AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Matinée enflammée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
love
Messages : 116
Date d'inscription : 29/01/2016
Célébrité : Ailee
avatar
MessageSujet: Matinée enflammée   Dim 14 Fév - 1:51


Matinée enflammée

Ft. Malia & Matthias


Malia fut soulagé que Matthias veuille bien fermer les yeux sur la relation qu’entretenait Chris avec Yune. Elle ne pourrait pas supporter le hurlement de douleur du loup de son ami. Il était tellement imprégné qu’il ne survivrait pas. Mais rapidement la demoiselle se rappela de ce que le patron avait osé dire vis-à-vis de sa discrétion du matin même. Elle lui annonça alors que le lendemain, il ne serait pas capable d’aller bosser et qu’elle se vengerait. Tout comme le fait qu’elle pourrait être encore plus mauvaise s’il ne lui rendait pas son portable.

« Ça aurait été plus amusant dans son pantalon. Dommage… »

La demoiselle glissa dans sa main pour récupérer son précieux téléphone. Elle le posa sur son bureau, il fallait qu’elle retourne travailler. Ce qu’elle fit toute la journée, se faisant assez régulièrement embêter par le patron. D’un autre côté, en étant sa petite-amie, ça paraissait normal qu’il tente de l’énerver. Il adorait ça, à croire que ça l’existait qu’elle lui hurle dessus.
A la fin de son service, elle rentra rapidement chez elle pour prendre quelques affaires et surtout, un très joli ensemble pour son plan du lendemain. Une bonne douche plus tard, elle retourna à l’hôtel et se faufila dans la chambre du Demi-Dieu. Elle mit son superbe ensemble rouge et enfila un long T-shirt. Ils profiteraient sûrement du service d’étage pour le soir et elle avait juste envie de flemmarder. Lorsqu’il entra dans la chambre, elle se colla doucement à lui et l’embrassa.

« YuJin veut qu’on fête le nouvel an chinois, tu veux venir avec nous ? »

Enfin… Son frère n’avait pas vraiment donné le choix à Malia de faire venir Matthias. Il faisait partie de la famille après tout.
Rapidement ils mangèrent et s’installèrent dans le lit, la blonde s’endormit en regardant la télévision. La journée avait été longue, elle était épuisée. Elle se blottit dans les bras de son homme. Elle adorait son odeur et se sentait bien contre lui. Elle dormait mieux.

Le lendemain arriva rapidement. Le réveil de Matthias sonna… Si elle avait bien compris, il avait des réunions, enfin, s’il arrivait à se lever. La blonde glissa ses bras autour de son homme. Ça faisait déjà plus d’une demi-heure qu’elle était réveillée. Il était fichu. Malia embrassa tout doucement son cou en se collant un peu plus. Tiens, elle n’avait plus son T-shirt, juste ses sous-vêtements. Il ne se lèverait pas, elle lui avait promis.
La blonde descendit doucement pour finir par embrasser son torse. Ça allait mal finir cette histoire pour Matthias. Ne jamais provoquer Malia.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nounours colérique
Messages : 98
Date d'inscription : 29/01/2016
Célébrité : Colin O'Donoghue
Crédits : (a) YOU.FIRST
avatar
MessageSujet: Re: Matinée enflammée   Sam 20 Fév - 19:56


Matinée enflammée

Ft. Malia & Matthias


Malia avait très bien réussi à détourner l'attention de Matthias du couple qui se retrouvait dans une effusion de joie. Le père de Yun avait été clair quant à la sécurité de sa fille et elle n'était pas autorisée à voir le demi-dieu qui sortait par les yeux de Matt pour être trop proche de sa douce. Seulement, il avait fait une exception. De toute évidence, la présence de Chris favorisait le confort personnel de la jeune femme. Il se concentra sur sa douce, qui hélas doit reprendre le travail. Enfin, cela ne l'avait absolument pas empêché de venir l'embêter et la taquiner de temps en temps encore deux réunions. La dernière l'oblige à se rendre à l'étrange, dans son hôtel français pour vérifier l'entretient d'un nouvel employé. Un vampire nouveau-né qui semblait attiré par le luxe de son hôtel. Matthias mesurait le contrôle de soi de ce dernier sans la moindre bonté. Il se montrait sans pitié pour ne pas avoir de surprise avec sa clientèle humaine. L'entretient terminé, le demi-dieu donne quelques conseils à son nouvel employé et le place sous la garde de son responsable. Une démone relativement puissante qui serait le garder à l'oeil.

Il retournait finalement à son hôtel de San Fransisco et dessert sa cravate avant de passer la porte de sa chambre. Un corps familier se collait aussitôt contre lui à son plus grand bonheur. Il la serra contre lui et lui rendit son baiser avec une certaine passion. Il sourit en coin à la question de sa cadette. Un repas de famille pour le nouvel an chinois. Le demi-dieu n'avait jamais fait ce genre de choses, il n'a pas été assez proche d'une personne pour participer à un repas de famille et n'en avait pas eu lui-même. Il resta un instant pensif, pesant le pour et le contre. ❝ Et bien... Je ne vois aucune bonne raison de refuser. ❞ Souffla-t-il en embrassant de nouveau Malia avant qu'ils ne commandent et ne s'installent dans le canapé du demi-dieu pour leur repas.

Quand sa douce avait finit par s'endormir, Matthias la déposa dans son lit et la recouvrit non sans avoir laissé son regard dériver sur elle pour la première fois de la soirée. Magnifique, comme toujours. Après un rapide tour dans la salle de bain, Matthias se glissa à son tour dans son lit. Il colla la louve contre lui avant de sombrer à son tour. Seulement, il ne se doutait pas que la jeune femme allait mettre ses menaces à exécution le matin venu. Il éteignit son réveil encore à moitié endormi. Il avait une bonne heure avant sa première réunion comme chaque matin, il devait d'abord passer vérifier qu'il n'y avait eu aucun incident au cours de la nuit. Il comprit rapidement que Malia était du genre rancunière quand elle se colla à lui pour lui embrasser le cou. Il frissonna faiblement. Il avait fini par ouvrir les yeux quand elle commençait à embrasser son torse. C'était une très mauvaise idée de le chauffer ainsi. Il eut finalement un coup de chaud en remarquant la petite tenue de la louve. ❝ Tu ne fais pas les choses à moitié... ❞ Souffla-t-il faiblement en tentant de se contenir.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
love
Messages : 116
Date d'inscription : 29/01/2016
Célébrité : Ailee
avatar
MessageSujet: Re: Matinée enflammée   Sam 20 Fév - 22:03


Matinée enflammée

Ft. Malia & Matthias


Un jour, Malia hurlerait sur Matthias, patron ou non. Il avait ce don de la rendre folle et dans le mauvais sens du terme quand il la taquinait. Elle était impulsive, trop impulsive. De temps en temps, elle avait grogné mais elle regagnait son calme dès qu’il était en réunion. Une véritable chance pour ses nerfs.
A la fin de son service, elle passa en coup de vent chez elle et retourna à l’hôtel, dans la suite du Demi-Dieu. Elle se changea et attendit patiemment que l’homme revienne. Elle n’était pas très patiente mais l’émission de télé l’avait tenu captivé assez longtemps. Lorsqu’il passa la porte, elle se colla à lui et l’embrassa. Enfin… Elle avait attendu ça toute la journée. Etre dans ses bras et profiter de lui.

Rapidement, elle lui proposa de manger avec elle et son frère pour le nouvel an lunaire. Enfin, proposait était un grand mot YuJin avait exigé la présence de Matthias. Il se tapait sa sœur, il pouvait venir manger chez lui. Lorsqu’il accepta, Malia eu un grand sourire. Ça allait être drôle comme soirée, elle connaissait l’Alpha, et les questions indiscrètes allaient fuser. Elle préféra garder ce détail pour elle.
La belle prolongea le baiser de son homme en collant tout son petit corps au sien. Qu’est-ce qu’elle pouvait aimer ses baiser, elle était tellement accro. Honteux, en si peu de temps !

Malia profita du service d’étage avec Matt avant de s’endormir, sa journée avait été longue et elle avait sombré comme une enfant. Elle était blottie contre son homme, elle dormait tellement mieux dans ses bras. Puis le lendemain arriva et lorsque le réveil du patron sonna, la blonde eu un sourire aux lèvres : Vengeance. Elle se colla mieux à lui et glissa ses bras autour de son corps avant d’embrasser son cou. Rapidement elle descendit à son torse et la remarque du Demi-Dieu la fit rigoler. Il était fichu, surtout qu’elle avait perdu son T-shirt et qu’on pouvait voir ses dessous rouge terriblement sexy.

« Tu es fichu Matthias Powell, ce matin, tu es à moi. »

Rien à foutre de ses réunions, c’était uniquement de sa faute. Elle se vengeait et la vengeance est un plat que se mange froid. La louve descendit doucement sentant la respiration de l’homme accélérer. Elle passa un main taquine bien trop proche de sa virilité avant de venir le mordre au niveau de ses cotes et de remonter à ses lèvres.
Il allait avoir terriblement chaud !

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nounours colérique
Messages : 98
Date d'inscription : 29/01/2016
Célébrité : Colin O'Donoghue
Crédits : (a) YOU.FIRST
avatar
MessageSujet: Re: Matinée enflammée   Dim 21 Fév - 16:41


Matinée enflammée

Ft. Malia & Matthias


Matthias avait passé la fin de sa journée pour un entretient dans son hôtel français. Cela avait été plus long que prévu pour contrôler le vampire nouveau-né. Ce dernier était quelque peu instable, mais semblait déterminé à avoir un toit et une situation stable à l'avenir. Le demi-dieu avait donc finalement décidé de lui accorder sa chance tout en le laissant sous la supervision de sa gérante. Une femme de poigne assez puissante qui ne laisserait passer aucune exception sur le respect des règles. Le dossier aussitôt clos, le demi-ange déchus était aussitôt rentré. Se téléportant avec précaution dans le couloir. Personne ne passait dans le coin, il était donc tranquille.

A peine eut-il franchit la porte qu'un corps familier se colla à lui. Il se serra instinctivement avant de faire durer le baiser de sa douce. Ce qu'il peut être accrocs à la louve, c'est une première depuis fort longtemps. Il ne la lâcha pas quand elle lui demanda s'il souhaitait venir pour le repas du réveillons chinois de sa famille. Il restait un instant pensif et accepta finalement. Il n'avait pas trouvé la moindre raison de refuser et puis, cela ne devrait pas être une catastrophe. Il ne se souvenait plus son dernier repas en famille. Avait-il au moins connu cela une fois dans sa longue existence? Passant à autre chose, il s'installa dans le canapé avec sa douce devant la télévision après avoir mangé un repas commandé par le room-service.

Malia s'était endormie contre lui. Il la déposa dans le lit et s'autorisa un rapide coup d'oeil à sa douce avant de passer dans la salle de bain et de prendre place à ses côtés. Le matin arriva trop vite à son goût. Il éteignit son réveil et se prépara à se lever quand Malia se colla contre lui. Elle avait donc été parfaitement sérieuse dans ses menaces de la veille. Il frissonna faiblement quand la louve commença à lui embrasser le cou, puis le torse. Il avait un coup de chaud, léger au début, mais la réponse de sa cadette empira les choses. S'il était à elle, l'inverse était vraie? Sa respiration accéléra lorsqu'il aperçu les jolies dessus de Malia qui lui donnait vraiment envie de se jeter sur elle. Elle avait vraiment tout prévu pour sa vengeance. Une vengeance... La main de Malia s'était faite un peu trop baladeuse pour que Matthias y reste indifférent. Il avait envie d'elle, terriblement et quand elle le mordit, il savait qu'il allait perdre le contrôle. Mais ce n'était qu'une vengeance, non? Une idée qui s'effaça un instant alors qu'il s'accapara les lèvres de la louve. Il voulait tellement...

Il la collait contre lui avant qu'une voix dans sa tête ne lui souffla qu'elle ne souhaitait sans doute pas aller plus loin, que c'était un moyen de l'aguicher, de lui donner un coup de chaud et de lui faire regretter de l'avoir taquiner. Dans un instant de stupide lucidité, il se recula et disparu. Tout simplement. Il se téléporta dans un endroit où il était sûr de se refroidir. La poudreuse du pôle nord.
code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
love
Messages : 116
Date d'inscription : 29/01/2016
Célébrité : Ailee
avatar
MessageSujet: Re: Matinée enflammée   Dim 21 Fév - 17:16


Matinée enflammée

Ft. Malia & Matthias


Malia était contente de passer la soirée avec Matthias et à peine avait-il passé la porte de sa suite qu’elle s’était accroché à lui. Elle n’avait jamais été accro à un homme, même pas charmé, mais lui… Il l’avait conquis elle et sa louve. La blonde l’embrassa profitant de ses bras. Il était tellement chaud, tellement protecteur, elle adorait ça. Il y passerait la journée si elle ne pouvait. Elle recula doucement la tête pour lui proposer un repas de famille et fut soulagée quand il accepta. YuJin avait été très clair.
La fin de la soirée se passa sur le canapé et les amoureux profitèrent du service d’étage avant que la plus jeune ne s’endorme. Elle était épuisée. Mais à peine Matthias se coucha-t-il qu’elle se blottit dans ses bras. Dormir chez elle était devenue un véritable supplice. Elle était trop bien ici, dans ses bras.

Le réveil de Matthias la sortie de ses pensées et la demoiselle pensa à sa vengeance. Elle se colla à son homme avant d’embrasser son cou et descendre doucement à son torse. Malia rigola à la réplique du Demi-Dieu avant de lui dire qu’il était à elle, au moins pour ce matin. Sa main s’approcha bien trop dangereusement de la virilité du plus vieux. Elle avait eu la chance de sentir l’effet qu’elle lui faisait et en remontant elle mordit ses côtes. Une fois à sa hauteur, elle profita d’un long baiser passionnée. La vengeance venait de lui passer, elle aussi elle mourrait de chaud. Elle avait envie de plus… Elle se laissa collé et glissa ses mains sur son torse avant qu’il ne se recule et disparaisse.

Elle allait le tuer. Lui arracher ses entrailles et lui faire bouffer. Ses yeux avaient automatiquement rougi sous les nerfs. Elle avait voulu crier mais si jamais un employé passait par là, les rumeurs sur leur relation ne feraient qu’être plus présente. La seule chance du Demi-Dieu pour ne pas se faire tuer par une faible Alpha était qu’elle avait pu comprendre la raison de sa fuite. A la base, ce n’était qu’une vengeance, et ce con n’avait pas dû comprendre qu’elle aussi avait envie. Les mecs…
Lorsque son patron décida de réapparaitre dans la chambre, elle sortit du lit, son regard était encore noir… Trop noir pour qu’il puisse penser à une autre réaction qu’une gifle, mais la blonde agrippa son bras pour le faire tomber dans le lit. Elle se glissa sur lui et planta son regard dans le sien.

« Ecoutes-moi bien Matthias, Demi-Dieu et immortel ou pas, je te tue si tu me refais ça. J’ai… Putain, t’as pas compris que j’avais envie ou quoi ?! Maintenant tu le sais : J’ai envie de toi. Vraiment envie… »

Son corps n’avait pas baissé en température, oh non, son corps était encore brulant. La blonde avait eu la joie de sentir que son homme avait été réceptif à sa remarque. Son cœur battait vite, elle avait un brin d’appréhension, chose qu’elle tenta d’oublier en l’embrassant. Elle fondait dans ses bras. Mais lorsqu’elle perdit son soutien-gorge, elle se bloqua sans le vouloir. Fallait qu’elle lui dise, ça serait mieux comme ça. Oui… Maintenant, il fallait trouver le courage. Elle la fille sans tabou qui allait bégayer.

« Eh bien je… En fait… Hum… Je suis vierge. » Elle avait fermé les yeux pour pas voir sa réaction. « Je… J’ai un peu peur à vrai dire, mais… Je… J’ai vraiment envie de le faire avec toi. » Murmura-t-elle.

Elle mourrait d’envie, ça se voyait, mais elle avait eu un coup de panique ridicule. Elle savait très bien que ça irait, qu’il ne lui ferait jamais mal. Mais… C’était l’appréhension des premières fois qui avait pris le dessus. Qui l’aurait cru aguicheuse comme elle était qu’elle n’avait jamais franchi le pas. Il suffisait juste de la rendre folle pour plus qu’elle y pense, et elle ne doutait absolument pas de Matthias dans ce domaine-là.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nounours colérique
Messages : 98
Date d'inscription : 29/01/2016
Célébrité : Colin O'Donoghue
Crédits : (a) YOU.FIRST
avatar
MessageSujet: Re: Matinée enflammée   Dim 21 Fév - 22:34


Matinée enflammée

Ft. Malia & Matthias


Matthias avait oublié la promesse de vengeance de sa cadette. Enfin, jusqu'au matin venu. A peine avait-il éteint son réveil qu'un corps familier se collant contre lui et pas dans l'optique d'un câlin de bonne journée. Absolument pas. Il commençait à avoir chaud alors que sa cadette lui embrassait le cou, puis le torse. Sa respiration accéléra quand il aperçu la tenue pour le moins sexy de Malia. Il avait beau se répéter qu'elle ne faisait que se venger et qu'elle ne voulait sans doute pas plus, Matthias se sentait lentement craquer. Il mourrait d'envie de lui sauter littéralement et quand les mains de la louve s'aventurèrent un peu plus bas, il ne pensait plus clairement. Il captura les lèvres de sa cadette pour l'embrasser avec une passion dévorante. Faisant glisser ses mains sur la hanche de la louve, il la colla contre elle pour profiter un peu plus. Tellement plus.

Soudain, dans un élan stupide de lucidité, il se rappela que la cadette ne voulait que se venger et il ne voulait absolument pas la forcer. Jamais. Il se recula vivement et disparu la seconde d'après. Il avait désespérément besoin de se refroidir les idées. Alors, quoi de mieux que la poudreuse du pôle nord pour calmer une envie. Il resta effondrer dans la neige un très long moment. Il n'arrêtait pas de revoir l'ensemble rouge de sa douce. Il avait mit beaucoup trop longtemps à se calmer. Même pour une vengeance, c'était trop. Il avait craqué si rapidement, il aurait pu la forcer à faire quelque chose qu'elle ne voulait pas vraiment. Un soupire lui échappa et il attendit jusqu'à ce qu'il commence à trembler.

Il se releva lentement, se doutant pertinemment qu'il devrait s'excuser auprès de sa louve qui ne serait pas d'une humeur amical à son retour. Il soupira de nouveau et réapparu dans la chambre. Il s'éclaircit la gorge, de la neige humide plein les cheveux et tenta de s'expliquer devant le regard sombre de Malia. Il se figea, surpris quand elle le tira finalement sur le lit pour se placer sur lui. Un sourire en coin se dessine sur son visage. Elle avait envie de lui? Il avait été vraiment stupide de se téléporter dans la poudreuse alors. Il ne lui en faut pas plus pour qu'il embrasse sa louve avec passion. Il n'avait pas la moindre attention de la laisser à nouveau. Il ne se retenait plus. Se quitter les lèvres de Malia, il retira son soutien-gorge dans un geste fluide avant de la faire glisser à côté de lui. Le demi-dieu commença à embrasser le cou de sa cadette avant de se reculer lentement en la sentant se figer. Il la regarde et sourit tendrement à la confession de sa belle. ❝ Je suis flatté d'être le premier. ❞ Souffla-t-il. Il était quelque peu surpris, vu la manière dont elle l'avait aguiché, mais cela ne la rendait pas moins magnifique à ses yeux. ❝ A ton rythme... ❞ Ajoute-t-il dans un murmure afin de rassurer sa belle. Même si elle en avait envie, il ne comptait pas la brusquer.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
love
Messages : 116
Date d'inscription : 29/01/2016
Célébrité : Ailee
avatar
MessageSujet: Re: Matinée enflammée   Lun 22 Fév - 0:29


Matinée enflammée

Ft. Malia & Matthias

Malia était motivée à se venger, du moins, au début, car elle s’était rapidement fait prendre à son propre piège. Elle devait avouer qu’elle avait commencé à avoir envie elle aussi à l’instant où elle l’avait frôlé. Sûrement de la curiosité, puis il fallait avouer que la blonde n’était absolument pas insensible au charme de Matthias. Il la rendait folle… Alors oui, elle avait véritablement envie de lui. La louve le mordit doucement au niveau des côtes avant de l’embrasser. Ses baisers étaient uniques. Aucun homme ne lui arrivait à la cheville, il était bien trop doué. Sauf que sans savoir pourquoi, il avait disparu. Un nuage de fumé.
Elle avait cru hurler mais la seule chose qui l’avait retenu était qu’elle ne voulait pas qu’on sache pour eux. Elle était hors d’elle, à tel point que ses yeux avaient changé de couleur. Elle allait le broyer de ses petites mains, l’éventrer et lui faire avaler son intestin. Il n’aurait jamais dû faire ça. Sauf qu’au bout de quelques minutes à trouver comment elle le torturerait à son retour, elle eut un éclair de génie. Elle devait uniquement se venger, il avait dû penser que c’était toujours le cas. Très gentleman de sa part de partir avant de craquer, mais là, il l’avait abandonné brulante. Elle le détestait. Il était trop parfait…

Lorsqu’il réapparut, Malia sortit du lit dans son ensemble rouge et planta son regard noir dans le sien. Elle aurait très bien pu le gifler, bien plus fort que la fois précédente, mais non, elle le tira sur le lit et se mit sur lui. Elle le menaça et Dieu savait qu’il fallait la prendre au sérieux parce qu’elle en avait strictement rien à foutre de sa condition. Et une femme peut devenir extrêmes violente sans certains cas. Et là, son corps brûlait tellement, que c’était une très bonne raison.
La blonde sentit que Matthias en était au même point qu’elle malgré son séjour au pôle nord si elle en jugeait les flocons dans ses cheveux. Ils échangèrent un baiser passionné alors que le Demi-Dieu lui retirait son soutien-gorge, mais la belle se figea. La peur de la première fois venait de la gagner. Elle appréhendait. Chose que le brun remarqua car il recula la tête. Malia avait difficilement dit la raison de ce blocage en rougissant. Elle était vierge. Malgré son côté aguicheuse et allumeuse, elle n’avait jamais rien fait avec un homme. Et là, elle paniquait bêtement alors qu’elle savait que tout irait bien. Chose que le Demi-Dieu confirma. A son rythme, ils iraient à son rythme. Elle se sentait presque soulagée de l’avoir entendu dire ça. Elle hocha doucement la tête avant de reprendre ses lèvres. Il fallait juste qu’elle oubli ça.

Et Matthias était bien partit en embrassant son cou. Elle avait poussé une plainte. Il allait la rendre folle. Elle mourrait sous ses baisers, sa peau s’enflammait dès qu’il la touchait. Elle n’était plus capable d’attendre elle le voulait. Et elle lui avait fait comprendre en lui enlevant son boxer. Elle était plus que prête.
La blonde poussa un léger gémissement de douleur avant de se laisser envahir par le plaisir. Elle s’obligea à prendre les lèvres du plus vieux pour ne pas s’emporter. Chaque mouvement la faisait gémir plus fort que la fois précédente. Ses yeux avaient rougi, son esprit était embrouillé. Elle mourrait de chaud mais c’était tellement bon. Et le fait d’être imprégné rendait la chose beaucoup plus plaisant qu’elle ne l’était déjà. Son cœur battait tellement vite qu’elle avait l’impression qu’elle allait faire une crise cardiaque. La blonde poussa un petit cri, griffant au passage Matthias, une belle égratignure dans le dos qui avait empêcher la belle de donner de la voix. Définitivement, elle l’aimait et elle était contente que ce soit lui le premier et pas un autre.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nounours colérique
Messages : 98
Date d'inscription : 29/01/2016
Célébrité : Colin O'Donoghue
Crédits : (a) YOU.FIRST
avatar
MessageSujet: Re: Matinée enflammée   Mar 23 Fév - 19:46


Matinée enflammée

Ft. Malia & Matthias

Matthias avait été réveillé d'une manière toute particulière. Un corps c'était collé au sien et semblait plus que décidé à lui donner chaud. Pas qu'un peu chaud. Le souffle du demi-dieu accélérait sous les baisers de la louve dans son cou, sur son torse. Lorsqu'il apperçu la lingerie de Malia, il eu un coup de chaud en plus. Mais ce qui le mettait au supplice était la main baladeuse de sa cadette qui se baladait trop près de sa virilité. Quand elle le mordit, il s'accappara de ses lèvres. Elle le faisait craquer bien trop vite. C'était une première. Il passa une main sur la hanche de sa belle pour la coller un peu plus contre lui alors qu'elle lui rendait son baiser passionné. Elle le rendait fou, c'était évident. Seulement. Seulement, toute cela n'était à la base qu'une idée de vengeance stupide pour les taquineries de Matt de la veille au matin. Pensant qu'il en était toujours ainsi et dans un éclat de lucidité, le demi-dieu se recula pour disparaître sans un mot. Il bouillonnait littéralement d'envie et ce n'était clairement pas une bonne chose si sa cadette ne faisait que l'aguicher. Il réaparu dans la poudreuse du pôle nord, décidé à utiliser des manières radicales pour lui faire oublier le déshabiller rouge de sa cadette ou encore son corps se pressant contre le sien.

Il avait fini par se calmer et cherchait les mots pour s'expliquer en apparaissant de nouveau dans la chambre, de la neige dans les cheveux. Il s'éclaircissa la gorge sous le regard sombre et meurtrier de Malia quand il fut surpris qu'elle l'attire de nouveau sur le lit. Il avait donc fuit pour rien? Il n'avait pas fallu plus pour que Matthias bouillonne de nouveau et embrasse passionnément sa cadette. Il lui retira son soutiens-gorge d'un geste fluide avant de la faire glisser à ses côtés. Elle était tellement magnifique. Il descendit le long de son cou, l'embrassant avec passion. Il sentit soudain sa louve se figer. Comprenant le malaise, il se recula lentement pour planter sur regard dans celui de sa cadette. Il souria en entendant ses explications. Il sera le premier? Il se sentait particulièrement flatté. Se sera donc à son rythme, il tenterait de se contrôler pour ne pas aller trop vite, il ne voulait pas qu'elle soit gênée par cette expérience.

Lentement, il reprit le cou de sa cadette. Le demi-dieu souria contre son cou et ria légèrement quand elle lui retira son boxer.  La culotte de Malia connu rapidement le même sort. Il n'en avait pas fallu davantage pour comprendre qu'elle était prête. En continuant d'embrasser son cou tout en la collant contre lui, il la pénétra avant de reprendre ses lèvres. Il accélérait lentement, gémissant contre les lèvres de sa cadette quand elle lui laissa une belle marque dans son dos. L'air ambiant était clairement saturé, bouillant. C'était bien la première fois que Matthias perdait un tant soit peu de contrôler sur cet élément. Elle lui faisait perdre tout contrôle, le faisait littéralement bouillir. Ce qu'il pouvait l'aimer.


code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
love
Messages : 116
Date d'inscription : 29/01/2016
Célébrité : Ailee
avatar
MessageSujet: Re: Matinée enflammée   Mar 23 Fév - 20:34


Matinée enflammée

Ft. Malia & Matthias


Non mais quel con ! Malia avait cri lui arracher la tête à son retour avant de doucement se calmer. Il avait bien fait de partir un petit moment, parce que s’il était réapparu plus tôt, elle l’aurait tué de ses petites mains. Ok, c’était partit d’une vengeance mais il n’avait pas compris qu’elle s’était fait prendre à son propre jeu ?! Il avait beau être vieux et puissant, il n’était pas intelligent des fois. Pas du tout. Lorsqu’il revenu, il était trempé et la blonde se leva pour planter son regard noir et meurtrier dans le sien. Cependant, elle le tira sur le lit et se mit sur lui expriment clairement son envie. Au moins, cette fois-ci, il comprendrait !

Matthias avait été réceptif car quelques secondes plus tard, elle bascula sur le côté et perdit son soutien-gorge. Chose qui la bloqua doucement… Et que le Demi-Dieu remarqua facilement. Malia bégaya la raison et rougit brutalement, mais l’homme trouva les mots pour la rassurer et les baisers dans le cou avait eu raison d’elle. Il lui donnait chaud, elle allait mourir dans ses bras. La blonde poussa une plainte. Elle ne tiendrait pas longtemps, et les mains du brun sur elle avait eu raison d’elle, elle lui enleva son boxer d’un coup. Elle mourrait d’envie, elle était largement prête.
La louve poussa un petit gémissement de douleur qui laissa rapidement place au plaisir. A chaque mouvement, elle gémissait plus fort que la fois précédente. Elle l’embrassa pour s’empêcher de gémir trop fort, mais elle lâcha un cri en lui laissant une jolie marque dans le dos. Elle avait tenté de se retenir mais ça avait été plus fort qu’elle.

Son corps s’était arqué sous le plaisir, la plaquant un peu plus contre Matthias. Ses poings tremblaient, ses plaintes se faisaient plus sonore. Il allait la tuer, elle n’arrivait presque plus à respirer, son corps battait tellement vite. Elle recula la tête pour nicher la nicher contre le cou du plus vieux. Elle cherchait de l’air, mais il avait touché un point sensible et elle l’avait mordu. Seule chance c’est que ses crocs n’étaient pas de la partie malgré ses yeux rouge flamboyant. La plus jeune poussa un cri, son nom, sans aucun ménagement, il s’amusait encore avec elle. A lui faire perdre la tête… Son corps était devenu bien trop sensible. Il savait y faire, il avait l’expérience et elle était en train de mourir de plaisir dans ses bras.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nounours colérique
Messages : 98
Date d'inscription : 29/01/2016
Célébrité : Colin O'Donoghue
Crédits : (a) YOU.FIRST
avatar
MessageSujet: Re: Matinée enflammée   Mar 23 Fév - 21:07


Matinée enflammée

Ft. Malia & Matthias

Matthias était bouillant. Il crevait littéralement de chaud alors que Malia attisait en lui l'envie. Sa respiration c'était faites plus rapide tout comme son coeur. Elle le rendait complètement fou. Il avait finalement complètement craqué en l'embrassant avec passion et ardeur. Il avait tellement envie d'être qu'il se sentait perdre tout contrôle quand il fit en sorte de la coller un peu plus contre lui. Seulement, une petite voix dans sa tête lui rappela qu'elle avait uniquement dans l'idée de se venger des taquineries du demi-dieu rien de plus. Il ne voulait pas la forcer si cela n'était qu'un moyen de l'aguicher. Un moyen qui avait été fructueux en plus. Il se recula assez violemment et disparu plusieurs longues minutes dans la poudreuse du pôle nord pour se refroidir. C'était peine perdu, le corps de sa douce avec ses dessous rouges le hanterait à jamais.

A son retour, il s'attendait à se faire massacrer, alors que la neige fondait lentement dans ses cheveux. Il ne s'attendait absolument pas à se retrouver allongé sur le dos avec sa cadette sur lui en lui expliquant combien il avait été stupide. Elle s'était faîte prendre à son propre jeu. Aussitôt, Matthias fut de nouveau brûlant. Il n'allait pas louper une telle occasion alors. Il embrassa sa belle en la faisait glisser à côté de lui tout en lui retirant son soutient-gorge avec fluidité. A peine eut-il quitté ses lèvres, qu'il descendit le long de son cou. Ce fut la nervosité de la louve qui lui fit reculer lentement la tête pour plonger son regard dans le sien. Souriant, il exprima combien être fier d'être le premier pour Malia et qu'il suivrait son rythme. Se serait une torture pour lui, mais il ferait de son mieux.

Il attaqua de nouveau le cou de Malia. Des baisers qui avaient fini de préparer sa belle qui lui retira son boxer. Il fit de même avec sa culotte sans se faire prier et la pénétra. Il reprit les lèvres de Malia en gardant un rythme tout d'abord lent avant d'accélérer progressivement. Il gémissait entre ses lèvres quand elle lui laissa une marque de griffure dans son dos et accéléra plus encore. L'un de ses pouvoirs semblait réagir à Matthias. Il était complètement fou d'elle, il avait craqué si rapidement et il comptait bien rendre sa première fois inoubliable. Il avait déposé une main dans le creux des reins de la louve pour la coller pour encore tandis que l'autre semblait explorer le corps de Malia à travers des caresses sensuelles. Il embrassa le cou de sa cadette, quand il fut surpris par une morsure. Un gémissement lui échappa contre le cou de sa cadette. C'était bien la première à le mordre.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
love
Messages : 116
Date d'inscription : 29/01/2016
Célébrité : Ailee
avatar
MessageSujet: Re: Matinée enflammée   Mar 23 Fév - 21:49


Matinée enflammée

Ft. Malia & Matthias


Matthias était brulant que Malia malgré son séjour neigeux à en juger l’état de ses cheveux. La plus jeune avait été très clair : Elle avait été prise à son propre piège aussi ! Et même si elle était encore un peu énervée, elle avait compris sa fuite, très gentleman le Matt. Elle poussa un petit grognement de plaisir quand il l’embrassa dans le cou après lui avoir retiré son soutien-gorge mais elle se bloqua. Trop d’appréhension, sauf que le brun la rassura.
Il n’avait pas fallu bien longtemps pour qu’elle craque sous les baisers du Demi-Dieu. A tel point qu’elle avait failli lui arracher son boxer. Mais elle s’était contenue. Lorsqu’il la pénétra elle lâcha une petite plainte de douleur avant de ne ressentir rien d’autre que du plaisir. Son souffle s’accéléra suivant le rythme de Matthias qui faisait de même. Elle gémissait de plus en plus fort malgré les baisers passionnés qu’ils échangeaient. Elle avait même griffé son dos en poussant un petit cri. Il allait la tuer !

Son esprit s’embrouillait doucement. Elle n’arrivait plus à penser à autre chose qu’à ce qu’elle ressentait. Son corps s’arqua vivement, se plaquant un peu plus contre le corps du Demi-Dieu. Elle s’était même obligé à reculer la tête pour la nicher contre le cou de son aîné. Elle manquait d’air. Tellement… Mais Matthias avait décidé de faire en sorte qu’elle se rappelle de sa première fois. Il avait trouvé son point sensible et elle l’avait mordu pour s’empêcher d’hurler d’un coup. Non, il fallait qu’elle se maîtrise un tant soit peu. Sauf que voilà, entre les caresses et les vas et viens trop bien placer, elle avait crié. Son nom… Matthias. Il savait comment la rendre folle, il était doué. Il s’amusait avec son corps pour qu’elle craque.
Elle allait mourir dans ses bras dans peu de temps. C’était tellement facile à voir… Elle respirait fort, gémissait, son corps faiblissait lentement. Jusqu’à ce qu’elle pousse un nouveau cri et que son corps touche de nouveau le matelas au niveau de son dos. Ses ongles avaient sûrement fait une nouvelle balafre à son homme, plus longue, plus profonde, totalement incontrôlé, comme cette morsure qui avait dû laisser une trace... Il avait trop joué. Elle avait l’impression qu’elle n’arrivait jamais à reprendre son souffle.

Il lui avait fallu quelques minutes pour respirer convenablement. Il était bien trop doué ! Wow…

« Je… Me vengerai plus souvent… »

Elle avait l’impression que son corps ne s’en remettrait pas. Ses forces avaient disparues, elle avait juste réussi à se blottir contre le Demi-Dieu. La matinée commençait terriblement bien.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nounours colérique
Messages : 98
Date d'inscription : 29/01/2016
Célébrité : Colin O'Donoghue
Crédits : (a) YOU.FIRST
avatar
MessageSujet: Re: Matinée enflammée   Mar 23 Fév - 22:55


Matinée enflammée

Ft. Malia & Matthias

Après sous retour, Matthias n'avait pas mis longtemps à bouillir de nouveau en comprenant que l'envie était réciproque et que ce n'était plus une question de vengeance. Il fit glisser sa belle à ses côtés sans quitter ses lèvres et en retirant fluidement son soutient-gorge. Il embrassa son cou avec ardent, mais recula en sentant Malia se figer contre lui. Il était son premier? Il en était fier et lui promis d'aller à son rythme avant de reprendre son cou. Elle le rendait complètement fou et de toute évidence c'était réciproque. La jeune femme n'avait pas tardé à lui faire comprendre qu'elle était prête en lui retirant son boxer. Sans quitter le cou de sa cadette, il lui retira sa culotte avant de la pénétrer. Il accélérait progressivement avant de reprendre les lèvres de la louve. Il gémissait contre ses lèvres quand elle lui griffa le dos. Son souffle était court, son coeur battait à tout rompre et l'air ambiant réagissait à son état.

Il glissait une main dans le creux de reins de sa douce pour la coller un peu plus contre lui alors qu'il accélérait un peu plus et que son autre main parcourait chaque parcelle du corps de la louve. Il lui embrassa de nouveau le cou avant de gémir quand elle lui mordit le cou. C'était une première qui étrangement n'était pas pour le déplaire. Il faisait absolument tout pour que ce soit une première fois des plus inoubliables pour sa belle. Il souria en coin quand elle cria son prénom. Son égo de dieu appréciait grandement et il mit absolument toute son expérience à profit. Il avait gémi plusieurs fois sous le coup de griffes de sa belle avant de lui offrir un dernier coup.

Il la déposa doucement sur le matelas en se retirant lentement sans la lâcher un seul instant. Le souffle court, il l'embrassa une dernière fois avant de rire à la réplique de sa cadette. ❝ Je ne suis pas contre... ❞ Souffla-t-il avec un sourire en coin avant de la serrer contre lui. Il les recouvrit du drap, non sans observer sans gêne à quel point Malia lui semble magnifique. Ah... Elle l'avait vraiment fait craquer.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
love
Messages : 116
Date d'inscription : 29/01/2016
Célébrité : Ailee
avatar
MessageSujet: Re: Matinée enflammée   Ven 26 Fév - 18:26


Matinée enflammée

Ft. Malia & Matthias


Il n’avait pas fallu longtemps à Matthias pour faire craquer Malia. La blonde avait fini par le déshabiller totalement. Elle mourrait d’envie, l’appréhension était loin derrière elle. Elle avait senti un brin de douleur avant d’être immergée par le plaisir. Elle gémissait de plus en plus fort, elle avait même poussé un petit cri en le griffant dans le dos. La louve aurait pu être plus violente mais elle s’était contenue.
Elle savait qu’il allait la rendre folle. Il avait l’expérience et devait avoir envie qu’elle se rappelle de sa première fois même des années plus tard. Elle avait dû quitter ses lèvres pour respirer et la blonde nicha sa tête contre le coup du Demi-Dieu pour se calmer un minimum. Malheureusement, se fut à ce moment-là qu’il décida de trouver son point sensible. Elle l’avait mordu sans aucune retenu pour s’empêcher d’hurler. Elle allait mourir avant la fin. Et sa main sur son corps la rendait encore plus sensible.

Malia poussa un cri, son nom. Elle était presque à bout. Il s’amusait à tourmenter son pauvre esprit. Elle poussa un dernier cri en lui arrachant probablement de la peau au vu de la balafre qu’elle venait de lui faire dans le dos. Elle avait mis du temps à reprendre son souffle et avait même eut du mal à prolonger le baiser de Matthias. Il l’avait épuisée. Et elle avait adoré ! Elle le fit comprendre en évoquant le fait de se venger à nouveau, et plus régulièrement. Le brun la fit rire doucement.

« Ca m’étonne même pas… »

Oh non, elle savait que ce n’était qu’un pervers et elle l’aimait comme ça. Avec son côté charmeur…
La louve se blottit dans ses bras et profita un moment de sa chaleur. Elle se sentait si bien dans ses bras. Jusqu’à ce que ces yeux croisent l’horloge. Elle avait une heure de retard, et elle était loin d’être prête ! Bon, le patron ne la convoquerait pas, mais elle n’aimait pas ne pas être à l’heure. Elle se leva et fila sous la douche et quand elle sentit Matthias contre elle, elle se mit à rougir brutalement. Ce n’était pas la mort, ils venaient de coucher ensemble, mais… C’était l’appréhension de la première fois, sûrement. Ça avait été la douche la plus rapide de sa vie. Elle avait fui. Il lui donnait encore trop chaud…

Elle s’habilla rapidement et fila après avoir partagé un long baiser. Elle aurait aimé profité de lui encore un peu mais là, elle allait vraiment se faire engueuler par Lyra.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Matinée enflammée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Matinée enflammée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» une matinée pleines d'émotions
» Bonne matinée à Cormeilles
» Une sacrée matinée de peche!!
» Petite matinée en riviere
» Matinée diots boudin andouilles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forever :: ADMINISTRATION :: Anciennes Histoires :: Matthías & Malia-