faire perdre la tête.
Ils avaient failli se lancer dans un troisième round mais ils étaient bien trop épuisés pour ça, et ce n’était pas raisonnable. Ils planifièrent leur journée et Jaeden montra son envie de voir la petite Hope. Il avait entendu parler d’elle en Enfers et malheureusement, pas pour des félicitations. La gamine représentait une menace de plus, elle était puissante mais encore tellement fragile. Hors de question que son père l’approche.

A peine arrivé chez son frère, dans une petit maison cosy, qu’il se prit un bon direct en plein dans le nez. Il n’avait rien dit même s’il s’était crispé à cause de la poussée de violence qui faisait rage en lui. Mais bon, il comprenait la réaction de son frère, il avait coupé les ponts brutalement. Il méritait clairement ce coup, et même un autre. Alors pour se faire pardonner et que Jeremy lui avait clairement manqué, Jaeden le prit dans ses bras. Quelques secondes, mais de quoi le calmer. C’était si peu banale de sa part de faire ce genre de chose. Le démon n’était clairement pas réputé comme étant très démonstratif.
L’instant d’après, il se retrouva avec une petite princesse dans les bras. Elle était toute petite… Jaeden avait presque rougit quand Hope tendit ses mains à lui. Les enfants le mettaient terriblement mal à l’aise. Ça faisait ressortir l’humanité qu’il avait tenté d’éteindre pendant des années. Et ça lui rappelait qu’il ne pouvait pas en avoir, que c’était bien trop dangereux. Comment le fils du Chef des Enfers… Qui serait probablement le prochain chef, pouvait avoir une faiblesse si grande qu’un enfant. Il avait déjà tant à gérer !

« Elle… Est adorable. »

Jeremy prit le bébé dans ses bras quand il sentit que son frère se sentait trop mal.

« Vous restez manger. Hein Jaeden… Clara serait contente. »

Merde… Il savait clairement s’y prendre pour le faire culpabiliser….

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Emily Rudd
Crédits : (a) SNOWHITE. & (s) Exception & (g) tumblr.
avatar
MessageSujet: Re: Six mois plus tard   Mar 5 Juil - 19:49

la tenue:
 
Six mois plus tard

Ft. Poésie & Jaeden


Le retour de Jaeden avait rapidement dégénéré. Il lui avait tellement manqué et ce en tout point que Poésie n'avait tout simplement pas pu s'empêcher de le chercher une deuxième fois alors qu'ils tentaient de se refroidir sous la douche. C'était une première pour la jeune femme qui se contentait juste d'amitié qu'elle avait construite avec le temps. Mais, avec Jaeden, c'était différent, elle s'y était attachée d'une manière toute particulièrement et ne voyait clairement plus sa vie sans. D'ailleurs, même avec ses marques d'affections dans l'ombre lorsqu'il s'absentait, elle ressentait toujours ce manque grandissant. Manque apaiser avec ces deux dérapages. Tous deux auraient voulu plus, mais ils n'étaient clairement pas en état d'enchaîner les round. Ils s'installèrent donc de nouveau à table, programmant leur journée.

Poésie avait ainsi suivit et supporter moralement Jaeden alors qu'ils rendaient visite à Jeremy, Clara et la petite Hope. L'accueil avait été pour le moins violent, mais elle pouvait comprendre la réaction du jumeau de sa moitié. Elle aurait eu la même réaction s'il avait complètement disparu de sa vie du jour au lendemain. Tension était un bien faible mot pour décrire l'ambiance jusqu'à l'arrivée de Clara avec la petiote. Après une légère hésitation, elle avait posé le bébé dans les bras du démon d'ombre. Comme si Hope avait un pouvoir apaisant, l'ambiance se calma et Jeremy leur proposa de rester au bonheur évident de Clara. Poésie avait hésité, mais elle ne pouvait pas se montrer égoïste en gardant Jaeden pour elle toute seule. Ainsi, elle accepta. Le repas se fit dans la bonne humeur et la maladresse de la jeune maman qui avait fait peur à tout le monde plusieurs fois.

Le reste de la semaine s'écoula rapidement, bien trop rapidement. Poésie avait passé un maximum de temps avec son aîné, lui faisait découvrir le nouveau restaurant qui se construisait encore lentement. La dernière nuit, la brune avait absolument tout fait pour ne pas s'endormir, espérant ainsi retarder le départ de sa moitié. Elle ne voulait pas qu'il parte, elle était bien trop inquiète pour ça et ce malgré les tentatives de Jaeden. Elle s'était agrippée pour une dernière étreinte et avait malgré elle fini par s'endormir. Lorsqu'elle se réveilla en sursaut au milieu de la nuit, la place à ses côtés était glaciale, il était partit. Son coeur se serra faiblement et elle se rallongea en regardant les ténèbres de sa chambre.


code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
capricieuse
Messages : 89
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Yong Jun Hyung
avatar
MessageSujet: Re: Six mois plus tard   Mer 6 Juil - 21:01

La tenue sans les fleurs =P:
 
Six mois plus tard

Ft. Poésie & Jaeden


Les amoureux n’avaient pas mis bien longtemps avant de se sauter dessus. Jaeden était bien trop réceptif parce qu’il ne l’avait pas vu depuis longtemps. Enfin, pas en coup de vent. Le brun avait même été tenté de déraper une nouvelle fois mais il n’en avait pas la force. Et puis… Il fallait être un minimum sérieux ! Il restait là toute la semaine…
Ils avaient prévu rapidement ce qu’ils feraient dans la journée et Jaeden avait manifesté son envie de voir son jumeau. Ça allait dégénérer, il le savait. Mais à vrai dire, la droite de son frère l’avait presque surpris. Joli direct. Chance qu’il puisse guérir dans la seconde. Et Clara avait eu le don de calmer la situation rapidement. Et de mettre mal à l’aise le démon avec Hope dans les bras. Les enfants, ce n’était pas vraiment son truc et il savait qu’en avoir était impensable avec son statut. Surtout qu’il n’était pas un démon de pure souche, mais le fruit de l’amour d’un démon et d’une humaine, une sorte de batard.

Finalement, le couple était resté manger avant de rentrer pour profiter de leurs retrouvailles. La semaine était passé bien trop vite pour Jaeden, mais il fallait rentrer… Finir cette fichue guerre pour enfin ne plus avoir de soucis à traîner sur Terre. Le jeune homme avait senti son cœur se serrait quand Poésie avait tenté de resté réveiller pour retarder son départ. Lorsqu’elle sombra finalement, il embrassa tendrement son front avant de disparaître.
Les mois suivants, il n’avait même pas pu sortir des Enfers. C’était un véritable champ de bataille. Il aurait tellement voulu continuer à voir Poésie, même quelques secondes, mais c’était impossible. La guerre était à son apogée. Pour finalement se terminer sur une victoire. Une victoire amère. Jaeden sentait à quel point il avait pu faire du mal à sa cadette. Et il l’avait très bien compris vu la claque qu’elle lui avait mise. Le jeune homme avait tenté de passer outre mais ça restait terriblement compliqué. Douloureux. Mais si elle ne voulait plus le voir, il respecterait sa décision.

Promesse qu’il venait de trahir en sentant une étrange sensation provenant de Poésie. Même à des kilomètres d’elle, il avait encore une connexion avec elle. Elle souffrait, et pas qu’un peu, et instinctivement, il s’était rendu à l’endroit où elle se trouvait. Un accident de voiture… Merde. Il n’avait pas pu supporter et l’avait emmené à l’hôpital. Et il n’avait pas pu rentrer. Non, il voulait être certain qu’elle allait bien.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Emily Rudd
Crédits : (a) SNOWHITE. & (s) Exception & (g) tumblr.
avatar
MessageSujet: Re: Six mois plus tard   Lun 18 Juil - 17:31

la tenue:
 
Six mois plus tard

Ft. Poésie & Jaeden


Poésie était allongée contre Jaeden, dans son lit, le serrant contre lui. Elle faisait absolument tout pour rester éveillée, pour pouvoir prolonger l'instant et retarder le départ du démon. Elle était morte d'inquiétude à l'idée qu'il retourne sur les champs de batails, à ce qu'il lui revienne dans le même état que la dernière fois ou peut-être même dans un état pire encore. Elle ne voulait plus être séparée de lui, elle ne supporterait pas une aussi longtemps absence pour la seconde fois. Elle ne voulait pas le perdre. Hélas, restant humaine, Poésie avait fini par s'endormir dans les bras de Jaeden et se réveilla plusieurs heures plus tard. Le lit à ses côtés était vide, il n'était plus là. Son coeur se serra instantanément alors qu'elle se renfermait sur elle-même en regardant les ténèbres de sa chambre avant de s'endormir.

Les jours, les semaines et les mois s'enchainèrent sans la moindre nouvelle. Toutes ses petites attentions n'étaient plus. Tout ce qui pouvait rassurer Poésie sur la présence aussi brève de Jaeden à ses côtés avaient totalement disparu. L'inquiétude et la peur avaient lentement laissé place à la douleur ainsi qu'un sentiment d'abandon. Elle se tuait à la tâche que représentait à présent son restaurant et tentait de surpasser le reste. Hélas, à chaque fois que son esprit dérivait vers Jaeden, elle craquait tout simplement. C'était devenue bien trop douloureux de penser à lui, d'espérer son retour.

Son coeur se brisa un peu plus au retour de Jaeden. Il était revenu avec un tel naturel, qu'elle avait craqué et avait fini par le gifler en insistant sur le fait qu'elle ne voulait plus le revoir. Un choix prit sur le coup de la douleur et auquel elle ne cessa de penser les jours suivants. Un soir, alors qu'elle rentrait du restaurant, elle eut un moment d’inattention. Perdant le contrôle de la voiture, elle eut un accident. La douleur l'irradia et elle n'avait pas mit longtemps avant de sombrer.

Une sensation étrange, une douleur la réveilla difficilement. Elle regarda autour d'elle, tentant d'identifier les lieux. Un hôpital... Et... Poésie se figea complètement lorsque son regard se posa sur Jaeden. Pourquoi était-il là? Son coeur se serra avant de violemment s'emporter, chose très bien souligner par les machines auxquelles elle était connectée.



code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
capricieuse
Messages : 89
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Yong Jun Hyung
avatar
MessageSujet: Re: Six mois plus tard   Mar 19 Juil - 22:10

La tenue sans les fleurs =P:
 
Six mois plus tard

Ft. Poésie & Jaeden


La guerre était enfin terminée. Une victoire amère et un poste plus que difficile à gérer sur les épaules. Tout ça sans Poésie… Elle avait été très clair quand il était revenu. Il n’avait même pas pu s’expliquer qu’il s’était pris la claque du siècle. Mais il comprenait. Il l’avait vraiment blessée, elle ne méritait pas ça. D’un autre côté, il n’avait pas pu venir alors qu’il le voulait sincèrement.
Jaeden avait passé des jours entiers dans le temple d’Hécade. Il aurait pu faire des conneries, il le savait, surtout au vu de leur connexion. Et pourtant… Rien. Il n’avait pas le cœur à ça et la Déesse avait senti qu’il avait besoin d’une épaule sur laquelle se reposer. Le brun tentait de penser à autre chose, mais comment oublier la personne qu’on aime le plus au monde ?

Mais quelque chose l’attira, une sensation qu’il n’aimait pas du tout. En l’espace de quelques secondes, il s’était retrouvé devant une voiture en piteuse état avec Poésie à l’intérieur. Son cœur s’était emporté d’un seul coup. Il lui avait promis de ne pas revenir dans sa vie, mais là, c’était trop pour lui ! Bien trop !
L’instant d’après, ils étaient à l’hôpital. Il avait beau être le chef des Enfers, soigner une personne n’était pas dans ses cordes du tout. Il devait juste supporter et prier qu’on s’occupe bien d’elle. Un long moment plus tard, on la ramena en chambre. Le démon n’avait pas pu partir, il avait bien trop peur qu’elle rechute. Il voulait s’assurer qu’elle allait bien…

Jaeden s’était lamentablement endormi sur le fauteuil près du lit de l’humaine. Il était fatigué, ça faisait des heures qu’il était là et il n’avait pas bougé d’un cran. Ce fut le raffut des machines ainsi que la douleur de Poésie qui l’avait réveillé plutôt brutalement. Il avait mis quelques secondes avant de comprendre ce qu’il se passait avant de se lever.

« Je vais y aller. Je n’aurais pas du venir… »

Non, il devait respecter la dernière des promesses qu’il lui avait fait. La laisser tranquille. Alors qu’il mourrait d’envie de la prendre contre lui et de s’assurer qu’elle n’avait rien de grave, que c’était juste des énormes bleus mais qu’elle n’avait pas de séquelles.
La chance avait décidé de lui jouer des tours, à peine la porte ouverte qu’il se retrouva face à une infirmière et un énorme chariot, il ne pouvait pas sortir. Disparaitre n’était pas possible… Elle semblait humaine elle aussi.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Emily Rudd
Crédits : (a) SNOWHITE. & (s) Exception & (g) tumblr.
avatar
MessageSujet: Re: Six mois plus tard   Mar 2 Aoû - 15:54

la tenue:
 
Six mois plus tard

Ft. Poésie & Jaeden


Un faible soupire échappa à Poésie, les frotta ses yeux rougis par ce qu'elle tentera de faire passé pour de la fatigue. S'occupant de la recette, elle espérait tout simplement en oublier la raison. Pourtant, elle se doutait que ses proches n'étaient pas dupe quant à la véritable raison de ce regard aussi lointain que triste. Il était ainsi depuis que Jaeden avait commencer à disparaître et s'était intensifié lorsqu'il était revenue de nulle part comme si de rien n'était. Justin tout comme Yujin n'avaient d'ailleurs pas pu échappé à ce changement dans le comportement de la jeune femme dont le sourire se faisait plus rare. Et ce soir-là encore, Justin avait du la forcer à quitter les lieux pas trop tard pour éviter qu'elle n'y passe les trois quarts de la nuit. Son appartement était devenue invivable et chaque nuit elle recommençait à fixer la place que Jaeden tenait autrefois à ses côtés, dans son lit. C'était encore particulièrement douloureux et le serait encore longtemps, impossible de l'oublier.

Fermant le restaurant avec la plus grande attention, la jeune américaine avait fini par rejoindre sa voiture. Elle passa une main dans sa chevelure, s'attacha avant de démarrer pour rentrer chez elle. Poésie avait bien entendu prit le chemin le plus long, lui évitant ainsi l'horreur de l'appartement vite. D'ailleurs, elle pensait de plus en plus à déménager, prendre un nouveau départ, mais les fonds lui manquaient. Et puis... Elle n'y arrivait toujours pas. Prise dans ses pensées, la brune avait perdu le contrôle du véhicule avant de faire une sortit de route causant un accident. Une douleur l'irradia, la paralysant avant qu'elle ne sombre.

Poésie se réveilla finalement. Son corps était douloureux, en particuliers quelques parties ciblés touchés dans l'accident. Elle ouvrit péniblement les yeux et son coeur s'emporta dans la foulée. La vision de Jaeden endormi dans le siège à ses côtés avait ravivé tout ce qu'elle tentait si désespérément d'oublier. La douleur en avait été décuplé alors que la machine à laquelle elle était reliée commençait à s'emporter réveillant ainsi le démon dans la foulée. L'humaine se figea complètement et des larmes lui échappèrent en douceur lorsque Jaeden pris le chemin de la sortie. Non !  Elle était consciente qu'elle lui avait dit ne jamais vouloir le revoir à nouveau, mais c'était trop douloureux ! Elle avait besoin de lui plus que n'importe qui. Elle était incapable de l'oublier malgré les tentatives.

L'arrivée de l'infirmière laissa le temps à Poésie de se redresser lentement. Sa tête lui tournait, mais elle ne supporterait pas de le voir disparaître à nouveau. En larmes, désespérée, elle s'agrippa à lui et ce contre l'avis de l'infirmière. ❝ reste... s'il te plait... ❞ Murmura-t-elle, tremblante et à bout de souffle.


code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
capricieuse
Messages : 89
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Yong Jun Hyung
avatar
MessageSujet: Re: Six mois plus tard   Mar 2 Aoû - 20:09

La tenue sans les fleurs =P:
 
Six mois plus tard

Ft. Poésie & Jaeden


Poésie ne voulait plus le voir et Jaeden ne pouvait pas aller contre cette décision. Il lui avait fait plus que mal, et il ne fallait pas être devin pour le sentir. Il avait disparu sans plus donner de nouvelles pendant de longs mois et le fait d’avoir eu envie de la voir sans le faire ne pouvait pas tout pardonner. La guerre lui avait demandé trop de temps et trop d’énergie, les allers-retours sur Terre étaient bien trop couteux en force pour le faire tous les jours. Ou le faire une fois tout simplement.
Au lieu de broyer du noir en Enfers et se retrouver encore face à des démons qui refusaient son autorité sous prétexte qu’il était à moitié humain, le brun décida de passer voir Hécade. Ça lui permettait d’être loin de San Francisco et là-bas il serait tranquille.

Malheureusement, une sensation étrange le gagna, et il n’aimait pas ça. Poésie semblait être en danger. Sans pouvoir se retenir, il avait capté le signal et s’était téléporter à cet endroit. Un accident. Elle venait d’avoir un accident et semblait mal en point. Le brun l’emmena tout de suite à l’hôpital. Il avait prévu de partir avant son réveil, mais il n’y arrivait pas, il voulait absolument se rassurer en se disant qu’elle allait mieux. Il s’était finalement endormit sur le fauteuil à côté du lit, bercé par les battements de son cœur. Malheureusement, ce fut aussi ceux-ci qui le réveillèrent brutalement. Les machines faisaient un bruit atroce et le brun s’était réveillé en sursaut.
Jaeden se leva, prêt à partir, mais à peine avait-il ouvert la porte qu’il se retrouva face à une infirmière et un chariot. Sûrement pour prendre les constantes de la demoiselle qui venait de se réveiller. Il était bloqué, et il ne pouvait pas disparaitre, la femme semblait humaine. Ça avait laissé le temps à Poésie de s’accrocher à lui. Comment résister ?! Le démon l’aida à retourner au lit avant qu’elle craque. Il essuya doucement ses yeux et embrassa sa joue

« C’est bon, je reste… »

Le Coréen attrapa doucement sa main pour lui prouver qu’il ne partirait pas. De cette manière, l’infirmière pouvait faire son travail. Il ne pourrait plus la quitter, ce n’était pas possible, pas avec le pas qu’elle venait de faire vers lui. Jaeden attendit que la femme sorte pour s’assoir sur le bord du lit.

« Comment tu te sens ? »

Autant dire qu’il était terriblement inquiet.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Emily Rudd
Crédits : (a) SNOWHITE. & (s) Exception & (g) tumblr.
avatar
MessageSujet: Re: Six mois plus tard   Lun 15 Aoû - 21:56

la tenue:
 
Six mois plus tard

Ft. Poésie & Jaeden


Un accident de voiture. Alors qu'elle s'éveillait péniblement, des morcures de la soirée lui revenait lentement en mémoire avant qu'une moue de douleur ne se glisse sur son visage. Elle se figea et ouvrit les yeux en sentant une présence dans la pièce. Pas besoin d'être un être surnaturel pour en avoir des justes et d'ailleurs, lorsque son regard se posa sur Jaeden elle comprit que la sensation était justifiée. Le voyant endormi, tout ce qu'elle tentait désespérément d'oublier lui revenait brusquement et les larmes lui échappaient. La douleur s'accentuait en déclenchant ainsi tous les moniteurs auxquels elle était reliée. Un bocant pas possible qui avait réveillé Jaeden par la même occasion.

Non ! Elle le regardait, impuissante se diriger vers la sortie. Elle savait qu'elle avait dit ne plus jamais vouloir le revoir. Elle le savait ! Seulement, elle était incapable de le laisser partir, incapable de survire en le voyant ainsi lui tourner le dos. Aussi, l'humaine profita de l'arrivée surprise de l'infirmière pour se relever difficilement non sans une douleur atroce dans tout le corps. Poésie s'accrocha ainsi, désespérée, au bras de Jaeden et le supplia de rester dans le maigre souffle qui lui restait. Elle n'avait pas tenir, son coeur battait bien trop vite pour une mortelle, mais rien n'avait d'importance tant qu'il restera à ses côtés.

Son souffle était court et malgré la douleur, son coeur s'apaisa lentement lorsque le démon accepta de rester. Se laissant glisser dans ses bras, sans la moindre force, elle le laissa la reposer dans le lit. Tentant de respirer normalement, Poésie ne quittait pas Jaeden du regard, serrant faiblement sa main comme pour s'assurer que ce n'était pas un nouveau rêve, que son aîné se tenait bien à ses côtés. Une moue de douleur glissa sur son visage lorsque l'infirmière l'ausculta même si elle se montrait plus douce qu’agressivement.

Finalement, lorsque Jaeden s'installa au bord du lit après le départ de l'infirmière, Poésie ignora un instant sa question pour tirer très faiblement sur le haut de Jaeden. Elle avait besoin de le sentir dans ses bras, de rompre la distance. Aussi, un maigre soupire de bien-être lui échappa lorsqu'il s'allongea à ses côtés. ❝ beaucoup mieux... ❞ Murmura-t-elle en fermant les yeux avant de se pincer les lèvres. ❝ je... je suis désolée... ❞ ajouta-t-elle. Elle était désolée de l'avoir repousser, de l'avoir gifler, d'avoir refuser de le voir, d'avoir tenter de le haïr pour l'avoir abandonnée. Elle s'en voulait tellement.


code (c) crackle bones
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
capricieuse
Messages : 89
Date d'inscription : 21/05/2015
Célébrité : Yong Jun Hyung
avatar
MessageSujet: Re: Six mois plus tard   Mar 16 Aoû - 12:00

La tenue sans les fleurs =P:
 
Six mois plus tard

Ft. Poésie & Jaeden


Jaeden se savait immortel, mais depuis qu’il connaissait Poésie, il doutait presque de cette capacité, surtout quand elle était inconsciente dans une chambre d’hôpital. Le brun avait finalement sombré à force de s’inquiéter alors qu’elle semblait aller mieux d’après les médecins. Mais son sommeil fut plus que court, les machines avaient commencé à hurler d’un seul coup, chose qui l’avait réveillé particulièrement vite.
Maintenant qu’elle allait mieux, même s’il sentait clairement sa douleur, il devait partir. Il devait respecter sa promesse… Il ne méritait pas de la voir de toute façon, pas après l’avoir abandonnée, pas après l’avoir autant fait souffrir. Mais alors qu’il s’apprêtait à ouvrir la porte, il fut devancé par une infirmière, humaine d’après ce qu’elle dégageait. Il ne pourrait pas disparaître. Encore moins quand Poésie le supplia de rester. Comment lui dire non ?! Si ça pouvait l’apaiser, il ne pouvait qu’accepter.

Le démon aida alors sa belle à se remettre au lit alors que l’infirmière commençait à s’occuper d’elle. Elle souffrait, il le sentait, il avait horreur de ça mais il ne pouvait rien faire et ne devait rien faire… Même s’il pouvait inhiber une partie des sensations, ce n’était pas une bonne chose. Alors il serra délicatement sa main dans la sienne pour lui rappeler qu’il était là.
Lorsque l’infirmière quitta la chambre, Jaedin s’installa au bord du lit près de Poésie. Elle semblait aller mieux mais il demanda confirmation. Avant de répondre, elle le tira pour qu’il s’allonge dans le lit, ce qu’il ne tarda pas à faire avant de la prendre dans ses bras. Lorsqu’elle s’excusa, son cœur se serra vivement dans sa poitrine.

« C’est plutôt à moi de m’excuser d’avoir disparu si longtemps sans donner de nouvelles. Ta réaction est normal… Ne t’en veux pas. Et puis, c’est terminé maintenant. Oublies ça. »

Oui, il fallait oublier. Il ne voulait pas partir sur de mauvaises bases.
Il caressa doucement les cheveux de la brune et ferma les yeux. Il était incapable de la lâcher pour le moment, elle lui avait tellement manqué. Le Coréen embrassa doucement son front, accro, il était toujours accro malgré les mois passé sans la voir.

« Maintenant, c’est terminé… »

La guerre était finie, les problèmes liés à la guerre étaient finis aussi… Le seul hic était cette fichue contestation du pouvoir, mais il y en avait toujours, même à l’époque de son père. Il fallait juste qu’il montre qu’il était plus puissant que lui et bien plus intransigeant.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Six mois plus tard   

Revenir en haut Aller en bas
 
Six mois plus tard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» est ce que je vais m'en sortir avec Flann?? 3 mois plus tard.... bas de P.9!
» 3 mois plus tard... cherche toujours Shadow 125 mais...
» Ma r6 de 2003 4 mois plus tard...
» sortie pêche de la section mois de Juin
» Techniques du mois la pêche en décembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forever :: ADMINISTRATION :: Anciennes Histoires :: Jaeden & Poésie-